Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AA71 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Fixed, Tome 4 : Hudson & You Fixed, Tome 4 : Hudson & You
Laurelin Paige   
Il semblerait que la sortie française soit prévue pour le 11 mai

par cel1208
Fixed, Tome 3 : Forever with You Fixed, Tome 3 : Forever with You
Laurelin Paige   
Meilleur que les 2 premiers tomes.
Le final de cette trilogie s'est révélé être d'un niveau supérieur.
En effet, l'histoire prend le pas sur les scènes érotiques.
Les problèmes de confiance entre Alayna et Hudson refont surface.
Les sentiments sont mieux exploités.
Et les révélations s’enchaînent.
Une bonne lecture.

par Adèle
Le ranch, Tome 3 : Démasque-moi Le ranch, Tome 3 : Démasque-moi
Roni Loren   
J ai beaucoup aimé ce nouveau tome dans lequel on découvre vraiment Grant que l on a déjà rencontré lors des précédents tomes. ..
Mieux ou moins bien que les autres. .. je ne sais pas mais je l ai dévoré en à peine 24 heures. ...
Je n ai plus qu à patienter pour le livre suivant. .. si suivant il y a....

par Valfe
Le ranch, Tome 5 : Savoure-Moi Le ranch, Tome 5 : Savoure-Moi
Roni Loren   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-3q7

{Marina} : Voilà une série que j’aime beaucoup !

C’est « Le ranch » qui m’a fait découvrir mon premier « trio ». J’ai été surprise que le tome 4 sorte en France avant le tome 3,5 de la VO mais, Roni Loren écrivant chaque volume sur des personnages différents, cela n’a aucune conséquence sur la compréhension de l’histoire. Pour « Savoure-moi« , nous allons découvrir l’histoire de Kelsey (la sœur de Brynn du tome 1) et de Wyatt (le frère de Jace du tome 2).

[...]

J’ai lu ce livre d’une seule traite !

J’ai adoré Kesley, mi-dominatrice et mi-soumise, tellement forte et si fragile à la fois… Et j’ai surkiffé Wyatt, un volcan qui couve sous un iceberg.

Si beaucoup aime les histoires d’amour qui finissent par une relation torride, je suis une fan des histoires de cul qui évoluent vers des sentiments… Et c’est exactement le cheminement de l’intrigue… Sur un fond de BDSM, ce qui rend l’histoire d’autant plus chaude.
Une nuit, Tome 3 : Dévoilée Une nuit, Tome 3 : Dévoilée
Jodi Ellen Malpas   
Voilà une trilogie que j’ai apprécié découvrir et qui m’aura tenu en haleine à chaque tome. Mais il est l’heure de dire au-revoir à Miller et Olivia.
Si il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à cette trilogie c’est les rebondissements ! Car oui, il y en a quasi à chaque chapitre, ce qui fait qu’on ne sait jamais vraiment ou on met les pieds, on sait juste que ça va faire mal. On pensait avoir découvert tous les secrets de Miller, et bien non, « Dévoilée » nous en livre d’autres … et pas des moindre.
Bref, même si j’ai trouvé le début long, trop long, ben oui, il ne se passe rien avant 7 chapitres, l’auteure a réussi une nouvelle fois à nous rendre impuissantes face aux évènements qui touchent Olivia et Miller. Je pensais l’univers du tome 2 « Le refus » sombre, et bien finalement je m’étais trompé car là c’est vraiment sombre !! On réalise en même temps qu’Olivia que le monde dans lequel évolue Miller et William est dur, impitoyable et que pour s’en sortir il n’y a qu’un seul moyen … la mort !
Alors même si je suis plus mitigée sur ce tome à cause des longueurs et de se besoin perpétuel de se perdre l’un dans l’autre, qui peut très vite devenir agaçant, il n’en reste pas moins que cette romance érotique est toujours aussi belle, passionnée et douloureuse. Et puis nous avons un épilogue comme je les aime !!

En résumé, un final à la hauteur de cette trilogie. Et malgré les longueurs du début, j’ai retrouvé ce qui m’avait fait vibrer tout le long : douleur, peur, violence, confiance, amour et passion.
Il est l’heure de connaitre la vérité sur Olivia et de découvrir tous les secrets et toutes ses surprises que l’auteure nous a réservé.

par coco69
Laisse-moi te retenir Laisse-moi te retenir
Beth Kery   
Alors là, vraiment, j'ai adoré ma lecture.

Ian est toujours le même homme distant et ténébreux à souhait, mais là il est plus renfrogné que jamais et ne veux en aucun cas que son entourage entre dans son monde sombre.

Il préfère donc quitter Francesca plutôt que d'avoir à lui montré son côté inavouable.

Vient s'ajouter à ça le sentiment ressenti par la trahison, c'est fou !!


Francesca est fragilisée et renforcée à la fois, ce qui fait d'elle une vraie guerrière dans l'âme, j'ai adoré cette nana...
Elle ne se laisse absolument pas faire, par quiconque, non mais!!

James et Anne m'ont fait un peu de peine et puis, faire la connaissance de Kam devrait être une partie de plaisir au vu de ce qu'il a laissé entrevoir...à suivre.
Laisse-moi te désirer Laisse-moi te désirer
Beth Kery   
Après deux ans à attendre cette suite, autant dire que j'ai eu beaucoup de mal à me remettre dedans. Dommage car la plume de Beth Kery est fluide et entraînante.
Les scènes de sexe sont nombreuses, très intenses et très détaillées mais on ne tombe jamais dans le vulgaire. Beth Kery rend le tout sexy et sensuel sans pour autant que ça devienne gnan-gnan ou fleur bleue. Avec Lucien et Elise, nous sommes plongées dans la domination, la soumission et l'abandon.
Il n'y a qu'un seul mot pour qualifier ce livre ... HOT !!!
La narration est à deux voix, celles d'Elise et Lucien.
En résumé, ce second tome est hot et intense. Lucien et Elise nous entraînent sur le chemin de la domination, de la soumission, de l'abandon et de la confiance. Mais pas que ! Ils vont aussi apprendre à faire confiance, à accepter leur passé et à le partager.

par coco69
Laisse-moi t'appartenir Laisse-moi t'appartenir
Beth Kery   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-6j3

{Marina} :

J’ai lu Laisse-moi te posséder de Beth Kery au moment de sa sortie en 2013. Deux ans étant passés entre ce livre et la suite de cette série, j’ai laissé les tomes 2 et 3 dans ma PAL, en attendant d’avoir le temps de faire une relecture complète de la série Because you are mine.

Pourtant, le synopsis de Laisse moi t’appartenir, me faisait trop envie… Et les personnages étant différents des tomes précédents, je me suis laissée tenter…

Et, mon dieu, céder à cette tentation était délicieux !!!

[...]

Ce livre est bouillant et la plume de Beth Kery est addictive ! Les scènes de sexe sont nombreuses et toujours magnifiquement écrites !

Les héros sont touchants et attachants. J’ai pu m’identifier aux deux, et je suis incapable d’en préférer un plus que l’autre.

A aucun moment je n’ai été gêné de ne pas avoir lu les tomes 2 et 3 avant de lire celui-ci…. Par contre, j’ai passé un tel bon moment que cela m’a donnée envie de m’attaquer sans tarder à une relecture complète des 3 premiers tomes !!!

- A LIRE -
Laisse-moi te posséder Laisse-moi te posséder
Beth Kery   
Mon avis plus étayé : Vous commencez à me connaître, et vous avez très certainement compris que je suis quelqu’un de cash. Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins, non, je n’ai pas aimé et pour cela j’ai mes raisons. Pourtant, au départ la couverture et la quatrième avaient fait leur petit bonhomme de chemin dans mon esprit, promesse de sensualité et passion synonymes d’heureuses heures de lectures détentes et de farniente. Eh bien oui, mais non. Il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont parfois trompeuses et ce roman est trompeur. Je m’explique : là où je pensais découvrir passion, frisson et romantisme à toute épreuve pour faire battre mon petit cœur tout mou, je ne suis sortie de ma lecture qu’avec un « bof mouais peut mieux faire ».

BOF parce que c’est du déjà-vu et revu. Une ultime adaptation littéraire du best-seller 50 nuances de Grey, une sorte de copier-coller légèrement remanié avec une belle plume cependant il faut l’admettre. Mais moi, je n’aime pas les copier-collers, j’aime bien qu’on me surprenne en reprenant un thème et en l’amenant justement à sortir des sentiers battus. Dans « Laisse-moi te posséder », ce n’est malheureusement pas le cas. Ian Noble est beau, riche et c’est un dominateur qui cache un sombre secret. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Il rencontre la belle Francesca, au style décontracté baba cool, artiste peintre. Bref, il passe avec elle un contrat pour un tableau et de fil en aiguille, ils finissent par se rouler par terre. Jusqu’ici, on ne peut pas dire qu’on soit à des années-lumière du résumé en quatrième de couverture. C’est plutôt fidèle. Oui, je le concède. Mais là où le bât blesse, c’est que j’ai eu l’impression tout le long du roman que les personnages étaient à côté du rôle. Je sais qu’on n’est pas dans un film et vous vous dites, mais qu’est-ce qu’elle raconte ? Quelque chose m’a gênée, je ne sais pas, il y a comme une ambivalence dans leur caractère, une incohérence entre ce qu’ils sont censés être et ce qu’ils sont dans le roman. Quelque chose ne fonctionne pas, ça sonne faux et creux. La vérité, c’est que Ian n’a de charismatique que le mot. Il ne m’a pas fait frissonner une seule fois et le personnage de Francesca n’est pas en reste, elle est fade comme pas possible. Je me suis vite lassée de leurs disputes et ruptures à répétitions. Tout va trop vite. On ne s’ennuie pas, loin de là, mais à force d’aller trop vite dans une sorte de course sentimentale effrénée sauce érotique, j’ai fini finalement par rester en marge du roman. Je ne me suis pas sentie impliquée dans ma lecture. Je n’ai pas eu cette envie presque irrépressible de tourner les pages coûte que coûte peu importe mon état de fatigue pour connaître la fin. Certes l’avantage, c’est que mon sommeil ne s’en est pas trouvé perturbé. En tout cas, c’est l’effet que le roman a eu sur moi. Je suis restée sur ma faim.

Le problème, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’histoire, de rebondissements dignes de ce nom. La chute est prévisible. Ce n’est pas un défaut en soit. Beaucoup de romans sont construits sur ce moule seulement le hic ici, c’est que tout est précipité. Cependant puisque je me dois d’être juste et honnête, je ne peux dénier que le roman est bien écrit, se lit facilement et que l’érotisme est bien présent avec en prime des scènes d’une sensualité débordante, mais ça n’a pourtant pas suffi au roman pour qu’il sorte de ma liste « avis mitigé ». Pour être tout à fait honnête et un peu vulgaire, je dirais que trop de culs tuent le cul ! (Oui, j’ai osé. C’était trop tentant. Oh allez en même temps si on lit des romances érotiques on ne fait pas son effarouchée :p). En définitive, si on enlève toutes les longues scènes X (c’est mieux que le mot en c hein ?) et bien on se rend compte qu’il ne reste plus grand-chose d’autre hormis un séduisant trentenaire mania du contrôle (encore !) qui rencontre une jolie étudiante (encore !), vierge (en plus!) dont il fait sa soumise (encore !) et puis après multiples, multiples, multiples coucheries (là, ça bat le record de fifty shades soyons honnêtes, et non je n’exagère pas, lisez-le pour voir), ils finissent pas tomber amoureux (Oh my god, quelle surprise, c’est pas vrai ? Si, si ça l’est) ! Entre tout ça, il ne se passe pas grand-chose à part quelques enfantillages et une scène trop courte à Londres où Francesca découvre le secret de Ian de manière brève, trop brève à mon goût. Là où je me suis dit enfin quelque chose d’intéressant, j’ai vite été coupée dans mon regain d’intérêt. Du coup, c’est dommage parce que cela n’apporte rien au roman, je n’ai pas appris assez de choses sur Ian pour vraiment le comprendre et excuser son comportement parfois autoritaire. Ian est trop brusque, pas assez captivant, quant à la jolie Francesca qui passe de l’innocente à la soumise, et qui surtout change d’avis comme de chemises sans trop d’explications de la part de l’auteur, et ce à maintes reprises, on est plus dans un conflit intérieur mais carrément dans un dédoublement de personnalité. Même l’humour dont Beth Kery essaye de faire preuve ne passe pas, ça cloche dans la mécanique.

Bref, bilan ? Je n’ai pas adhéré. Un roman qui est trop rapide, qui se veut dans la mouvance des romances érotiques qui pullulent ces derniers temps, mais qui est pour moi une grosse déception. Je pense surtout que le récit souffre d’un manque d’originalité et d’un déséquilibre entre scènes érotiques et récit à proprement parler. L’érotisme, c’est bien, mais avec une histoire, c’est mieux ! Pour autant, en ce qui concerne l’érotisme le contrat est plus que rempli. Oui, je l’avoue parfois, j’en ai eu des vapeurs même si j’ai dû survoler certains passages trop longs. Mais ce n’est pas pour autant que je me suis laissée embarquer par l’histoire. J’ai même eu du mal à le finir et j’ai bien failli l’abandonner avant la fin. Déçue donc, mais je n’ai pas à me plaindre, car ce roman m’a été prêté par une amie ce qui a contribué à atténuer ma déception, car oui, je suis du genre à ruminer un achat déception et je l’assume ! Chacun ses défauts, ne me jetez pas la pierre ! Cela dit, « Laisse-moi te posséder » conviendra tout à fait à celles qui dans une romance érotique ne voient pas en premier le mot « romance », mais « érotique », car là mesdames, mesdemoiselles, croyez-moi vous allez être servies et même gâtées, car Beth Kery sait manier le sujet, rien à redire là-dessus. Pour autant, je n’en démords pas, c’est dommage que la romance ait été reléguée au second plan. Il ne manquait qu’un petit quelque chose pour que le tout soit plus addictif.

http://lecture-mania.eklablog.com/laisse-moi-te-posseder-beth-kery-a98993041

par Manou-
Ethan Frost, Tome 3 : Terrassée Ethan Frost, Tome 3 : Terrassée
Tracy Wolff   
même si ce n'est pas ma série préférée, j'aime tjs Ethan ! un peu déçue de ce tome trop d'histoires mafia, Brandon qui ne l'a pas fait accroché, j'ai continué car je voulais vraiment lire les moments avec Ethan et Chloé, ce que j'ai le plus apprécié dans cette série c'est leur relation le reste ne m'a pas convaincue

par AA71