Livres
546 082
Membres
581 814

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Yserei : Liste d'argent

Hazel Wood Hazel Wood
Melissa Albert   
Lu en V.O.

Son achat n'était pas du tout prémédité... Une chance que mon regard ait croisé sa couverture.

Qui aurait-cru que les contes de fées puissent être aussi effrayant?
J'ai acheté The Hazel Wood sur un coup de tête. A vrai dire, je n'avais jamais entendu parler de ce livre, jusqu'à mon achat. Je ne regrette pas.
The Hazel Wood n'est pas exactement l'idée que je m'en faisais : je m'attendais à un remake d'Alice aux Pays des Merveilles ou à un conte de fée moderne. Ce n'est pas vraiment ce que j'ai eu. Et j'admets que c'est plutôt une bonne surprise.
Melissa Albert, à travers son livre, nous propose un univers bien effrayant où les happy-endings ne semblent pas exister. Elle nous expose l'histoire d'Alice Proserpine -Alice Crewe-, qui durant toute son enfance, accompagnée de sa mère, fuit le "malheur". Puis la mort de sa grand-mère, Althéa Proserpine, auteur des célèbres "Contes de l'Hinterland", meurt; et, peu de temps après, sa mère est kidnappée. Un mot lui est laissé : "Ne t'approche pas de Hazel Wood", la résidence recluse où habitait Althéa. Alice va alors chercher, à tout prix, à retrouver sa mère et se lance dans une aventure insensée qui la mène dans une nouvelle dimension : l'Hinterland. J'ai trouvé intéressant cet aspect du livre : Alice rentre dans un monde où les Histoires, les contes de fées sont de partout! Pourtant, aucun conte de fées joyeux ne réside dans l'Hinterland. Là-bas, tout est sinistre et assez effrayant. Lorsque j'ai lu The Hazel Wood, je ne vous cache pas, que plusieurs fois, mon sang s'est glacé et mes poils se sont hérissés. Ce livre n'a vraiment fait peur par moments; mais c'était une peur positive, qui vous donne envie de continuer la lecture et vous entraîne.
Le personnage d'Alice est assez inhabituelle. Ce n'est pas la héroïne parfaite aux qualités extraordinaires; mais je vous laisse le soin de juger cela par vous-même lorsque vous aurez lu le livre. Il n'y a pas beaucoup de personnages principaux, ce qui est plutôt pratique pour se souvenir de leur nom.
The Hazel Wood est plein de rebondissements également et de pièges, si je puis dire. On se laisse entraîner, puis l'on est surpris, peut-être déçu par moment; mais ça passe parce que c'est ce qui fait que cette histoire est bien. Il y a quelques retournements de situations assez surprenantes également; mais aussi des évènements trop prévisibles.
En outre, The Hazel Wood est un livre qui m'a glacée le sang, et je trouve que pour effrayer quelqu'un juste avec des mots, il faut du talent. Donc oui, j'ai aimé ce livre et j'aimerais bien voir une suite paraître. Mais surtout n'oubliez pas :

"Keep away from the Hazel Wood"
A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres
Erik L'Homme   
Le monde, est composé de trois types d’individus : les Normaux, les Anormaux et les Paranormaux. Jasper, adolescent de 15 ans à l’humour quelque peu foireux, appartient à la dernière de ces catégories ; celle des Paranormaux, donc, des humains qui ont des talents très particuliers.
Les Normaux sont des personnes comme vous et moi, tandis que les Anormaux sont des créatures dans le genre trolls, loups-garous et autres étrangetés.
L’Association, c’est l’organisation secrète par laquelle Jasper a été recruté pour ses talents. Constituée d’êtres Paranormaux, elle doit veiller à ce que cohabite les Anormaux et les Normaux. L’un des mots d’ordre de l’organisation est la discrétion. Bien entendu, Jasper ne pourra pas faire dans la tenue quand il se trouvera dans des situations de grands dangers…

Au risque de me manger des pêches dans le visage ; je n’ai jamais lu un seul livre d’Erik L’Homme ou de Pierre Bottero. Par contre, j’en ai entendu parler, évidemment. C’est donc sans préjugés que je me suis plongée dans ce livre… Pour en ressortir avec un large sourire.
Non pas parce que le livre était fini (loin de là) mais parce que l’humour de Jasper est juste tordant. Ses blagues sont rarement lourdes, c’est donc un plaisir de les lires. Et il y a aussi le fait que ce jeune garçon soit (presque) normal. Il aime les filles, les Doors, les filles, son groupe de rock médiéval où il joue de la cornemuse : le commun des mortels, n’est-ce pas ?
La mission confiée par l’Association à Jasper traite du trafic de drogue chez les vampires. Rien de plus sur le déroulement de cette mission, au risque de ‘casser’ l’ambiance.

Les autres personnages sont tout aussi intéressant que Jasper. Walter, Mlle Rose, Le Sphinx et Ombe. Surtout Ombe, qui est elle, totalement idéalisé dans l’esprit travaillé par les hormones de Jasper. Je sens que je vais aimer également le deuxième tome, qui parle de l’aventure de la jeune fille (quel bonheur d’écrire son joli nom).

Au risque de me répéter, ce livre est vraiment bien, un bon divertissement, de la fraîcheur. Pour ceux qui seraient néophyte dans les Doors, je ne peux que vous conseillez d’écouter les chansons cités (deux, je pense) dans le livre – et les autres, bien sûr.


par Happy
Les Contes interdits : Blanche Neige Les Contes interdits : Blanche Neige
Louis-Pier Sicard   
Je vais commencer par le début, en vous avouant que j'ai eu un coup de cœur pour la couverture, comme toutes celles des Contes interdits, je la trouve magnifique.
Ensuite, en voyant qu'il ne fait même pas 200 pages, je me suis dit : chouette, il va aller droit à l'essentiel, sans superflu, et ça n'en sera que plus efficace.
Puis la lecture commence et là, quelle déception...
Le style d'écriture déjà, du passé simple à n'en plus finir, ce qui a rendu ma lecture lourde et franchement pas agréable. L'effet poétique du conte a, selon moi, été trop exagérée, ce qui donne un effet "forcé".
Ensuite l'histoire, l'absence de repères temporels ne déstabilise pas que l'héroïne, le lecteur aussi ! Du coup on est perdu entre rêve et réalité, ce qui rend l'histoire déroutante et difficile à suivre. On ne sait pas où l'auteur veut nous mener, et même à la fin, je me suis dit : Mouais bof, tout ça pour ça...
Pour finir, des scènes d'horreur porno-glauques qui ne m'ont fait ni chaud ni froid tellement elles étaient forcées !
Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas trop aimé cette lecture, et je trouve ça dommage, car la couverture et le résumé me faisaient vraiment envie.
Les Contes interdits : La Reine des neiges Les Contes interdits : La Reine des neiges
Simon Rousseau   
C'est le deuxième conte interdit que j'ose lire. J'y vais un à la fois et j'essaie de choisir ceux qui me donneront le moins de cauchemars possible. Après avoir lu et apprécié Le petit chaperon rouge de Sonia Alain, je me sentais maintenant prête pour en lire un autre, surtout sachant que ma partner Readeuse serait là pour me supporter moralement!

Bref, je dois avouer que je ressors de cette lecture avec le goût de découvrir les autres ouvrages de Simon Rousseau. J'ai aimé sa plume, car elle est simple et fluide. L'auteur nous amène directement où il le désire et l'on ne peut faire autrement que de se laisser porter par son récit.

Avant même d'ouvrir le bouquin, je m'attendais à lire des scènes plutôt sombres et ce fut un peu moins pire que ce que je croyais. Je ne vous cacherai pas qu'il y a quelques scènes assez répugnantes, mais pas suffisamment pour m'obliger à déposer le livre, car j'avais trop peur.

De plus, nous sommes loin du conte Disney que nous connaissons très bien. L'auteur s'est plutôt basé sur le conte original de Hans Christian Andersen. Selon moi, c'est une excellente idée, car cela ajoute un plus grand réalisme au récit et une intrigue plus intéressante et captivante.

L'auteur m'a surpris, il a su intégrer avec brio, une partie peu reluisante de l'Église catholique au sein des communautés autochtones de l'époque, et je dois avouer que cela a fait vibrer une corde sensible en moi. Personnellement, j'ai trouvé que cela cadrait à merveille avec l'ambiance du conte et les personnages.

Finalement, je ressors de cette lecture avec une panoplie d'émotions. Pour moi, c'est mission accomplie, l'auteur a su me sortir de ma zone de confort tout en me divertissant et ainsi me donner le goût de poursuivre ma découverte des contes interdits.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
L'Épouvanteur, Tome 11 : Le Pacte de Sliter L'Épouvanteur, Tome 11 : Le Pacte de Sliter
Joseph Delaney   
C'est toujours un plaisir de retrouver les romans de Monsieur Delaney ! On ne retrouve pas Tom ou l'epouvanteur mais un nouveau personnage nommé Sliter.
L'histoire se situe loin de la comté, et comme d'habitude le roman se lit tres bien ! Je n'ai pour le moment encore jamais été decue des romans de l'épouvanteur. Et malgré qu'il s'agisse du 11 ème tome, je ne m'en lasse pas. Vivement la suite.

par emi_h1
Andhon Island : way of Wisdom Andhon Island : way of Wisdom
Bruno Demarbaix   
Andhon Island : Way of Wisdom nous fera suivre l'enquête très étrange de l'inspecteur Georges Craven. Sur cette île aux apparences des plus tranquilles et paisibles, de terribles meurtres vont secouer les habitudes des résidents.

Bien que je ne sois pas une grande férue de policier, j'ai plutôt bien aimé Way of Wisdom. Le rythme est intéressant et dynamique, les actions se succèdent sans vraiment de temps mort, et les questions que nous nous posons obtiennent parfois des réponses très .. Étranges.

Les personnages sont sympathiques et attachants, j'ai pour ma part beaucoup aimé le commissaire Williams. Il a de l'humour et une bonne répartie. Nous rencontrerons pas mal de personnages durant notre lecture, l'adjoint du commissaire, l'officier Barnett, qui fera partie du trio chargé de résoudre cette enquête.
Mais nous aurons aussi droit à tout un panel hétéroclite de personnes que je vous laisse découvrir par vous-même et qui contribueront à leur façon à l'histoire.

L'enquête quant à elle, est vraiment surprenante. Les rebondissements ne manquent pas, et je dois avouer que cette part de surnaturelle qui plane sur cette île est vraiment des plus intrigantes !

C'est assez difficile à décrire, mais je pense que Andhon Island nous réserve de nombreuses surprises auquel le lecteur ne va pas du tout s'attendre, surtout que ce roman comportera plusieurs tomes, ce qui explique sans nul doute pourquoi toutes les réponses ne sont pas données dans Way of Wisdom.

Je vous conseille donc, après lecture de celui-ci, de vous intéresser à Andhon Island : Nobody's Child, aux éditions Nutty Sheep, qui prend place après cette enquête !

Ce petit policier d'un peu moins de 150 pages pourra plaire aux fans du genre ou, comme quoi, à quelqu'un de curieux ! Bien entendu, certains passages sont assez morbides, il reste donc préférable de laisser ce roman dans des mains d'adultes.

par Yserei
Les Enfants d'Aliel, Tome 2 : Le Cheval de feu Les Enfants d'Aliel, Tome 2 : Le Cheval de feu
Sara Schneider   
Voici la tant attendue suite de "Les enfants d’Aliel, tome 1 : le Grand Réveil" !

La fin de ce premier tome était relativement frustrante, alors j'ai pris un immense plaisir à replonger aux côtés de Lilas et ses compagnons de route.



Attention au risque de spoil si vous n'avez pas encore lu le tome précédent.

L'auteure a pris la peine de nous offrir un résumé très complet des événements qui ont pris place dans "Le Grand Réveil", c'est pertinent et très appréciable afin de se remémorer certains détails qui auraient pu nous échapper. Pour ma part, ce fut agréable et pratique, car de nombreux mois se sont écoulés entre ces deux lectures et j'avais oublié certaines choses !



La guerre entre Aliel et Orga se fait toujours lourdement sentir, et nos protagonistes se remettent difficilement du dernier affrontement, surtout la jeune lilas, grièvement blessée.

Durant ce tome-ci, nous allons en apprendre davantage sur nos protagonistes et sur Orga. L'auteure a pris soin de développer en détail leur personnalité, ce qui va nous permettre de découvrir des facettes encore cachées de leur caractère. Alors que des amitiés se tissent progressivement entre certains membres du groupe, d'autres deviennent plus fragiles, les doutes rongent certains d'entre eux, notamment la jeune lilas, qui ne sait plus ou se trouve sa place.



Durant ma lecture, j'ai pu ressentir un changement dans la plume et le récit de Sara Schneider. Le texte est plus mature et l'écriture s'impose davantage comme étant plus adulte.

En fait, j'ai eu l'impression que l'auteure grandissait et s'épanouissait en même temps que ses protagonistes, c'est vraiment très intéressant et plaisant.



Les descriptions sont toujours aussi imagées et intéressantes, je n'ai pas vraiment de mal pour me représenter un lieu ou un personnage.



De nouvelles menaces planent au-dessus de la tête de nos personnages et leur sécurité au sein de la Horde des Vents Levés est vraiment très fragile.

Au niveau de l'histoire, nous avancerons plus lentement que durant le premier opus, mais cela ne veut aucun cas signifier qu'il n'y a pas d'action. C'est même le contraire, les rebondissements sont nombreux et le suspense à son comble. L'atmosphère est bien plus dure et sinistre que durant le premier tome, et j'ai apprécié ce changement.



Pour conclure, je dirais que ce second tome nous permet de mieux découvrir les anciens comme les nouveaux personnages que nous allons croiser durant notre lecture. Le danger guette toujours notre groupe d'aventuriers et la fin de ce tome jouera avec nos nerfs à la perfection !

par Yserei
L'Héritière de l'Etoile, Tome 1: Le poids du sang L'Héritière de l'Etoile, Tome 1: Le poids du sang
Gaëlle Bonnefont   
Le résumé nous propose une histoire qui a tout de suite piqué ma curiosité. Nous suivrons les pas d'une jeune princesse, Elena, qui doit fuir le château en hâte, car celui-ci subit une violente attaque. Se retrouvant en sécurité dans un autre monde, celle-ci grandira sous le prénom de Maëlle.

Tourmentée, asociale et avec un train de vie assez confuse et désordonnée, la jeune femme a besoin d'une pause. Et le petit boulot qu'elle vient de trouver sera idéal pour ça, mais rien ne va se passer comme elle l'avait prévu, car son passé va soudainement la rattraper sous la forme d'un retour brutal à ses origines, à ses racines, au vrai monde auquel elle appartient.

L'idée est vraiment très intéressante et m'a séduite. Redécouvrir le monde qui vous a vu naître avec ses us et coutumes, son histoire et ses secrets, cela donne très souvent de très bonnes sagas de fantasy.

Durant la lecture de ce premier tome, j'ai trouvé la plume de l'auteure intrigante, mais un peu superfluité. Les chapitres sont relativement très longs et nous fournissent beaucoup d'explications, parfois équivalentes d'un chapitre à l'autre, ce qui rend les descriptions quelque peu rébarbatives. Cependant, je suis consciente qu'un premier tome de saga a très souvent besoin que l'on pose de solides bases afin que l'histoire puisse être la plus claire possible, mais sur cette lecture, j'ai eu un peu de mal. (c'est un avis personnel, chaque lecteur est différent !)

L'histoire quant à elle, est vraiment prenante et surprenante même ! L'auteure nous réserve de nombreux rebondissements auxquels le lecteur ne s'attend pas, mais elle prend également le plaisir de nous offrir toujours plus de mystères et pas toujours les solutions aux questions que l'on va se poser ! J'ai trouvé ça amusant, car l'envie de lire la suite pour avoir la réponse se fait alors ressentir.

Les personnages sont nombreux, mais je pense qu'il est préférable que le lecteur découvrir ceux-ci au fil de la lecture, car chacun à un rôle primordial à jouer dans cette histoire !

Maëlle est l’héroïne qui n'a rien demandé, mais qui va devoir s'armer de beaucoup de courage pour parvenir à ses fins. Arraché par deux fois à des mondes ou elle pensait vivre sa vie paisiblement, elle va devoir s'adapter, apprendre et réapprendre, et ce n'est jamais un exercice facile.

D'un point de vue personnel, j'admets que ce personnage m'a par moment fait soupirer de dépit. Son tempérament et sa personnalité ne m'ont pas vraiment aidé à l'apprécier, j'ai toujours eu un peu de mal avec ce genre de caractère.

