Livres
535 468
Membres
561 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par PowLeen 2021-01-24T11:02:25+01:00
Or

Un roman graphique touchant... de belles histoires et de beaux dessins.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissPrairie 2021-01-13T08:46:50+01:00
Lu aussi

C'est un très beau livre. La fin de vie y est racontée avec beaucoup de douceur et de bienveillance. C'est très émouvant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chipiereads 2021-01-05T16:03:36+01:00
Argent

L’homme étoilé est une personne très attachante : c’est un trentenaire au look assez cool : cheveux longs, man bun et tatouages, en somme le look qu’on a plus l’habitude de croiser en tant que barman qu’en tant qu’infirmier^^

Et il ne se distingue pas uniquement avec son look. Il fait en sorte de tisser des liens forts et uniques avec ces personnes âgées sur le départ. Il prête une oreille attentive aux récits de vie et aux passions des soignés, et leur offre un soin sur mesure pour alléger leurs souffrances : chanter du rock avec l’un, apprendre le suédois avec une autre ou encore être adopté par une grande-mère de substitution !

Bref, des récits plus touchants les uns que les autres, une parenthèse en dehors du temps pour ces malades, ce qui est d’autant plus touchant quand on se dit que c’est véridique.

Un infirmier qui fait honneur à la profession alors qu’on sait tous que ça peut être dur de faire parler des malades âgés qui sont blasés par la vie et par l’issue certaine de leur séjour.

Je ne connaissais pas du tout c’est une très bonne découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emakhtila 2020-11-23T16:01:18+01:00

Une vraie claque. J'ai découvert l'homme étoilé dernièrement sur Instagram. Il y glisse ces tranches de vie dans le même style. Ce livre est dans la continuité. On ne peut que aimer la bienveillance qui en ressort. Cet infirmier est une perle. Il nous partage ces moments de (fin de) vie et on ne peut que verser sa larme après chaque histoire. Un coup de crayon "simple" sans fioriture qui donne toute la place à ces moments entre le patient et son infirmier. Un livre a avoir au moins une fois entre ses mains juste pour croire encore en l'être humain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alawana24 2020-09-20T09:14:08+02:00
Or

Wahoo, un livre qui donne une claque, un livre qui fait réfléchir à la vie, un livre qui redonne espoir, un livre plein d'amour et de tendresse, un livre a avoir entre ses mains, au moins une fois !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BecaLestrange 2020-09-13T18:03:39+02:00

Un roman graphique très touchant sur les soins palliatifs et l'accompagnement des personnes en fin de vie. C'est à la fois triste et plein de vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne-Elisabeth 2020-07-27T23:59:22+02:00
Or

Roman graphique. Un sujet très sérieux : la fin de vie, les soins palliatifs. Le tout vu par un infirmier, ce qu'il a vu et vécu, son ressenti. Intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2020-07-16T10:58:29+02:00

Je suis l'Homme étoilé depuis longtemps sur son compte Instagram. J’ai pu déjà y apprécier ses dessins, sa grande sensibilité, c’est un plaisir à chacune de ses nouvelles publications. Alors, quand j'ai vu que le site Lecteurs.com organisait un concours pour gagner son premier livre dans lequel il parle de ses débuts et de son métier, je me suis inscrite très vite. Et j'ai eu ainsi la grande chance de le gagner. C’est un livre que je voulais absolument avoir et si je ne l'avais pas remporté, je me le serais très certainement acheté.

L’Homme étoilé, c’est Xavier. Il est infirmier dans une unité de soins palliatifs. Comme il le dit si bien lui-même : « Les soins palliatifs, c’est tout ce qu'il reste à faire lorsqu’il n'y a plus rien à faire, et ajouter de la vie aux jours à défaut d’ajouter des jours à la vie » Quelle magnifique définition, pleine d’humanité et de sensibilité. Une infirmière a dit de Xavier que c'est « un marshmallow coincé dans une armoire à glace » Pareil, c’est on ne peut plus vrai et ça se vérifie tout le long des bulles qu'il dessine. L’Homme étoilé est grand, tatoué (il a des étoiles sur le bras, d’où son surnom donné par une patiente), il est fan de musique et surtout de Queen, il a le look d'un rockeur et une physionomie très avenante.

Ses dessins sont simples, l’accent est surtout porté sur les visages et leurs expressions qu'il dessine très bien. J'ai eu plus d'une fois l’impression de voir s'animer devant moi ces personnages de papier. Il raconte son expérience, sa vie auprès des patients. Il se montre plein d’ingéniosité pour communiquer avec eux, pour leur faire passer du bon temps alors qu'ils savent qu'ils n'en ont plus pour longtemps. Xavier les accompagne avec le sourire, avec humour, en musique et en chansons. Il arrive toujours à leur soutirer un sourire, il crée un lien très important avec eux, il est bien souvent la dernière personne qu'ils verront. Sa profonde empathie rend le séjour des patients beaucoup plus agréable, ils se confient à lui, lui parlent de leur jeunesse, de ce qu’ils aiment faire. Et Xavier se casse toujours la tête pour leur apporter de la joie et plein d'amour. Car il faut les aimer toutes ces personnes pour être ainsi avec elles. Elles ressentent cette affection, en sont troublées et émues.

Comme j'aurais aimé avoir un Xavier dans le service de mon papa. J’étais prêt de lui au moment de ses derniers instants, ce sont des moments très difficiles à vivre, je ne voulais pas montrer ma tristesse pour qu'il parte sereinement, au contraire je voulais lui montrer tout l'amour que j'avais pour lui. Eh bien, l'Homme étoilé fait la même chose avec des personnes qui ne font pas partie de sa famille, mais qui sont très proches de lui. J'aurais aimé qu'une personne comme Xavier soit là quand mon père est parti, pour la douceur qu'il apporte, pour le regard qu'il porte. Le service dans lequel mon père a fini sa vie, était froid, les infirmières avaient tellement de travail qu’elles n’avaient pas le temps de s'attarder près d'un patient en particulier, je le comprends tout à fait et ne leur en veux pas. Mais il existe des perles rares comme Xavier qui savent prendre le temps d’écouter et de réconforter.

Au travers des dessins de l’Homme étoilé, j’ai ainsi fait la connaissance de Roger avec qui il va passer en revue les plus grands standards de rock ; de Mathilde avec qui il va apprendre le suédois ; De Marie avec qui il a eu un peu plus du mal à sympathiser et pourtant il l'a accompagnée jusqu’au bout ; de Nanie à qui il a fait un simple cadeau d’anniversaire tellement émouvant ; de Edmond qui raffolait de glace et surtout une dame blanche avec un ingrédient spécial que Xavier a réussi à se procurer ; de Christine qui appréhendait beaucoup la mort et que Xavier rassurait et devant laquelle il n'arrivera pas à cacher ses larmes ; de Blanche, toujours tellement triste et qui ne parlait pas, que Xavier arrivera à dérider grâce à la musique et à son chanteur préféré, c’est elle qui l'appellera « l'Homme étoilé » ; et enfin de Francky qui fera à Xavier un cadeau très touchant.. Tous des personnages beaux que j'aurais aimé rencontrés dans la vie réelle et que l’Homme étoilé a eu la chance de connaître.

Il y a aussi des mini scènes sur la musique, celle ayant le titre «  Bisous, bisous » m'a bien fait rire, des sketchs de magie. On y croise sa femme qu'il a dessinée aussi. Comme je le disais plus haut, les traits sont délicats, en noir et blanc avec un soupçon de bleu pâle pour rehausser certains aspects. Les visages sont bienveillants. Il n'y a pas de bulles ou de cases, les scènes ne sont pas délimitées, ce qui apporte, je trouve, une dose de douceur supplémentaire.

Le ton n'est pas pleurnichard, c’est une crainte qu'un futur lecteur pourrait avoir avec un tel sujet. Il est vrai que les patients que l’on croise dans ces dessins mourront, j'ai ressenti de la tristesse face à leurs morts, mais également beaucoup d'amour et d’espoir. J'ai souvent ri et souri, tellement l'Homme étoilé peut parfois être un véritable clown avec certains de ses patients. Cet humour apporte des bulles de légèreté dans les situations graves, il donne le sourire au patient et au lecteur et permet de franchir des caps en douceur. La fin de vie est un moment qui me fait peur, j'ai peur de souffrir bien sûr, mais j'ai surtout peur d’être seule. Alors j’espère très fort que j'aurais a ce moment là une personne comme l'Homme étoilé près de moi, la mort n'en sera que plus douce.

J'ai appris sur le compte Instagram de l’Homme étoilé qu'un deuxième opus devrait voir le jour. Je peux vous dire que j'ai déjà hâte qu'il sorte et l'avoir à lire. J'ai très envie de les retrouver, lui et ses patients. Car ces dessins sont tous exclusifs, je veux dire par là qu'ils n'ont pas été publiés auparavant sur les réseaux sociaux. Ce sont donc de nouvelles histoires qu'il approfondit plus que sur Instagram où il y a bien souvent une dizaine de bulles. Mais ça n’empêche que j'adore le suivre et lire ses posts où il parle de lui, de son travail, ou de sa femme et son bébé étoilé.

Ce livre est un formidable coup de cœur. Un bonbon que j'ai adoré déguster, que j’ai feuilleté avec plaisir même une fois lu, et que je lirai encore à nouveau.

Si vous ne connaissez pas l'Homme étoilé, je vous invite chaleureusement à le faire sur son compte Instagram où il publie régulièrement de nouveaux dessins, et si vous êtes emballés par ce qu'il fait, alors n’hésitez pas une seconde et foncez chez votre libraire vous procurer cet album où vous rencontrerez un infirmier sensible et patient et de belles personnes. Ce livre est, comme son titre l'indique, un formidable hymne à la vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par La_page_suivante 2020-07-01T06:39:57+02:00

Cette BD est un hymne à la vie, au dernier instant de vie pour Roger, Mathilde, Marie, Nanie pour ne citer qu'eux.

Xavier va venir illuminer leurs derniers mois, semaines, jours, instants, il va à tous leur apporter joie, sourire, vie, musique, un peu de vodka... J'ai souris, rit, chanté, pleuré, j'ai dévoré ce livre, je l'ai fait lire à mes parents, ma fille pour qu'ils partagent eux aussi ces moments de vie.

Pour leur montrer que nous avons toujours besoin de ces hommes et femmes en blouse, qu'ils sont là toujours pour nous à n'importe quel moment de notre vie et encore plus en ce moment.

Alors merci @l.homme.etoile pour ce que vous faites tous les jours, pour ce que vous faites encore plus aujourd'hui et pour ce magnifique roman graphique et pour leur avoir donné l'éternité et nous avoir partagé ces moments.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2020-06-11T18:47:28+02:00
Argent

Lorsque j’ai découvert ce titre, je ne connaissais ni le dessinateur, ni son compte instagram. Ce qui m’a donné envie de découvrir ce roman graphique, c’est à la fois le titre « à la vie » et le bandeau « l’infirmier qui transforme les soins palliatifs en bulles d’amour ». Tout un programme s’offrait à moi et promettait une jolie découverte.

Je n’ai d’ailleurs pas été déçue, par cette petite parenthèse, qui montre à quel point même les derniers instants doivent être plein de vie.

Dès le début, les dessins et les bulles donnent le ton, avec une douceur infinie aussi bien dans les traits que dans les mots, que ces personnes en fin de vie, sont encore pleines de vie. C’est paradoxal, mais on ne s’ennui pas auprès d’elles. La vie est présente, la tendresse, la transmission, les envies… Tout est là pour donner à ces derniers moments, une lumière particulière.

« Quand on ne peut plus rajouter des jours à la vie, il faut rajouter de la vie aux jours… »

Atravers ces dessins, c’est un hommage qui est rendu aussi bien aux soignants, qu’aux malades et à moins d’avoir un cœur de pierre, on est au moins ému par le propos, même si on n’adhère pas au format dessin. Ça remue les tripes, les émotions sont à fleur de peau, c’est beau et triste à la fois et ça fait du bien.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode