Livres
600 266
Membres
683 426

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sylvie-332 2021-01-04T14:21:27+01:00
Or

Ça commençait si bien pour Rosalie et Martin que j'avais presque oublié que je lisais un thriller ! Isabelle Villain a ce précieux talent de romancière qui consiste à masquer parfaitement ses intentions sans que vous vous en rendiez compte, et à vous emmener exactement là où elle voulait vous surprendre.

Je ne vous en dévoilerai pas plus, mais laissez-vous emporter dans ce suspense très bien ficelé, vous ne le regretterez pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2021-01-09T11:36:27+01:00

✔️Mon ressenti : Je découvre l’auteure avec ce roman. En le refermant, je peux vous dire que je vais m’empresser de lire les autres !

Rosalie vit avec son fils, Martin dans un éco-hameau au coeur des montagnes. Leur choix de vie vient d’une volonté de vivre une vie meilleure en autonomie tout en partageant leurs compétences entre personnes bienveillantes. Petit à petit, ce beau projet prend une tournure moins idéale que celle prévue.

Alors moi qui rêve de vivre ce genre de vie, après avoir refermé le thriller d’Isabelle, je vais y repenser à deux fois…

J’ai dévoré ce roman ! A chaque fois que j’ai pensé réussir à le reposer, il se passait quelque chose et ma curiosité l’emportait.

On apprend à connaître les habitants du hameau au fil des pages, cela permet de maintenir le suspense et de varier le rythme.

Tout est basé sur leur communauté et ce presque « huis clos » favorise le climat oppressant.

L’histoire fait froid dans le dos surtout que l’auteure a romancé des faits réels. J’ai eu l’impression de voir défiler les images devant mes yeux, il mériterait d’ailleurs d’être adapté en film.

C’est un grand coup de coeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kmydaukho 2021-01-10T02:34:36+01:00
Bronze

Je remercie les éditions Taurnada pour l’envoi de ce livre.

Ça a été une belle surprise !

Ce thriller (que je considère plus comme un roman noir) met en lumière le « vivre autrement ». C’est un sujet qui me passionne et qui est très peu abordé dans la littérature.

Nous sommes au coeur d’un éco-hameau, niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence.

L’endroit pourrait vous faire rêver, mais croyez moi, vous n’aurez pas envie d’y être si vous connaissiez les dessous de celui ci.

L’auteur a pris le temps de développer son intrigue et ses personnages. La première partie était intéressante mais j’avais envie de comprendre où l’auteur voulait en venir. Et puis d’un coup, revirement de situation. Et là, on est happé, on veut savoir !! L’histoire devient addictive. De plus, les chapitres sont courts, c’est fluide !

J’ai deviné assez rapidement le dénouement final mais je dois dire que j’ai trouvé cela bien pensé. L’idée est originale, je valide !

Les apparences sont parfois trompeuses, c’est ma phrase de fin!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2021-01-11T08:45:12+01:00
Argent

Un récit sur fond d’écologie dans lequel l’auteure va nous dépeindre le quotidien de personnes qui souhaitent vivre de manière plus autonome dans un hameau reculé. Idyllique au départ, leur vie va tourner à l’horreur suite aux déviances de certains acteurs principaux. Ils ont leurs idéaux, veulent les poursuivre à tout prix et sont prêts à tout pour empêcher quiconque de se mettre sur leur chemin.

Dans la première partie l’auteure va, via une alternance entre passé et présent, nous présenter les différents acteurs de son récit, voir qui ils sont et ce qui les a poussé à rejoindre la petite communauté de La Barberie, mais aussi, dans le présent, elle instaure déjà un sentiment d’angoisse avec l’enlèvement de Martin. Un début qui m’a parut un trop long par rapport à la taille du récit.

Le côté thriller est pour moi trop peu présent. Ce n’est qu’après avoir lu une bonne moitié que les choses se gâtent. De là, on va enfin ressentir une vraie crainte de ce qu’il pourra advenir. J’ai beaucoup aimé la fin qui est en totale opposition avec le côté idyllique du départ. Je regrette néanmoins une impression de rapidité et de facilité dans l’évocation de certains faits.

Une lecture que j’ai appréciée pour son intrigue et la surprise dans le déroulement des évènements, mais dans laquelle la mise en place est trop longue par rapport au côté thriller, qui lui, n’est pas assez poussé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2021-01-11T21:40:06+01:00
Lu aussi

Un roman bien prenant qui traite d’un sujet trop peu exploiter. Ne pas se fier aux premières impressions voilà qui pourrait être une phrase clef pour cette histoire.

Au lieu de suivre l’enquête policière c’est à travers les yeux des acteurs, ceux des enfants, des adultes, de ceux qui ont vécus le drame, que le roman s’articule.

Une horreur, un drame, un déchirement... un bon thriller qui doit encourager l’autrice à continuer dans cette voie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Olibolivre 2021-01-13T11:12:08+01:00
Or

Imaginez : un hameau perdu dans les Alpes-de-Haute-Provence, la nature à perte de vue. Quelques familles disséminées qui partagent tout : les repas, les tâches, les décisions. Un retour aux sources, à la nature, une vie calme simple et paisible. Rosalie, Philippe et le petit Martin sont arrivés là au hasard d’une rencontre sur un marché et n’en sont pas repartis. L’existence s’écoule au travers de la monotonie des jours heureux. Toutefois, l’harmonie va se fissurer suite à un événement qui va plonger la communauté dans le pire des cauchemars

Isabelle Villain, pour ce livre, a voulu sortir de sa zone de confort habituelle du polar et ainsi écrire un thriller. Par l’intermédiaire d’un vieux loup de mer de l’écologie, idéaliste et investi, Isabelle nous propose un retour à la terre, à l’image d’un Voltaire et son Candide, sauf qu’ici pour atteindre son Eldorado, il faut cultiver son jardin. L’utopie se frotte à la dure réalité.

Parfois entre chien et loup, les décisions communes ne sont pas simples à prendre et engendrent des discussions animées. La colonie en vient même à hurler avec les loups pour assurer sa sauvegarde.

Dans la première moitié du roman, Isabelle utilise une construction classique passé/présent pour dépeindre le cheminement de chacun vers cette nouvelle vie qu’ils construisent petit à petit. Tous animés par cette espèce de faim de loup de verdure, d’humanité et de partages. Mais à pas de loup, on sent filtrer quelques ombres dans le tableau : des menaces extérieures et intérieures. Extérieure avec ces canidés qui mettent en péril l’activité pastorale et intérieure avec l’émergence d’une sorte de louve romaine protégeant sa meute et « enfantant des petits » capables de propager ses idées. Cela n’ira-t-il pas trop loin ? Jusqu’à faire rimer ce hameau de la Barberie avec barbarie.

L’homme est un loup pour l’homme surtout quand les responsabilités font basculer petit à petit un idéal vers une emprise. Certains n’hésiteront pas à franchir le Rubicon et à se jeter dans la gueule du loup : franchir la ligne rouge où les limites ne sont plus définies, où tout est bon pour l’accomplissement d’une utopie.

C’est une première pour Isabelle Villain que ce thriller mêlant le sociétal, le psychologique et la manipulation. Il a les défauts de sa primeur mais la jolie plume de l’auteur ainsi qu’un gros travail de documentation font de cette lecture un moment agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par astonDB9 2021-01-13T13:51:57+01:00
Diamant

Nous avons tous en ce moment envie de changer d’air , de vie et tout ce qui va avec, reprendre notre vie en main pour quelque chose de meilleur ; enfin ….presque ! Imaginez : un hameau perdu dans les Alpes-de-Haute-Provence, la nature à perte de vue, le kiff total quoi demander de plus.

Quelques familles disséminées qui partagent tout : Une petite communauté qui ne paye pas de mine en fait . Rosalie, Philippe et le petit Martin sont arrivés là par une rencontre sur un marché et n’en sont pas repartis ; sauf que le rêve est un peu trop parfait à mon goût et les apparences souvent trompeuses ;l’harmonie va s’écaillée à cause d’un évènement qui va plonger tout ce petit monde dans un truc pas piqué des hannetons !!

.. L’utopie se frotte à la dure réalité, et l’histoire fait réfléchir à beaucoup de choses, truc de fou !!

Isabelle Villain nous emmènent loin avec ce thriller mêlant le psychologique, l’écologie et la manipulation en plus d’autre chose. Il a les défauts d’une première dans le genre, mais le reste prend le dessus , une jolie plume qui nous happe par des détours sans que l’on soit prévenu et un sacré gros travail de documentation font de cette lecture un moment fort et prenant . Quoi vous dire de plus ? Vous allez être lessivé à la fin de cette lecture , l’auteure a le « don » de nous mettre en vrac ; dieu sait que pour ma part cette liste est vip pour moi .Ces auteurs qui ont ce don iront loin !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2021-01-14T11:24:08+01:00
Diamant

Wouhaou quel excellent roman… Le titre est juste parfait ainsi que la couverture, il n'en fallait pas plus pour décrire ce texte et le résumé ne dévoile rien de l'intrigue. La mise en place de l'histoire se fait délicatement, on apprend à connaître les personnages et leur environnement.

"Rosalie va bientôt fêter ses quarante ans. Un petit bout de femme ; des cheveux blonds indisciplinés qui encadrent un visage rond ; des yeux vert émeraude dans lesquels n'importe quel homme normalement constitué souhaiterait pouvoir plonger. Dans une ancienne vie, Rosalie était ingénieure dans le transport ferroviaire. Citadine. Débordée. Stressée. Épuisée…"

Leur nouvelle façon de vivre en communauté dans un lieu dédié comme il s'en construit réellement et actuellement dans nos campagnes. Un éco-hameau. Pratiquement indépendant, se partageant les tâches des quelques habitants choisis, un rêve pour sortir d'une civilisation toxique pour quelques familles. Ici nous sommes dans les Alpes-de-Haute-Provence une région propice à ce style de vie, même si les hivers y sont rudes.

L'auteure a su faire prendre au bon moment un virage serré à ce récit, et heureusement car je me demandais bien où elle nous emmenait! Comme le dit le résumé Rosalie, Philippe et leur petit Martin âgé de 6 mois s'installent dans ce village particulier : La Barberie. Tout y est serein… mais voilà ce ne serait pas un thriller sans que casse ce si bel engrenage!

Le loup est bien entré dans la bergerie, intraitable, impartial et au-delà de l'entendement de cette vie si paisible… à vous de découvrir ce que nous a concocté l'auteure qui a savamment mené ce texte, je ne peux en dire plus au risque de faire apparaître l'intrigue.

Je remercie l'auteure, les éditions Taurnada et Joël Maïssa pour leur confiance renouvelée et toujours nous proposer d'excellents romans bien noirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2021-01-14T13:12:38+01:00
Argent

À pas de loup on entre dans cette histoire, Un couple et leur petit garçon part s'installer dans un éco-hameau dans les montagnes. Une envie de changer de vie, un retour aux sources, un cadre de vie idyllique en communion avec la nature. Malheureusement leur vie de rêve sera de courte durée.

À pas de loup, l'auteure installe son intrigue, nous présente ses personnages. Nous en apprenons plus sur le mode de vie de cette communauté. C'était très intéressant, bien fait, bien travaillé mais ça manque de peps et d'action.

Mais dans ce thriller sous fond d'écologie il faut se méfier des apparences. Le loup est bel et bien entré dans la bergerie...

La seconde partie va prendre une toute autre tournure, le rythme va s'accélérer, la tension s'installer pour arriver à un final totalement inattendu et surprenant. J'avoue je ne m'attendais pas à ça ! Je vous laisserai bien évidemment découvrir le fin fond de cette histoire, vous en dire plus vous gâcherait à coup sûr la lecture et surtout la surprise qu'Isabelle Villain vous a concoctée.

J'ai aimé cette histoire malgré deux ou trois petites choses qui m'ont un peu dérangée. L'intensité entre la première et seconde partie n'est pas équilibrée. La mise en place est trop longue et la tension tarde à s'installer. J'aurai aimé que l'auteure accentue plus la manipulation. Elle a malgré tout bien mené son jeu, la construction est bien pensée, sur un roman plus long ça ne m'aurait probablement pas gênée.

Si je vous le conseille ? Clairement oui !

Une mention spéciale pour le titre et la couverture, excellents et appropriés.

Merci à Joël des Editions Taurnada pour sa confiance renouvelée.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2021-01-14T19:38:34+01:00
Or

http://saginlibrio.over-blog.com/2021/01/a-pas-de-loup-de-isabelle-villain.html

Quel plaisir de retrouver l'auteure Isabelle Villain que j'ai découvert l'année dernière. Elle se lance ici dans le thriller psychologique, avec d'autres codes que le polar, d'autres amenées. Essai plus que réussi car je me suis plongée avec délectation dans cette vie hors norme qui s'écoule à La Barberie.

Se pose ici la question de savoir si le fait de tout quitter pour s'exclure sciemment de la vie moderne, est vraiment idéologiquement possible. Beaucoup d'impasses, de renoncement, mais au fond il faut tout de même un minimum d'argent et d'échanges avec l'extérieur pour fonctionner en vase clos.

Certains viennent et repartent, d'autres en arrivent à douter, mais Rosalie, épaulant plus ou moins Michel, le fondateur, va voir sa vie chambouler quand son ex vient s'emparer de son fils à son insu.

A partir de là, l'auteure enchaine le présent et le passé, la vie de chacun des habitants de la Barberie, pour les connaitre profondément, pour les aimer, les détester, s'emparer de leur idéaux.

L'enfant enlevé par son père va faire osciller tout ce petit monde. Mêlant tension et inquiétudes, tout va crescendo, imbriquant les faits, les rebondissements.

L'histoire devient passionnante, de celle qu'on ne lâche qu'à la toute fin. Et encore, Isabelle Villain explose avec brio une fin macabre et malsaine à souhait, de celle qu'on ne voulait pas voir arriver, qu'on n'aurait jamais pensé car trop glauque pour mériter notre attention. Et pourtant .... elle nous remue tripes et boyaux, quand l'impensable se fait jour, quand l’innommable est créé.

La plume de l'auteure dans le thriller psychologique est parfaitement intégrée, bravo!

Enjoy!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode