Livres
558 692
Membres
607 073

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de _amelivreslovelife_ : Mes envies

Soleil trouble Soleil trouble
Lorris Murail   
Le monde brûle, il est temps d'agir.
À cause du dérèglement climatique, Thiago vit dans un monde où la température monte souvent au-dessus des 40° C. Les drones-aérosols tournent à plein régime et les habitants sont contraints d'accueillir chez eux des réfugiés. Aussi, la famille du garçon doit-elle héberger un père et son fils originaires d'une île du Pacifique engloutie par les eaux.Fuyant désormais la maison le plus souvent possible, Thiago rencontre un homme atteint d'un étrange virus qui le fait peu à peu sombrer dans la folie. Le malade, désespéré, lui demande de contacter ses amis pour qu'ils viennent le sauver. C'est ainsi que Thiago croise la route de Liz, jeune chercheuse américaine de passage en France.

par LOANDRE
Les aventures inattendues d'Olympe Valoese Les aventures inattendues d'Olympe Valoese
Simonne L. Pennyworth   
Historienne, c’était le plan de carrière qu’Olympe Valoese avait formulé. Parcourir les écrits des anciens, comprendre leur manière de penser, établir des chronologies, mettre à jour des faits nouveaux : voilà ce qu’elle voulait faire de sa vie.
Mais quand elle est projetée dans un nouveau monde, elle comprend que son futur est compromis. Comment peut-elle admettre que Richelieu est un dragon qui a pris sa retraite, que Louis XIV avait le don d’ubiquité et que Louis XVI, conseillé par Napoléon, a bâti un empire sur l’Europe ?
Ses questions devront attendre car déjà, l’empereur Maximilien II est menacé et Olympe est son ultime espoir.
Les Montagnes hallucinées, Tome 2 Les Montagnes hallucinées, Tome 2
Gou Tanabe   
J'ai tellement entendu parler de Lovecraft, du fameux mythe de Cthulhu, entre autres mais sans jamais m'y être intéressée plus avant. Savoir que ses œuvres étaient adaptées en manga _ le format que je lis le plus, dont je suis friande _ était une aubaine. Je n'avais plus de raison de ne pas découvrir les œuvres de ce grand monsieur. Je me suis donc lancée dans les Montagnes Hallucinées adapté par Gou Tanabe, avec crainte, je dois l'avouer.

C'est tellement addictif et intriguant. Les pages défilent à une vitesse folle. Je voulais savoir, je voulais comprendre à tout prix, avoir le fin mot de l'histoire alors il m'était difficile de m'arrêter. Le mystère est bien complet jusqu'aux révélations dans le tome 2!

On ne sait pas ce qu'il se passe réellement, si ce que découvrent le professeur Dyer et Danforth est vrai ou non, possible même. En tout cas, j'ai trouvé l'histoire des Anciens vraiment passionnante à suivre mais je n'en dis pas plus! Et autre chose fort sympathique, c'est que l'histoire se lie avec les autres mythes de Lovecraft dont celui de Cthullu, entre autres.

C'est un mélange de science-fiction, de thriller et d'horreur aussi. Il y a des scènes bien dures et horribles. Cette histoire fait vraiment peur en un sens. Et fait réfléchir surtout.

Les dessins sont juste superbes, tellement réalistes avec des détails de fou! Le contraste noir/blanc est intense. On ne discerne pas grand chose sur certains plans mais ça apporte justement encore plus de mystère à l'histoire et fait en sorte que notre imagination travaille plus parce qu'il y a une multitude de formes différentes et étranges. C'est une tuerie visuelle, une énorme claque! J'adore le style du mangaka et je n'en admire que plus le travail pour arriver à un tel résultat!

En bref, je suis vraiment surprise d'avoir autant aimé ce diptyque, qui se démarque un peu de ce que je lis d'ordinaire! L'histoire est vraiment passionnante et mystérieuse jusqu'au bout! Les dessins sont dinguissimes! ça m'a vraiment donné envie de lire l’œuvre originale de Lovecraft et de découvrir d'autres de ses œuvres!

par MaMt
Les Montagnes hallucinées, Tome 1 Les Montagnes hallucinées, Tome 1
Howard Phillips Lovecraft    Gou Tanabe   
Que dire ? Ces montagnes hallucinées par Gou Tanabe sont une vraie claque, un petit bijou. Il y a l'histoire de Lovecraft que je ne connaissais pas ni en contenu ni en style d'écriture, et il y a cette somptueuse mise en image extrêmement efficace.

La première est assez classique dans son déroulement: une expédition scientifique qui part explorer une terra incognita, l’antarctique ici, qui fait des découvertes vertigineuses qui pourraient apporter gloire et célébrité à ses membres, mais qui va se retrouver menacée par elles, en prise avec une effroyable monstruosité et isolée dans un milieu inaccessible et hostile.

Donc oui c'est classique, mais en même temps, Lovecraft est juste connu pour être le pionnier et le maître incontesté de ce style de récits. Je ne sais pas ce que donne son style d'écriture, mais j'ai déjà lu des oeuvres de son ami et grand admirateur Howard qui a la réputation d'avoir tiré ses descriptions malaisantes et glauques du premier, donc j'imagine seulement, mais j'imagine bien, je pense.

L'imagination c'est aussi le premier travail qu'a du mettre en oeuvre Gou Tanabe pour traduire les mots de Lovecraft en images et ensuite les retranscrire graphiquement sur le papier. Bien que, comme le disais, je ne puisse en juger en connaissance de cause, il me semble que c'est une parfaite réussite, car le malaise était bien présent tout au long de ma lecture et ne m'a pas quittée un instant.

Il y a d'abord ce choix de représentation réaliste accompagné de tout un vocabulaire scientifique qui nous ancre dans du probable. Puis ces encrages et tramages particuliers qui obscurcissent les planches, faisant remonter à la surface une peur bien primale, celle de ce qui se tapit dans le noir. Enfin, il y a cette représentation très organique du décor et des créatures. Tout est enroulé, entortillé, torturé, recroquevillé. On a vraiment l'impression que tout vit et peut se mouvoir à n'importe quel moment. Inconsciemment cela ajoute du poids à la tension psychologique qu'est celle du lecteur en entrant dans le récit.

Surtout que Gou Tanabe n'a pas fait les choses à moitié en choisissant d'ouvrir par une scène d'horreur absolue, nous prenant cash à la gorge, pour ensuite rebrousser chemin dans le temps et nous faire vivre avec appréhension la chronologie des événements. donc oui, difficile de ne pas avoir peur de ce qui se tapit dans le noir, ni de guetter des choses à droite et à gauche. Je ne sais pas si c'est un choix stratégique de sa part ou quelque chose qu'il a reproduit du récit initial, mais c'est bien joué, ça a fonctionné à mort sur moi. J'ai tourné toutes les pages de ce tome avec stress et une certaine anxiété.

Pour finir, je salue aussi le découpage qui était digne de celui d'un film du genre avec ce qu'il faut de plans larges pour mesurer l'immensité du continent, sa beauté hostile et son isolement (que l'homme est petit...) et de plans rapprochés et serrés pour capter le moindre détail de la topographie ou la moindre expression d'horreur des personnages.

Bref, voilà un premier tome qui m'a bien immergée et collé les chtouilles, tout en régalant mes yeux. Quand en plus il vient dans une si belle édition que celle proposée par Ki-oon, avec sa reliure cuir souple et sa couverture imprimée en relief, je dis encore !
Cthulhu : Le Mythe, Livre 1 Cthulhu : Le Mythe, Livre 1
Howard Phillips Lovecraft   
Livre que j'ai reçu pour Noël et je le conseille vraiment car c'est une lecture incontournable pour les amateurs du genre vu le nombre d'écrivains qui ont été inspirés par l'oeuvre de Lovecraft. Cela permet vraiment de comprendre bon nombre de références culturelles qu'elles soient cinématographiques ou littéraires.

Dans un premier temps, j'ai vraiment été étonnée de trouver les textes très accessibles, je ne sais pas pourquoi mais j'avais une petite appréhension à ce niveau-là, peut-être du au fait que les textes ne sont plus tout jeunes. Mais dès la première nouvelle, j'ai tout de suite adhéré à l'univers de l'auteur et à son écriture très descriptive.

Il est écrit que Lovecraft s'est beaucoup inspiré d'Edgar Allan Poe et j'ai retrouvé dans les nouvelles du Mythe de Cthulhu, la même atmosphère sombre, torturée et étrange que dans les textes de Poe. Si pour ma part, je n'ai pas vraiment adhéré à Poe, je suis vraiment contente de ma lecture de Lovecraft.

par M-a_n_o-n
Eden Island, Tome 2 : Si loin du paradis Eden Island, Tome 2 : Si loin du paradis
Hana Claistel   
j’attendais cette deuxième partie avec beaucoup d’impatience. La première était déjà un gros coup de cœur et j’avais hâte de voir ce que la suite nous réservait.

Pour rappel, le premier tome s’était achevé sur un énorme cliffhanger. Après toutes les révélations concernant la matière utilisée pour tout construire à Eden Island, Analia et Aylan ont été exilés. Malheureusement, au moment de les laisser partir, Analia s’est retrouvée seule. Il semble avoir décidé de choisir sa famille plutôt qu’elle. J’avais beaucoup aimé cette fin, qui était vraiment dramatique et aussi terriblement gonflée.

Pour ce deuxième tome, on laisse un peu Eden Island de côté pour aller explorer le monde de l’autrice. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on va beaucoup voyager cette fois-ci. Analia voulait voir du pays, eh bien, elle est servie. L’histoire se passe sur une période de temps assez longue où l’on suit les aventures de la jeune femme en plusieurs étapes. D’abord sur l’Île des Récupératrices, les femmes qui l’ont trouvée et remise sur pieds, puis ailleurs lorsqu’arrive l’élément déclencheur de cette histoire : l’arrivée de la femme et de la petite sœur d’Aylan, qui lui annonce qu’Aylan n’est jamais revenu. Vous vous en doutez, elle ne reste pas les bras croisés et part à sa recherche, pour le meilleur… et surtout le pire.

C’est un monde bien plus sombre que l’on découvre hors des barrières d’Eden Island, peuplé de monstres mutants et de monstres humains, tous luttant pour leur survie. Ce que l’on a vu de la vie d’Aylan sur son île dans le premier tome semble se confirmer : les communautés de survivants ont de plus en plus de mal à trouver des ressources pour survivre, ce qui provoque de plus en plus des tensions et des violences qui mettent à mal la pérennité de celles-ci. Et comme ça ne suffit pas, en plus de la famine, la maladie vient se mêler à leur quotidien, sous forme d’une épidémie qui voyage d’île en île et ne laisse derrière elle que désolation et morts. J’ai beaucoup aimé l’aspect actuel de cette deuxième partie, qui reprend un peu notre situation politique, poussée à l’extrême, certes, mais quand on voit ce qui se passe dehors en ce moment, tout ceci ne semble finalement pas si lointain.

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait qu’on bouge un peu plus que dans le premier tome. En revanche, certaines intrigues lancées sur Eden Island restent inachevées ou réglées à toute hâte, ce qui peut faire passer le premier tome comme une aventure annexe, plutôt que deux tomes qui se suivent. Je pense notamment à la question de la gouvernance d’Eden Island, dont on nous parle au détour d’un dialogue alors que ça a occupé une grande partie de l’intrigue précédente. Je trouve que c’est un choix surprenant, mais compréhensible lorsqu’on voit la richesse de cette deuxième partie d’intrigue.

Contrairement au premier tome, on suit presque exclusivement Analia ici. Aylan revient vers la fin, mais à part ça, il reste presque complètement invisible. On suit la transformation et l’adaptation de la jeune femme à ce nouveau monde. J’ai beaucoup apprécié son évolution dans ce tome. Elle gagne en maturité et en expérience de par tout ce qui lui est arrivé.

Ce tome voit aussi l’introduction de nouveaux personnages, notamment Garance, la chef des Récupératrices, que j’ai beaucoup appréciée, Louka, un petit revendeur de drogues futé mais nerveux, et New York, un colosse qui parle peu mais à la sensibilité exacerbée et au sens artistique exceptionnel. J’ai adoré ce dernier personnage. On s’attache immédiatement à lui et on n’a pas envie de le laisser partir. Enfin, on a également l’introduction de Rosabel, la femme à la tête d’une ville sous-marine et qui semble rechercher Analia. Mais pourquoi donc ? Oh, vous verrez bien, mais ça vaut le coup d’œil. J’ai bien aimé le personnage, même si j’aurais apprécié un peu plus de nuances dans son caractère pour ne pas la cantonner trop entre les parois de son rôle. On retrouve aussi les personnages du premier tome, de manière plus anecdotique, mais cela permet de conclure les grands arcs de leurs personnages.

En bref, ce deuxième tome est de la même qualité que le premier, avec une intrigue soignée et des personnages toujours aussi attachants. Le style d’écriture est toujours aussi addictif et fluide, c’est un vrai plaisir de lire ce texte et il est assez difficile d’arrêter une fois qu’on l’a commencé. On sent un peu plus les influences extérieures sur cette deuxième partie, notamment celle d’Hunger Games dans toute la partie sur Rosabel. C’est une très bonne petite dystopie Young Adult que je ne regrette absolument pas d’avoir découverte !

Je la recommande pour des lecteurs aussi bien adolescents que plus âgés, chacun y retrouvera assurément son compte.

(Lire plus sur : https://lantredemyfanwi.wordpress.com/2021/07/25/inceptio-eden-island-tome-2-si-loin-du-paradis-hana-claistel/ )

par Myfanwi
Nevernight, Tome 2 : Les Grands Jeux Nevernight, Tome 2 : Les Grands Jeux
Jay Kristoff   
Oh, la couverture! Je suis amoureuse... ♥♥♥♥

par Sheo
Vampyria, Tome 2 : La Cour des miracles Vampyria, Tome 2 : La Cour des miracles
Victor Dixen   
Pas encore sorti , hélas ce tome....Je le lirai plus tard...Ce doit être bon car l'aime bien cet auteur!!!

par Serge76
Le Rêve d'un autre monde, Tome 2 : Aux portes du paradis Le Rêve d'un autre monde, Tome 2 : Aux portes du paradis
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
Une merveille. J'ai à présent la certitude (si toutefois un doute persistait) qu'Anne Plichota et Cendrine Wolf sont bien incapables de décevoir leurs lecteurs. Leur binôme fonctionne merveilleusement bien, et le fruit de leur imagination, de leur travail, de leur talent est toujours incroyable, captivant, magique.
J'ai achevé ce roman les yeux embués de larmes, la vue trouble, les joues trempées et le cœur gonflé par l'émotion. Quelle belle histoire! L'histoire d'une famille composée, qui ne cesse de s'agrandir, de nouer des liens toujours plus forts ; une famille au sein de laquelle chaque membre est prêt à tout pour protéger les siens. Shaun et Fany ont poursuivi leur long voyage au cœur de la France pour fuir l'explosion imminente de la centrale nucléaire, et c'est avec la peur au ventre que je les ai accompagnés, inquiète au moindre bruit suspect, à la moindre rencontre avec des êtres humains dépourvus d'humanité. Les Gracias, Pitit chien, Alice et Gengis, se sont quant à eux lancés dans une traversée inespérée de l'Atlantique, afin de rejoindre la France. Quel bonheur de retrouver tout ce petite monde! Mila, cette petite princesse haute comme trois pommes, capable de faire fondre le cœur de tous les lecteurs, comme de chaque personne qui croise sa route, m'a encore arraché de nombreux sourires attendris, et lorsque son petit cœur lui faisait mal, le mien souffrait un peu aussi. Cette petite héroïne est affreusement attachante, et je remercie A.P et C.W de lui avoir donné vie. Pol, Vuk, Till, Helga, Mamaria, Alice, Gengis...Quelle équipe incroyable, quelle famille unie. Chacun d'entre eux a quelque chose à offrir aux autres, ils se complètent tous merveilleusement bien. Leur épopée ne pouvait fonctionner qu'avec la présence de chacun d'entre eux. Ensemble, ils semblent intouchables.
Malgré les catastrophes naturelles, malgré le périple interminable mené par Shaun et Fany, les Gracias, Alice et Gengis, malgré les drames, la peur, les mauvaises rencontres...Ce tome est gorgé d'espoir. L'espoir de retrouvailles, l'espoir de lendemains moins difficiles, l'espoir et le rêve d'un monde meilleur. C'est à nous, lecteurs, d'œuvrer pour ce monde-là. Ce qui est certain, c'est que tant que ce duo exceptionnel d'auteures continuera à nous offrir des romans aussi incroyables, des petites merveilles de la littérature, rien ne sera perdu.
La Méthode Lighty La Méthode Lighty
Leah Johnson   
Tout d'abord merci à la maison d'édition pour la mention de TW en début de l'ouvrage ( harcèlement scolaire, racisme, homophobie, maladie chronique, crise de panique et perte d'un proche ).
Un autre coup de cœur de 2021 ! La méthode Lighty c'est une romance feel good qui donne le sourire et qui nous fait passer un excellent moment ! Les personnages sont réalistes, tout en nuance et hyper attachants. C'est très agréable de suivre leurs différentes relations évoluer. J'ai surtout apprécié le personnage de Mack, cette fille est un bol d'air frais et j'aime le naturel de son débit de paroles. Quant à la Lighty, j'admire vraiment sa détermination, c'est quelqu'un qui se donne à fond dans absolument tout ce qu'elle entreprend.[spoiler] Les deux chapitres sur la scène du concert sont mes préférés.[/spoiler] La romance prend une place importante dans le récit sans pour autant occuper tout l'espace. L'amitié est aussi un des thèmes principaux de ce livre. Il y a énormément de références pop culture dans cet ouvrage et c'est toujours sympa à observer. Une chose qui m'a fait sourire dans ce livre ce sont les "prompositions", je pensais que les demandes pour accompagner au bal avec chorée en plein milieu de la cafétaria étaient un mythe créé par Hollywood mais visiblement non aha 😂.
Tout cela pour vous dire de foncer le lire ! J'espère que La méthode Lighty va vous tenter :D

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode