Livres
371 320
Comms
1 288 532
Membres
251 055

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un Palais d'Épines et de Roses, Tome 1 : Un Palais d'Épines et de Roses

203 notes | 111 commentaires | 21 extraits


Description ajoutée par laulau97 2017-01-28T17:47:14+01:00

Résumé

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?

A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Afficher en entier

Classement en biblio - 633 lecteurs

Or
174 lecteurs
PAL
310 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2015-06-04T14:06:52+02:00

« - Tu parais ... Mieux qu'avant.

Était-ce là un compliment ? J'aurais pu jurer voir Lucien encourager Tamlin d'un léger hochement de tête.

- Et tes cheveux sont ... propres. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Sheo
Diamant

«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.

Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.

Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.

Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.

Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.

Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.

Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.

Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.

Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.

Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.

A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?

A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.

Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.

Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.

Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.

La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.

Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.

J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

Afficher en entier
Diamant

J’ai tellement entendu parler de ce livre que j’ai fini par tenter l’aventure. Et alors…je ne suis pas déçue du tout. Comment vous dire, depuis que je l’ai terminé, les personnages, l’histoire, le monde des faes…ils ne me quittent pas. J’ai envie de vous en dire beaucoup mais je ne sais pas par où commencer pour exprimer mon ressenti. C’est là qu’on se rend compte à quel point c’est compliqué de parler d’un coup de cœur.

Pour avoir pris une vie, Feyre va le payer de la sienne. Condamnée à vivre à Prythian, parmi les faes, ces êtres qu’elle déteste par-dessus tout, elle va se retrouver, à son insu, prise au cœur d’une tempête qui menace tout le royaume des faes, et plus encore.

Sarah J. Maas propose une réécriture du conte de la Belle et la Bête absolument ensorcelante. A l’instar de l’œuvre de Marissa Meyer, la fable d’origine vient servir l’imaginaire de l’auteure. On en reconnait des éléments au fil des pages mais on va bien au-delà. Ne vous attendez pas à une histoire à la Disney, où tout est bien qui finit bien. Non, on est dans une réécriture beaucoup plus sombre et sensuelle de l’histoire de la Belle. Je suis totalement conquise par l’idée.

Par ailleurs, l’auteure situe son récit dans un monde de faes. Là, je dis « bingo !! ». Sarah J. Maas fait carton plein. D’une part, parce que je suis fan de ces créatures, ils sont source de tellement de possibilités. Et, d’autre part, elle fait des merveilles en s’appropriant le mythe des faes. Pas besoin de que ce soit complexe pour nous éblouir. L’auteure propose quelque chose de relativement simple mais redoutable. Elle nous immerge dans un monde peuplé de créatures aux pouvoirs immenses, toutes plus dangereuses les unes que les autres. J’ai adoré parcourir ces paysages sauvages, si bien décrits. J’ai d’autant plus aimé que derrière, il y a tout un passé minutieusement orchestré. Passé qui enrichit l’ensemble et lui donne plus de consistance. Je vous assure, rien n’est laissé au hasard. C’est impressionnant. Ça paraissait si réel, j’ai été stupéfaite par ce qu’a construit Sarah J. Maas.

Un tel soin du détail vient avec quelques inconvénients, soyons clairs. Dès les premières pages, j’étais captivée. On démarre fort. Ensuite, même si j’ai beaucoup aimé ce que j’ai découvert, j’ai un peu rongé mon frein. Vous pourriez trouvés lent ce qui se passe à ce moment-là mais surtout, accrochez-vous !!! Car ce qui vient après est carrément AWESOME !!

Après des chapitres d’exploration de Prythian, le temps que Feyre trouve ses marques, tout change. Et je ne m’attendais pas à ce que j’ai appris. Well done Sarah !! Revirement complet et j’ai trouvé ça génial. C’est tout une autre facette du royaume des faes qui s’ouvre à nous et on n’est jamais au bout de nos surprises. Ce qui commençait gentiment prend une toute autre tournure. Feyre vit de terribles épreuves mais qu’est-ce que j’ai aimé ça. Moi sadique ? Pas du tout, voyons !! Ces derniers chapitres m’ont complètement happée. Impossible de m’arrêter.

En parlant de Feyre, c’est une héroïne que j’ai immédiatement aimée. Devenue chasseuse pour survivre, Feyre est forte, courageuse et indépendante. Elle n’hésite pas à prendre des risques pour les siens. Elle peut se montrer immature mais elle force l’admiration. Puis, sous ses airs « badass », elle possède également quelques faiblesses. Cette dualité rend Feyre tellement humaine. On s’attache très facilement à elle. Elle porte à la perfection le roman, mais elle n’est pas seule.

Face à elle, Tamlin, le fae venu réclamer sa vie. Plutôt hostile au début, la présence de Feyre va le changer (On est bien dans la Belle et la Bête ;)). Il se dévoile progressivement. J’ai apprécié le personnage, sous des airs rustres il est doux et attentionné, mais ça ne va guère plus loin. Je ne lui ai rien trouvé de transcendant. Pour moi, il s’est fait voler la vedette par Rhysand. Il apparait assez peu, pourtant, il m’a tout de suite attirée. Quelques lignes ont suffi pour que j’ai envie d’en savoir plus sur lui. On ignore quel jeu il joue ni ce qu’il attend des événements mais ce personnage énigmatique, et fort charismatique, est fascinant. J’ai cru comprendre qu’il était très présent dans la suite…j’ai hâte !!

Je retrouverai également avec plaisir, Lucien, un ami proche de Tamlin. Son franc-parler et ses sarcasmes m’ont bien plu.

Tout comme dans le conte, on voit s’épanouir une romance entre les protagonistes. Cet aspect du récit est bien amené et n’a pas manqué de me surprendre. Pourquoi ? Roman classé YA, on a pourtant une romance toute en sensualité. Ce qui est assez étonnant. Que certaines personnes qualifient A Court of Thorns and Roses de New Adult ne me surprend pas. D’autant plus que même l’intrigue n’est pas spécialement jeunesse. Mais bon, il n’y a rien de choquant non plus. Rassurez-vous.

Je pourrai vous en parler encore longtemps mais l’essentiel est là. Pour toutes ces raisons, A Court of Thorns and Roses a été un énorme coup de cœur. Si vous aimez les réécritures, celle-ci est faite pour vous. Il me tarde désormais de découvrir la suite, dont j’entends énormément de bien, mais aussi de reprendre Throne of Glass, l’autre série de Sarah J. Maas. Pas de doute que cette auteure réserve d’autres belles pépites.

PS : Petit aparté sur le niveau d’anglais. Je ne choisirai pas ce roman pour commencer la lecture en VO. Certains mots de vocabulaires ou tournures de phrase sont assez compliqués et pourraient décourager un débutant. Même avec plusieurs années d’expérience, j’ai eu un peu de mal au début. Je ne souhaite pas vous empêcher de lire ce roman, loin de moi cette idée, je vous mets simplement en garde. A vous de voir ensuite !!

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Coraline1900 2017-05-27T20:38:14+02:00
Diamant

J'ai adoré ce livre du début à la fin. La lecture est prenante et on entre dans un univers totalement à part. Je dois dire que l’histoire originale qui nous fait suivre Feyre et Tamlin et envoutante et que j'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Littlesakura 2017-05-26T12:14:56+02:00
Or

C'est gros coup de coeur. J'ai adoré cette réécriture du contes de La Belle et la Bête. Feyre est une jeune femme courageuse et qui se bat pour les personnes qu'elle aime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MalauryL 2017-05-26T11:37:09+02:00
Diamant

Enorme coup de coeur ! Je m'attendais pas à devenir autant accro à cette histoire ! J'ai tout aimé, l'univers, les personnages, la malédiction et surtout la romance ! Etant une grande fan de ce type de romance, j'ai craqué pour ce p'tit côté la belle et la bête même si la bête en question ne porte qu'un masque mais reste sublime ! Les personnages secondaires sont également géniaux, surtout le mystérieux Rhysand, j'ai hâte de découvrir la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khadija-M 2017-05-22T23:47:05+02:00
Diamant

Une excellente lecture, je ne m'attendais pas à autant aimé ! Vraiment je le conseille vivement, surtout à tous ceux qui aiment les chroniques de Mackayla Lane, et la fantasy en général.

Hâte de lire le tome 2

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sasha-ruby 2017-05-22T19:05:26+02:00
Diamant

Je viens de terminer le second tome, La Claque!

Les fées à paillettes et baguettes magiques peuvent se rhabiller, d'ailleurs on ne parle pas vraiment de fées ici, plus de royaumes et ses différentes cours dont la magie ancestrale est reliées aux éléments... ça donne des perso puissants, monstrueux, et à tomber.....

L’Écho à l'histoire de la belle et la bête est très lointain et ce n'est pas se qui rend cette oeuvre lumineuse, c'est au contraire la richesse du monde envoûtant qu'elle développe avec talent.

Evidemment, il y a des éléments dans le registre de la féerie qui sont inspirés de légendes déjà existantes, certains que l'ont retrouve dans d'autres livres sur ce thème, mais on s'en fou.. cela n'entache en rien l'originalité et la qualité de ce récit.

Pas de niaiseries, une grande sensibilité, pas une seconde on ne décroche, tout en prenant le temps de respirer, en partageant les émotions de Feyre, son instinct, sa force, son coté sombre, sa sensibilité, son cheminement à travers toutes ces intrigues est savoureux.

Bien que l'on soit d'avantage dans un univers fantaisiste, ce livre est d'un bien autre niveau que de nombreuses romances fantastiques / paranormales bâclées, sans grande exigences pour leurs lecteurs.

Pour moi, c'est poignant comment l'auteur a travaillé son univers autour de la magie et de la nature, elle nous fait voyager dans un monde pur et primitif, brusque et magnifique, théâtre parfait pour la naissance d'une romance certes centrale dans le récit, mais fine et intelligente. C'est tellement bien amené, distillé que rend un peu dingue dans le registre fantasme !!! J'adore tous ces choix de noms pour les personnages, royaumes ou villes, l’intérêt pour la peinture, ces personnages imparfaits....

C'est beau, franchement, bravo...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectrice-Lambda 2017-05-19T20:31:21+02:00
Diamant

« Un palais d’épines et de roses » est le premier tome d’une trilogie de Sarah J. MAAS.

Nous faisons la connaissance de Feyre, une jeune femme vivant dans la misère avec son père et ses deux soeurs. Devant chasser toute la journée pour avoir de quoi nourrir sa famille, la jeune femme commet un jour l’erreur de tuer un Fae, un immortel.

Car son monde n’est pas comme le nôtre : divisé en deux parties par un mur, il sépare les humains des immortels. Les uns ne doivent pas pénétrer dans le royaume des autres. C’est l’une des nombreuses autres règles qui ont été éditées au moment du Pacte pour que toutes les espèces puissent cohabiter.

Seulement, en tuant un Fae, Feyre se doit de payer sa dette en devenant la prisonnière de Tamlin, un Grand Fae. S’attendant au pire, la jeune femme est plus que surprise lorsqu’elle se rend compte qu’elle ne vivra pas dans une prison ou dans des cachots, mais plutôt dans un château digne des plus beaux contes de fées. Pire : tout le monde la traite comme une invitée.

Ne comprenant plus ce qu’elle fait en ces lieux, Feyre va se rendre vite compte que de lourds secrets se cachent entre ces murs. Pourquoi Tamlin et les autres habitants portent-ils tous un masque ? Pourquoi la traitent-ils ainsi ?

C’est un livre qui a fait beaucoup parlé de lui sur la blogosphère. J’en ai lu des avis positifs à son égard et j’avais un peu peur de me lancer dans cette histoire, peur de ne pas aimer comme les autres, de passer à côté de ce récit, de m’ennuyer.

Ce fût tout le contraire !

Dès les premières lignes, nous sommes immédiatement plongé dans l’univers de Feyre. Son quotidien est difficile, froid et sans sentiment car pour elle chaque nouvelle journée est passée à survivre. On apprend petit-à-petit les bases de son univers qui est bien évidemment surréaliste et a donc ses propres règles.

En opposition au ‘monde des humains’, nous avons celui des Fae, les immortels. Plus grand, plus riche, merveilleusement fantastique, il contraste de manière évidente avec l’univers dans lequel Feyre a évolué. Tout est beau, riche en couleur et en vie, mais aussi en danger. Chaque nouvelle découverte était une surprise, un émerveillement, une frayeur. Je ressentais absolument toutes les émotions par lesquelles passait Feyre en découvrant ce nouveau monde et cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été aussi impliquée dans un roman fantasy.

Alors oui, « Un palais d’épines et de roses » est une réécriture de « La belle et la bête ». Avant de commencer ma lecture, je ne le savais pas et pourtant les références n’ont cessé de me sauter aux yeux, si bien que j’ai très vite compris où l’auteur a voulu en venir.

Un charmant jeune homme qui peut se transformer en un énorme loup et qui est sous le joug d’une malédiction qui l’empêche d’ôter le masque qu’il portait lors d’un bal. Il vit dans un château magnifique qui inclut un beau jardin de roses que son père avait offert à sa mère pour lui rappeler son amour. Je pourrais continuer encore et encore, mais je vous laisse le soin de découvrir les références lors de votre lecture.

Cependant, même si Sarah J. MAAS a voulu reprendre les éléments classiques de ce conte, elle a également pris un grand virage par rapport à l’histoire originale. Ici, le récit devient vite sombre et mystérieux. L’histoire contient énormément de secrets et plus on avance dans le récit, plus on se rend compte de la complexité et de la noirceur de cette intrigue. Les personnages qui campent les rôles des méchants sont vraiment sombres et toute cette horreur est parfaitement dépeinte à travers les yeux d’humains de Feyre.

Sarah J. MAAS a une plume addictive qui arrive à décrire avec beaucoup de facilité cet univers qui nous est étranger. Pas un seul instant on se sent perdu dans son monde, les descriptions réussissent à être toujours parfaitement dosées de sorte qu’elles ne soient ni trop imposantes, ni trop peu existantes.

La relation entre Feyre et Tamlin est vraiment intéressante à suivre. Dès les premiers instants, Feyre se conduit comme une véritable sauvage avec ce Fae qui l’a enlevé de sa famille. De son côté, Tamlin s’efforce à être cordial et poli. On sent que tous les deux ne supportent pas cette situation, mais qu’ils doivent faire avec. Entre les deux, nous avons Lucien, un Fae qui accompagne toujours Tamlin et qui joue les entremetteurs. Nous suivons donc avec beaucoup d’amusement les échanges entre ces trois personnages et j’ai pris énormément de plaisir à les suivre.

L’évolution de la relation entre Feyre et Tamlin est menée de manière subtile et délicate. Ils passent par beaucoup d’étapes avant d’arriver à un semblant d’intrigue amoureuse et j’ai particulièrement été touchée par le fait qu’ils soient avant tout respectueux des valeurs que chacun véhicule. Malgré son apparence, cette histoire est terriblement romantique et regorge de petits instants de tendresse et de beauté.

Il y a également beaucoup d’autres personnages qui gravitent autour, tous avec une présence plus ou moins importante. Ils ne sont pas tous gentils, loin de là, et certains profitent clairement de certaines situations pour intriguer de leur côté, comme Rhysand.

Ils ont chacun leurs histoires, leurs passés et leurs propres combats à mener et toute cette complexité rend l’univers encore plus fourni.

La fin est quant à elle vraiment surprenante.

Je ne pensais pas que la deuxième moitié du livre serait si palpitante et si riche en action. L’intrigue du récit avance beaucoup et de façon soudaine, nous rendant vraiment très accro à la dernière partie du livre. On a du mal à se détacher de l’histoire et l’on y revient très vite quand on doit laisser le livre de côté. Chaque chapitre à son importance et fourmille d’éléments qui nous aident à comprendre la fin, mais aussi d’autres qui présagent de nouvelles problématiques qui seront abordés dans les prochains tomes.

J’avoue, j’ai un petit pincement au coeur depuis que j’ai refermé ce livre. C’est vraiment une histoire qui me restera en tête et dont j’ai hâte de connaître la suite.

En conclusion, « Un palais d’épines et de roses » est une revisite vraiment plaisante, fantasy et sombre du conte de « La belle et la bête ». Sarah J. MAAS nous plonge dans son univers, nous rend dépendant de son histoire et nous fait ressentir une myriade d’émotions qui nous font passer des rires aux larmes. L’intrigue amoureuse dans ce livre est très présente, mais j’ai vraiment apprécié les différentes étapes par lesquelles vont passer les personnages, rendant leur relation plus légitime et plus mature que ce que l’histoire pouvait laisser présager.

Alors oui, même s’il y a quelques petits défauts, que l’auteur choisit parfois la facilité pour arriver à ses fins, je ressors de cette histoire véritablement conquise. Que l’attente va être longue avant d’avoir le second tome entre mes mains ! Un beau coup de coeur !

Un livre à lire absolument si vous aimez les univers fantasy, les romances et « La belle et la bête ».

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/05/un-palais-depines-et-de-roses-sarah-j.html )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khayser 2017-05-14T17:15:30+02:00
Or

Ce livre m'a retourné le cerveau. En réalité ce sont les dernières pages qui y sont parvenus. Maintenant la question existentielle que je me pose c'est "Où est-ce que je vais le mettre ? Diamant ? Or ? Or ? Diamant ? BON SANG JE NE SAIS PAS !".

Autant commencer par le début et parler de l'histoire. On suit donc Feyre dans un univers de fantasy avec ses propres codes et un univers qui au final s'avère plutôt riche, bien que pas suffisamment exploité par l'auteur de mon point de vu. Alors Feyre est humaine, mais il n'y a pas que ce monde qu'on découvre puisque celui des immortels est mentionné dès le début sous le doux et irrésistible nom de Prythian. Au premier abord, durant les premières pages on entend donc uniquement parler de cet "autre monde" où vivent des êtres d'un autre niveau. Ils sont immortels, ils sont magnifique, ils ont des capacités hors du commun et enfin ils sont d'une cruauté à en faire pâlir la mort elle-même. Alors quand Feyre tombe sur un loup de la taille d'une biche alors qu'elle chasse en forêt, le doute s'installe en elle. Immortel ou pas ? Dans les deux cas sa décision est plutôt vite prise. Une flèche en frêne et un loup décédé plus tard notre chère héroïne rentre chez elle dans le but de faire vivre sa petite famille grâce à sa belle petite récolte.

Et alors on découvre les deux soeurs de Feyre ainsi que son père. Contre toute attente dès ma rencontre avec sa soeur aînée Nesta j'ai eu un petit coup de coeur et j'ai été légèrement déçu que je ne soit pas elle qu'on ai suivit dans ce roman. Pour moi Nesta est bien plus forte que sa cadette, bien qu'elle ne le montre pas et qu'on la voit comme une fille superficielle et arrogante. Puis il y a Elain, la douce et gentille Elain qui passe un peu à côté pour moi. Elle ne m'a pas intéressé plus que ça, contrairement à Nesta. Et enfin le père de Feyre. L'homme de la maison qui au fond repose toute sa vie sur les maigres épaules de sa dernière fille. Je n'ai pas vraiment envie de le lui reprocher vu les circonstances dans lesquels il se trouvent, mais il n'empêche que pour un homme père de famille avec trois fille à charges, il est plutôt lamentable. Heureusement pour eux que Feyre soit là pour subvenir à leur besoins. Sans eus, ils n'aurait clairement pas tenu onze ans. Il n'empêche que l'attachement de Feyre à sa famille de "bras cassés" reste tout de même très touchant et c'est ce qui la rend rapidement agréable.

Puis vient le moment fatidique de partir pour Prythian et notamment pour la cour de Printemps en compagne du redoutable et sauve Tamlin. Ce concept de cour est une idée auquel j'ai personnellement adhéré. J'aurais aimé en apprendre un peu plus sur chacune d'entre elles, voir les coutumes différentes qui pourrait y avoir et je trouve ça dommage que durant tout le roman nous soyons coincé dans la cour de Printemps. C'est un roman fantasy, alors pourquoi ne pas avoir faire voyager le lecteur dans des contrés plus poussés ? Je ne retire cependant pas les magnifique décors que l'on découvre. Et le fait que Feyre soit passionnée par la peinture rend ses décors encore plus beau car elle y décèle chaque couleurs, chaque contours et chaque formes.

Passons donc ces beaux paysages pour parler de quelque chose de tout aussi beau. Tamlin *.* Bon je ne vais pas m'extasier car comme mâle dominant il ne vole pas très très haut, mais il n'empêche qu'il reste séduisant et touchant. Très cul-cul la praline, mais touchant quand même. Tout comme on peu le voir avec Lucien pour qui j'ai eu un second coup de coeur après Nesta. Je ne sais pas pourquoi, il ne se sont jamais rencontré, mais je verrais bien un duo de choc se former entre eux et du fond de mon petit coeur j'espère que Sarah J. Maas tentera quelque chose entre eux dans les deux tomes suivants.

Il y a aussi Rhysand pour lequel on s'attache assez vite, bien qu'il n'apparaisse que plus tard. Bon, physiquement c'est pas que, mais je préfère ce bel étalon aux yeux violet à Tamlin donc la chevelure est un peu trop d'or à mon goût. En tout cas je ne lui discernerais pas le trophée de mâle dominant à lui aussi car niveau ramollit il l'est tout autant que son rival. Je me rend compte que ce roman ne présente aucun homme effrayant comme je les aimes et malgré tout je trouve ça assez reposant. Je veux dire par là qu'il y a une belle originalité dans ces personnages masculins qu'au final j'apprécie plutôt bien en y repensant. Ça apporte une identité réel au roman et ça donne bel et bien envie de découvrir la suite. Bien qu'il y ai déjà un point qui pointe le bout de son nez et me chagrine déjà pas mal

Spoiler(cliquez pour révéler)
hein triangle amoureux ? J'espère que si il y en a un (et je souhaite que non), il soit bien travaillé et pas agaçant au possible comme on en voit beaucoup ailleurs
.

Que dire d'autre sur ce roman si ce n'est que la plume de Sarah J. Maas est ... Incroyable ! D'une fluidité à en couper le souffle. J'avais du mal à croire que j'étais en trin de lire tellement les mots passaient comme une lettre à la poste et sonnait comme une douce mélodie à mes oreilles. Et l'énigme posé durant les derniers chapitres m'a totalement séduite dans la tournure des phrases

Spoiler(cliquez pour révéler)
en parlant de ça, l'énigme était facile comme bonjour et je ne comprend pas que Feyre n'ai pas su y répondre de suite.

Ceci dit, ce roman est une perle à sa manière. C'est difficile de parler de coup de coeur car certains passages ne sont pas judicieux selon moi. Mais les dernières pages m'ont entièrement séduite et une bonne fin vaut en général tout le roman. Dans le cas présent, la fin présentait m'a conquise et me fait douter de mon avis général du roman. J'en oublie tout ses défauts et ça me ronge de ne pas savoir dans quel liste le mettre. "Diamant ? Or ? Or ? Diamant ?" Ce choix est difficile !! Ce roman je le conseil car il est doux, apaisant, réconfortant et addictif. La plume est belle, les personnages haut en couleur et l'univers est comme un beau jour de Printemps: tout en fleur. Il vaut bien l'engouement qu'il a pris sur la blogo car c'est une belle perle qu'il faut lire si on aime les romances et les univers fantasy.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophia2003 2017-05-14T12:54:57+02:00
Diamant

Allons droit au but : ce livre est génial !! Une véritable drogue : une fois le livre commencé, impossible de le poser. Je le trouve envoûtant, excellemment bien écrit et drôle !! je le conseille vraiment à tous le monde ! Amour, aventure, énigmes et suspens sont au rendez-vous : il y en a pour tous les goûts !! Sans compter que ce livre est très touchant !! Seul petit point noir au tableau, je ne comprends pas le titre : un palais d'épines et de roses, où est le rapport ?? Mais ne nous attardons pas là dessus car le livre est un véritable coup de cœur !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokaramel 2017-05-13T20:05:30+02:00
Bronze

Affreusement déçue... J'avais lu la première série de l'auteur Kéléana que j'avais dévoré en un clin d'oeil alors pensant que cette deuxième série susciterait en moi ce même plaisir de lecture, je dois dire que je l'ai trouvé véritablement décevant. Le départ de l'histoire ressemble étrangement à La Belle et la Bête à quelques détails près, et la fin est d'un cliché tellement prévisible qu'il ne pousse pas vraiment à tourner la page suivante. Dans sa première saga, il y avait un certain nombre d'éléments surprenant alors ce qui m'a poussé à poursuivre la lecture c'était justement la pensée que le chapitre suivant serait "Oh punaise..." et surprenant. Au final, aucune surprise. Ce livre reste cependant une histoire agréable à lire pour passer le temps, l'écriture de Sarah.J Maas est toujours aussi minutieuse et bien travaillée. Sérieusement, le seul bémol, et de taille, c'est le scénario quelque peu niais et sans surprise...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yepslwt 2017-05-12T10:43:06+02:00
Diamant

On est plongés dans cet univers dès les premières pages, le suspens est insoutenable, et les pages tournent de plus en plus vite.

Les personnages sont attachants, mystérieux, on veut en savoir plus sur eux.

Les actions sont magnifiquement bien menées, rien n'est laissé au hasard, et la fin nous laisse pantelants, voulant savoir la suite.

J'ai vraiment hâte de lire la suite de cet énorme coup de cœur !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Un Palais d'Épines et de Roses, Tome 1 : Un Palais d'Épines et de Roses" est sorti 2017-02-09T00:00:00+01:00
background Layer 1 09 Février

Dates de sortie

  • France : 2017-02-09 (Français)
  • USA : 2015-05-05 (English)

Activité récente

Kalisy le place en liste or
2017-05-26T16:07:39+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 633
Commentaires 111
Extraits 21
Evaluations 203
Note globale 8.83 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Un palais d'épines et de roses - Français
  • A Court of Thorns and Roses - Anglais