Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
723 671
Membres
1 049 446

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Hecate_and_Book 2021-07-28T15:57:07+02:00

Nous vivons tous dans l'illusion d'un équilibre qui nous rassure, car reconnaître le contraire rendrait la vie impossible.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:57:09+01:00

Le mobilier de la chambre d’hôpital était constitué d’un petit bureau, d’une chaise, d’une table de chevet et d’un lit. Le tout était vissé au sol pour empêcher le locataire de s’en servir d’arme. Les meubles ne présentaient aucun angle aigu. Même la surface des murs était molle. La fenêtre s’ouvrait à deux mètres cinquante du sol.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:57:01+01:00

Après l’horreur de Gévaugnac, se retrouver dans un l’hôpital psychiatrique était presque un soulagement pour Julie. Elle s’adressa à l’infirmier de l’accueil qui pointa son doigt vers la baie vitrée. À travers le verre de sécurité des fenêtres donnant sur les arcades, la capitaine aperçut une dizaine de patients déambulant dans un jardin à l’anglaise. Certains agitaient les bras en parlant à des interlocuteurs invisibles, d’autres étaient figés dans une position étrange dont ils semblaient ne pas vouloir sortir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:56:46+01:00

Hôpital psychiatrique Gérard-Marchant,

Toulouse

 

Primé à l’Exposition universelle de 1867, l’hôpital psychiatrique Gérard-Marchant avait conservé la majesté de son architecture classique, malgré les dégâts causés en 2001 par l’explosion de l’usine AZF voisine. Mais, si ses employés et ses malades avaient fini par réintégrer les lieux, la catastrophe avait laissé un traumatisme durable dont les patients parlaient encore.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:56:37+01:00

Julie avait préféré ne pas toucher au chargement du Kangoo de manière à gagner du temps quand elle reviendrait chercher les enfants. Pour se rendre à Gévaugnac depuis Toulouse, il fallait emprunter l’autoroute du Pastel, ensuite suivre la N88 et la D901.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:56:29+01:00

Depuis deux ans, Béatrice Guinet vivait à l’envers. Elle prenait sa pause déjeuner à minuit, croisait le boulanger en rentrant se coucher et, quand elle se réveillait, son mari était déjà parti faire le taxi à Rodez ou aider Sam au garage. Infirmière sur le tard, elle avait choisi de faire les nuits au Centre hospitalier de Decazeville pour gagner en expérience.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:56:21+01:00

Julie Fraysse se réveilla en sursaut et regarda autour d’elle à la recherche du berceau qui avait quitté sa chambre depuis bien des années. Ce sixième sens maternel, qui jadis la tirait du sommeil lorsque ses enfants étaient bébés, continuait de provoquer chez elle de fausses alertes. Comme s’il cherchait à prouver qu’il était toujours là, prêt à l’emploi. Comme s’il exigeait de son ventre qu’il enfantât à nouveau. Pourtant, question maternité, elle avait donné !

Afficher en entier
Extrait ajouté par TommyRollrbox 2021-03-21T08:56:10+01:00

PROLOGUE

Gévaugnac,

Occitanie - JOUR 1 - Lundi

 

La lune était pleine et jouait timidement sur les cimes des arbres qui allaient et venaient au gré du vent. Les toits de lauze brillaient d’une teinte ambrée, comme s’ils rayonnaient encore de l’incandescence accumulée dans la journée. Les pages d’un quotidien oublié remontaient la Grand-Rue déserte dans un bruissement de nouvelles qui ne l’étaient plus.

Afficher en entier