Pour conclure, je dirais que ce premier tome est intéressant et donne envie de poursuivre l'aventure. L'univers que nous propose l'auteure est aussi curieux que déroutant et ce fut une bonne surprise. Quelques longueurs, mais dans l'ensemble, ce fut une bonne lecture.

par Yserei
Le cycle de Barcil, nouvelle 5 : Riguel le Téméraire Le cycle de Barcil, nouvelle 5 : Riguel le Téméraire
Jean-Marc Dopffer   
Nous allons suivre les traces de Riguel, qui afin d'intégrer pleinement son clan va devoir relever le "Rituel des Guerriers", comme ses pères l'ont fait avant lui. Dans le Désert Blanc, il devra y trouver un ours blanc et rapporter sa tête à son clan.

Il s'agit là d'une nouvelle assez courte, donc je ne vais pas m'étendre plus longtemps sur l'histoire de celle-ci, mais plutôt poser la question : Riguel arrivera-t-il à effectuer le "Rituel des Guerriers" ?

Cette nouvelle continue de nous parler de l'univers créé par Jean-Marc Dopffer, et c'est toujours un réel plaisir à lire !

Le protagoniste de notre lecture est un homme qui ne demande qu'une seule chose, réussir cette épreuve et pouvoir enfin porter les armes, car sans celui-ci, seul le couteau lui est autorisé, imaginez donc celui-ci devant s'enfoncer dans le Désert Blanc avec ce simple petit bout de métal en main, et là, toute la portée de ce rituel prend son sens. Il faut être un très bon guerrier pour réussir, mais surtout, il faut être intelligent et ingénieux. La force ne fait pas tout et cette quête va nous le prouver.

Une fois encore, cette lecture m'a beaucoup plu, car j'aime beaucoup l'univers de Barcil et la vision que l'auteur nous en offre au travers de ces diverses nouvelles. De plus, la couverture de "Riguel le Téméraire" est vraiment sublime !

La plume de l'auteur est toujours aussi plaisante à lire, l'histoire est rythmée et bien conçue, les temps morts sont relativement rares et le suspense toujours aussi prenant. Même au travers de texte très court, l'auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir tout un tas d'émotions diverses.

Les descriptions sont bien dosées afin de nous permettre de bien visualiser les lieux où les personnages, les actions et les combats sont toujours aussi impressionnants et intenses, et je n'ai pas vraiment la sensation que quelque chose soit bâclé à cause du faible nombre de pages.

L'auteur excelle dans ce domaine de la "courte nouvelle pour une histoire intense" !

par Yserei
Au nom des dieux : De l'eau et du sang, Tome 2 : Volonté inébranlable Au nom des dieux : De l'eau et du sang, Tome 2 : Volonté inébranlable
Gautier Durrieu de Madron   
Attention au risque de spoilers ! Lisez vite le tome 1 pour remédier à ça !

Ce second tome nous amène auprès de nos protagonistes deux ans après le premier roman : "Au nom des dieux : De l'eau et du sang, Tome 1 : Destinée manifeste".

Et quel plaisir de les retrouver !

Il semblerait qu'aucun d'entre eux n'est perdu son temps durant ces deux longues années de séparation avec le lecteur. Bien au contraire, de rigoureux entraînements leur ont permis d'étoffer et d'améliorer leurs pouvoirs, et ceci semble nous annoncer que de nombreuses et difficiles batailles attendent d'être menées !

Durant ma lecture de ce second tome, j'ai pu apprécier une façon différente d'interpréter l'histoire et de découvrir les personnages, l'auteur à une plume plus mature et sûr d'elle, et cela se ressent dès les premiers chapitres.

L'originalité qui a marqué le premier livre et de nouveau présente dans celui-ci : un chapitre pour un personnage. L'alternance constante des points de vue est vraiment très agréable et fort bien gérée. C'est un exercice difficile, mais l'auteur s'en sort avec brio une nouvelle fois !

La psychologie des personnages, grâce à cette ingénieuse alternance, est toujours autant mise en avant, car nous allons pouvoir partager en même temps qu'eux leurs réactions, leurs émotions et leurs avis, et même plus !

Une romance va débuter entre deux protagonistes ... mais je n'en dirais pas plus, surprise !

La plume de l'auteur est très addictive et réactive, les temps morts ne sont pas légion et l'action est donc omniprésente. Et que dire de l'intrigue ... elle est juste fantastique ! Il y a tellement de rebondissements, de retournement de situation et de suspense qu'il m'a été difficile de ne pas lire ce joli pavé le plus rapidement possible !

Ce second tome est vraiment une belle réussite qui devrait plaire aux lecteurs !

par Yserei
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode