Livres
455 169
Membres
404 464

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

À son image



Description ajoutée par TERVERCHANTAL 2018-06-05T10:25:34+02:00

Résumé

Ce somptueux roman en forme de requiem pour une photographe défunte est aussi l'occasion d'évoquer le nationalisme corse, la violence des guerres modernes et les liens ambigus qu'entretiennent l'image, la photographie, le réel et la mort.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par coeurdechristal 2019-01-31T00:29:29+01:00

<<Avant d'être appelé au sacerdoce, il vivait en concubinage avec la mère de Simon, Damienne T., une veuve de dix ans son aînée. Il lui était particulièrement douloureux de penser que le premier effet de sa vocation avait été d'infliger la blessure d'un abandon définitif à cette femme qu'il avait déjà tant fait souffrir en l'aimant si mal et si peu, comme si la grâce ne pouvait être obtenue qu'au prix exorbitant d'un péché indélébile. (p.34)>>

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pujols 2019-04-22T21:10:52+02:00
Or

Ils sont plusieurs hommes à répondre présents pour honorer la mémoire de cette fille pas comme les autres. A commencer par le prêtre chargé de célébrer les obsèques de celle qu’il portait dans ses bras lors de son baptême, choisi pour être son parrain alors qu’il ne croyait pas encore en Dieu. C’est lui qui avait offert à sa filleule son premier appareil photo, l’année de ses 14 ans, déclenchant sa vocation de capteuse d’images, experte pour immortaliser les incendies de forêt, les règlements de compte corses ou la guerre en ex-Yougoslavie. Le roman suit la messe des funérailles de cette photographe incapable de s’accorder du temps, donc de se poser pour se regarder au fond des yeux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par passiondulivre88 2019-04-19T10:41:06+02:00
Bronze

Adepte de la photographie, j'ai été attiré par la quatrième de couverture évoquant le destin tragique d'Antonia, photographe corse. Le livre est finement construit, avec une succession de pans de la courte vie de l'héroïne et de faits historiques immortalisés par un cliché. Autant d'images accrochées au fil rouge que constitue la cérémonie des obsèques menée par le parrain prêtre. Sont évoqués notamment la finalité de la photographie, les conflits, les relations amoureuses (difficiles), les querelles intestines dans les rangs nationalistes corses. Lecture plaisante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dacotine 2018-11-26T19:43:46+01:00
Pas apprécié

Le début du roman m' emballé ...la fin de la vie d'Antonia , son accident et son enterrement...mais je me suis ennuyée sur les considérations sur les images, les photos des uns et des autres, les souvenirs …

L'idée initiale : un roman qui rend hommage au personnage principal qui vient de mourir, et qui part de cet évènement pour raconter la vie de la disparue m'a plutôt plu.

Je pense que ce sont les descriptions de ces photos qui m'ont lassée et ces considérations sur les images lors de la vie. Bref cela m'arrive peu, mais j'ai abandonné...Ce n'était peut être pas le bon moment pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2018-11-25T11:53:34+01:00
Lu aussi

Antonia vient de mourir.

Soirée festive, ravin, embardée : elle a été tuée sur le coup.

Les premières pages laissent supposer un roman qui n’a pas le temps de faire dans la dentelle. Et pourtant si. À l’occasion de l’office funèbre qui sera célébré en l’honneur de cette jeune femme solaire et appréciée de tous, son oncle-parrain-prêtre se laisse dépasser au-delà du cadre de la liturgie pour nous raconter sa filleule. D'autres voix vont se joindre à lui.

Il faut se méfier de l’eau qui dort. C’est l’adage de ce roman, qui dit beaucoup de choses sans en avoir l'air. Qui doucement, mais sûrement, au détour d’un mot, d’une phrase, d’un paragraphe se met brutalement à déborder de sens, de puissance et d’intelligence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2018-09-29T22:40:32+02:00
Lu aussi

Antonia est un personnage fort, une femme qui lutte sans cesse, malgré les échecs, malgré les blessures, malgré cet idéal qu'elle poursuit sans parvenir à le saisir. Un roman en forme de Requiem, pendant lequel on découvre le parcours d'Antonia, de la Corse à la Yougoslavie, avec pour fil conducteur la photo. Un livre qui pose moult questions sur l'image, la manière dont on la capte et la perçoit.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.com/2018/09/les-photographes-rendaient-visible-ce.html

Afficher en entier

Date de sortie

À son image

  • France : 2018-08-22 (Français)

Activité récente

pujols le place en liste or
2019-04-22T21:08:37+02:00
Leaw le place en liste or
2018-09-13T10:50:35+02:00

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 5
Extraits 1
Evaluations 11
Note globale 6.8 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode