Livres
367 839
Comms
1 269 967
Membres
245 095

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

"Oh..."

10 notes | 8 commentaires | 7 extraits


Description ajoutée par Artemisya 2014-02-07T18:07:54+01:00

Résumé

«Décembre est un mois où les hommes se saoulent – tuent, violent, se mettent en couple, reconnaissent des enfants qui ne sont pas les leurs, s'enfuient, gémissent, meurent...»

"Oh..." raconte trente jours d'une vie sans répit, où les souvenirs, le sexe et la mort se court-circuitent à tout instant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
16 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par misssbrown 2017-04-13T15:49:23+02:00

Leurs histoires de loyers,de chambre pour l'enfant ne m'interéssent pas, mais j'admire ce qu'ils entreprennent -ce qu'ils tentent-, ce tour qui consiste à faire que leur problème devienne mon problème.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par misssbrown 2017-04-13T16:41:39+02:00
Pas apprécié

J'avais vu le film "Elle", de Paul verhoeven, adapté pour le cinéma, d'après le roman " Oh...", de Philippe Djian, et outre la performance de la comédienne principale,Isabelle Huppert, qui livre une composition pudique et toute en retenue, je n'ai pas aimé l'histoire du livre et par extension, le film non plus.

Ce qui en soit, est plutôt un gage de qualité, car le réalisateur a su parfaitement recréer l'atmosphère clinique et l'austérité des personnages, du roman.

Rares sont ceux qui réussissent, l'exercice périlleux de l'adaptation littéraire au cinéma, mais paul Verhoeven, grand cinéaste à la signature reconnaissable, a su selon moi, respecter les codes du genre et retranscrire le plus fidèlement possible, l'esprit de l'oeuvre.

Aparté mis à part, je vous livre mes impressions sur cette histoire; En première lecture, ce livre traite en substance du viol, dans toute l'étendue de son horreur et de sa violence. De son caractère inattendu et fulgurant,

Spoiler(cliquez pour révéler)
à l'horrible découverte de l'identité de son bourreau
, mais les apparences ne sont pas aussi simples, qu'on le croit.

La complexité des personnages, et surtout de l'héroïne, qui porte le poids des responsabilités familiales comme une charge, et qui lutte contre la culpabilité,de ne pas pouvoir répondre aux exigences, de chacun de ses proches.

Sous cette pression sociale trop forte, elle veut se désenchainer de ce carcan bourgeois, de cette filiation trop lourde à porter, laissant ce désir et ce besoin d'émancipation, la gagner.

Au risque d'emprunter des chemins obscures et amoraux, et de franchir les limites de l'acceptable.

Ce qui m'a gêné dans ce récit, ce n'est pas tant son contenu, qui peut surprendre, voire choquer mais plutôt sa maladresse et sa lourdeur.

Outre le climat malsain qui plane comme une ombre,tout au long de cette narration, on alourdit encore cette impression, par le caractère antipathique des personnages, semblables dans leurs attitudes égoïstes et nombrilistes, indisposés aux sentiments et à la rédemption.

Le postulat de départ était interéssant, certains aspects de l'histoire auraient pu être approndis, comme la relation père/fille mais ce roman manque de maitrise et de profondeur, selon moi, et me donne cette sensation de ne pas avoir été lu, mais survolé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeanlouis445 2016-12-16T18:07:51+01:00
Or

moi j'aime les réflexions légères de Philippe Djian sur des problèmes graves

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tinalakiller 2016-11-15T16:12:50+01:00
Argent

J'ai découvert "Oh..." grâce à la sortie du film de Paul Verhoeven, "Elle" (avec Isabelle Huppert dans le rôle principal). C'est aussi la première fois que je lis du Philippe Djian. Quelle belle surprise ce roman. Il n'y a concrètement pas de chapitre, pas de séparation dans le texte, il se lit d'une traite (le sujet est pourtant difficile, on parle de viol). On rentre bien dans l'esprit torturé de Michèle, une femme très complexe face à ses différents désirs et souffrances, que ce soit en tant que femme dans la société, fille de, mère de, femme de et amante de. Pour un auteur masculin, Djian comprend bien la difficulté d'être une femme, on pourrait même penser que c'est une femme qui tient la plume (l'histoire étant raconté par Michèle).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodia 2016-07-27T11:07:04+02:00
Pas apprécié

Aïe aïe aïe, ça ne passe pas du tout. J'ai détesté le style. Pour un premier Djian, ce ne fut pas une réussite...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2015-03-10T02:42:07+01:00
Argent

Rares sont les écrivains masculins qui se mettent dans la peau d'une femme en écrivant à la première personne. Djian se lance le défi avec réussite. Ce portrait d'une femme d'une cinquantaine d'années est très agréable à lire et prouve que l'auteur prolifique a encore de bons romans à nous offrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chapitres 2014-07-19T10:59:13+02:00
Or

Une femme divorcée, un enfant de 24 ans, vivant seule, se fait violée par un homme cagoulé. Elle continue de vivre presque comme si de rien n'était. Habitée par des sentiments contraires, tantôt la vengeance, tantôt la curiosité face à l'homme qui a fait ça, elle est ballottée entre son travail, son rôle de mère face à son fils un peu perdu dans sa vie, son rôle de fille face à une mère attirée par les hommes plus jeunes, son amant qu'elle ne désire plus, son ex-mari vers qui elle est toujours attirée. Un personnage un peu complexe mais agréable à suivre. Une histoire comme Djian sait si bien nous les écrire, avec des détails et des omissions, un peu étrange parfois mais si proche de la réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par passiondulivre88 2014-04-22T13:46:42+02:00
Lu aussi

OH comme je suis ravi d'avoir renoué avec un de mes auteurs préférés que j'avais délaissé depuis pas mal de temps (depuis sa série "Doggy Bag" en fait) ! Quel plaisir de goûter à nouveau aux ingrédients avec lesquels Philippe Djian se plaît à composer ses fictions ! J'ai trouvé le cheminement de celle-ci excellent. L'histoire est à mon sens plus aboutie que les précédentes, le style est toujours léger et virevoltant. De là à justifier, par ces remarques, l'attribution du Prix Interallié, je n'ose m'avancer. Quoiqu'il en soit, convenons que cet auteur méritait de se voir bénéficier, un jour ou l'autre, d'une reconnaissance au regard de l'intégralité de son oeuvre et de son genre particulier inégalé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LauCrazy 2013-07-05T11:14:00+02:00
Or

J'ai particulièrement aimé ce roman, le combat de cette femme entre ses différents désirs.

Un roman fort mais passionnant.

De là à avoir un prix littéraire. . .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LivresEmois 2013-05-28T10:09:55+02:00
Lu aussi

Si ce roman a été plutôt plaisant à lire, je n'en reste pas moins circonspecte sur le fait qu'il ait reçu un prix littéraire... http://lemondedesylvie.over-blog.com/article-oh-de-philippe-djian-117625441.html

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2012-08-22 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 51
Commentaires 8
Extraits 7
Evaluations 10
Note globale 6.2 / 10

Évaluations