Livres
512 205
Membres
523 373

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Comme beaucoup j'étais hyper impatience de découvrir ce que nous réservait le "spécial 10 ans de Twilight", et comme beaucoup également, j'espérais (je rêvais) d'avoir Midnight Sun.

Quand j'ai su qu'il s'agissait en fait d'une réécriture avec "inversion des rôles", je n'ai pas crié au scandale, ni été déçue. Oui je voulais Midnight, mais cette idée de fanctifion faite par l'auteure, je trouvais ça génial. Culotté et audacieux.

Bref, je partais donc super optimiste dans ma lecture (peut-être trop ?), me frottant les mains d'avance du régal qu'allait me procurer ce roman...

Sauf que...

Rhaaa, j'aurais aimé vous dire "Mon dieu, c'est extra ! Une tuerie. Merci Stephenie Meyer !", mais j'arrive même pas à finir ce roman.

Oiiin, ça me donne envie de pleurer, tiens ! Au lieu de dire que cette réécriture est un bonheur, j'ai juste envie de dire : "Je veux Edward et Bella !!" "Je veux Midnight Sun !"

Car le vrai problème, c'est ça.

Ce que n'a pas pris en compte l'auteure, c'est l'attachement que nous avons envers nos héros.

Twilight, c'est Bella et Edward ! Et non pas Beau et Edythe !

C'est comme faire un gâteau au chocolat, sans chocolat !

Ce n'est plus Twilight !

Alors on peut se dire : "pas grave, je vais le lire comme une histoire indépendante" (en zappant l'originale). Ok... Sauf que ce n'est pas faisable. Car l'histoire est la même. Et, à peu de chose près, ce sont les mêmes répliques. Alors dans ces conditions, il est impossible de ne pas faire des comparaisons ou/et de s'enlever nos vrais héros de la tête.

Et puis, autre chose qui m'a gênée. (Et pas qu'un peu)

Je ne sais pas vous, mais moi quand je lisais Twilight, je m'identifiais à Bella, cette jeune fille "lambda" qui aurait pu être n'importe laquelle d'entre nous. On peut l'aimer ou non, mais on rêve toutes d'être à sa place.

Quant à Edward, c'est notre fantasme ! C'est Edward quoi !!

Maintenant si vous les remplacez... que notre vampire sexy prend la place de Bella, et se retrouve en simple petit humain. En plouc affublé de pulls trop grands, gauche et maladroit, nul en sport, légèrement asocial, rajoutez-lui quelques tocs (selon l'auteur, j'avoue que moi, je n'ai pas remarqué)... La question est : est-ce que ça vous fait rêver ? Fantasmer ? Non, non, non et encore non.

Donc, voilà, pour ce bonus spécial 10 ans, ce n'est pas une réussite pour moi.

J'aime Bella et Edward, mes chouchous !

Quant à Beau et Edythe, ce ne sont que des usurpateurs.

En bref ? Rien ne vaut Twilight, le vrai ! Avec nos vrais héros !

Je m'en vais d'ailleurs lire de ce pas, la version originale incluse dans ce roman, hop hop hop, je retourne vite le livre pour retrouver mes chouchous qui m'ont tant manqué.

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/10/twilight-la-vie-la-mort-reecriture-de.html

Afficher en entier
Pas apprécié

Je l'ai presque lu correctement... Et je suis désolée pour les fans, mais...

Twilight ! J'ai un bon souvenir, oui je suis de celles ayant bien aimé les quatre bouquins (et oui je voulais juste secouer Bella de nombreuses fois) et les films sont assez sympa bien que j'ai eu quelques reproches dessus. En apprenant que l'auteur fêtait les dix ans de la série de cette façon, je me suis avant toute chose dit : Mince, déjà dix ans ? Pour ensuite me dire : Je le sens mal ! Ça put les dollars (éternelle optimiste vous dîtes ?). Cependant, ma curiosité l'a emportée... Elle aura ma peau, un jour. Dix euros d'écart entre le format numérique et papier (pas une surprise) gardant désormais le format papier pour quelques occasions (juste pour des plaisirs personnels en réalité) j'ai opté pour le numérique... Une bonne chose, je tente de me consoler en me disant que j'ai au moins économisé dix euros, mais c'est dur...

Oui si vous ne l'aviez pas compris je suis à deux doigts de m'auto flageller pour avoir osé l'acheter et le lire, du moins presque le lire.

Quoiqu'il en soit, pour fêter les 10 ans de la sortie de Fascination (premier tome) Stephenie Meyer a offert à ses fans cette nouvelle version qui consiste simplement a échanger les rôles. Bella Swan ? Beaufort Swan. Edward Cullen ? Edythe Cullen... Oh bien sûr, elle n'inverse pas leur nature, Edward pardon Edythe reste vampire et Beaufort est un humain... J'étais pourtant calme et détendue. J'ai même réussis à me détacher de la série originale, pendant quelques petites secondes avant de finalement me demander ce que j'étais en train de faire. Stephenie Meyer ne touche quasiment pas à l'histoire, l'intrigue ou autre. C'est de la réécriture pure et simple où on inverse stupidement les noms et les sexes. Vous voulez les autres prénoms ? Jacob, Julie. Alice, Archie. Jasper, Jessamine. Esmée, Earnest. Et enfin l'un de mes personnages préférés (papa Carlisle) est devenu Carine... Oui, même dans les prénoms elle ne s'est pas foulée, trouvant simplement un équivalent masculin/féminin des prénoms originaux. Ça donne envie, hein ? Rien d'original, rien de nouveau, rien de percutant, juste un achat douloureux !

L'auteur ajoute une petite citation d'elle-même et j'en viens à me poser des questions : « Ça reste une histoire d'amour, peu importe qui est le garçon et qui est la fille, ça fonctionne toujours. » — Stephenie Meyer. Qu'est-ce qui fonctionne toujours ? Les ventes ? Ouais, pas de soucis ça fonctionne ! Par contre le reste... Une belle citation, mais vraiment mise au mauvais endroit, au mauvais moment !

En bref, ne simple réécriture avec inversion des rôles. C'est aussi simple que ça. De quoi vouloir brûler sa facture d'achat, son achat et peut-être se brûler un peu soi-même pour avoir osé participer à tout ça !

J'ai menti tout à l'heure, j'ai trouvé le moyen de me consoler : Je regarde les montages terriblement mal réalisés de ce tome inversé sur le net...

Afficher en entier
Diamant

Comme beaucoup, j'ai acheté ce volume pour la partie Twilight réinventé et c'est donc de ce dernier que je critique.

Par ou commencer? Je n'étais pas chaud pour acheter le livre… Qu'est ce qui m'a convaincu? Et bien le fait que ce soit un roman et pas une simple nouvelle de 50 pages ainsi qu'un bref regard à la fin qui indique un dénouement entièrement remanié. Mais le principal argument est que contrairement à beaucoup de lecteur de Twilight, je suis un garçon et j'étais curieux de lire ce changement de sensibilité.

Enthousiasme qui est vide redescendu. L'histoire est, en grande partie, exactement identique à l'histoire de Bella avec seulement un changement systématique du sexe de presque tout les protagonistes. Ces derniers commencent par se voir affublés de prénom un peu grand-guignolesque. Difficile parfois de s'habituer quand on a suivi ces derniers sur 4 romans (et 5 films).

Un tel changement apporte des conséquences que l’auteure n'a pas su apporter et qui fait perdre énormément de crédibilité au récit. Dans sa préface, Stephenie Meyer indique qu'elle n'a pas changer le sexe du père et de la mère, Charlie et Renée, pour rester cohérent avec les droits de garde de l'enfant (une mère responsable n'aurait jamais perdu la garde de son fils face à un père irresponsable). Je le comprend parfaitement mais j'ai du mal a comprendre que de nombreux passages ne l'aient pas "gêner". J'ai ainsi du mal a concevoir qu'un garçon maladroit, timide et renfermé puisse susciter une telle passion envers les jeunes filles et que ces dernières n'hésitent pas à faire du "rentre-dedans". Ou encore se faire secourir en sport par le penchant féminin de Mike sans que cela ne porte atteinte à sa fierté.

Autre exemple toujours, le fait que Beau cache ses sorties avec Edythe à son père. Qu'un père ne veut pas voir grandir sa fille est une chose mais c'est tout autre chose avec un fils.

Ainsi, nombreuses filles du roman aiment rouler vites, la baston, les voitures, la mécanique… pendant que les garçon vont chercher des bouquets de fleurs pour le bal. Chacun ses passions vous me direz et vous avez raison, mais c'est fait de manière tellement systématique que j'ai l'impression d'être face à un reflet de miroir déformé.

Pour en finir avec les points qui fâchent : Beau. Je vous l'ai dit, je suis un garçon et je pense sincèrement que l'auteur n'a jamais cru bon de demander l'avis d'un garçon pour la reprise de son texte. Ainsi, le psyché de Beau ne colle pas trop à celui d'un jeune garçon romantique selon moi. On ne ressens pas trop ce désirs protecteurs et possessif avec cette forte envie d'enlacer l'objet aimé sans jamais la lâcher.

Maintenant, tout n'est pas noir pour autant. Le dernier tiers passe plutôt bien d'autant que Stephenie Meyer a conçu ce roman comme un one shot et a drastiquement modifié la fin pour donner un dénouement légèrement différent à celui que nous connaissons. L'auteur a aussi pu reprendre certains passages qui l'avaient gêné dans le roman initial…

Au final, je trouve ce roman bourré de défaut mais n'ai pas dénoué d'intérêt pour autant. Après de la à le conseiller, c'est un pas que je ne franchirais pas, tout dépend à quel point vous être fan de la saga

Afficher en entier
Lu aussi

Un grand merci à Cécile et aux éditions Hachette pour cet envoi en service presse. Quand la maison d’édition a annoncé qu’un roman sortirait à l’occasion des 10 ans de Twilight, j’ai sauté de joie, pressée de retrouver ce monde vampirique adulé durant une bonne partie de mon adolescente.

Alors au départ, j’ai cru qu’il s’agissait de Midnight Sun, mais il se trouve que Stephenie Meyer a préféré offrir un Twilight contrasté : un changement de sexe, pour nous montrer que même si Bella était un garçon et Edward une fille, l’histoire d’amour aurait été tout aussi intense. Au début, j’ai trouvé ça très étrange à imaginer (je sais que c’est quelque chose qui se fait beaucoup dans les fanfictions, mais je ne suis pas familiarisée avec le concept). Puis j’ai haussé les épaules, et comme j’adore la plume de l’auteur, je me suis promis de donner sa chance à cette histoire, sans me laisser influencer par les autres.

Mon avis sera en demi-teinte. Autant je me suis régalée en retrouvant cet univers si familier, autant j’ai été déçue par d’autres éléments dont je parlerai un peu plus bas.

Je ne vais pas résumer l’histoire, mais ce qu’il faut retenir, c’est que dans cette version remaniée, tous les garçons de Twilight sont des filles et les filles des garçons (exceptés Renée et Charlie). Bella s’appelle désormais Beau (contraction de Beaufort) et Edward, Edythe. La trame en elle-même reste inchangée, ainsi que l’histoire personnelle des protagonistes.

Commençons par les bons points. Twilight est une saga qui remonte à mes années adolescentes et que je n’ai pas relue depuis très longtemps. Suivre les aventures de Beau, c’était replonger dans cet univers que j’avais dévoré à l’époque, et j’ai beaucoup apprécié cela.

Le héros est très intéressant à découvrir, car sensiblement différent de Bella. Si dans la préface Stephanie Meyer nous le décrit comme, je cite “plus enclin aux TOC”. Je n’ai pas ressenti cela comme tel, mais c’était plaisant de se retrouver dans la peau d’un garçon. Il y a une décontraction, un flegme naturel chez Beau qui s’avère amusant. Il a parfois des réflexions inédites, des répliques qui sortent d’une autre époque, mais c’est toujours saupoudré d’humour et d’autodérision. Il y a aussi ce conflit interne d’être plus vulnérable que sa petite amie vampire, tout en étant un garçon. Et sans tomber dans les mièvreries, Beau se montre touchant et drôle.

Edythe, elle, est convaincante dans son rôle de vampire. Plus douce et plus accessible qu’Edward, j’ai eu l’impression que la relation qui la lie à Beau est différente, car le rapport de force n’est pas tout à fait le même. Pour ça, l’auteur a bien mené sa barque.

On devine bien à quel point Stephenie Meyer aime son histoire. À travers la préface et la postface, elle nous explique le processus de création de cette nouvelle version. À l’époque, je me souviens avoir été subjuguée par sa plume simple et fluide, et même si nombreux sont ceux qui ne partagent pas mon avis, j’ai toujours défendu cette plume qui a fait galoper mon petit coeur mou d’adolescente, il y a plusieurs années de ça. Eh bien aujourd’hui, après m’être une nouvelle fois immergée dans son histoire, je confirme : sa plume est très belle.

Petite parenthèse aussi sur les changements de sexe. C’était comique de les découvrir avec une nouvelle identité, même si j’ai souvent beugué en essayant de les resituer. Eh oui, Jasper est devenu Jessamine, Alice – Archie, Rosalie – Royal et Emmett – Eleanor. Et je ne vous parle pas des autres lycéens ! Très perturbant aux premiers abords, d’autant plus que ces prénoms n’ont rien de très conventionnel, mais on s’y habitue.

Si l’histoire reste la même une bonne partie du livre, la fin, elle, est inattendue. Stephenie Meyer offre un dénouement différent à Beau et Edward, un point final plus amer, mais captivant. J’ai apprécié ce changement, car durant toute ma lecture je me suis demandé comment elle comptait achever cette version (non, Beau ne va pas tomber enceint). Verdict : bien sûr, je préfère la fin de Révélation, mais j’ai tout de même adoré cette variante qui aurait très bien pu arriver à Bella et Edward.

Maintenant, certaines choses m’ont laissée plus mitigée. Et c’est à cause de ça que j’ai hésité quant à la note à attribuer. Car j’ai aimé ce changement de sexe dans l’ensemble, mais au final, l’auteur n’a fait que remplacer les “elle” par des “il” et vice-versa durant la majorité des scènes. Si le tempérament de Beau n’est pas le même et que sa vision des choses change légèrement, l’histoire reste strictement identique (hormis la fin, comme je le disais tantôt).

Je pense que j’attendais plus. J’aurais voulu qu’elle aille plus loin, qu’elle réinvente totalement cette histoire d’amour, qu’elle la remanie pour en faire quelque chose de nouveau et de surprenant. J’ai bien compris que ce n’était pas son but, qu’elle cherchait surtout à nous montrer que Bella n’était pas aussi “gnan-gnan” que ça, comme certains se plaisaient à le dire. Bien sûr, c’est réussi. Je n’ai eu aucun mal à visualiser les héros dans ma tête. Mais concernant les péripéties et les obstacles, il aurait été judicieux de modifier plus de choses, créer peut-être des enjeux différents.

Autre chose : dans la vraie version, les personnages secondaires ont une vraie histoire, une personnalité affirmée qui laisse une empreinte tout le long du récit. Ici, on se sent extérieur à eux. La version féminine de Jacob, par exemple, est plus en retrait par rapport aux événements, voire complètement accessoire. C’était ses rapports, avec tout ce qui se passait en dehors de la romance et tout ce que ça impliquait, qui faisait de Twilight un livre unique en son genre. Et malheureusement ici, je n’ai pas retrouvé ça.

En résumé, j’étais très curieuse de lire ce Twilight réinventé et j’en suis ressortie partagée. Mais ce que j’en retiens, ce sont des personnages principaux attachants d’une manière différente, une plume élégante, comme dans mon souvenir, mais un récit quasiment inchangé, identique à la version originale. Et même si j’ai apprécié les changements apportés pour rendre le tout crédible (surtout la fin), j’aurais aimé que Stephenie Meyer prenne plus de libertés, qu’elle aille encore plus loin dans cette réécriture. Le bon point, c’est que j’ai une furieuse envie de lire le texte d’origine, maintenant !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/bit-lit/twilight-edition-speciale-10eme-anniversaire-a-la-vie-a-la-mort-stephenie-meyer

Afficher en entier

Excusez-moi pour les fans de Twilight, mais changer simplement le sexe des personnages et les prénoms, c'est plus de copier-coller qu'une autre histoire. J'ai l'impression que cette histoire des 10 ans de Twilight, c'est juste une occasion de se faire encore plus d'argent. Je trouve dommage que pour ceux qui ont aimé Twilight, on "gâche" pour certains l'ambiance de la série qu'ils avaient lue et apprécié.

Afficher en entier
Diamant

Malgré quelques critiques négatives que j'ai lu avant d'acheter " A la vie, à la mort (Twilight réinveté), j'ai été prise dans l'histoire tout de suite. Je pense que je n'ai jamais lu un livre de 600 pages en si peu de temps (environ 3 jours). Même si l'histoire est écrite à l'identique de " Twilight, tome 1 ", pour moi, on a des points de vue différents quand les personnages sont inversés. Ce qui change surtout, c'est d'avoir un garçon comme personnage principal dans ce genre de roman un peu romantique. J'ai énormément adoré les personnages mais si, un garçon comme Beau, ça ne doit pas exister, il m'a beaucoup fait rire. J'ai aussi beaucoup aimé la fin et je suis contente que " TWilihgt, tome 1 " ne se termine pas comme ça car je pense que je serai resté sur ma fin. Mais pour un livre qui célèbre les 10 ans de la sage, cette fin est très appropriée. Bref, un très bon livre très addictif pour ma part et grâce à lui, j'ai relu la version originale de Twilight dans la foulée et je peux dire que j'ai toujours autant cette série.

Afficher en entier
Bronze

Alors .... par où commencer ? Déjà par vous dire que vous avez été très chanceux que je ne tienne pas encore de blog lorsque j'ai lu la saga Twilight, parce qu'autant j'avais aimé les 3 premiers tomes en dépit de son vocabulaire limité et de la personnalité de poisson rouge de Bella, autant j'ai détesté le 4. Ceci étant dit, j'ai ouvert ce "gender swap" avec beaucoup de réserves (Rien que le prénom Edythe....) Et en fait, je dois être une des rares avec bien avoir aimé. Déjà, dès le début, Beau me semble plus sympathique que Bella et ses efforts pour faire "mâle" en face d'Edythe sont distrayants. Bon, certes, il se noie un peu dans la guimauve mais au final, moins que Bella et moins aussi qu'Edward donc...

Edythe est convaincante également et pour le coup, je la trouve plus cohérente qu'Edward dans son sentimentalisme (même si le coup des fossettes rabâché sans cesse m'a bien gonflée). Les autres changements de genre sont sans impact particulier attendu que l'auteure n'a changé aucune des personnalités des personnages... Archie est banal, le bakground de Royal totalement gommé, Eléanor bof... et Jess est intéressante (et pas que parce que c'est une Jess). En revanche j'ai été déçue par la relation Beau/Julie, j'aurais voulu en lire plus, en voir plus (même si c'est sans doute mieux pour elle qu'elle reste dans l'ignorance). Quand à la fin, que je ne vous dévoilerai pas, et bien moi j'ai adoré ! Quel dommage que ce ne se soit pas passé comme ça pour Bella et Edward ( ça aurait évité l'odieux tome 4)

Ce que j'aime : la fin, la fin et la fin. Beau plus attachant que Bella, les personnages sont un peu moins "gnangnan"

Ce que j'aime moins : On ne voit pas Julie/Jacob. La notion de désir (au sens sexuel) est totalement absente (déjà que c'était pas génial dan le premier...), surtout avec une histoire du point de vue d'un ado de 17 ans ( sérieux, il s'offre même pas un petit plaisir solitaire ?). Les "je t'aime" arrivent trop vite, il était superflu et complètement barbant de nous raconter encore la partie de base-ball ( franchement il aurait fallu sauter direct à l'arrivée des trois autres). Le fait que tout soit réécrit à l'identique du premier (exception faite de la fin) a fait que je me suis vite ennuyée quand même

En bref : Une version intéressante qui vaut surtout pour la qualité de sa fin et le personnage de Beau, plus sympathique que Bella

Ma note

7/10

Afficher en entier
Diamant

Malgré l'avis mitigé de la plupart de gens, j'ai bien aimé le roman!

Bien sûr ce n'est pas Twilight, mais j'ai adoré replongé dans l'univers de Stephenie Meyer!

Le début est beaucoup moins intéressant mais, le tome fini quand même dans mes diamants, par respects pour twilight!

Afficher en entier
Diamant

Comme tous ceux qui liront ce livre, j'ai fait la comparaison entre l'histoire original et celui-ci. Et bien que les deux histoires sont quasi similaire, il y a des différences. Et je pense que le mieux est de lire sans a priori comme si c'était une nouvelle histoire.

On y retrouve tous les personnages mais avec des noms différents et pour certains des histoires différentes.

Spoiler(cliquez pour révéler)En tous cas j'adoré la fin.

Dans la version original, Edward sauve Bella et aspire le venin pour l’empêcher de devenir vampire.

Dans cette histoire, Edythe laisse la transformation s'opérer.

Afficher en entier
Diamant

Malgré tous les commentaires négatifs, j'ai lu ce livre et je l'ai adoré !

Le fait que les personnages changent de sexe est assez amusant dans certaines situations. Par exemple, quand Edythe porte Beau ou des choses comme ça... Il faut juste ne pas vouloir tout comparer au livre original.

Un très bon livre !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode