Livres
558 123
Membres
606 141

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Yukaa : Mes envies

Camelot Rising, Tome 2 : The Camelot Betrayal Camelot Rising, Tome 2 : The Camelot Betrayal
Kiersten White   
EVERYTHING IS AS IT SHOULD BE IN CAMELOT: King Arthur is expanding his kingdom’s influence with Queen Guinevere at his side. Yet every night, dreams of darkness and unknowable power plague her.

Guinevere might have accepted her role, but she still cannot find a place for herself in all of it. The closer she gets to Brangien, pining for her lost love Isolde, Lancelot, fighting to prove her worth as Queen’s knight, and Arthur, everything to everyone and thus never quite enough for Guinevere–the more she realizes how empty she is. She has no sense of who she truly was before she was Guinevere. The more she tries to claim herself as queen, the more she wonders if Mordred was right: she doesn’t belong. She never will.

When a rescue goes awry and results in the death of something precious, a devastated Guinevere returns to Camelot to find the greatest threat yet has arrived. Not in the form of the Dark Queen or an invading army, but in the form of the real Guinevere’s younger sister. Is her deception at an end? And who is she really deceiving–Camelot, or herself?
L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre
Kiersten White   
[Lu en VO]

Très franchement, ce roman part super bien, nous entraîne directement au cœur de la légende arthurienne, dans la tête de Guenièvre, un personnage largement mis de côté par l' "éclat" de son mari, des chevaliers de la table ronde, de la quête du Graal et tous ces éléments qu'on connaît bien, même si évidemment l'auteur a changé d'importants détails (comme l'identité de Guenièvre elle-même). Cela dit, le récit s'essouffle très vite et rapidement, on réalise qu'il ne se passe plus rien d'intéressant... jusqu'à la fin du roman. La situation est même totalement inversée à un moment de l'histoire, lorsque Guenièvre apprend la vraie raison de sa présence à Camelot, mais aucune grosse conséquence n'en découle et on se remet à enchaîner les chapitres vides. C'est triste parce qu'avant d'ouvrir ce livre, j'imaginais Guenièvre combattante, rusée, prête à prendre à défaut tous ceux qui essayeraient de la sous-estimer, mais elle se révèle en fait aussi utile que toutes les dames de romans moyenâgeux, c'est-à-dire pas du tout. La fin du tome nous laisse dans le flou complet, de nombreuses questions demeurent (ce qui est normal en soit, vu qu'il y aura une suite) et ça n'a pas l'air de déranger Guenièvre, qui ignore pourtant encore beaucoup de choses sur elle-même, mais c'est vraiment très frustrant pour la team lecteurs.

Pour résumer mon pâté de texte en un seul mot : bof.
Tout ce qui nous submerge Tout ce qui nous submerge
Daisy Johnson   
Une histoire tournant autour d'une relation Mère/Fille exclusive suivi d'un changement radical des rapports avec l'arrivée d'une maladie neurodégénérative.
Je voulais lire ce livre, il était fait pour moi !

Ce n'était finalement pas du tout ce à quoi je m'attendais. C'était beaucoup mieux !
• Plusieurs intrigues
• Plusieurs époques
• Plusieurs secrets
Que s'est-il passé ?

Au début du roman, nous découvrons Gretel et ses souvenirs. Alors que sa mère, elle présente la maladie d'Alzheimer (Miroir ?).
Jusqu'à ses 13 ans, elle a vécu avec Sarah et Marcus (L'homme qui n'était pas son père) sur une péniche. Puis, près de la rivière, il s'est passé quelque chose dont la narratrice n'a pas eu connaissance ou dont elle ne se souvient pas. Elle s'est ensuite installée avec sa mère dans un centre d'équitation, puis Sarah l'a abandonnée. Elle a disparu, jusqu'à aujourd'hui.
Avec le temps, les souvenirs de la narratrice sont devenus confus ; ils se sont transformés.

Nous découvrons également la jeune Margot dans un autre chapitre, qui s'est enfuie de chez elle et erre dans la forêt avant d'être recueillie par un pêcheur. Nous ne savons pas à quel moment cela se produit, ni pourquoi elle est partie.

Autour de ces personnages, il y a le Bonak qui semble signifier tout ce qui leur fait peur ou plutôt, tout ce qui les submerge...

« Tu finiras par oublier, je te dis. Mais j'en doute.
Mon nom et le tien, les objets du quotidien, les chiffres, les semaines, le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité ; Tout ça, à un moment ou à un autre tu l'oublie. Mais l'histoire de Margot et l'homme qui était son père, le Bonak et sa provenance, ça, tu ne l'oublieras pas même un instant. »

Sarah a tout oublié mais pas ces histoires, pas même un instant. Le lecteur, comme Gretel, les découvre peu à peu.

Vous l'aurez compris, il y a dans ce livre énormément de questions qui se multiplient au fil du récit. On trépigne d'en savoir plus, d'autant que vous le comprendrez vite, cet ouvrage est une réécriture moderne d'un mythe bien connu.
Le fil de l'histoire se tient du début à la fin. On a pas le temps de s'ennuyer.
Pour ce qui est de la plume, le traducteur a réellement fait un travail remarquable. On savoure.

En conclusion, c'est à lire absolument !

par dadotiste
Loveless Loveless
Alice Oseman   
En tant que aroace, ce livre m'a fait un bien fou. Le nombre de fois où j'ai balancé ma tête en arrière parce que "AAH. OUI. C'est exactement ça !" Et toutes les autres fois où je me suis sentie personnellement attaquée par certaines phrases, certaines réflexions, car oui ce sont exactement mes peurs et tout à fait ma colère. J'ai très envie de forcer ce livre dans les mains de mes amis pour qu'ils comprennent mieux ce que je vis par rapport à ça, car c'est bien mieux montrer que tout ce que je pourrais essayer d'expliquer. Evidemment, l'expérience de Georgia est une expérience, et tous les aroaces ne sont pas systématiquement pareils, mais personnellement, je me suis bien reconnue.
En dehors d'être utra 'relatable', j'ai aussi bien ris devant ce livre devant les jeux de mots et les dialogues des personnages. Personnages qui sont ultra attachant. Georgia m'a beaucoup rappelé Cat de Fangirl par Rainbow Rowell au début. Elle rentre à l'université, obligée de sortir de son cocon, timide, mal dans sa peau, très fleur bleue, ... mais elle s'en détache car son histoire ne prend pas du tout la même tournure. Les personnages secondaires sont aussi très touchant. Sunil est mon bébé. Voilà. C'est dit.
Il y a quelques points du sénario qui sont très classiques de ce type de roman, mais même si on le voit venir, ce n'est pas vraiment grave et ça ne rend pas l'histoire agaçante.
J'ai aussi versé quelques larmes. A savoir si c'est parce que je suis forcément touchée par la narration ou juste car c'est vraiment émotionnel, je ne saurais pas le dire.
Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire
Alice Oseman   
Déjà, l'objet livre en lui même est très joli, coloré et je sais pas pourquoi mais à chaque fois que je le voyais avant de me décider à le lire il me mettait de bonne humeur. Quand un livre attire à ce point, je pense qu'il ne faut pas le faire attendre dans notre PAL trop longtemps. Alors je me suis littéralement jetée dessus. Et alors, verdict ? J'ai aimé. Rien de bien étonnant puisque ce livre a tout pour plaire; il est drôle, touchant et tout un tas de sentiments contradictoires mais forts m'ont envahi lors de ma lecture. Aussi, j'ai trouvé les personnages complets et attachants. J'ai eu un peu de mal à me remettre de ce bouquin après l'avoir fini. Lorsque j'ai tourné la dernière page et refermer Solitaire, je suis restée assise à regarder autour de moi et attendre je ne sais quoi. J'étais complètement paumée et c'était pas une si mauvaise chose que ça en a l'air puisque ça m'a fait réaliser que j'avais aimé ce livre et encore mieux, que je comprends toujours l'Anglais alors qu'après avoir refermé le bouquin je comprenais plus rien à rien (toujours pas dans le mauvais sens du terme). ;)

par Sheo
I Was Born For This I Was Born For This
Alice Oseman   
https://www.instagram.com/p/CII8Hx5HOxU/

I was born for this, a été le premier roman en VO que j’ai lu, j’ai mis longtemps à le lire car j’appréhendais et j’avais beaucoup de réserve vu qu’il n’était pas en français. Au final, quand je me suis vraiment concentrée sur ma lecture j’ai découvert que non seulement je comprenais bien l’histoire mais qu’en plus j’appréciais vraiment ce roman.
En effet dans ce roman, Alice Oseman présente deux personnages avec leur point de vue respectif et ainsi on alterne les points de vue entre les chapitres ce qui rend l’histoire plus touchante selon moi.
On y découvre Angel, qui à travers les réseaux sociaux et grâce à sa passion pour The Ark a réussi à se faire des amis virtuels. Mais bien assez toi on voit qu’elle a du mal pour les relations dans la vraie vie, elle n’aime pas faire semblant et toute sa vie tourne autour de ce groupe et elle a peur de savoir quoi faire si du jour au lendemain elle ne les aimait plus.
Jimmy quant à lui est un garçon très anxieux et qui a peur de beaucoup de choses. Son groupe lui permet de cacher ses vrais démons et de se créer une fausse image devant ses fans, à la télé etc.
Alice Oseman a représenté à travers ces personnages une partie de la diversité dans notre monde et parle de sujets forts et important tels que l’anxiété, la dépendance à l’alcool, l’image que l’on se crée sur les réseaux qui ne reflète pas la réalité.

par Ildia
Meet Cute Diary Meet Cute Diary
Emery Lee   
Noah Ramirez thinks he’s an expert on romance. He has to be for his popular blog, the Meet Cute Diary, a collection of trans happily ever afters. There’s just one problem—all the stories are fake. What started as the fantasies of a trans boy afraid to step out of the closet has grown into a beacon of hope for trans readers across the globe.

When a troll exposes the blog as fiction, Noah’s world unravels. The only way to save the Diary is to convince everyone that the stories are true, but he doesn’t have any proof. Then Drew walks into Noah’s life, and the pieces fall into place: Drew is willing to fake-date Noah to save the Diary. But when Noah’s feelings grow beyond their staged romance, he realizes that dating in real life isn’t quite the same as finding love on the page.

In this charming novel by Emery Lee, Noah will have to choose between following his own rules for love or discovering that the most romantic endings are the ones that go off script.

par NRUN
The Ending series, Tome 4 : Before the Dawn The Ending series, Tome 4 : Before the Dawn
Lindsey Fairleigh    Lindsey Pogue   
year ago, the Virus killed off most people in the world.

A year ago, strange things started happening to those who survived. Some of them transformed into something dark and sinister, while others evolved, becoming something more, something beyond human.

A year ago, Dani and Zoe were lost. They traversed the country to find one another, losing some of the people dearest to them along the way. They fought for their right to simply live, uncovered long-buried secrets, and discovered irreversible truths. And after everything Dani and Zoe have been through--even with the battle wounds that they bear--they're still not safe.

It's time for the struggle to end, for survivors to take back their lives, their families, their safety. It's time to really begin to live, and to do that, they must wait for the first rays of dawn.


par ness86

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode