Livres
483 181
Membres
470 383

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

À l'abri de rien



Description ajoutée par x-Key 2015-11-20T12:34:21+01:00

Résumé

Marie a perdu le fil de sa vie. Plus rien n'arrête son regard, ou presque : ce jour-là, des hommes en haillons sont postés près du Monoprix. Sans savoir pourquoi, elle pénètre dans la tente dressée près de la mairie, se joint aux bénévoles pour servir des repas à ceux qu’on appelle les « Kosovars ». Négligeant sa famille, indifférente aux attentions de son mari, à la tendresse de ses enfants, elle se consacre entièrement à la survie de ces hommes en perdition.

(Source : Points)

Afficher en entier

Classement en biblio - 137 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-17T00:28:06+01:00

Combien de temps ça a duré ? Dix, quinze jours ? Je ne me rappel plus très bien et désormais ça n'a plus la moindre importance. Je me souviens juste de ces matins où je me rendais sous la tente, des après-midi au centre d'aide, des soirées chez Isabelle. Je rentrais au cœur de la nuit, parfois même à l'aube. Une fois tout le monde endormi, une fois les lessives lancées, la cuisine et le salon rangés, assises l'une en face de l'autre avec nos verres remplis et la musique, nous avions tant à nous dire, Isabelle et moi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pujols 2018-10-07T07:43:51+02:00
Lu aussi

Lu il y a dix ans, et rien retenu. Pas envie d'y retourner car il reste à lire de belles choses par ailleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miss_Coralie 2018-08-20T15:41:28+02:00
Lu aussi

Un style de livre particulier, un sujet que je n'apprécie pas forcément; mais la narration est intéressante. Mon bilan est donc mitigé.

On comprend rapidement l'enjeu de l'histoire, et on se demande alors jusqu'où Marie pourra-t-elle aller. J'apprécie le point de vue, le fait de connaître les pensées de Marie. Malheureusement je suis moins enthousiaste quant à la thématique des migrants.

Une lecture en demi-teinte donc.

(Lecture scolaire)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elfebouquine 2018-03-25T13:15:28+02:00
Pas apprécié

Mon dieu, j'ai tellement détesté cette lecture (obligatoire au lycée en plus on nous a obligé à lire aussi "je vais bien ne t'en fait pas" d'ailleurs le titre devrait plutot être " je vais très mal mais n'en fait pas tout un roman" que j'ai détesté un tout petit peu moins que celui là) , je n'ai tout simplement pas compris le but de ce roman, sinon de nous filer une dépression ! Non mais franchement tout est mauvais, les personnages sont mauvais et malsains en plus, Marie le personnage principal comment dire.... j'avais juste envie de la tarter tellement elle m'agaçait à sombrer dans sa pseudo déprime , elle en vient à faire des choses complètement absurdes on ne comprend pas d'où lui vient cette envie de venir en aide aux immigré au point de coucher avec ... mais le pire c'est que même ça c'était même pas héroïque; c’était clairement malsain, je ne me suis pas senti à l'aise dans ce roman pleins de grisaille et il vous laisse un gout fade et poisseux dans la bouche, j'ai détester tout dans ce roman, 0 intérêt tout est dans le commentaire de LiveForLove et de lireparelora ! désolé pour l'auteur j'ai du louper un truc avec ce roman et je ne tenterai plus de le lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorothee-9 2018-02-28T05:40:08+01:00
Bronze

J'ai passé un bon moment avec ce livre relatant la fermeture du camp de Calais et les dommages qu'ont impliqués celle ci. Nous entrons dans cet univers avec l'héroïne Marie qui perd pied dans sa vie familiale et qui trouve en qq sorte un sens à sa vie en aidant ces personnes ayant tout perdu. Une fin inattendue. Je le conseille

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OceaneGagno 2017-07-23T16:18:20+02:00
Bronze

Un livre un peu long dans le début, mais qui s'accélère en même temps que Marie plonge de plus en plus profondément dans sa folie. Ce livre est très poignant, cependant il y a intérêt à être bien dans sa tête avant de commencer ce livre, parce que moi, en le lisant, j'ai perdu la mienne et j'ai ressenti très fortement la dépression de l'héroïne. Je vais avoir besoin de beaucoup de temps avant de le relire!!

Il clairement visible l'engagement de l'auteur dans ce livre. Pour ceux que ça intéresse il a fait une interview dans laquelle il explique sa démarche lors de l'écriture de son livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par comete_etoile 2017-06-11T21:05:14+02:00
Argent

Un livre qui peut être dérangeant pour certains... Pour ma part j'ai apprécié la description de la lente descente aux enfers de Marie... je l'ai trouvée très réaliste et touchante. Jusqu'au final qui m'a beaucoup plu... Un bon roman sur la fragilité d'une femme trop sensible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mislecture 2016-02-11T18:15:11+01:00
Diamant

Livre vraiment magnifique et bouleversant. Les émotions sont fortes et présentes ainsi que le suspense. Malgré ça j'ai eu la force et le courage de le lire jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camillegeorges 2015-07-05T23:58:01+02:00
Argent

J'ai adoré ce livre, rempli d'émotions et de sentiments que l'on ressent véritablement, il est réaliste et touchant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lireparelora 2015-01-12T13:53:28+01:00
Pas apprécié

D’Olivier Adam, je ne connaissais que Je vais bien, ne t’en fait pas grâce à l’adaptation de Philippe Lioret avec Kad Mérad, Mélanie Laurent, Aïssa Maïga et Julien Boisselier. J’avais lu le roman, par la suite, et celui-ci ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable tant par l’histoire que par l’écriture de l’auteur. Tandis que le film m’avait touchée, le film s’était contenté de me traverser.

A l’abri de rien, sixième publication de l’auteur, m’attendait sur les étagère de ma bibliothèque…mais je ne me souviens pas par quel miracle il est arrivé là sachant que le sujet ne m’attirait pas particulièrement.

Notre protagoniste s’appelle Marie. et vit dans une famille comme il en existe des millions en France. Avec son mari, Stéphane, chauffeur de bus, et ses deux enfants, elle habite dans une zone pavillonnaire proche de la mer (la Manche…). Elle semble avoir tout pour être heureuse jusqu’au jour où tout bascule. Elle perd son emploi de caissière dans le supermarché du coin. Alors, Marie doit faire face à l’ennui d’un quotidien sans embellies. Tombant dans un cercle vicieux, elle ne fait plus rien, a arrêté de penser et oublie tout, même d’aller chercher ses enfants à l’école. Un jour, elle rencontre Jallal, jeune homme qui l’aide à changer son pneu crevé. Se rendant compte qu’il s’agit d’un sans-papiers et surprise par sa gentillesse, elle se décide à tendre sa main envers ces personnes qui n’aspirent qu’à une chose : passer en Angleterre. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que toute sa vie va basculer et qu’elle va en payer le prix fort.

Marie est une personne dans ce qu’il y a de plus agaçant. Elle plonge, s’en rend compte mais ne change rien. Elle brise sa famille mais ne semble pas s’en préoccuper. Il est vraiment amoureux, Stéphane, pour se battre à ce point pour la sortir de cette (très) mauvaise passe. Combien de fois a-t-on envie de la secouer au long du roman ? Une fois mais ça dure tout au long des 219 pages du roman… Son comportement est inquiétant. Comment peut-elle se laisser aller à ce point oubliant ses enfants qui se font insulter à cause d’elle ? Comment peut-elle abandonner son mari, le mettant presque à la rue, alors que c’est lui qui les fait vivre ? Difficile de ne pas plaindre les deux enfants, Lise et Lucas, qui deviennent les enfants de la dame qui couche avec les « Kosovars ». D’ailleurs, le récit apporte un malaise : comment Marie peut-elle préférer des étrangers à sa propre famille ?

Comme vous l’aurez compris, le livre aborde le thème de l’immigration et des sans-papiers. Mais ce n’est qu’une toile de fond aux destins dramatiques de tous les personnages et pas seulement de Marie ! Il faut en vouloir pour écrire un roman aussi sombre et dramatique et Olivier Adam en veut tellement qu’il en fait trop. Tout est traité avec exagération. Les personnages semblent porter tout le malheur du monde sur leurs épaules. Cependant, l’univers général nous concerne tous et toutes : vie de couple, routine, réactions des gens face aux étrangers… L’ambiance est lourde, collante, posseuse et l’ensemble du roman met mal à l’aise.

Pour en venir à la plume, elle est relativement désagréable à lire : une écriture parlée par des quidams lambdas, brute de décoffrage, parfois vulgaire. Il ne faut vraiment pas lire ce roman pour la beauté de la langue française. Au contraire, elle est représentée dans ce qu’il y a de pire. De plus, la narration est lente et l’on connait de longs instants d’ennuis, quand ce n’est pas d’agacement.

Le malheur semble être une obsession chez Olivier Adam et c’est assez écoeurant. De plus, si, pour lui, la province, c’est forcément triste et déprimant… Et bien Bravo ! Non, je ne retenterais pas la lecture de cet auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie95 2013-09-02T19:55:04+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas aimé le livre. J'ai eu énormément de mal à m'attacher / identifier à Marie.

Ensuite, je n'ai pas aimé le style de l'auteur.

Pourtant, la descente dans la folie de Marie aurait pu m'attendrir, me révolter, provoquer un sentiment de colère. Mais non, rien, hormis de l'agacement.

Le thème abordé est pourtant intéressant, mais je n'ai pas accroché.

Afficher en entier

Dates de sortie

À l'abri de rien

  • France : 2007-08-23 (Français)
  • France : 2008-08-21 - Poche (Français)

Activité récente

wann l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-20T21:46:06+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 137
Commentaires 15
Extraits 22
Evaluations 22
Note globale 6.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode