Livres
436 410
Membres
361 778

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

A l'Ombre des Pleurs



Description ajoutée par bimba25 2011-01-12T16:43:13+01:00

Résumé

Une poésie cruelle et délicate, des univers dans lesquels le sang et la magie s'entremêlent au cœur de récits troublants… Voici le voyage proposé par la plume de Cécile Guillot avec le recueil A l'ombre des pleurs. Sept histoires au parfum envoûtant, autant d'occasions pour s'évader aux frontières de l'imaginaire : Vampire tourmenté en proie à ses instincts, sorcelleries antiques et dangereuses, créatures à la séduction mortelle, âmes écorchées porteuses d'un message aux vivants… Les ténèbres ouvrent leur porte sur un monde où beauté et souffrance flirtent avec les rêves les plus inattendus.

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elhyandra 2013-02-10T18:17:36+01:00

Elle sortit et se dirigea vers la maison des Leblanc. Au bout de quelques minutes, un autre hurlement résonna dans la nuit, beaucoup plus proche cette fois-ci. Son sang se glaça.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par persus 2015-03-10T06:53:54+01:00
Lu aussi

Légèrement déçue par ses nouvelles qui parfois laissent l'impression d'une fin bâclée pour certaines

L'idée est bonne pourtant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hellea 2013-07-17T07:57:19+02:00
Lu aussi

Une recueil de nouvelles qui prend au tripes en mêlant subtilement poésie et sordide.

Un livre qui ne laisse pas indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilysatis 2013-07-11T12:04:00+02:00
Or

Voilà un recueil que je voulais lire depuis longtemps, aussi ai-je profité de l'offre des éditions du Chat Noir pour me le procurer en version numérique.

Dès les premières pages, nous sommes happés dans un monde sombre et pourtant délicat. Les mots s'enchaînent avec poésie jusqu'à atteindre leur paroxysme avec une fin que l'on n'attend pas toujours.

Le format nouvelle est parfois trop court pour s'imprégner d'un texte, mais ici, Cécile parvient à nous immerger totalement dans ses histoires.

Toutes les nouvelles sont magnifiques, mais ma préférence va à "Dans la chambre d'enfant", qui est poignant dans la souffrance de l'héroïne. "La fille aux barbelés" est également un superbe texte décrivant la cruauté de la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rachelle 2012-08-06T08:45:48+02:00
Or

J'ai été agreablement surprise par cette lecture, je trouve ce livre génial. J'ai apprécié chacune des nouvelles, dont pour la plus part, l'histoire est du jamais vue (plus ou moins). Même s'il est plutôt petit, je l'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-charlotte 2012-07-22T08:27:59+02:00
Diamant

L'aspect général du livre est très beau, aussi bien l'intérieur (la mise en page des nouvelles) que l'extérieur (très belle couverture). Voulant garder la nouvelle la plus longue pour la fin, j'ai donc d'abord débuté par les petites nouvelles. Elles se lisent facilement et m’ont laissé à réfléchir par moment. Les nouvelles sont très bien écrites, parfois un peu trop courte à mon gout (mais bon se sont des nouvelles et non un romans).

La lecture du recueil a été un petit moment de plaisir. Je ne peux pas trop en dire sans dévoiler toute l'histoire de chaque nouvelle. « De larmes et de sang » m'a un peu laisser sur la faim, je ne m'attendais pas à ce que cela finisse comme ça, mais bon peut être une suite prévu de la part de l'auteur ?) tout comme « Rodways » ou là encore le final m’a surpris. Dans « Coeur de cristal » j'avais devinais le dénouement qui est assez prévisible. « La fille aux barbelés », j’ai trouvé que cette nouvelle est un peu une image de notre société actuelle, où l'ont est mis dans des petites "cases" et dès que l’on en dépasse on ne mérite pas de vivre. La fin est bouleversante, mais reflète bien la cruauté humaine qui existe. « Liberame » est tout simplement magnifique, l'histoire m'a fait penser à une fin de vie ou l'on attend qu'un seul moment celui ou notre corps cesse de vivre pour enfin laisser vivre notre esprit/âme.

En résumé ça a été un plaisir de lire ce recueil (même si il ne fait que 132 pages), quand on arrive à la fin on en redemande (même pas 2h pour le lire). Au départ j’avais dit une nouvelle par soirée, finalement et je n'ai pas pu, c'est comme le chocolat quand on commence la tablette on ne peut pas s'arrêter, sauf qu'ici on peu en abuser, on peut lire et relire le recueil

Afficher en entier

Date de sortie

A l'Ombre des Pleurs

  • France : 2011-01-31 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 29
Commentaires 5
Extraits 14
Evaluations 9
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode