Livres
462 169
Membres
419 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par tiinker 2018-10-31T12:14:24+01:00

Deux couples vont passer quelques jours au vert dans la maison des parents de l’un d’eux. Revenir ici, au cœur du Morvan, rappelle à Julien de douloureux souvenirs. Sa soeur y a disparu un soir, sans laisser de traces. Il n’en a jamais parlé et une fois sur place, il est impossible de cacher la vérité à ses amis. Surtout à la charismatique Lou qui, face aux événements étranges qui surviennent, est la seule à ne pas le prendre pour un fou.

L’auteur a su me plonger direct dans l’ambiance et me surprendre. En plus j’adore le fait que ça me rappelle plein de films du genre Evil Dead, avec la baraque perdue dans les bois. Pour autant, il n’y a pas de clichés.

On découvre une région avec ses légendes urbaines avec lesquelles il joue. Je ne les connaissais pas et ça m’a beaucoup plu. J’avais l’impression d’y être. Le roman a plusieurs faces. Il est à la fois nostalgique et triste, angoissant et sombre, profond. J’ai eu quelques frissons !

Les personnages sont tous différents et chacun apporte son petit truc au récit bien qu’ils ne soient pas assez travaillés. Evidemment j’ai bien aimé le sage rapprochement entre Julien et Lou, même si on n’est pas dans une romance ^^

Par contre, je n’ai pas trop adhéré au dernier quart du roman. J’ai eu du mal à comprendre ce que ça venait faire là, c’était très curieux, presque brouillon. Et la fin tombe un peu trop vite. Je crois qu’à l’écran ça passerait bien, mais là ça m’a perdue. Sans me décevoir non plus, je vous rassure.

Alors, où est passée Camille ? Y-a-t-il des fantômes ? Est-ce autre chose ?? Pour le savoir, il faudra le lire !!! Idéal pour Halloween !

https://lireoudormir.wordpress.com/2018/10/30/a-lheure-ou-je-succombe/

Afficher en entier
Bronze

- Ce que j’ai aimé

Une écriture fluide, efficace, visuelle et transmettant à merveille les émotions et les sensations des personnages.

Le suspens, certainement LE point fort de ce livre. Très réaliste et immersif.

Difficile de lâcher l’histoire une fois prise en main. Elle est prenante et on souhaite vivement savoir ce qui se passe après chaque découverte.

On en apprend plus sur les légendes locales et notamment sur les druides de l’époque gauloise (l’histoire se situe non loin de là où Vercingétorix a livré l’ultime bataille des Gaulois face aux Romains).

Au-delà du suspens et du côté historique, c’est le côté vieux film d’horreur vintage qui fait plaisir et qui transpire à travers la lecture.

Une histoire horrifique qui peut plaire aux personnes qui ne sont pas fan de morts tragiques et de boucheries de tueurs en série. Il est accessible à tous.

- Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

La taille relativement courte du récit est l’un de ses plus gros défaut dans le sens où l’auteur doit aller à l’essentiel et ne développe qu’assez peu les personnages (hormis Julien et Lou).

Personnellement déçu que l’histoire ne soit pas un peu plus « horrifique » mais cela n’engage que moi. Amateur de grands frissons, d’actions et d’écriture nerveuse, je n’ai pas eu mon comptant de sang. Je souligne dans les + son accessibilité et, je ne nie pas, cela est sympa d’avoir quelque chose de plus « léger » dans une histoire Fantastique. Mais pour moi il manquait ce côté horreur avec meurtre ou décès de façon inexplicable et violente.

Ce dernier quart quoi…un Bad-trip, une longue explication historique et enfin le dénouement qui tombe un peu de nulle part. Autant j’ai été convaincu par les 3/4 du livre pour les raisons citées plus haut, autant ce Ending m’a laissé sur ma faim. D’autres crieront très certainement au génie et auront adoré ce dénouement. Personnellement, j’aurai peut-être bien vu ça dans un film, mais à la lecture je n’ai pas adhéré (ou en tout cas pas à 100% car le Bad trip était encore cool).

- Conclusion

L’un des derniers bébés de la maison d’édition belge Séma Éditions est porteur d’une promesse claire –> le suspens jusqu’au bout. Un petit livre d’angoisse qui rappellera aux nostalgiques les bons vieux films d’horreur avec maison abandonnée au milieu des bois et phénomènes inexplicables. Le tout porté par les mythologies du Morvan et la plume acérée de l’auteur qui sont de vrais plus dans ce récit. J’aurai pu être entièrement conquis si je n’avais pas été déçu de cette fin un peu étrange et que, au final, l’histoire se révèle moins horrifique que la couverture et le résumé ne le laissaient présager. Goûts personnels oblige, mais pour ceux qui sont friands d’histoires à suspens, teinté de fantastique et d’histoires locales, sans hémoglobine et tripotée de meurtres aussi créatifs les uns que les autres, alors n’hésitez pas, ce livre vous promet un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2018-09-14T21:15:01+02:00
Lu aussi

C’était il y a 10 ans. Julien et Camille se prélassaient à la maison pendant que leurs parents faisaient des courses en ville. L’ambiance était aux vacances, Camille flirtait avec un voisin, Julien digérait le contenu du frigo devant la télé. Au retour des parents, Julien s’était endormi et Camille avait disparu. Moyennement prise au sérieux par les autorités locales, l’affaire s’est vite vue classée. Camille Millien était une belle fille, elle avait sans aucun doute fauté avec Thibault, volatilisé lui aussi, et voulait s’éviter le courroux paternel. Julien, lui, n’a jamais cru à la version officielle, Camille n’était pas du genre à fuguer.

Il aurait dû se douter que ces quelques jours dans la maison familiale, dans laquelle il remet les pieds pour le première fois en compagnie de ses amis, ne se passeraient pas comme prévu. Ni Thomas, ni Lou, ni sa petite amie Valérie n’étaient au courant du drame. Jusque-là, il n’avait pas cru bon de leur en parler. Mais les événements dont ils sont témoins vont l’amener à se libérer du poids du secret.

« Tu sais, le Morvan a toujours abrité toutes sortes de légendes. La vouivre, la galipote, les cancouëlles. Ici, on ne les compte plus tant elles sont nombreuses. Sorcières et sorciers y ont élu domicile depuis très longtemps… »

Sur fond de légendes régionales, passé et présent alternent, l’histoire s’étoffe sans grosses ficelles, et l’angoisse monte. C’est un vrai plaisir de voir qu’on peut toujours coller une bonne petite frousse sans verser dans le teen movie. L’auteur a mis ce qu’il faut de tension entre ses personnages dans un décor propice à l’imagination. J’ai rapidement émis une hypothèse… et me suis complètement plantée. Deuxième plaisir. Un bémol peut-être, certaines données historiques plombent un peu le rythme à mon goût. Mais ajoutez à cela que le récit est agréablement narré, c’est un troisième plaisir qui me fait dire que c’était un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Argent

Roman d'ambiance bourré de suspense, A l'heure où je succombe se lit d'une traite (moins de 200 pages).

L'action se situe dans le Morvan, région où de nombreux mythes et légendes ont pris place.

D'un séjour entre amis, Julien et ses amis vont se retrouver confrontés au passé de ce dernier, sa sœur ayant disparue dix ans plus tôt dans la région.

Jean-Pierre Favard distille savamment son suspense tout le long du récit, nous livrant quelques légendes locales en anecdotes et quelques récits historiques, notamment sur les druides.

C'est très intéressant et à la fois, ça plombe quelque peu le récit au niveau de son rythme et de son intrigue.

A l'heure où je succombe n'en est pas moins un récit glaçant et efficace, même si je dois avouer avoir été un peu perdue entre l'imagination et le réel à certains moments.

Ce fut donc une bonne lecture pour moi à quelques détails près, la tension est bien là et la plume est efficace.

Je vous le recommande pour un bon moment de frissons :)

Afficher en entier
Or

CHRONIQUE DE NADINE :

Titre : À L’HEURE OÙ JE SUCCOMBE

Auteur : Jean-Pierre Favard

Parution : 27/05/2018 – Séma Éditions

170 pages

Ayant récemment décroché un partenariat avec la maison d’édition Sema Éditions, je vais donc pourvoir vous faire découvrir encore plus de livres. Je peux d’ores et déjà vous dire que « À l’heure où je succombe » m’a envoûtée par son suspense intense...

10 ans après la disparition inexpliquée de sa sœur aînée Camille, pendant les vacances, Julien revient avec trois de ses amis dans cette demeure au fin fond d’une forêt du Morvan !!!

Le Morvan, terre de mystères et de légendes, plus effrayantes les unes que les autres.

Entre disparitions et apparitions inexpliquées, Julien, Thomas, Valérie et Lou vont tenter de découvrir la vérité liée à la disparition de Camille...

Qu’est-il vraiment arrivé à sa sœur ? Est-elle morte ou a-t-elle fugué ? Mais que se passe-t-il dans cette maison ? Que signifie ces apparitions ? Où tout cela va-t-il les emmener ?

Un thriller qui nous tient en haleine du début à la fin, des phénomènes inexpliqués, des flashbacks qui nous permettent de mieux cerner Camille et sa disparition.

Et grâce à l’écriture fluide, plus qu’additive et une maîtrise parfaite du suspense, Jean-Pierre nous fait monter des sueurs froides sur tout le corps, notre gorge se noue, on sursaute au moindre bruit, la tension est à son paroxysme.

Ce roman est à mettre dans toutes les mains, de l’ado au senior !!

À découvrir sans délai !!!

Et un grand merci aux éditions Sema Éditions.

Résumé :

Ils pensaient passer quelques jours loin du monde et des ennuis, mais ils vont devoir faire face au passé... et à bien plus. Apparitions inquiétantes, disparitions inexpliquées et phénomènes étranges vont les pousser à revoir leurs certitudes. Peu à peu, la forêt se referme sur eux, jusqu’à délivrer son terrible secret...

Entre nostalgie et angoisse, un retour aux sources qui s’avère bien plus dangereux qu’il n’y paraît.

Initialement paru sous le titre « La seconde mort de Camille Millien » (éditions Le Panier d’Orties, 2009) puis au sein du recueil « Le destin des morts » (éditions Lokomodo, 2012), « À l’heure où je succombe » vous entraînera au cœur du Morvan légendaire et mystérieux. Terre des druides et des brumes, des non-dits et des taiseux, des vivants et des morts... Ne dit-on pas, à son sujet, qu’il ne vient de ces terres-là « ni bon vent, ni bonnes gens » ?

Voici venu le temps de le vérifier.

Jean-Pierre Favard, Prix Masterton 2018 pour son roman « La nuit de la Vouivre » (éditions La Clef d’Argent, 2017) aime à mêler Histoire et fiction, réalité et imaginaire. Ce roman ne fait pas exception à la règle.

« Entre légendes locales, souvenirs douloureux et événements mystérieux, l’auteur nous entraîne dans un récit passionnant. Autant le savoir, une fois que vous l’aurez commencé, vous ne pourrez plus le lâcher ! C’est un véritable bijou ! » (Phenixweb)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nadine-25 2018-08-30T13:34:10+02:00

À l’heure où je succombe

Jean-Pierre Favard

170 pages

Sorti le 27 mai 2018

Chez Sema Éditions

Ayant récemment décroché un partenariat avec la maison d’édition Sema Éditions, je vais donc pourvoir vous faire découvrir encore plus de livres. Je peux d’ores et déjà, vous dire que « À l’heure où je succombe » m’a envoûtée par son suspense intense...

10 ans après la disparition inexpliquée de sa sœur aînée Camille, pendant les vacances, Julien revient avec trois de ses amis dans cette demeure au fin fond d’une forêt du Morvan !!! Le Morvan, terre de mystères et de légendes, plus effrayantes les unes que les autres.

Entre disparitions et apparitions inexpliquées, Julien, Thomas, Valérie et Lou vont tenter de découvrir la vérité liée à la disparition de Camille...

Qu’est-il vraiment arrivé à sa sœur ? Est-elle morte ou a-t-elle fugué ? Mais que se passe-t-il dans cette maison ? Que signifie ces apparitions ? Où tout cela va-t-il les emmener ?

Un thriller qui nous tient en haleine du début à la fin, des phénomènes inexpliqués, des flashbacks qui nous permettent de mieux cerner Camille et sa disparition.

Et grâce à l’écriture fluide, plus qu’additive et une maîtrise parfaite du suspense, Jean-Pierre nous fait monter des sueurs froides sur tout le corps, notre gorge se noue, on sursaute au moindre bruit, la tension est à son paroxysme.

Ce roman est à mettre dans toutes les mains, de l’ado au senior !!

À découvrir sans délai !!!

Et un grand merci aux éditions Sema Éditions.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode