Livres
558 172
Membres
606 356

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Yolande-25 : Ma PAL(pile à lire)

L'Or et la Nuit L'Or et la Nuit
Sara Agnès L.   
Une lecture plutôt décevante.
Pourtant le début du livre commençait sur les chapeaux de roue ! J'aimais l'écriture, la rencontre des personnages ainsi que leurs réparties et je m'étais dit que j'allais avoir un petit coup de coeur pour cette histoire. Mais pas du tout. Finalement tout est plat. Lukas s'est avéré être un maniaque du contrôle du même genre que Christian Grey. Victoria me paraissait intelligente et rafraîchissante au début et puis finalement, même quand elle fait preuve d'un peu de caractère, elle pardonne tout très vite. Tout se règle sous la couette. J'en avais ras-le-bol de cette overdose de sexe. Il ne se passait pas deux chapitres sans qu'il y ait une scène. Certes, c'est bien écrit, jamais trash ni vulgaire mais bon sang c'est répétitif et agaçant ! Lukas est le stéréotype du mec en érection 15 fois par jours ! Les personnages ne cessent d'avoir des relations sexuelles, si bien que le côté romance et psychologique n'est pas vraiment présent. Toujours les mêmes clichés: l'homme riche, beau et très bon amant; la femme jolie mais n'ayant pas une grande expérience; l'homme qui ne veut qu'une relation physique mais qui finit toujours par être fou amoureux de l'héroïne; des personnages secondaires totalement inutiles. Bref, tout ce qui m'horripile. J'en ai assez de tout ça. Entre 50 nuances de Grey, Crossfire, A fleur de peau, Stark et j'en passe, je me dis que les auteurs et les éditeurs ne se cassent vraiment pas la tête et nous offrent toujours les mêmes récits.
Donc au final, une grosse déception. Dommage car l'écriture est très bonne et le début était vraiment excellent.
Chut! Chut!
Sara Agnès L.   
Alors alors, comment dire...
Ca aurait pu être une histoire courte vraiment géniale et très chaude, mais certains passages m'ont profondément dérangés et j'assimile certains moments des ébats sexuels de nos deux protagonistes comme ni plus ni moins que des viols...

Je m'explique : certains passages montrent clairement que le consentement de l'héroïne (qui raconte l'histoire) n'est pas là, qu'elle est obligée de faire des choses dont elle n'est pas sûre ou n'a carrément pas envie...

[spoiler]- déjà, le mec commence à la lécher alors qu'elle dort, donc sans savoir si elle est d'accord ou pas

- le passage de la fellation est très dérangeant, puisqu'il use de son ascendant (âge, expérience) sur elle pour la pousser dans cette voie alors qu'elle n'est pas très très chaude à le faire... et le pire passage, c'est quand il l'a force à avaler alors qu'elle essaie clairement de le repousser... Et après, quand il voit qu'elle n'est pas contente, il lui sort carrément que lui, il en a avalé plein quand il l'a léchée ! (ce jeune homme ne comprend-il pas la différence ? Lui l'a fait volontairement, c'est là toute la nuance !)

- et enfin, la partie où il veut lui mettre un doigt derrière et qu'elle n'est pas d'accord... elle le repousse, lui dit clairement que ça la met mal à l'aise, mais il insiste et finit même pas user de sa force physique pour l'y contraindre...
[/spoiler]

Je trouve également que le gars ne montre pas de respect pour la fille, il la traite à de nombreux moments comme une vulgaire poupée gonflable… moi je sais pas mais si un mec me parle et me traite comme ça, je lui mets mon genou dans les …
Le jeune âge de la fille par rapport au mec et son inexpérience m'ont également mis mal à l'aise...

En bref, un fantasme d'ado qui aurait pu être très sympa mais gâché par des passages vraiment dérangeants à mon goût...

par Vitany
Contrat avec un salaud Contrat avec un salaud
Sara Agnès L.   
Si vous avez aimé L'or et la nuit, vous aimerez Contrat avec un salaud. Je prédis pour ce nouveau roman le même parcours que son précédent. Tous les ingrédients sont dedans... Une fille, Amy, d’emblée sympathique et un type, Oli, un génie vraiment trop beau qu'on a envie de claquer au début tellement il est désagréable et salaud... Comment en arrive-t-on à l'aimer ? C'est le génie de Sara Agnès L. C'est cocasse à certains moments, chaud à d'autres... C'est un bon Sara Agnès L.
Hé... Oui, moi je fais partie des petits futés qui ont pu le lire avant les autres... Que du bonheur...

par Csirene
Steele Sécurité, Tome 1 : Jeux dangereux Steele Sécurité, Tome 1 : Jeux dangereux
A. D. Justice   
Nouvelle série suspense, les cinq tomes sont indépendants mais restent néanmoins la suite des aventures des membres de la Steele Sécurité. Elle est composée d’anciens membres de l’armée : Reaper, Rebel, Bull et Shadow.

À peine 22 ans, Brianna est déjà en déplacement avec les Delta Force pour un article au Moyen-Orient pendant six semaines. Sur place, elle fait la rencontre de Reaper et son escadron. Chacun tombe sous le charme de l’autre.
Lors de recherches pour un article, Brianna tombe sur une histoire de trafiquants d’armes. Un américain revendrait des armes aux rebelles. Les révélations vont être accablantes, elle doit faire un choix.

Brianna Tate, 27 ans est journaliste d’investigation. Fille d’un ancien des Delta Force, elle est proche de sa famille, son père, sa mère et de ses trois sœurs. Elle a du caractère et du répondant. Elle est déterminée, confiante et prête à tout pour les gens qu’elle aime.
Noah « Reaper » Steele, 34 ans faisait parti de la Delta Force, puis il décide de créer la Steele Sécurité, une agence de services de sécurité. Il n’a plus de relation avec sa famille surtout son père Steve, et pensait ne pas être fait pour une relation sérieuse, jusqu’à Brianna. Il a de l’humour, peut être dominant et sombre mais aussi très loyal.

La narration est à la troisième personne, le point de vue varie entre plusieurs protagonistes, comme Brianna, Noah, Richard, Bosco,... et bien d 'autres.
L’intrigue est menée en deux temps, l’avant et l’après la disparition de Brianna. Après avoir passé trois ans à prétendre être une autre personne sous le programme de la protection des témoins avec l’aide de US Marshal Stevens, Brianna est découverte, doit encore fuir et protéger Noah. Elle s’est fait passée pour morte dans un accident d’avion au côté de Richard Hollingsworth, la personne qui la recherche maintenant. Après avoir passé trois ans à croire que la femme qu’il aime était morte, Noah la retrouve chez lui.
La plume est magnifique, fluide malgré quelques longueurs au tout début. Tout est dosé à la perfection, la romance, le suspense, les rebondissements, les révélations... Le prologue est avant goût de la suite des aventures. Les premiers chapitres nous narrent la rencontre et la situation actuelle de Brianna et de Noah. L’auteure nous apporte quelques pensées personnelles, en italiques pour les démarquer, celles que la narration à la troisième personne n’apporte pas. Les personnages son très bien travaillés, leurs histoires passées, présentes et leurs caractères. Le rythme est prenant et très addictif.
Les émotions sont intenses et très diversifiées, la colère, la peur, la tristesse, la joie, la haine, l’espoir et surtout l’amour. Le sourire vient facilement comme la boule au ventre ou les larmes. Noah est possessif, Brianna lui a fait découvrir un amour inconditionnel. Alors sa disparition l’a complètement brisé. Brianna est une femme forte, ses sentiments sont intenses au point de mettre sa vie de côté. Les relations intimes sont sensuelles et torrides, parfaitement introduites dans l’histoire.

Trahison, Loyauté, deux êtres totalement fou l’un de l’autre vont être confrontés à la noirceur d’autrui. La plume est charmante et fluide, les émotions tellement intenses, l’intrigue est menée avec minutie, les rebondissements et les révélations arrivent au bond moment, tout est excellent. Une lecture addictive du début à la fin, un coup de cœur pour moi. Parfait !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/10/steele-securite-1-jeux-dangereux-ad.html

par Matoline
Barista Boys, Tome 1 : Danny & Jude Barista Boys, Tome 1 : Danny & Jude
A.E. Ryecart   
Une histoire pleine d'odeurs de café, de gâteaux et de jeunes mâles enrubannés de tabliers de différentes couleurs. Bienvenu au Barista Boys où l'on vend toute sorte de bons grains caféinés, de pâtisseries et accessoirement de gâteries moins consensuelles. Un roman tout à l'image de son résumé: simple et efficace.

Une histoire plutôt classique, des meilleurs amis qui s'aiment sans se le dire et qui se trouvent confinés dans des rôles prédéfinis depuis leur enfance.
Danny, le protecteur, vit sa vie au jour le jour, surfant d'aventure en aventure et se satisfaisant de relation trompeuse au bénéfice de sa survie et de son confort. Bien loin du personnage fort et intéressé qu'il pourrait être c'est un jeune homme sensible, surtout au charme de son coloc Jude. Trop sûr de leur relation déjà toute tracée depuis des années il peine à exprimer ses sentiments et à se donner une chance avec son meilleur ami.
Jude, de son côté, est ce garçon un peu écervelé que l'on jugerait facile, toujours en quête de son grand amour quand celui ci se trouve juste devant lui. Un bon point pour ce personnage qui reste attachant tout en ayant ce profil de personne un peu "lente" peu courant dans les romances. Si l'auteur ne s'épanche pas trop sur sa psyché en l’évoquant, les autres personnages eux se chargent de bien en tracer les contours. Jude est facile à vivre, heureux dès qu'un prince charmant répond à sa demande d'amour éternel et malheureux dès que ce même prince se charge de bien vite lui ouvrir les yeux.

Alors si la simplicité de l'histoire n'est pas forcement un point fort, car en fait sorti de cette relation déjà toute dessinée par le résumé il n'y a pas grand chose d'autre, la mignonnitude qui règne au fil des pages parvient à estomper un ennui qui aurait pu pointer le bout de son nez. Certes on ne lit rien de neuf mais les amours contrariées et tenues secrètes des jeunes garçons sont toutefois servies par un traitement habile qui rend le tout assez vif et dynamique. On découvre une ambiance sympa de Soho et du monde des baristas tout en suivant lentement le rythme de leur quotidien amoureux. En très léger filigrane se glisse doucement le rapport au sexe qui se vend, se donne ou se prête pour des raisons diverses et variées.
Bien évidemment ce qui passe facilement est aussi ce qui passe moins bien sur un autre point de vue dans le sens où il manque un fil secondaire plus riche pour vraiment accrocher à cette romance. On sait toutes pertinemment que Gentilboy finira avec Bogosse et on aurait apprécié forcement un peu plus de force dans le récit même si, personnellement, j'ai aimé ce personnage un peu looser qu'est Jude. Ce n'est pas si souvent que l'on nous offre autre chose que deux bombes atomiques explosant tous les scores de masculinité sur leur passage.
Barista boys reste cependant une histoire agréable et bien écrite avec son petit plateau de personnages intéressants qui réussissent à nous maintenir dans une addiction légère comme le fait tout bon roman d'amour. Yop.

par Tyzane
Éternelle odyssée Éternelle odyssée
A. F. Lune   
Bonjour à vous, amis lecteurs !

Aujourd’hui je vous présente le roman Éternelle Odyssée. Avec ce roman, je suis passée par de nombreux états d’esprits, allant de surprise en surprise.
L’histoire commence par un prologue relatant de la pendaison de personnage principal. L’auteur nous plonge directement dans l'action et l'ambiance de ce monde ce qui nous amène à se poser de nombreuses questions en temps que lecteur, comme : qu’a-t-il fait pour mériter un tel châtiment ? Et surtout qui est-il ? Le personnage n’est présenté qu’après les actions de départ. On nous présente le monde terrible dans lequel il vit puis qui est le personnage et ce qu'il y fait, donc avec ses actions et ses descriptions. Tout cela est très ingénieux mais l’auteur prend le risque que certains lecteurs ne sachent pas qui est Moyser car certains ne lisent pas le prologue ou même l’épilogue, ici, les deux étant essentiels à la compréhension de l'histoire. On est d’accord que ce genre de lecteur est à bannir ;) Il faut donc un lecteur curieux et surtout pas paresseux, attentif à tout ce qui l’entour afin de pourvoir comprendre. Les lieux et noms sont complexes, nombreux, c’est un tout autre monde, tout vient en même temps, il faut vraiment être attentif pour tout comprendre et enregistrer pour la suite.
On peut remarquer une grande intelligence de l'auteur pour faire passer les sentiments. Deux personnages qui paraissaient important, dont il avait donné les noms meurent dès le début, sans effusions de larmes, comme si leur mort n’était pas importante. Cela montre vraiment le côté chair à canon des lycaons. Même ceux possédant des noms meurs et non pas seulement les redshirts ( des personnages présent seulement pour mourir afin de montrer la dangerosité des scènes de combat ). Les morts ne sont donc pas gratuite, ça permet aussi de montrer la grande évolution que connaissent les personnages du début à la fin, notamment Moyser dont la pensée évolue énormément. D’ailleurs, aucun personnage ne garde le même état d’esprit qu’au début. Le crash les a tous changé, en bien comme en mal.
Les choses pas très utiles à détailler sont raconté rapidement, comme une distorsion dans le temps. Cela permet de ne pas s’ennuyer tout en étant au courant de ce qu’il se passe.
L’auteur mêle de la mythologie, ce qui est surprenant mais bien fait. L’explication de la genèse de ces mythes et très bien menée. Il ne se contente pas de ce qui a pu être dit jusqu’à présent, et réadapte les mythes à sa manière, amenant de belles surprises.
Mais les personnages ne sont pas les seuls à évoluer. A.F.Lune nous emmène dans un autre univers à travers ses chapitres et nous fait aussi évoluer, en même temps que ses personnages. Après des siècles de flottement, le combat du début nous avait presque manqué, on voit le changement qu’a procuré le récit sur nous, comme si nous avions nous même vécu des siècles.
Le lecteur découvre de nombreuses choses, très bien menée, tout prend un sens, et même un sens inattendu.
La fin est vraiment très intéressante, on comprend tout en détails et je ne peux que dire : bien joué !
L’auteur utilise des propos complexes de voyage dans le temps mais réussi tout de même à garder son lecteur, tout comme lui d’ailleurs. C’est à se demander comment il ne s’est pas lui même perdu dans ce récit presque impossible à résumer entièrement, par une présence intensives d’éléments et par la complexité de ceux-ci derrière cette sublime couverture.
Au départ, j’ai eu un peu de mal à me lancer dans le récit mais une fois que j’ai réussi à y entrer, je n’ai plus lâché le livre de la journée jusqu’à l’avoir finit. C’est une lecture rafraîchissante, loin des topos dont on a l’habitude.
C’est un livre très intéressant à lire pour tous ceux qui rêvent de dépaysement, combat, voyage temporel et mythologie.

Merci aux éditions Noir d’Absinthe pour leur confiance et de m’avoir permis de suivre cette aventure.

J’ai vécu une odyssée, à vous de vivre la votre !

Olivia Kascel, chroniqueuse

http://la-plume-lucille.blogspot.com
Ne mords pas la main qui te nourrit Ne mords pas la main qui te nourrit
A.J. Rich   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/08/16/ne-mords-pas-la-main-qui-te-nourrit-a-j-rich/

Après ma grosse déception avec Hortense, je me suis plongée dans le second roman de la sélection, écrit à quatre mains par les Américaines Jill Ciment et Amy Hemper.

A priori, il y a quelques années, si l’on m’avait dit que j’allais aimer un roman mettant en scène une accro aux chiens, je ne l’aurais pas cru, tellement j’en avais peur – mon traumatisme s’explique, n’essayez pas de me convaincre que tous les chiens sont adorables, je ne vous croirais pas.

Aujourd’hui, je me rends compte que d’avoir une meilleure amie comportementaliste et propriétaire du chien le plus cool du monde m’a réconcilié avec les chiens et surtout que cela m’a permis d’entrer immédiatement dans la tête de Morgan.

Morgan adore ses trois chiens – deux pitbull et un montagne des Pyrénées. Elle est étudiante en victimologie – elle tente de comprendre pourquoi il arrive à certaines personnes de devenir des victimes. Et elle a un mec dans sa vie, Bennett.

Mais tout bascule lorsqu’en rentrant chez elle, elle découvre le corps sans vie de son amant et ses chiens couverts de sang.

Alors qu’elle a tout perdu – Bennett d’abord, mais aussi ses trois chiens, accusés d’avoir dévoré Bennett – elle découvre que celui avec qui elle partageait sa vie n’était pas du tout celui qu’il prétendait être. Et si ses chiens lui avaient sauvé la vie ? Et si c’était plus compliqué que ça ?

J’ai dévoré ce roman – sans mauvais jeu de mots. Et même si, assez rapidement, j’ai vu où le duo d’écrivaines voulait m’emmener, j’ai passé un très bon moment. Et la fin m’a plue. Mais je pense aussi que ce roman tourne pas mal autour des chiens et de l’amour inconditionnel que peuvent leur porter leurs propriétaires. Vous, aimeriez-vous toujours vos chiens s’ils avaient tué votre amoureux ou votre amoureuse ? Moi, je ne pense pas, enfin non, je sais que non, mais il faut accepter que Morgan puisse avoir autant de tristesse pour la mort de son copain que parce que ses chiens se retrouvent en cage. Passé cela, et en avançant dans l’histoire, on se prend vraiment au jeu. Et si vous aimez les thrillers et les chiens, foncez, je suis certaine que vous ne le regretterez pas !
Plus près de toi, tome 1 : Enfièvre-moi Plus près de toi, tome 1 : Enfièvre-moi
A. L. Jackson   
avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/09/enfievre-moi-t1-de-al-jackson.html

Après Indécent (de Colleen Hoover), je suis une nouvelle fois choquée par le titre et la couverture, qui laisse croire à une romance érotique. Enfièvre-moi...mouais, bof !!! Avant de lire le roman, je trouvais déjà ce titre pas terrible, mais à sa lecture, c'est pire, car pour le coup je ne comprends pas du tout !! Ce livre est une romance New-Adult avec très peu de scènes de sexe (qui sont d'ailleurs tout en retenue et très soft). Quand à l'histoire, elle ne correspond pas du tout au titre non plus (et c'est tant mieux !)

(...)
C'est une histoire très touchante, très addictive aussi (malgré quelques petites longueurs par-ci par-là).
Nous avons dans ce récit une narration à double voix, un chapitre nous sommes dans la tête d'Aly et le suivant dans celle de Jared. Puis il y a aussi des chapitres "flash back", (narrés à la 3ème personne) où nous retournons dans le passé de Jared et Aly et remontons ainsi de leur enfance à la fameuse tragédie. Parce que oui, ce qui rend ce récit si addictif, c'est le fait de ne pas savoir ce qui a brisé Jared. Nous sommes dévorés par la curiosité, connaître les secrets que cache Jared et les circonstances de ce drame (car nous nous doutons assez vite de qui il concerne).
La relation entre Jared et Aly est très émouvante, même si parfois, j'ai trouvé que l'histoire tombait un peu dans le mélo !! J'aime les personnages torturés, mais là, Jared c'est quand même un poil trop pour moi. Il m'a certes émue aux larmes, mais il m'a aussi agacée à de nombreuses reprises grr !!

Bref, une jolie découverte !! Que je conseille :)

par toutoun
Plus près de toi, tome 2 : Enflamme-moi Plus près de toi, tome 2 : Enflamme-moi
A. L. Jackson   
Livre juste GÉNIAL. J'ai adoré. Déjà la premier j'arrivais plus a le lâcher mais celui-ci c'était encore pire. Je ne l'ai pas lu, je l'ai DÉVORÉ ♥♥♥

Pour ce qui on aimé le tome 1, je vous conseil fortement le tome 2.

par pepette88
Captive du viking Captive du viking
A.S Syla   
Une très jolie histoire avec des vikings rude mais avec du coeur et de jeune damoiselle avec du caractère!
C'est bien écrit dans l'ensemble le seul bémol viens des coquilles qui m'on un peu gâchez ma lecture! Toutefois ne bouder pas votre plaisir car mis à part ça ça reste bien!

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode