Livres
506 277
Membres
514 484

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par manou4 2019-04-03T10:12:34+02:00

Maman

... ...

Je sais que tu as travaillé dur toute ta vie notamment pour me payer l'école que tu as fait

énormément de sacrifices pour me permettre d'avoir une bonne éducation ce qui est je crois le cas

Peut-être penses-tu que c'est du gâchis d'en arriver là à l'usine

Franchement je ne crois pas bien au contraire

Ce que tu ne sais sans doute pas c'est que c'est grâce à ces études que je tiens le coup et que j'écris

Sois-en remerciée du fond du cœur

Alors pour le reste on a traversé des périodes bien plus difficiles on a toujours tenu vaillamment on est parfois tombés de haut mais nous nous sommes toujours relevés

Ce n'est qu'une étape

Elle est là

Il faut la vivre avec détermination et courage

Et je préfère que tu saches mon quotidien plutôt que tu sois dans l'imagination de la douleur

Afficher en entier
Extrait ajouté par manou4 2019-04-03T09:59:21+02:00

L'usine serait ma Méditerranée sur laquelle je trace les routes périlleuses de mon Odyssée

Les crevettes mes sirènes

Les bulots mes cyclopes

La panne du tapis une simple tempête de plus

Il faut que la production continue

Rêvant d'Ithaque

Nonobstant la merde

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:56:26+01:00

Certains ayant vécu une expérience de mort imminente assurent avoir traversé un long tunnel inondé de lumière blanche

Je peux assurer que le purgatoire est juste avant le tunnel de cuisson d'une ligne de bulots

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:56:04+01:00

C'est une journée machinale comme seule l'usine sait en produire

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:57+01:00

Les chefs

Comme à tous les audits

On ne les voit jamais autant

Et surtout jamais autant vraiment bosser

Que ces jours-là

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:52+01:00

Je pense au fameux vers de Shakespeare où le monde est une scène dont nous ne sommes que les mauvais acteurs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:45+01:00

Le capitalisme triomphant a bien compris que pour exploiter au mieux l'ouvrier

Il faut l'accommoder

Juste un peu

À la guerre comme à la guerre

Repose-toi trente minutes

Petit citron

Tu as encore quelque jus que je vais pressurer

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:38+01:00

Et même si nous ne sommes que mercredi et que l'enfer sera sans doute ce nouveau samedi travaillé L'usine serait ma Méditerranée sur laquelle je trace les routes périlleuses de mon Odyssée Les crevettes mes sirènes

Les bulots mes cyclopes

La panne du tapis une simple tempête de plus

Il faut que la production continue

Rêvant d’Ithaque

Nonobstant la merde

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:24+01:00

« Ne pas parler de poésie

Ne pas parler de poésie

En écrasant des fleurs sauvages

Et faire jouer la transparence

Au fond d'une cour aux murs gris Où l'aube aurait enfin sa chance »

Barbara

Perlimpinpin

À l'usine on chante

Putain qu'on chante

On fredonne dans sa tête

On hurle à tue-tête couvert par le bruit des machines

On sifflote le même air entêtant pendant deux heures

On a dans le crâne la même chanson débile entendue à la radio le matin

C'est le plus beau passe-temps qui soit

Et ça aide à tenir le coup Penser à autre chose

Aux paroles oubliées

Et à se mettre en joie

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-24T00:55:13+01:00

Je dois à l'usine le fait de ne plus éprouver de crise d'angoisse

Plutôt non

Je date de mon entrée à l'usine le fait de ne plus

éprouver ces foutues crises d'angoisse

Terribles

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode