Livres
388 443
Comms
1 361 774
Membres
276 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

Partout,j'ai rencontré la folie, mais parsemée de grains de sagesse. Sans doute y avait-il beaucoup plus de sagesse que je ne pouvais m'en apercevoir. La vie est dure, et pourtant, tout le monde s'y accroche.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

L'univers est rempli d'intentions. Tout ce qui se produit à un but.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

:.....Entre vite, nous n'avons plus beaucoup de temps, dit le Maître. Dès qu'elle fut entrée, il tira de nouveau le rideau devant la porte fenêtre. Comme à son habitude, il était entièrement vétu de noir.

-Je ne pars pas, finalement? demanda Lyra

-Si. Je ne peux pas l'empêcher, repondit le Maitre. Je vais te donner quelque chose, Lyra, mais il faut me promettre de ne rien dire à personne. Tu me le jure?

-Oui

Il marcha vers le bureau et sortit d'un tiroir un petit objet enveloppé de velours noir. Quand il le déballa, Lyra découvrit une sorte de grosse montre, ou de petite horloge:un épais disque de cuivre et de cristal. On aurait dit une boussole, ou quelque chose de ce genre.

-C'est quoi?

-Un aléthiomètre. Il n'en existe que six dans le monde et celui- ci est l'un d'eux. Je te le répète, Lyra: ne le montre à personne. Il serait même préférable que Mme Coulter ne le voie pas. Ton oncle...

-Mais a quoi ça sert?

-Ca sert à dire la vérité. Mais pour savoir comment le lire, tu devras apprendre par toi même. Va t'en maintenant... le jour se lève. Dépèche toi de regagner ta chambre avant que quelqu'un te voie.

Il enveloppa l'instrument dans le velours noir et le déposa dans les paumes jointes de la fillette. Il était étonnament lourd. Le Maitre prit ensuite le visage de Lyra entre ses mains et la tint un instant sans un mot.

Lyra essaya de lever les yeux vers lui.

-Qu'est ce que vous vouliez me dire au sujet de mon oncle?

-(....)

Il fut interrompu par des petits coups frappés à la porte. Lyra sentit un tremblement parcourir les main du vieil homme.

- Fait vite, petite,dit-il à voie basse. Les forces de se monde sont très puissantes. Les hommes et les femmes obéissent à des courants beaucoup plus féroces que tu ne peux l'imaginer, qui nous balayent et nous entraine malgré nous. Va Lyra, que Dieu te protège.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

Ce devrait être une occasion solennelle, déclara Giacomo Paradisi. Si nous avions des jours et des semaines devant nous, je pourrais commencer à te raconter l'histoire du poignard subtil de la Guilde de la Torre degli Angeli, et toute la triste histoire de ce monde corrompu et insouciant. Les Spectres sont apparus par notre faute, notre seule faute. A cause de mes prédecesseurs. Des alchimistes, des philosophes, des hommes de savoir qui effectuaient des recherches sur la nature la plus profonde des choses et, ils ont fini par s'intéresser aux liens qui unissent les plus petites particules de matière.

C'était une ville riche et mercantile, une ville de marchands et de banquiers. Nous pensions tout savoir, tout connaitre. Alors nous avons défait ces liens, et nous avons laissé entrer les Spectres.

-Mais d'ou viennent ces Spectres? interrogea Will. Pourquoi une fenêtre est-elle restée ouverte sous les marroniers, celle ou nous somme passés la première fois? Y a-t-il d'autres fenêtre dans le monde?

- La provenance des Spectres demeure un mystère. Viennent-ils d'un autre monde, des profondeurs de l'espace? Nul ne le sait. Ce qui importe, c'est qu'ils sont là désormais, et qu'ils nous ont détruits. Y a-t-il d'autres fenêtre dans ce monde? Oui, quelques-unes car, parfois, le porteur du couteau fait preuve de négligence; il oublie ou bien il n'a pas le temps de refermer le trou comme il le devrait. Quant à la fenêtre sous les arbres, celle que vous avez empruntée...c'est moi même qui l'ai laissée ouverte, dans un moment de stupidité impardonnable. Cet homme dont vous parliez... J'avais envisagé de l'attirer dans cette ville, ou il aurait été victime des Spectres. Mais je suppose qu'il est trop intelligent pour tomber dans ce genre de piège. Pourtant, il veut le couteau à tout prix. Je vous en prie, faites qu'il ne l'ait jamais entre les mains.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

L'expression du Cardinal était chargée de sous-entendus, mais il ne dit rien. Après un instant de silence pesant, un des ecclésiastiques prit la parole, d'un ton presque contrit :

- Voyez-vous, madame Coulter, dit-il, il existe apparemment une prophétie au sujet de cette fillette. Tous les signes sont réunis. A commencer par les circonstance de sa venue au monde. Les gitans ont entendu parler de son existence, eux aussi ils évoquent sa présence en terme de sorcière et de feux de marais, c'est très mystérieux, ce qui lui a permis de conduire les gitans jusqu'à Bolvangar. Sans oublier, bien entendu, la façon époustouflante dont elle a provoqué la chute de l'ours roi Iofur Raknison. Aucun doute, ce n'est pas une enfant ordinaire. Mais Fra Pavel pourra peut-être vous en dire plus...

En disant cela, il jeta un regard en direction de l'homme au visage émacié qui consultait l'aléthiomètre.

Afficher en entier

-... Je m'étais forcé à croire que j'étais heureuse et parfaitement épanouie dans ma solitude, sans l'amour d'une autre personne. Pour moi, l'amour, c'était comme la Chine : vous saviez que ce pays existait quelque part, et sans doute était-ce très intéressant; certaines personnes y allaient, mais ce ne serait jamais mon cas. Je mourrais sans jamais y être allée, mais ça n'avait pas d'importance, car il y avait un tas d'autres endroits à visiter dans le monde.

Afficher en entier

n'existait-il qu'un seul monde finalement, qui passait son temps à rêver à d'autres mondes?

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

Viens, lui dit-elle, on est tous là, on n'est pas blessés. Et maintenant, on voit ou on va. Alors, continue d'avancer, continue. On ne peut pas faire autrement que de contourner ce...( Elle désigna l'abîme à ses pieds.) On est obligés de continuer. Je te jure que Will et moi, on ira jusqu'au bout. Alors, n'aie pas peur, n'abandonne pas, ne traine pas derrière. Fais passer le message aux autres. Je ne peux pas me retourner sans cesse, je dois regarder ou je mets les pieds. Je dois être sûre que tu nous suis, d'accord?

Le petit fantôme hocha la tête. Alors, dans un silence angoissé, la colonne des morts reprit son chemin en longeant le gouffre. Combien de temps il leur fallut, ni Will ni Lyra n'auraient su le dire; à quel point c'était effrayant et dangereux, pas une seconde ils ne pouvaient l'oublier. L'obscurité était si intense dans le gouffre qu'elle semblait attirer le regard vers elle, et une sensation de vertige terrifiante s'emparait d'eux dès qu'ils regardaient en bas. Chaque fois qu'ils le pouvaient, ils fixaient devant eux une pierre, une prise, une saillie, une plaque de graviers instables, et ils évitaient ainsi de regarder l'abîme, mais celui-ci les tentait, il les appelait. Ils ne pouvaient s'empêcher d'y jeter un coup d'oeil et, aussitôt, ils se sentaient vaciller, leur vision se mettait à tournoyer, et une horrible nausée les submergeait.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

Will chercha à tâtons les bords immatériels de la fenêtre pour les rabattre rapidement l'un contre l'autre, tandis qu'à travers l'ouverture qui se rétrécissait leur parvenaient des bruits de pas précipités et des craquements de branches...

Il ne restait plus qu'un petit trou de la taille de la main de Will, et lorsque celui-ci se retrouva scellé, un silence absolu s'abattit sur le monde. Will tomba à genoux dans l'herbe humide de rosée et ramassa l'aléthiomètre.

- Tiens, dit-il à Lyra

Elle prit l'instrument qu'il lui tendait. D'une main tremblante, il glissa le couteau dans sa gaine. Après quoi, il s'allongea dans l'herbe, secoué de frissons nerveux, et ferma les yeux ; il sentit le clair de lune l'envelopper d'une douce lueur argentée et les gestes doux et attentionnés de Lyra qui refaisait son pansement.

- Oh, Will, dit-elle, Merci pour tout ce que tu as fait...

-J'espère que le chat va s'en tirer, murmura-t-il. Il ressemble à mon Moxie. Il a dû rentrer chez lui. Il a retrouvé son monde.

Afficher en entier
Extrait de À la Croisée des Mondes, L'intégrale ajouté par x-Key 2010-11-10T20:42:40+01:00

Lyra et son daemon traversèrent le Réfectoire où grandissait l'obscurité, en prenant bien soin de rester hors de vue des cuisines. Les trois longues tables qui occupaient toute la longueur du Réfectoire étaient déjà dressées, l'argenterie et les verres réfléchissaient la lumière déclinante, et les longs bancs étaient tirés, prêts à accueillir les convives. Les portraits des anciens Maîtres étaient accrochés aux murs, tout là-haut dans la pénombre. Lyra atteignit l'estrade, jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule vers la porte ouverte des cuisines et, ne voyant personne, elle s'approcha de la table surélevée. Ici, les couverts étaient en or, pas en argent, et les quatorze sièges n'étaient pas des bancs enchêne, mais des chaises en acajou dotées de coussins de velours.

Afficher en entier