Livres
486 056
Membres
475 802

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Un roman super, surprenant aussi, on s'attache facilement aux personnages. L'histoire mêle terrorisme et la découverte de l'amour et du sexe, c'est osé et cruellement réaliste.

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre qui change, ici on suit un garçon, un ado et c'est rafraichissant de lire quelque chose de plus cru. Sous fond d'événements réels, qui nous tire alors forcement quelques larmes

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas eu la force de finir ce livre. Je n'ai pas réussi à m'identifier aux personnages, on reste très en surface, et on est trop ancré dans le réel. J'ai eu beaucoup de mal avec l'écriture de l'auteur.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu la chance de rencontre l'auteur Arnaud CATHRINE au salon littéraire Époque à Caen en mai au moment d'un débat sur la construction de l'identité masculine. C'est à ce moment là qu'il m'a donné envie de découvrir sa trilogie "A la place du cœur".

"A la place du cœur" est un roman saisissant sur la vie d'un adolescent de 17 ans qui va connaître les premiers amours et à la fois l'horreur, de loin, des attentats de Charlie Hebdo. Un roman sous tension nous dénonçant la place des médias dans ces événements tragiques au point d'en perdre la tête. C'est ce qui va se passer en partie pour Caumes, qui va être obnubilé par cet attentat, au point de laisser sa vie de côté. Un événement tragique qui ne laisse pas indifférent les personnages et dont Caumes va énormément se poser des questions qui resteront sans réponses. Certains amalgames se mettent en place. Et surtout, aller à cette marche républicaine ou pas?

L'auteur aborde également les premiers amours de Caumes de manière humoristique. Une période importante dans la vie des adolescents. Il ne sait pas s'il est vraiment amoureux de Esther, ce qui permet de dire qu'il est difficile de qualifier les sentiments à cet âge. On retrouve cette construction de l'identité masculine tant physiquement que psychologiquement.

On retrouve également un thème tabou et difficile à aborder dans notre société contemporaine : le harcèlement scolaire et l'antisémitisme. Le meilleur ami y fait face physiquement et psychologiquement. Caumes et ses autres amis y font face psychologiquement. Malheureusement, cette histoire se termine par un drame dont Caumes ne s'en remettra pas.

Avec son écriture fluide et addictive, l'auteur aborde ces sujets difficiles de manière émouvante et humoristique, tout en employant un vocabulaire particulièrement adressé aux adolescents. On s'attache très vite aux personnages. Un roman difficile à lâcher tant on veut savoir la suite!

Un premier tome que je recommande pour les adolescents ! Il me tarde de découvrir les deux autres tomes !

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome prometteur, efficace, une situation dans laquelle chacun peut se projeter... J'ai apprécié ce tome, et je compte enchaîner avec les deux suivants !

Afficher en entier
Lu aussi

Une plume percutante, parfois crue, parfois douce, parfois désespérée, parfois agressive! Un roman réel et d'actualité.

Caumes est tellement touchant, alors qu'il fait le gros dur.. J'ai adoré le suivre et découvrir la vie comme lui, même si parfois il est très vulgaire. Ses amis sont d'autant plus intéressant.

On passe par plein d'émotions et j'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ca. Le livre n'est pas focalisé sur les attentats, il y a tellement de choses autour qui nous font tourner la tête..

Et la fin !! Mais quelle fin !! Je ne l'avais pas du tout vu venir ! Mais ça reflète parfaitement ce qui se passe dans le monde actuel.

En bref, j'ai aimé la façon dont l'auteur exploite les évènements, et dépeint le monde dans lequel on vit. Mais les personnages me laissent un arrière gout étrange, presque déplaisant.

https://labook-o-shere.blogspot.com

Afficher en entier
Pas apprécié

Bon, je pense que ce livre n'est pas fait pour moi. J'ai essayé, j'ai vraiment essayé, mais plus les pages avancent et moins j'ai envie d'avancer dans ma lecture.

Donc je préfère m'arrêter là.

Je voulais réellement donner une chance à ce livre, et l'histoire avait l'air vraiment intéressante, mais je ne supporte juste pas le personnage de Caumes: il est grossier, vulgaire et le fait que l'auteur le fasse passer pour un obsédé sexuel n'a pas arrangé son cas. Je veux bien croire qu'à 17 ans les hormones jouent beaucoup, mais je pense pas que ce soit à ce point.

J'abandonne donc ma lecture, à environ 25%.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyaline 2018-07-26T14:56:18+02:00
Or

Je sais qu’écrire sa chronique quand on vient de terminer un livre n’est pas toujours la meilleure idée, notamment quand on l’a lu d’une traite et qu’on a passé la nuit dessus. Mon cerveau a dormi 3 heures cette nuit, il ne me remercie pas, mais il était extrêmement compliqué de lâcher ce livre qui parle de notre jeunesse, de celle dont je faisais encore partie, à 1 an prêt, lors des attentats de Charlie Hebdo. Je suis un peu Esther, un peu Caumes, et aujourd’hui, j’ai besoin de parler de ma lecture autrement qu’en parlant de l’écriture et des personnages.

J’ai commencé à lire ce livre pour la simple et bonne raison que ça fait des mois et des mois, pour ne pas dire deux ans, qu’il faut que je le lise. Mais soyons plus que sincère, j’ai été extrêmement touchée par les attentats. Je fais partie de ces adolescents qui ne sont pas nés pendant les attentats, qui n’ont pas eu ces horreurs comme monnaie courante, contrairement à mes élèves aujourd’hui. Peut-être que je vous en parlerai si ça vous intéresse ? Toujours est-il que le seul attentat dont je me souviens, et encore, par la télé, avant celui-ci, est celui des tours du World Trade Center. Ici, Arnaud Cathrine nous parle de ce que nous avons connu : les heures passées devant les informations, la peur d’aller dans la capitale française, l’incompréhension, et notre vie d’adolescent et de jeune adulte qui continue à se paufiner à côté. Ca peut paraître anecdotique, mais ça ne l’était pas en 2015 en ce qui me concerne.

De ce fait, je me suis sentie excessivement proche de Caumes, Esther, Hakim et Théo, avec toutes les questions qu’ils se sont posées. Les amalgames, la peur, les heures à se demander où sont ces terroristes plutôt que de continuer à vivre normalement. On s’attache très rapidement à eux. Pour moi, c’était important qu’on trouve une lecture qui parle de ce que nous les ados, avons ressenti il y a 3 ans maintenant. Je sais que cette lecture a été ressentie comme néfaste par certaines personnes. Et même si j’ai terminé le livre en pleurant toutes les larmes de mon corps, cette lecture m’a également fait du bien. Ce n’est pas un coup de coeur, mais c’est une lecture dont je me souviendrai probablement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caro2 2018-07-25T15:11:48+02:00
Bronze

J'avais hâte de lire ce livre; le thème m'intéressait, le contexte de l'histoire également.

Résultat des courses : très séduite par ce roman et l'envie de lire la suite.

Tout d'abord, le cadre spatio-temporel est fort intéressant; en France, en 2015 et un lien direct avec les attentats de Paris. Forcément, ça parle! Forcément ça touche. L'auteur situe son histoire pendant ces événements affreux mais il n'en fait pas le sujet principal et j'ai trouvé ça bien justement; même si ce n'est pas à ça que je m'attendais. En réalité, durant ces attentats, tout le monde n'était pas à Paris ; imaginer la vie des adolescents (et des autres) qui vivaient tout cela de plus ou moins loin en France, voilà qui est "original" et qui change de ce que l'on entendait aux infos durant cette période. Imaginer la vie des personnes lambda, comme nous, durant ces atrocités, ça touche.

J'ai également apprécié la fin; je ne m'y attendais pas. Cette fin est en lien avec des sujets très importants : le racisme, la discrimination et le harcèlement. Ces thèmes sont directement liés à ce qu'il se passe à Paris en même temps...L'auteur relie Paris à la ville dont on ne connait pas le nom où vivent Hakim, Caumes, etc. On se rend compte des conséquences du terrorisme sur le "peuple" de manière générale. Ce qui arrive à Hakim m' a vraiment touchée et indignée!

L'écriture est assez simple et parfois un peu vulgaire voire trop familière puisque le narrateur à 17 ans et parle comme un jeune de 17 ans. Ça ne m'a pas dérangée outre mesure sauf que l'évocation du sexe, même si c'est la réalité, m'a semblé un peu "de trop". Maintenant il est peut-être vrai que dans la réalité, les jeunes de cet âge pensent autant à ça. Enfin, ce n'est que mon ressenti.

Globalement donc, un bon roman que j'aimerais faire lire à mes futurs élèves mais il faudrait voir si les parents accepteraient étant donné certains sujets tabous évoqués et le vocabulaire employé.

Afficher en entier
Lu aussi

Dès les premières pages, l'écriture de l'auteur m'a déplue. Le cliché du langage de l'adolescent : familier, vulgaire, simplet... Je n'apprécie pas de retrouver ce langage dans un livre et dans celui-là, il n'y a que ça.

En soi l'histoire est intéressante, mais bâclée à mon goût. Et l'histoire "d'amour" du héros m'a vite lassée, trop irréaliste et bien trop centrée sur le sexe et juste le sexe. Je lirai la suite par curiosité, en espérant que la plume de l'auteur soit meilleure..

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode