Livres
482 018
Membres
468 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Grosse déception!

Tout d'abord, il faut passer sur le côté vraiment peu original de l'héroïne qui ressemble à un canon de la beauté mais qui se croit moche et dont tous les personnages masculins tombent amoureux.

Ensuite, il faut apprécier le vu et revu de la relation entre un maniaque du contrôle dominant et d'une presque vierge qui découvre la soumission.

Enfin ce qui a fini de m'achever (car oui j'aurais quand même pu apprécier le livre malgré mes deux premiers points) j'hésite à mettre un spoiler car j'aurai aimé le savoir avant d'acheter le livre Spoiler(cliquez pour révéler)l c'est le plan à 3 (car je n'apprécie pas de les lire dans les romans mais seulement dans les nouvelles mai surtout) qui totalement incohérent avec le profil de Drake qui est un homme obsédé par sa "femme" et incroyablement possessif. D'autant plus que ce genre de scène est aussi vu et revu et n'a rien de très innovant.

Si tous les points que j'ai évoqué ne vous dérangent pas alors ce livre peut vous plaire. Mais pour les autres, je vous conseillerais de vous abstenir.

Afficher en entier
Bronze

J'ai l'impression d'avoir déjà lu cette histoire dix fois, chez cette auteur ou d'autres.

Une jeune fille innocente voire naïve, milieu modeste, jolie, qui rougit quand on lui dit qu'elle est belle, rencontre un bel homme riche au caractère dominateur (surtout au lit ! ) qui tombe amoureux de son côté ingénu et sincère. Il l'emporte chez lui, lui offre des cadeaux somptueux, etc.

Ici, Evangeline est une serveuse de bar, et Drake un patron de boite de nuit plus ou moins mafieux, entouré de quelques hommes de confiance qui font des personnages secondaires intéressants (héros des prochains tomes je suppose). C'est amusant de voir comment la jeune fille fait la conquête de tous ces gros bras en leur cuisinant de bons petits plats. On est vraiment dans le cliché sexiste : homme viril, femme au foyer, mais c'est écrit avec légéreté donc ça passe.

Afficher en entier
Lu aussi

Maya banks est l'une de mes auteurs préfère même si le résumé ne me disait rien je me suis lancé. Mais voilà le problème c'est que c'était dans le cliché du cliché avec le pseudo dominant riche et beau à trois balle. Certe Drake n'est pas aussi intéressant mais le gros problème pour moi était Évangéline. J'ai levé les yeux au ciel et soupirais de lassitude à cause d'elle. Son personnage est ennuyeuse, fade et agaçante. Elle est belle les hommes tombent à chaque fois qu'ils la voient mais elle ? Elle se croit moche etc... Combien de fois il y a ce genre d'héroïne dans une romance BDSM ? Puis sa naïveté si je peux dire ça ! Elle m'agacé à tel point que j'ai pas apprécié le livre. Il y avait des petits points positifs mais gâché par l'héroïne. Honnêtement je ne sais pas si je lirai la suite.

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome assez décevant dans sa globalité. Maya Banks nous a habitué a beaucoup mieux avec Rush. En effet, l’héroïne de cette trilogie m'a paru fade et totalement soumise à Drake. Pour moi, les personnages les plus intéressant étaient les homme de main de Drake, différent de ce que nous avons l’habitude de voir dans ce genre de roman, ils apportent une touche de fraîcheur a ce livre fade et sans grand intérêt. J'ai eu un petit coup de coeur pour Silas, qui m'a énormément intrigué au file de ma lecture.

Je ne sais pas si je lirais la suite mais si vous cherchez un roman dans le genre culcul, pas trop prise de tête avec des scènes de BDSM plutôt bien faites, lancez-vous, ce roman est fait pour vous ;)

Afficher en entier
Pas apprécié

je suis entrain de le lire, franchement je pense pas le finir , je sais pas l'auteur en fait une tonne pour des situation pas très original et je parle même pas d'Evangeline, franchement les pleures tout le 5min les cupcakes qui tombent n'importe quoi . Franchement c'est pire que la nativité c'est de la BETISE.

Afficher en entier

Je veux juste qu'on m'explique un truc, comment un homme qui est fasciné, amoureux, obsédé par une femme, un homme jaloux, possessif, un mâle Alpha, qui n'arrête pas de dire à " son ange" qu'il va prendre soin d'elle, l'aimer, la chérir et la protéger comment peut-il la céder à un inconnu pour elle, sans lui demander sont avis !!!!!????? Et j'ai rarement vu un ange aussi mierve ! quand elle ne s'excuse pas elle pleure ! pas un once de caractère ! rarement un personnage feminin m'a autant déçu ! pffff

Afficher en entier
Bronze

Une jolie romance, avec une relation de dominance assez importante, l'histoire est sympa, mais je suis assez déçue par ma lecture.

A la suite d'un échec amoureux atroce et rabaissé par son ex, Evangeline est poussée par ses amies à se venger et à se prouver qu'elle vaut mieux que ça.

Elle a alors la possibilité de rentrer dans un club très select que fréquente son ex et où elle n'a pas sa place, et se fait de suite repérer sur les vidéos des caméras visualisées par le patron « Drake ».

Il va rapidement être séduit par cette jeune et naïve beauté, et en tant que dominateur il sera fasciné par son innocence et fera tout pour la faire sienne avant un autre homme.

La niaiserie d'Evangeline m'a énormément énervé, à peine dépuceler elle tombe sous le charme d'un dominateur et se laisse faire les yeux fermés alors que ça fait à peine deux jours qu'elle le connaît. Les scènes de sexes sont très nombreuses, et les multiples pensées de l’héroïne envahissent ces pages par raz-de-marée et m'ont obligé à lire en diagonale.

La répétition de l'esprit protecteur des hommes de main de Drake, est lassante et encore plus le fait qu'ils fondent tous pour Evangeline, ils seront tous prêt à prendre la place de Drake si celui-ci fait une bêtise.

Afficher en entier

Quelle déception !

Je me suis précipitée avec impatience sur ce nouveau Maya Banks, d’autant plus que la couverture me rappelait la trilogie Rush. J’ai vite déchanté.

Le résumé me paraissait intéressant, pas original, mais assez attirant pour me pousser à l’acheter et puis, dès les premières pages, c’est la panade.

Pourquoi ? Un seul mot : Evangeline. Voilà le plus gros point faible de ce livre mais qui détermine toute la lecture : une héroïne nunuche, naïve, qui pleure pour un rien, qui rougit pour un rien, qui a les larmes aux yeux à la moindre « humiliation », qui « ne sait pas mentir » à tel point qu’elle dit tout ce qui lui passe par la tête quitte a être pathétique, qui se dévalorise tout le temps alors que tout le monde lui dit que c’est une bombe (son côté Calimero m’a vite agacée), qui n’a aucune personnalité.

Une héroïne sans intérêt, rend alors la lecture sans intérêt. J’ai passé tout le livre avec une grosse envie de la frapper ! J’ai eu, tout au long du livre, l’impression d’avoir affaire à une petite fille de 10 ans ! Sa personnalité me semble peu crédible pour une fille qui doit travailler dur dans un bar et qui subvient aux besoins de ses parents depuis des années. Evangeline devrait être plus forte, plus dégourdie. Au contraire, cette fille est la pureté et la naïveté incarnée.

Drake, un dominant ? Non, pas vraiment. Ou alors, comme d’habitude, c’est un dominant qui s’adoucit au contact de sa belle. Personnellement, j’ai souvent eu l’impression que leur relation (sans parler des scènes sexuelles) était plus une relation adulte/enfant qu’une relation amant/amant.

Les « amies » d’Evangeline sont juste horribles ! Ça, des amies ?

Les seuls personnages dignes d’intérêt, sont les gardes du corps de Drake. Maya est supposée écrire une suite avec Justice et Sillas. Si les personnages féminins ont un peu plus de jugeote qu’Evangeline, ces suites devraient avoir plus d’intérêt que ce tome plat et ennuyeux.

Quant à l’histoire ? Peu crédible, sans intérêt, longue et répétitive. Les introspections sont soulantes. C’est une constante répétition de ce qui a déjà été dit. L’auteur aurait dû se contenter d’un tome mieux remplis que de deux complètements vides !

J'ai fini le livre en diagonal...

Afficher en entier
Lu aussi

Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-6SM

{Marina}

Je suis une fan inconditionnelle de Maya Bank et j’étais impatiente de découvrir A bout de souffle… Avec un titre tel que Maîtrisée, je me délectais par avance d’une histoire BDSM avec la plume explosive de cette auteure.

Pour la première fois, des personnages imaginés par Maya Banks m’ont laissée dubitative…

Que cela soit dans les KGI, les Houston Forces spéciales, les A fleur de peau, les A corps perdus… le charisme des héros et l’écriture sensuelle de l’auteure permettaient de faire oublier le manque de crédibilité ou d’originalité de certaines histoires… Mais ce n’est clairement pas le cas pour ce premier tome de A bout de souffle…

Évangelina est la caricature de la blonde…

À vouloir lui donner le rôle de l’ange au milieu des ténèbres et l’auréoler de pureté, elle apparaît comme étant une idiote sans cervelle… Mais, je crois que ce qui m’a le plus donner envie de la frapper c’est sa manière de se flageller sans arrêt… Une héroïne naïve qui manque de confiance en elle, d’accord…mais il y a des limites au supportable.

Quant à Drake, s’il s’en sort un mieux que l’héroïne, il ressemble à des tonnes de héros du genre… Mais avec un côté sombre qui ne m’a pas entièrement convaincu ….

Pourtant, j’ai lu Maîtrisée d’une seule traite !! Et je lirai le tome 2 !

Tout simplement parce que je veux comprendre où Maya Banks veut en venir… Je ne peux pas croire que c’est elle qui a écrit cette histoire si ce n’est pour que les héros se révèlent à un moment ou un autre…. Puisque ce n’est pas dans ce première tome, cela devrait l’être dans le second…

A confirmer en février 2017….

Afficher en entier
Bronze

Je suis assez déçue de ce livre, même si j'aime beaucoup l'auteure.

Même si je vais lire la suite pour savoir comment cela va finir.

Déjà la rencontre entre Evangeline et Drake, et le début de relation m'a fait bien rire car c'est vraiment du n'importe quoi!

Je vais peut être en fâchée, mais Evangeline m'énerve! Certes son côté naïf et innocent est le principal trait de caractère qui la définit, mais bon par moment c'est vraiment cul cul je trouve. En fait c'est l'écriture qui me déçoit un peu, car c'est par moment redondant, et du coup lassant. Mais j'ai voulu continuer pour savoir comment ça allait se gâter entre eux (car je me doutais bien qu'il allait y avoir un soucis qui les séparerait); pour ça je n'ai pas été déçu.

Pour finir je dirai donc que c'est une histoire qui se laisse lire mais, je ne vanterais pas l'écriture et l'histoire. L'auteure en a fait des biens meilleures!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode