Livres
553 832
Membres
598 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de _mxlla__ : Mes envies

D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You? D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You?
Estelle Maskame   
Après avoir lu les deux premiers tomes en français, je ne pouvais pas attendre novembre pour la sortie du troisième, j'ai donc décidé de le commander en VO. Et heureusement ! Bien que je sois triste d'avoir du quitter Eden et Tyler, je suis contente d'avoir pu les retrouver dans ce troisième et dernier tome, et je sais que je les retrouverais en novembre dans la version française.

On retrouve Eden, un an plus tard, toujours en été, puisque c'est la particularité de cette série, les trois tomes sont toujours un an plus tard, et se déroule pendant les vacances d'été. Elle est de retour à Santa Monica après sa première année à l'Université de Chicago. Mais après la révélation de la relation entre elle et Tyler un an auparavant, son père ne lui parle plus, ainsi que Jamie, un des frères de Tyler. Ils n'acceptent pas leur relation, et ne comprennent pas comment ils peuvent faire ça entre demi-frère et demi-sœur. Mais Tyler étant parti à la fin du second tome, Eden a passé un an à supporter toutes les remarques stupides, et elle ne veut plus entendre parler de Tyler, et elle soutient qu'elle n'est plus amoureuse de lui. Mais lorsque celui-ci va débarquer pour quelques jours à Santa Monica, et lui proposer de repartir avec lui pour quelques jours, pour qu'elle comprenne pourquoi il s'est absenté pendant onze long mois, elle ne va plus savoir quoi faire.

Aaaah, j'adore cette série ! C'est frais, c'est jeune, c'est mignon, mais c'est aussi mature, et j'ai juste adoré lire ces trois merveilleux tomes, et j'en redemande encore et encore !

Ce tome possède une vraie fin, on n'est pas emporté cinq, dix, ou vingt ans plus tard comme dans beaucoup d'épilogue, il n'y en a d'ailleurs aucun, mais il y a quand même une fin, et je la trouve magique. Tout n'est pas parfait, mais ça y ressemble pour moi, et j'ai adoré la façon dont Estelle Maskame a terminé cette superbe saga.

On voit la plupart des personnages, Eden, Tyler, leurs parents, les grands-parents de Tyler, Rachael, Snake, Emily, mais aussi la meilleure amie de Portland de Eden que l'on a vite fait connu dans le premier tome, Amelia.

Tout est crédible dans cette série, l'amour que ressentent les protagonistes peut paraître gros, puisque à chaque tome, ils ont eu un an de séparation, mais ça montre aussi que le vrai amour existe, et croyez moi, je suis une grande romantique, mais je ne suis certainement pas le genre de personne à croire au seul et grand amour, ni au prince charmant, mais je crois aux âmes sœurs, je crois au fait que l'on en ait plusieurs, et qu'on les rencontre tout au long de notre vie. C'est comme ça que je vois Eden et Tyler, comme des âmes sœurs.

Et puis cette série m'aura fait visiter plusieurs endroits, tels que Santa Monica, New-York mais aussi Portland. L'auteure les décrit parfaitement.
Quand je pense au premier tome, lorsque Eden arrive à Santa Monica pour la toute première fois, j'ai l'impression que ça fait une éternité alors que je l'ai lu il y a seulement deux-trois semaines. Depuis, il s'est passé trois ou quatre ans dans l'histoire, et j'ai l'impression d'avoir vécu toutes ces années avec eux. Estelle Maskame a fait grandir ses personnages parfaitement, on voit une évolution incroyable entre le premier et le troisième tome.

Je ne m'en rendais pas vraiment compte avant d'écrire cette chronique, mais je me suis vraiment attachée aux personnages et à l'histoire, et tout ça va tellement me manquer ! Ca faisait quelques mois que je voulais lire cette saga, dès que le premier tome est sorti en France, je me souviens avoir voulu attendre novembre pour que les trois soient sortis en français, mais je n'ai pas pu attendre, et j'ai tellement bien fait ! Lorsqu'on est sur d'aimer un livre rien qu'en le voyant, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Je vais finir cette chronique par dire que cette série fut un énorme coup de coeur, et que je la recommande des millions de fois.

Et puis n'oubliez pas... No Te Rindas. ♥


http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2016/08/dimily-tome-3-did-i-mention-i-miss-you.html

par OLDB
Demonica, Tome 4 : Extase révélée Demonica, Tome 4 : Extase révélée
Larissa Ione   
une suite à la hauteur de la saga.
on retrouve toute la famille pour notre plus grand plaisir.
On prend plaisir à suivre les aventures de Lore et Idess.
Mais ce qui m'a plû le plus c'est de découvrir Sin la petite soeur de tous nos démons siminus. J'ai hâte de lire ses aventures dans le prochain tome.
C'est Wraith au féminin... ça promet....

par Adèle
Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie
Simone Elkeles   
Ce livre là est un des meilleurs que j'ai jamais lue. Toute personne qui aime les histoires d'amour se doit de le lire. En plus, un des sujets thème concerne les éthnies et apporte une bonne morale.

par stela15
Je te veux ! Tome 4 : Avec moi... Je te veux ! Tome 4 : Avec moi...
Jordane Cassidy   
Encore une pepite d or pour ce tome . Ethan et kaya 2 être qui s aiment mais qui se déchirent .. J attendais avec grande impatience ce livre et pas déçu du tout. Ethan égal à lui même au début se radouci au fur et à mesure de la lecture mais redeviens un connard en fin de tome juste par peur et c'est bien dommage. .. kaya me surprend en " abandonnant " Adam sexuellement rapidement mais il est vrai que face à Ethan on ne peut pas grand chose .. surtout lorsque celui ci assis son autorité face à un ponte de la mafia du jeu .... beau passage hâte de lire la suite pourquoi pas une grossesse comme elle prend pas de contraception et les préservatifs ne sont pas fiable à 100% ce serait rigolo peu être ......

par ingrid80
Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
L'Homme idéal, Tome 2 : Wild Man L'Homme idéal, Tome 2 : Wild Man
Kristen Ashley   
http://www.lmedml.fr/2019/04/14/lhomme-ideal-2-wild-man-kristen-ashley/

QUAND DOUCEUR ET INTENSITÉ RENTRENT EN COLLISION…
Kristen Ashley nous revient avec un second opus intense et doux en même temps grâce au tempérament de nos deux héros.

Ce second tome confirme l’excellence de cette saga, j’ai dévoré ce roman malgré les quelques longueurs qui le parsèment. J’ai aimé l’intrigue générale et l’originalité de la romance.

DES PERSONNAGES HAUTS EN COULEURS.
Ce roman ne se limite pas à notre duo de héros. Il y a beaucoup de personnages qui évoluent dans l’intrigue, à savoir que le roman a une bonne longueur et que l’on a le temps de faire connaissance avec tout ce petit monde.

Commençons par nos héros, Tess et Brock ! Le récit démarre fort, nos héros se fréquentent depuis quatre mois mais… le contexte de leur rencontre est un peu particulier et Tess va l’apprendre à ses dépends… Elle qui avait mis si longtemps à refaire confiance à un homme se retrouve aux prises avec une décision difficile. Peut-elle passer outre le fait que Brock lui a menti sur de nombreuses choses ? Pourront-ils surmonter les obstacles ? Leurs ex respectifs ?

Tessa O’Hara est géniale, douce comme la crème que l’on trouve sur les cupcakes qu’elle confectionne. Tess est entière, sans faux semblants, elle n’est pas non plus une femme sans saveur, au contraire… J’ai adoré Tess pour sa personnalité, son histoire est déchirante et touchante. Tess c’est un petit bonbon, une adorable femme qui mérite le bonheur.

Brock est un homme viril, un vrai charretier bon sang ! J’ai bien failli ne pas lui pardonner son addiction pour le mot « putain », parce que franchement il en abuse clairement. Brock est le genre d’homme qui éclipse tous les autres autours de lui, genre mal alpha qui marque son territoire, et son territoire c’est Tess. C’est SA femme ! Brock est un héros que j’ai bien aimé, il est un peu possessif, clairement imprévisible et il a un côté dominant qui trouble mais mon dieu il est dévoué à sa nana et ça c’est hyper sexy.

Tous les autres personnages sont géniaux, sauf peut-être Olivia, l’ex de Brock que j’aurais bien buté un millier de fois ^^ Vous allez faire connaissance avec la famille envahissante et barrée de Brock. Vous allez adorer chacun d’entre eux, j’ai craqué pour Joel et Rex ^^

LE SUSPENS EST AU RENDEZ-VOUS !
Dans cette saga, l’action est omniprésente, pas une minute de répit ! Les éléments perturbateurs sont les ex de nos héros et franchement j’ai eu peur que cela ne me plaise pas… et ce ne fut pas le cas, j’ai adoré le cheminement de l’histoire, la façon dont nos héros ont fait face aux différentes menaces.

Kristen Ashley nous offre un scénario palpitant, avec une tonne de rebondissements qui font avancer l’histoire avec cohérente et intérêt.

UNE DYNAMIQUE AMOUREUSE CAPTIVANTE…
La romance est déjà installée dans le récit quand on commence le livre, même si la situation n’est pas optimale, les sentiments sont déjà là et nos héros doivent composer avec les obstacles qui vont se dresser sur leur chemin.

Tess et Brock forment un couple explosif, entre eux c’est volcanique. J’ai aimé la dualité de leur couple, elle est douce et il est brut de décoffrage et pourtant ensemble ils se complètent !

Nos héros sont déjà installés dans leur vie, ils ont chacun une vie professionnelle bien remplie, des envies et des rêves. Mais ils voient l’avenir ensemble, la romance n’est pas calée sur les doutes que nos héros ont en ce qui concerne leur histoire mais bien sur comment ils vont surmonter les épreuves ensemble.

L’histoire d’amour est torride mais pas trop, elle est intense et pleine d’émotions. Elle n’est pas uniquement centrée sur Tess et Brock, mais chut je ne peux rien vous dire. Bref, elle est riche en surprises.

EN BREF :
[Wild Man] c’est l’histoire d’amour entre une femme toute douce et un homme sauvage… C’est une romance à suspense hyper addictive que j’ai adoré du début à la fin… Petit bémol pour les nombreux « putain » de Brock, mais cela n’est qu’un tout petit détail ^^ J’ai pris plaisir à retrouver la plume de Kristen Ashley, ses intrigues à suspens et ses personnages singuliers et craquants !
Gardiens des cités perdues, Tome 8 : Héritages Gardiens des cités perdues, Tome 8 : Héritages
Shannon Messenger   
http://lislysworld.fr/gardiens-des-cites-perdues-tome-8-heritages/

Merci aux éditions Lumen pour l’envoi de ce roman.

J’ai adoré, comme d’habitude. Il y a des passages que j’ai surkiffé, d’autres qui m’ont faite rire et même quelques-uns qui m’ont fait pleurer.

En tout cas c’est encore une fois un retour très positif pour cet avant-dernier tome !

« Sophie Foster ne peut pas être assortie »
Les derniers mots du tome 7 ont bien évidemment une incidence non négligeable sur ce huitième volume.

Sophie ne peut bien sûr pas être assortie car le bureau ne connaît pas l’identité de ses géniteurs, noms qu’elle tente d’obtenir auprès de Forkle. [spoiler]Qui refuse (en même temps le contraire aurait été surprenant). Et comme elle est têtue, Sophie décide finalement de se lancer seule à leur recherche. Elle est rapidement aidée par ses amis, bien que leurs plans soient parfois tirés par les cheveux.[/spoiler]

Cette partie de l’histoire est importante et bien travaillée, j’avoue que j’avais moi aussi pensé à [spoiler]Bronte[/spoiler] mais certainement pas à [spoiler]Oralie[/spoiler] ! Je n’en revenais pas, et c’est surement la découverte qui m’aura le plus marquée dans ce tome (si ce n’est dans la saga entière !). [spoiler]Maintenant j’ai tout particulièrement hâte de connaître l’identité du père biologique de Sophie, je sens qu’on aura la réponse quand bien même notre héroïne est décidée à cesser de chercher.[/spoiler]

L’héritage Scencen
ENFIN ! Au bout de plusieurs tomes, on découvre enfin la signification de ce fameux héritage Scencen dont la mère de Keefe lui rabat les oreilles. [spoiler]D’un côté, cela confirme que Keefe est bien une sorte de Némesis de Sophie. Et d’un autre cela continue à les rapprocher. Je m’étais attendu à quelque chose de plus tordu ou spectaculaire, mais il s’avère que les conséquences non négligeables du traitement à l’hydrombre et à la luménite subies par Keefe ne sont pas encore connues…
[/spoiler]
Une belle promotion
ENFIN (bis) ! Le conseil s’est décidé à [spoiler]donner des libertés à Sophie et ses amis et c’est pour le mieux. L’ajout de Stina à la petite bande est à mes yeux très positif, même si j’ai trouvé le comportement des autres très puéril à cette annonce. On aurait pu croire que ce qui s’était passé des années avant à Foxfire aurait perdu de l’importance au vu des enjeux plus actuels, mais il semblerait que tous soient plutôt rancuniers.

En tout cas j’ai aimé en apprendre plus sur le conseil et ses fonctions, et cela permet enfin de se rapprocher de ses membres. On comprend aussi mieux l’importance du décorum et les motivations des conseillers dans leurs précédentes décisions, et l’autorité n’est enfin plus perçue comme ennemie.[/spoiler]

Team Foster Keefe forever
Par définition, une chronique littéraire est subjective. Mais ici votre point de vue sur les événements dépendra sans aucun doute de votre ship favori, Fitz ou Keefe. Je crois que le titre annonce clairement ma préférence [spoiler]et je suis au regret d’annoncer aux Fitzphie que ce tome-là risque de les décevoir.

Il se trouve que la relation de Sophie avec Fitz se complique et bat de l’aile, à cause de cette histoire d’assortiment impossible. Ajoutez à cela quelques quiproquos, une bonne dose de fierté et vous comprendrez que le résultat n’est pas très heureux. Et auprès de qui Foster se réfugie à chaque fois ? Bingo, auprès de Lord Bellecoiffe. On a donc beaucoup de moments justes tous les deux, accompagnés de la très gênante et hilarante princesse Ro.

J’adore l’ogresse qui n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat et à déclencher des situations qui mettent les deux héros mal à l’aise ! Fous rires garantis en sa présence ! D’autant que Sophie n’arrête toujours pas de se voiler la face quant à ses sentiments pour l’empathe…

Keefe fait figure du prince charmant, toujours là pour Sophie sans jamais rien demander en échange, présent pour détendre l’atmosphère et soulager son amie du poids qui repose sur ses épaules. Et ceux alors que d’autres (*tousse* Fitz *tousse*) se comportent en égoïstes finis…[/spoiler]

La fin (8ème et dernière édition)
Comme toujours, j’ai râlé. Shannon Messenger nous laisse une nouvelle fois avec une fin qui appelle à une suite immédiate, et qui cette fois m’a brisé le cœur. J’ai vraiment hâte de connaître la suite de l’histoire mais d’un autre côté j’ai une petite appréhension à l’idée que cette belle aventure se terminera dans le neuvième et dernier tome.

En tout cas pour son dernier cliffanger, Gardiens des cités perdues ne nous ménage pas et l’attente va être très longue jusqu’à avoir le fin mot de l’histoire !

En conclusion
Un huitième tome au niveau des précédents, aussi génial et entraînant que Shannon Messenger sait le faire. Et si l’intrigue traîne parfois un peu en longueur, les révélations incroyables et certaines scènes à mourir de rire rendent tout de même Héritages absolument addictif. Gardiens des cités perdues est définitivement une saga à lire !

par Lisly
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur
J.R. Ward   
J'ai adoré ce tome !!!!! rehv est génial dans ce tome on en apprend un peu plus sur lui et les sympathes... Xhex et jon histoire à suivre de près !!! Ce tome nous emmène partout plusieurs situations

Vraiment super rien à dire vivement le tome 8 ;)

par nass
Magic Love Magic Love
Helena Hunting   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/02/magic-love-helena-hunting.html

Helena Hunting... Vous ai-je déjà dit que c’était une de mes auteures favorites ? Comment ça, vous le savez déjà ! En même temps, sa série Pucked est juste fantastique et je ne suis jamais, mais vraiment jamais déçue de ses histoires.
Que voulez vous ? J’aime sa plume, j’aime la délicatesse de ses mots, la justesse des émotions qu’elle tente de nous transmettre et aussi l’authenticité de ses histoires. Pour le coup, il s’agit d’une romance sportive (encore), toujours dans le domaine du hockey (encore), mais plus précisément une romance basée sur le thème des secondes chances.

Ethan et Lilah ont grandi ensemble et ont découvert l’amour tous les deux. Il était inconditionnel et dévastateur. Seulement, à l’adolescence, il arrive qu’on soit impulsif et qu’on prenne des décisions qu’on regrette. Comme le fait de quitter l’amour de sa vie pour ne pas lui imposer une vie qu’elle n’aurait pas forcément apprécié.

Huit ans après, on les retrouve et on se rend vite compte qu’ils n’ont jamais tourné la page seulement le moment n’est vraiment pas bien choisi. Tant pour Lilah que pour Ethan. Il n’empêche que le lien qui les unissait est toujours aussi puissant que par le passé. Ils ont de belles choses à vivre, des décisions à prendre, des conversations à avoir et des problèmes à régler. Cela ne va pas être évident à vivre.

Helena Hunting nous offre une très belle aventure. Ses personnages ont un vécu plus ou moins difficile. On les suit affronter leur passé commun, les blessures, leurs peurs. Mais une chose reste présente coûte que coûte : l’amour, le vrai. Celui qui résiste aux épreuves mais qui peut aussi parfois étouffé tant il est incontrôlable et fort. On les voit grandir aussi et prendre plus d’assurance même si pour ça ils doivent se mettre en difficulté. Si Lilah doit se libérer de ses chaines qui lui empoisonnent la vie, Ethan doit se délester de ses superstitions et prendre conscience de ses capacités.

J’ai adoré cette douce romance, Helena Hunting a encore arrêté le temps pendant ma découverte de son histoire. J’ai fondu comme la neige au soleil. Ce genre de roman met tellement de baume au cœur que je ne peux m’en passer. J’espère que vous aimerez aussi.
Dragon Pearl Dragon Pearl
Yoon Ha Lee   
Une sortie française est prévue ?

par Tiiti94

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode