Livres
613 358
Membres
710 697

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par louji 2022-05-15T20:04:32+02:00
Or

Si vous recherchez une histoire singulière qui joue sur la perception du rêve/réalité, servie avec un graphisme splendide, vous êtes au bon endroit ! À Tire-D'aile est une jolie surprise. Jolie avant tout, car je pense qu'à la longue je vais plutôt retenir le dessin que l'histoire. Le scénario est un peu confus, étonnant, bourré de non-dits et de zones d'ombre. Ce manga est une adaptation d'un conte japonais. On y suit une bande d'adolescents, dans un XXe siècle occidental, qui recréent l'histoire d'une pièce de théâtre pour tuer le temps. Mais rapidement, l'un d'entre eux se plonge corps et âme dans l'histoire et se marginalise. Son ami tente alors de ne le laisser s'échapper… Sur ce, je n'en dis pas plus, car tout le reste est à découvrir. L'histoire est à la fois sombrement amer et dorée d'espoir. On suit des personnages dépassés par leur destin et leurs actes, des personnages prêts à se briser en mille morceaux.

Une histoire qui est délicieusement mise en scène par la mangaka Ikuko Hatoyama. J'ai adoré son trait, son sens de la mise en scène et du détail. Un trait qui joue sur les reflets, les cadres, les plans, les regards. Instille le malaise et fait courir le vent entre les jambes. Clairement une pépite graphique ! Hâte de découvrir son prochain one-shot, Dovecote Express.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celia_cat 2022-05-18T13:53:01+02:00
Argent

Offert par un ami, je ne m'attendais à rien en particulier pour ce manga. Je savais juste qu'il s'agissait d'un conte sombre revisité mais le résumé ne nous apprend rien à d'autre. C'est donc aveuglément que je me suis lancée dans cette lecture.

J'ai été tout de suite émerveillée par la patte graphique du mangaka. Les planches sont parsemées de détails. Il y a notamment une valorisation des traits physiques des personnages. Les silhouettes, présentées tout en grandeur, occupent tout notre champ de vision. Ainsi, les mouvements de ces derniers crée un effet dynamique sur la lecture. Le travail des gestes est vraiment bien dépeint. Le style vestimentaire très belle époque renforce l'immersion.

En effet, je n'ai eu aucun mal à m'imprégner de l'histoire. Le point fort du manga est vraiment son ambiance lugubre et tragique. Nous sentons venir le destin funeste de notre protagoniste. J'ai aimé suivre Gigi qui a beaucoup de prestance dans le récit. Son caractère énigmatique m'a intriguée.

Néanmoins, s'il y a un élément qui a fait baisser la note, c'est le choix de la narration. Le récit est fragmenté. Nous avons des moments de coupures et nous retrouvons les personnages quelques années ou jours plus tard ? J'ai été décontenancée par cette intemporalité. J'avais le sentiment qu'il me manquait des informations importantes pour pouvoir ressentir de l'attachement envers les personnages.

En dehors du temps court de lecture qui empêche également d'éprouver de l'affection pour les personnages, ses fragments y contribuent tout autant. Sur ce point, je suis sortie sur une note amère. Du coup, j'avais du mal à saisir le fantastique. La légende qui nous est racontée au début de l'histoire, aurait pu être mieux approfondie pour expliquer le pourquoi du comment Gigi a le pouvoir de communiquer avec les pigeons.De plus, je n'ai pas tout bien compris le pourquoi du comment il se retrouve dans la tour. Je pense qu'il faut lire le conte original pour ainsi, mieux apprécier le manga. Chose que je compte faire quand l'occasion se présentera.

C'est dommage car en dehors de cet aspect négatif, j'ai globalement apprécié ma lecture. L'univers romanesque et sombre m'a beaucoup plus. Ce fut une très bonne découverte que je conseille fortement pour les curieux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode