Livres
523 676
Membres
541 491

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de A_27 : Mes envies

La fille qui ne croyait pas aux miracles La fille qui ne croyait pas aux miracles
Wendy Wunder   
http://wandering-world.skyrock.com/3086650205-La-Fille-Qui-Ne-Croyait-Pas-Aux-Miracles.html

C'est le coeur battant la chamade, les mains tremblantes, les larmes au bord des yeux et les membres endoloris que j'entame l'écriture de mon avis. Autant vous le dire tout de suite : La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est un livre fabuleux, qui, au final, se révèle être un énorme coup de foudre, voire même un petit coup de coeur. J'ai adoré ce roman de la première à la dernière ligne. Quel magnifique, merveilleux, émouvant et saisissant voyage !
Je ressors de ma lecture avec ce goût étrange dans la bouche, cette sensation d'être dans un état cotonneux, dans lequel on se sent à la fois terriblement libres et magnifiquement oppressés par le récit qu'on vient de quitter. C'est merveilleux ! J'étais en manque de ce sentiment. Quel bonheur de pouvoir l'éprouver à nouveau ! La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est véritablement un ouvrage à ne pas manquer. Je n'y ai déniché aucun point noir. Aucun défaut. Il émanait seulement de lui de la magnificence et de l'espoir. Je suis complètement conquis, et toujours subjugué par l'écriture et le cadeau de Wendy Wunder.
Une nouvelle fois ( c'est de plus en plus fréquent en ce moment ), je suis tombé amoureux de l'héroïne principale : Cam, dix-sept ans, atteinte d'un cancer depuis sept années. Rien qu'avec ça, on sait que notre lecture va être bouleversante. En tout point de vue, Cam m'a rappelé Tessa, protagoniste de mon coup de coeur ( de tous le temps j'ai envie de dire ) Je Veux Vivre. Elle m'a fait pleurer de rire ! Ses réparties sont juste excellentes ! Puis sa vision du monde est décapante et hyper réaliste. Le bien, le mal. La douleur, la peine, la tristesse. Le bonheur, le plaisir, la joie. Cam les prend tous ensemble. Elle sait combien vivre est important. Et combien ceux qui ont la chance de pouvoir en jouir la gaspille sans s'en rendre-compte. Elle joue un rôle de rabat-joie, mais, au fond, on sait qu'elle veut nous faire sourire. Je l'aime, c'est aussi simple que ça. Elle possède une vraie personnalité : à la fois profonde et atrocement humaine. Elle paraît si réelle qu'on s'attend à ce qu'elle s'extirpe de son océan de lettres et de papier d'une seconde à l'autre ( je l'attends toujours ).
Côté intrigue j'ai, là aussi, vécu un vrai coup de foudre. L'histoire est fascinante. La mère de Campbell et sa petite sœur, Perry, n'en peuvent plus de vouloir aider Cam. En effet, celle-ci a décidé d'abandonner tout traitement et de laisser la grande roue de l'existence faire son travail. Mais ces femmes sont déterminées à ne pas laisser Cam perdre espoir. Elles vont donc décider de l'emmener à Promise, dans le Maine, une ville réputée pour ses miracles. Et là... Ouaw. Bouquets finals d'une centaine de feux d'artifice. Désintégrations de milliers de comètes au contact de l'atmosphère. Explosions d'un million de volcans recrachant étoiles, paillettes et confettis. Autant d'images pour tenter de vous faire parvenir mes émotions sur l'histoire de Cam. J'ai A-DO-RÉ. Entre miracles et coïncidences étranges, La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles m'a fait rêvé au possible. J'ai atteint le niveau d'évasion le plus élevé. On nage dans une mer de descriptions touchantes, poétiques et envoûtantes, où joie, extase, et romance se lient pour nous couper le souffle. Encore, encore, encore ! J'en veux encore !
L'histoire d'amour que nous offre le roman est époustouflante. Lumineuse. Magique. Miraculeuse ? Je suis tombé sous le charme de cette dernière comme tout le reste du livre. La relation entre Asher et Cam est juste exceptionnelle. Malgré la maladie de celle-ci, Asher n'hésite pas à tomber amoureux de Cam. Leurs sentiments sont retranscrits à la perfection. On se perd entre douceur et tendresse, passion et ivresse, frénésie et délicatesse, et c'est une vraie bouffé d'air frais. Quel bonheur !!!
Plus on avance dans l'histoire et plus on dit que la ville de Promise est vraiment surnaturelle. C'est un endroit chargé de secrets et de féérie. Nous y trouvons des flamants roses, de la neige en été, et des balades en bateau enchantées. Un souhait à rajouter sur ma liste ? Me rendre le plus vite possible à Promise ( et y croiser Cam, évidemment ). Je me suis complètement laissé prendre par les mystères et l'aspect extraordinaire que m'a inspiré ce lieu. Un fabuleux séjour à renouveler !
L'atmosphère du roman a beau être prenante, on sait pertinemment que quelque chose d'horrible va se produire. Dans cet ouvrage, aucune émotion ne nous est épargnée. On pleure autant que l'on rit. On est dévastés autant que l'on est distraits. Et c'est ce que j'ai aimé avec ce récit. La mort, la vie. Partir, rester. Autant de choix cornéliens auxquels on échappe pas durant notre lecture. Ne nous sommes épargnés à aucun niveau. Rien qu'en y repensant, j'ai le coeur qui bat à cent à l'heure.
La conclusion du livre m'a achevé. Dans les deux derniers chapitres, tout s'accélère. Le cancer. Les décisions difficiles. Les émotions sont décuplées par cent, par mille, par million. Chaque parcelle de notre être est liée aux mots que l'on découvre. Ils nous consument. Nous brûlent. Nous hantent. J'ai pleuré en dévorant la dernière page. Des larmes d'apaisement et de tristesse. Cam me manque déjà terriblement. Promise également. Dire au revoir à sa mère, à Perry, Asher, et Lily ( la meilleure amie de Cam ), auxquels je me suis également énormément attaché, n'a pas été une mince affaire. On se reconnait complètement en chacun d'eux. C'est vraiment magnifique.
La Fille Qui Ne Croyait Pas Aux Miracles est donc une des plus belles lectures que j'ai eu la chance de découvrir. L'intrigue est exaltante et douloureusement attendrissante. C'est un univers magique ( dans tous les sens du terme ), lyrique et déchirant que Wendy Wunder nous fait partager avec elle, et c'est pour notre plus grand plaisir. Cam est juste... Elle est juste elle. Craquante, amusante et adorable, on ne peut que vivre cette merveilleuse aventure en se liant d'amitié avec elle. Son histoire d'amour avec Asher est frappante, palpitante, et elle nous coupe le souffle. A vous deux, je vous aime. Merci de m'avoir envoyer autant d'étoiles dans les yeux. On aborde de très lourds sujets avec énormément de sensibilité. Ce roman est un chef-d'œuvre gorgé d'éclats d'espoir et de lumière, qui nous pousse à croire aux miracles, et qui scintillera encore longtemps à mes yeux.

par Jordan
Wait for you, Tome 3.5 : Believe in me Wait for you, Tome 3.5 : Believe in me
Jennifer L. Armentrout   
BELIEVE IN ME, a story of Ollie and Brittany, characters from Wait for You.

par LillyS
Driven, tome 6 : Sweet Ache Driven, tome 6 : Sweet Ache
K. Bromberg   
Le Spin-off de Driven continue avec Quinlan, la sœur de notre célèbre Colton Dovonan . Ce tome est très différent, puisqu'il se passe loin des pistes de courses.

Pour encore sauver son frère jumeau Hunter, Hawkin va subir les conséquences des actes de celui-ci. Et cette fois c'est de donner des séminaires à l'université.
Cela fait six mois que Quinlan est célibataire et qu'elle respecte sa promesse de ne plus fréquenter de mec comme son frère, dragueur et coureur de jupons.
La rencontre entre le professeur Play et son assistante Mlle Westin est un concentré de sarcasme, de tension sexuelle et

Quinlan Westin est une jeune étudiante. Elle a grandit avec Colton, donc elle sait parfaitement gérer les hommes autoritaires, arrogants et sûrs d'eux-même. C'est une femme très patience avec un grand cœur, mais aussi fougueuse, coquine et surtout réfléchie. Elle est parfaitement adorable.
Hawkin Play est le leader et chanteur du groupe de rock, Bent. La rock star dans toute sa splendeur, sexy, charmeur, dragueur et arrogant. Peu habitué à ce que l'on résiste à ses avances et surtout à son charme, il se voit relever le défi que lui met sous le nez Quinlan. Hawkin se débat avec sa famille de sang, un frère qui lui en veut et une mère malade, heureusement sa famille de cœur, son groupe est là pour le soutenir.

La narration est du point de vue de Quilan et de Hawkin. La plume de l'auteur est toujours un pur plaisir. Là où les cinq cents pages font peur, l'écriture de K. Bromberg les fait filer à une vitesse hallucinante. Et l'humour dans les échanges et répliques des personnages est une belle merveille. L'émotion est tout aussi existante et intense. Les sujets sensibles sont encore là, et très bien amenés dans cette histoire. Les scènes sont parfois hilarantes, drôles, torrides, sensuelles,... enfin elles sont extras.

Cette sixième saison est une sacré belle lecture. L'âme torturé d'Hawkin est loin d'être à la hauteur de celle de Colton, mais reste dans les annales. L'histoire est prenante et vous emporte dans un univers attractif et une intrigue addictive. Encore bravo à madame Bromberg pour cette merveilleuse lecture !

par Matoline
The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout
J.A. Redmerski   
Lorsque j'ai repéré ce livre, j'ai su que je ne pourrais pas attendre une eventuelle sortie en français, c'est pourquoi je me suis lancée dans la VO sans hésitation et j'ai bien fait. Ce livre est une pure merveille, qui m'a fait passé du rire aux larmes.

J'ai adoré le duo Camryn/ Andrew, ils sont juste parfaits ensembles, ils se rapprochent lentement, se découvrent tout en douceur, ils ne veulent/peuvent ni l'un ni l'autre s'attacher à une autre personne, et pourtant, c'est plus fort qu'eux.

Le style de Mme Redmerski est juste superbe, je n'ai pas vu les pages défiler, je voulais toujours en savoir plus, connaitre le dénouement... et cette fin ! Je ne peux pas dire que se soit une véritable surprise, mais je ne voulais pas que se soit vrai, je ne voulais pas qu'après tout ce qu’ils avait vécu, leur histoire se termine comme ça.

Finalement, à peine avais-je finis ma lecture, je relisais deja les passages qui m'avaient marqués ^^

En bref : J'ai adoré <3




par Mezaya
The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée
Sarina Bowen   
Bien : Shannon va enfin pouvoir se sortir du cauchemar dans lequel elle vit depuis 1 an, depuis que son père est accusé de crimes impardonnables. Elle arrive donc à Harkness pour sa première année universitaire sous le nom de Scarlett. Nouvelle identité, nouvelle vie, nouveaux amis, et surtout Bridger qui partage deux de ses cours. Entre eux, tout se passe en douceur mais chacun a ses secrets. Bridger a aussi vue sa vie basculer quand il a pris en charge sa petite sœur : plus de hockey, plus de fêtes mais plusieurs boulots pour survivre et des journées trop courtes pour tout faire et surtout la peur de se faire prendre… Un tome agréable à lire même si j’ai préféré le couple Corey/Hartley qui d’ailleurs est présent. Un bon moment.

par Folize
Mathias, Tome 1 : Sans toi Mathias, Tome 1 : Sans toi
Lily Haime   
Ce roman vous prend aux tripes.

Mathias a la vie belle et il le sait. Une famille en or, parent Baba cool. Il est beau, il aime les filles et elles lui rendent bien.

Sauf que le jour de la rentrée tout bascule, son corps, son cœur, son âme. Eden, nouveau dans le lycée vient d'entrer dans sa vie.

Les deux jeunes hommes apprennent avec difficultés à se connaître, à s'apprivoiser. Ils s'aiment, mais les sentiments pour un homme quand on en est un ne sont pas toujours facile à dire.

L'ironie frappe, Mathias arrive à dire je t'aime alors que c'est lui l'hétéro de base et Eden le gay qui s'assume mais qui reste discret n'avoue jamais ses sentiments.

Au fil des pages, on s'attache, on rit, on pleure, on se révolte on veut intervenir mais nous sommes spectateurs muets de cette romance compliquée pour deux jeunes hommes dont la communication n'est pas leur point le plus fort.

Une seule chose est sur : ils s'aiment.


par Heeki
Pushing the Limits, Tome 5 : Chasing Impossible Pushing the Limits, Tome 5 : Chasing Impossible
Katie McGarry   
Author's Note: I am excited to announce Abby and Logan's full length FREE novel: Chasing Impossible!! So many of you loved Logan in Dare You To and Abby in Crash Into You, and I hope you’ll fall for them all over again in Chasing Impossible. But you have to act fast to get their novel—read on for details!

If you register your Nowhere But Here pre-order by May 26, 2015, you will also receive Chasing Impossible, a BONUS ebook about Pushing the Limits fan-favorite character Abby on July 1, 2015.

At this time, receiving Chasing Impossible for pre-ordering Nowhere But Here is only to legal residents of the U.S and Canada (excluding Quebec). For the rest of my international readers--at this particular moment this is open to the US and Canada only, but please continue to check back in for further updates.

https://www.goodreads.com/book/show/25263399-chasing-impossible

par Joany13
Briar Université, Tome 4 : The Dare Briar Université, Tome 4 : The Dare
Elle Kennedy   
Taylor n’a jamais eu confiance en elle et a toujours eu un peu honte de son corps. Elle pensait pouvoir enfin oublier son manque de confiance en arrivant à l’université mais c’était sans compter sur les filles de sa sororité qui n’hésite pas à constamment lui faire des remarques sur son physique. A cause de cela Taylor a toujours pensé qu’elle ne pourrait jamais intéresser un garçon comme Conor Edwards. Jusqu’à ce que lors d’une soirée, elle soit forcée de lui parler. Pire pour un défi, elle est même censée coucher avec lui. Lorsqu’elle fait part de son dilemme à Conor, elle est sûre qu’il va lui rire au nez et la rejeter. Mais ce n’est absolument pas le cas. Conor va entrer dans ce petit jeu et prétendre accepter de relever le défi. Le temps d’une soirée, Taylor et Conor vont apprendre à se connaître et très vite voir que les apparences sont souvent trompeuses. Alors lorsque la soirée prend fin, tous les deux décident de continuer la mascarade. Taylor est incapable de résister au charme de Conor et elle adore passer du temps avec lui. Il faut dire qu’il y a beaucoup plus qu’elle ne le croyait derrière l’image de joueur de hockey irrésistible que Conor renvoie. Mais elle sait aussi que plus cela dure plus elle prend le risque que tout ne lui explose à la figure. Et quand certains démons de leurs passés respectifs vont soudainement refaire surface, la situation va se compliquer davantage…

Comme toujours j’attendais avec énormément d’impatience ce nouveau tome de la série « Briar U » d’Elle KENNEDY. J’avais très envie de découvrir le personnage de Conor, qui fait sa première apparition dans « The Play« , le troisième tome de la série. Il m’avait intrigué et je n’ai absolument pas été déçue en découvrant son histoire mais aussi celle de Taylor. Ce sont deux personnages très forts avec des histoires prenantes et touchantes qui permettent d’aborder des sujets importants et intéressants, notamment celui de la grossophobie, du harcèlement et de l’impact de l’image que l’on pense renvoyer à cause des standards de la société. Chacun de ces thèmes sont vraiment bien abordés et apportent beaucoup de profondeur au roman et c’est en grande partie grâce à Conor et Taylor. J’ai adoré ce couple assez inattendu. Conor m’a beaucoup fait penser à Garrett, le personnage principal de « The Deal« , le premier tome de la saga « Off-Campus » dont « Briar U » est un spin-off. En effet Conor est un playboy notoire et populaire mais il cache des blessures profondes et se cache derrière le masque du mec cool alors qu’il cache un gros secret à ses amis et aux membres de son équipe de hockey. Quant à Taylor, elle est membre d’une sororité et ce n’est pas forcément quelque chose dont elle est fière, notamment parce que ses « soeurs » ne sont pas franchement sympathique avec elle. Cela ne l’aide pas à surmonter son manque de confiance en elle. Mais le défi lancé par l’une des filles de sa sororité va la pousser dans les bras de Conor et très vite une forte amitié va se créer entre eux. J’ai beaucoup aimé suivre leur relation qui est à la fois drôle, touchante et pleine d’embûches. Rien n’est facile entre eux. Entre le secret de Conor, le manque de confiance de Taylor et les démons de leurs passés qui refont surface de manière inattendue, ils vont devoir se battre pour ce lien fort qui les unit.

Mon seul petit bémol concernant le personnage de Taylor est sa réaction par rapport à la vie amoureuse de sa mère. Je n’ai pas franchement compris pourquoi elle réagissait comme ça et j’ai trouvé cela un peu immature et égoïste, ce qui est un peu dommage car les relations amoureuses de sa mère apporte un plus à ce roman. Un autre petit point qui m’a déçu et le fait que j’aurai aimé retrouver tous les personnages précédents de la série, ainsi que ceux de « Off-Campus » car ce tome est le dernier de la série et donc de cet univers. Je pense donc que cela aurait été intéressant de voir ce qu’était devenu chacun des couples et personnages que l’on a pu croiser auparavant. Ils ont chacun marqués cet univers à leur façon et cela aurait été un beau final et une belle manière de leur dire au revoir. Malgré tout « The Dare » conclut très bien cette série et ne me donne que plus envie de découvrir d’autres romans d’Elle KENNEDY (notamment si cela tourne autour du hockey). « Briar U » est vraiment un excellent spin-off qui poursuit très bien la lignée de « Off-Campus« , une série coup de coeur qui est dans mon top 10 de mes séries de romances préférées (vous pouvez retrouver l’intégralité de ce top 10 sur cet article). J’ai découvert l’univers d’Elle KENNEDY il y a maintenant plus de deux ans et c’est avec un mélange de joie et de tristesse que j’ai refermé le dernier tome de cette série et dit au revoir à tous ces personnages qui m’ont marqué chacun à leur façon. Ces deux sagas resteront vraiment dans mon esprit et je me ferai un plaisir de les lire et relire pour les faire revivre encore et encore. Je recommande très vivement ces deux sagas qui mêlent romance et thèmes d’actualités importants, tout cela porté par des personnages forts et une plume très agréable. Si vous ne les avez pas encore lues je ne peux que vivement vous les recommander en particulier si vous aimez la romance et le sport (ou simplement les histoires se déroulant dans le milieu du sport).

J’espère que ce dernier tome sera très vite traduit en français pour que tout le monde puisse faire la connaissance de Conor et Taylor.
Hors jeu Hors jeu
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
Ici on plonge dans l'univers du foot en première division, où l’homosexualité n'est pas permise car il n'y a que les "vrais hommes" qui pratiquent ce sport collectif et typiquement masculin.
Tout d'abord R.I.P à mes petites culottes, car ici on baigne dans la testostérone, la virilité à l'état brut, un monde de mecs en somme. (imaginez onze hommes avec une micro serviette blanche autour de la taille qui font le débriefing du match, dans un vestiaire qui sent la sueur, la boue, les sprays pour relaxer les muscles, le désinfectant, ...), c'est chaud bouillant.
Étant fan de foot j'ai adoré le contexte de ce livre, le vocabulaire footballistique est correct et on comprend vraiment bien ce monde assez spécial.
Nous avons Wade, 29 ans, beau mec, carrure d’athlète, tatoué, coupe de coiffure stylée, capitaine des Red Evils De Manchester, il joue dans cette équipe en tant que pro depuis douze ans, à dix-sept ans il annonce à son parrain et à sa petite sœur qu'il est gay, il a très peur d'être rejeté à cause de sa "différence", et contre toute attente ils l'acceptent tel qu'il est, seulement ce sont les deux seul membres de sa famille à être au courant de son homosexualité, car il vient d'une famille hyper catho qui ont des valeurs religieuses bien ancrées, il refuse de faire son coming out en sachant qu'il va évoluer dans le milieu très fermé du football et qu'il serait renié par ses parents qui sont homophobes, donc pour préserver sa popularité et son image, il va jouer le tombeur de ces dames, le baiseur notoire...
Aucun des ses coéquipiers ne soupçonnent sa double vie, car quand il ne fait pas la fête avec son équipe, il passe ses soirées en compagnie de coup d'un soir qu'il a rencontré et dont il sait qu'il ne trahira pas son secret.
En milieu de saison bien avant le mercato, arrive dans l'équipe un nouveau joueur, Nikki, beau brun ténébreux avec un regard émeraude, qui est transféré de Milan et dont les raisons de transfert sont inconnues. Ce qui intrigue tout de suite Wade.
Lors de la première rencontre entre Nikki et Wade, le courant passe tout de suite, mais comme ils s’acharnent tous les deux a divulguer leur véritable personnalités, et pensent que l'autre est un hétéro de pur souche, vu qu' ils sont aussi bon acteur l'un que l'autre pour divulguer ainsi ce qu'ils sont réellement.Va s'installe alors un désirs entre eux et chacun pensent que ce désirs ne sera jamais assouvi.
Pendant quatre mois, une amitié sincère va se nouer entre eux, mais il y aura toujours cette attirance inavouée entre eux.
Et puis arrive cette soirée en déplacement qui va bouleversée leurs vies.
C'est une superbe histoire, émouvante, touchante qui fait un pied de nez aux moralistes et conservateurs étroits d'esprit.
a narration à deux voix fait que l'on se retrouve dans la tête et l'un et de l'autre et on ressent vraiment les sentiments de chacun.
J'avoue que Wade m'a beaucoup taper sur les nerfs, je lui aurais bien mis des paires de baffes et Nikki est simplement waouw
Voilà j'ai adoré ce pavé de 600 pages, quand ma kindle m'a annocé presque onze heures de lectures je me suis dit, ok c'est parti... j'ai été émue et je n'arrivais pas à la lâcher.
Ma note est de 3.75/5 car il présente certaines coquilles qui m'ont dérangé dans ma lecture.



par mamour04
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
Ruta Sepetys   
Ce livre est tout simplement indescriptible. Dans les musées, les cours d'histoires et dans la vie, on oublie souvant à quel point la vie dans les futures pays de l'Est lors de la seconde guerre mondiale était tout aussi difficile que la vie pour les juifs dans les pays d'Europe de l'Ouest face au Allemands! Déporté comme Lina et sa famille, maltraité, souvent bléssé aussi bien physiquement que moralement... Les goulags sont tout aussi atroce que les camps de concentrations, et le fait que dans cette histoire, l'une des partie se passe en hiver, avec le froid, la faim, la mort, la peur ... donne une dimension horrifique à l'histoire

Pourtant, le personnage principale, lina, grâce à son courage, à sa force, grâce à la manière dont l'auteure nous décrit ses joies, ses peines, ses doutes, son histoire d'amour et ses espoirs, n'est que plus attachante, et arrive à donner une certaines douceur à l'histoire qui fait que ce livre n'est pas "trop" brutal.

Ce livre est un hymne à la vie et rend hommage à toutes les personnes décédées lors de leurs déportations, ou qui en s'en étant sortie, sont resté marquée à vie!

J'ai juste trouvé dommage que le livre ne soit pas plus long, Qu'on ne découvre pas le jour où Lina et son frère peuvent rentrer chez eux, où Lina retrouve Andrius, où il arrive pour la première fois depuis des années en Lituanie... Bref Qu'on ne découvre pas dans ce livre, tous les instant heureux qui lui aurait donné un charme plus doyux encore et un espoir plus poignant!

par Mariioon

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode