Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aayla_xiaan : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
In Real Life, Tome 1 : Déconnexion In Real Life, Tome 1 : Déconnexion
Maiwenn Alix   
In real life a de suite attiré mon attention avec une couverture aussi belle qu’intriguante. On ne le répétera pas assez, les couvertures jouent un rôle majeur dans la vie d'un livre. J'ai donc de suite voulu en savoir plus en découvrant le résumé. Et autant vous dire qu'il n'a fait que confirmé mon envie de lire ce premier tome d'In real life.

De quoi ça parle ? Dans un monde ultra connecté, chaque individu peut vivre des rêves éveillés, entendre les penser des autres et faire tout un tas de choses virtuellement. Nous suivons Lani, à la veille d'un grand changement dans sa vie. Elle va enfin savoir ce à quoi elle va être affecté tout au long de sa vie lors de la répartition. Elle fonde de nombreux espoirs quant à la possibilité de rejoindre les créateurs de rêves. Pourtant, lors de cette fameuse journée, rien ne va se dérouler comme prévu. A commencer par... son enlèvement et sa Déconnexion du système.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je me suis retrouvée immergé dans un univers à la fois simple et complexe. Nombreux sont les éléments faisant penser aux romans bien connus de dystopie, pourtant, l'auteure, Maiwenn Alix, arrive à nous proposé quelque chose de nouveau et assez original en approfondissent pleinement son histoire et son univers. Si le début peut paraître similaire à d'autres, je vous assez qu'après, tout est différent.

J'ai pris plaisir à découvrir cet univers dans lequel bien des choses ne se passent pas en vrai mais grâce à la connexion. Les conversations, l'apprentissage, les rencontres. Ce système a pour but de faire régner la paix et l'harmonie pourtant on sent bien que celui-ci impose des limites et cache quelque chose. La jeune v est persuadée du bien fondé par le système, mais comme toutes les dystopies, elle va vite se rendre compte que derrière l'illusion du parfait se cache de nombreuses entraves. L'univers de l'auteure est captivant et vraiment bien construit. Rien n'est laissé au hasard et une fois pleinement dans l'histoire, il est dur de décrocher.

Parlons maintenant personnages. Lani est une héroine attachante, courageuse et vraiment réfléchie. Bien sur, elle croit au Système, ses valeurs et ce qu'elle a toujours connu. Néanmoins, elle fait preuve de curiosité et ne reste pas fermée à ce qu'elle voit ou découvre. Tom, son meilleur ami, lui aussi embarqué dans cette aventure est assez intéressant à suivre, bien qu'au second plan. J'ai eu peur pendant un moment d'un éventuel triangle amoureux - vous connaissez ma haine pour ce schéma récurrent - mais heureusement non. Enfin, je dois dire que nombreux des déconnectés sont intéressants et notamment l'un d'entre eux (dont je tairais le nom pour garder du suspense).

J'ai trouvé que l'auteure, Maiwenn Alix, arrivait à jongler avec équilibre entre bouleversements, action et amour. Car oui, In real life contient également sa petite romance. Elle est un peu rapide, quoique certaines choses peuvent s'expliquer par ce que vit notre héroïne, mais reste mignonne et rafraîchissante.

La fin quant à elle remplit son job. Elle donne envie d'en savoir plus et nous laisse dans l'attente de quelque chose d'encore plus grand. J'ai hâte de poursuivre l'histoire de Lani et attendrait la suite de pieds fermes.

http://www.my-bo0ks.com/2018/08/in-real-life-tome-1-deconnexion-maiwenn-alix.html

par Carole94P
Dark Plagueis Dark Plagueis
James Luceno   
Quelques années après la sortie de la Revanche des Sith, Del Rey nous propose un beau pavé de plus de 500 pages censé répondre à certaines questions soulevées par la prélogie. Devant une telle masse, on peut s'interroger sur son contenu. Mais Lucasfilm a confier l'écriture de ce roman à un maitre du genre : James Luceno, grand connaisseur de l’univers Star Wars.

Mais que raconte ce livre exactement ?

Les événements de ce livre couvre une trentaine d’années à partir de l’An -67 jusqu’à La Menace Fantôme (Je vous rapelle qu’il ne faut plus parler d’Episode I). L’auteur nous narre la jeunesse de Dark Plagueis, sa formation Sith auprès de son maitre Dark Tenebrous, et par la suite sa recherche d’un apprenti. La “Régle des Deux” prend ici toute son importance.

Ce livre regorge d’explications qui permettent une meilleure compréhension de la saga (la création des séparatistes ou de l'armée des clones), ou des éléments plus mythiques comme la manipulation de midichloriens pour atteindre l’immortalité.

Bref, ce livre est une véritable bible, complétant parfaitement les films de la prélogie. Après avoir lu “Dark Plagueis”, vous ne regarderez plus "La Menace Fantôme" de la même façon.

par neicna16
Multiversum, Tome 1 : Multiversum Multiversum, Tome 1 : Multiversum
Leonardo Patrignani   
Multiversum se pose comme une incroyable aventure romanesque sur fond de science-fiction. L'auteur, Leonardo Patrignani, propose un voyage à travers les dimensions parallèles, l'espace, le temps.
Les rebondissements se succèdent et surprennent.
Une histoire vraiment complexe et un excellent scénario avec plein de rebondissement ! Je le conseille vivement !

"Si vous espéreriez un jour que quelqu'un vous aime quelque part, si cette personne existait, vous laissait des messages furtifs comme une bouteille sur le flots de vos pensées et vous appelait à la retrouver au bout du monde.
Le feriez-vous?"

Evil, Tome 1 : Vicious Evil, Tome 1 : Vicious
Victoria Schwab   
Ma note: 6/5 (gros coup de cœur)
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/09/13/villains-tome-1-vicious-de-v-e-schwab/

“Plenty of humans were monstrous, and plenty of monsters knew how to play at being human.”

Il y a certains livres que vous adorez et vous savez malgré tout former des pensées cohérentes pour en parler, et il y en a d’autres qui vous laissent sans voix. Vicious fait partie de cette catégorie. Après mon coup de cœur pour la trilogie Shades of Magic en début d’année, j’étais sûre d’une chose: que j’allais relire du Victoria Schwab. De tous ses romans, Vicious était celui dont j’entendais le plus l’éloge, donc j’ai décidé de me lancer. Je me doutais que j’allais aimer ce livre, j’ignorais juste que ce serait à ce point !

Eli et Victor sont en dernière année de fac. Bien que travaillant sur des thèses différentes, les deux amis se retrouvent rapidement à travailler ensemble sur celle d’Eli, qui recherche les conditions qui mènent à la création d’un ExtraOrdinaire ou EO. Rapidement, les simples recherches vont laisser place à l’expérimentation qui, entre expérience de quasi-mort et conséquences imprévisibles, va vite tourner au vinaigre. Dix ans plus tard, Victor s’évade de prison aux côtés de Mitch, un détenu rencontrer pendant sa décennie passée derrière les barreaux. Durant ces dix années, Victor a eu le temps de se préparer pour la seule chose qui le motive à aller de l’avant: se venger de Eli. Accompagné de Mitch et de Sydney, qu’il a rencontré après son évasion et qui est elle aussi une EO, il compte bien faire payer son vieil ami. Pendant ce même temps, Eli s’est employé à traquer et tuer des EO, à l’exception de Serena, qu’il garde en vie malgré lui.

Par où commencer ? Après avoir lu Shades of Magic, je savais déjà que Victoria Schwab est une auteure de génie, mais pour le coup ce livre repousse les limites du génie. Vicious est différent de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Comme beaucoup, je suis habituée à lire des livres qui opposent gentils contre méchants. Or ce livre ne suis pas du tout cette trame: ici c’est l’affrontement entre le mauvais et le pire. Et c’est génial ! C’est original, et c’est tellement plus intéressant que les trames classiques !

“ExtraOrdinary. The word that started—ruined, changed—everything.”

Les personnages sont hauts en couleur et attachants. Qu’on aime les détester ou qu’on les aime tout court, le résultat est le même: ils sont tous incroyables. Chacun d’eux est développé avec intelligence, leur évolution est cohérente, et même si j’ai été surprise plus d’une fois lors de ma lecture par rapport à leurs actions, en prenant du recul on se rend compte que c’est toujours logique.

Durant la première moitié du livre, Victoria alterne les chapitres entre le ‘présent’ et dix ans auparavant, nous permettant de comprendre comment Eli et Victor en sont arrivés là. Au début j’ai eu un peu peur que cette façon de faire casse un peu trop le rythme du livre, mais au final je pense que c’est ce qui m’a rendu encore plus accro à ma lecture.
Dans la deuxième partie les flashbacks sont toujours présents mais moins nombreux, et ne se concentrent plus uniquement sur Victor et Eli mais également sur Sydney, Serena et Mitch. J’ai adoré en découvrir plus sur eux et leur passé, d’autant plus que je ne m’y attendais pas du tout. Il n’est pas rare que des auteurs négligent certains de leurs personnages, mais ce n’est pas le cas de Victoria Schwab qui prend bien le temps de poser les bases de chacun d’eux à travers le livre.

Vicious a un rythme particulier qui, je m’en doute, ne va pas forcément plaire à tout le monde. La première partie est un peu plus lente, mais honnêtement ça ne m’a pas du tout dérangé ! Entre la plume toujours aussi excise de Victoria et l’histoire complètement prenante, j’ai été très rapidement happée par ce livre. Les passages plus lents permettent de construire la tension toujours plus pesante qui nous maintient accroché à notre lecture.

“The paper called Eli a hero.
The word made Victor laugh. Not just because it was absurd, but because it posed a question. If Eli really was a hero, and Victor meant to stop him, did that make him a villain?”

Ce livre a été une vraie claque. Je ne m’attendais pas à une telle lecture. Victoria Schwab nous maintient en haleine du début à la fin et réussi avec brio à créer une histoire aussi complexe qu’incroyable. Je sais que ce n’est que mon quatrième livre de cette auteure que je lis, mais oserai-je m’avancer et dire qu’il s’agit de son meilleur ? En tout cas une chose est sûre: ce livre a été un énorme coup de cœur comme j’en ai rarement.

par Callmeluh
Théa pour l'éternité Théa pour l'éternité
Florence Hinckel   
Un excellent livre...
Que feriez -vous si on vous proposait une pilule pour garder la jeunesse éternelle à l'âge de seize comme notre chère héroïne Théa .
tentant non .
Mais est ce bien raisonnable car y a-t-il pas un retour des choses mystère...
Il vous faudra le lire .
Un livre qui ma littéralement envoûte par son histoire hors du commun...
Mais beaucoup d'émotions dans se livrent magnifiques...
J'ai adoré....
Futu.Re Futu.Re
Dmitry Glukhovsky   
Un récit de SF exceptionnel, il est vrai que c'est un roman très dur voir hyper violent pour certaines scènes mais c'est aussi un roman très riche qui ne fait pas 726 pages pour rien.

Je vous avouerais que au début j'ai eu un peu de mal avec l'écriture, c'était difficile de tout comprendre, de par les mots utilisés mais aussi a cause de flashback sous forme de souvenirs mais aussi de rêves, finalement une fois habitué après quelques chapitres on rentre vraiment dedans et c'est génial.

Notre personnage principal 717 est un homme dur, violent, sanguin et un peu antipathique, c'est déjà un bon point car c'est vrai que des romans ou les personnages principaux sont tout beau tout gentil il n'y à pratiquement que ça ces derniers temps.
Ici il lui arrive plein de péripéties que le mène à réfléchir, à se prendre la tête à changer. A changer oui car personne n'est parfait et il se rend compte que sa vie n'a pas de vrai sens, l'amour s'immisce en lui sans qu'il s'y attende.

Je ne vous en dit pas plus sur l'histoire sinon cela vous gâcherait le plaisir, on ne peut pas en dire trop sans spoiler.

Pour ce qui est de l'environnement on est dans de la pure anticipation, il y à sur Terre 170 millards d'humains, ils sont immortels. Notre histoire se déroule en Europe qui est devenue une ville, une "Gigapole" de 70 milliards d'âmes ou la verdure n'existe plus, le ciel n'est pas visible, l'horizon non plus si ce n'est que par les très très riche habitants des penthouse en haut des buildings qui jouissent de jardin privatif sur les toits.
Car l'Europe cette Gigapole est remplie d'immeubles, de tours et de building allant de 1 à 2 kilomètres de hauteur, en bas se trouvent les pauvres, au milieu les classes moyenne vivent dans des petites boite de 2 mètre sur 2 pour une personne seule et les riches on le haut et toute la place qu'ils veulent.

J'ai littéralement été absorbé par cette histoire, un livre à vraiment découvrir, pour ma part il fini dans mes coups de coeur de 2016 (le premier), je suis certain que je me souviendrais longtemps de cette histoire et que je vais repensé à des détails et des scènes souvent.

Attention aux personnes sensibles, c'est un roman de SF noir, très noir, cru, cash, réaliste avec des scènes choquantes par moment, ce n'est vraiment pas un livre pour les plus jeunes, même pour les fan de dystopie jeunesse je pense qu'il faut être assez mûre pour s'attaquer à ce pavé.
Pour les autres, si vous aimez la SF et les romans noir, allez y sans hésiter.

par Maks
2048, Tome 1 2048, Tome 1
Lionel Cruzille   
Un superbe premier tome, l'auteur a réussi à créer un univers futuriste réaliste et qui amène à réfléchir sur nos choix et notre société.

Le coté fantastique ne gâche rien à l'histoire bien au contraire.

A lire !

par Velandra
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Je tiens à dire que j'adore la couverture que je trouve tout simplement superbe!
L'histoire en elle-même est très immersive. À l'arrêt du livre, j'ai dû me faire violence pour ne pas imaginer des monstres partout!!
L'histoire et les personnages sont très bien travaillés. Beaucoup de suspens et ça, j'adore!
[spoiler]La première partie est véritablement mon coup de cœur, dommage qu'on ne soit pas resté dans l'Après![/spoiler]

par dedei77
Âmes sœurs Âmes sœurs
John Marrs   
http://saginlibrio.over-blog.com/2018/02/ames-soeurs-de-john-marrs.html
Je remercie Hugo Thriller pour ce service presse.

Quelle claque que ce livre! Je l'ai dégusté et dévoré jusqu'à 2h du matin, impossible de m'arrêter, il est devenu hyper addictif!

Nous sommes à une époque où il est de bon ton de se marier avec son âme sœur: c'est un gêne, découvert par une scientifique il y a 10 ans, qui permet de relier 2 êtres ensemble partout dans le monde. Cela a permis notamment de pacifier de plus en plus les relations inter-sociétales, la violence etc. Pour cela, il suffit de donner son ADN et l'entreprise vous communique le nom de votre Binôme.

L'auteur va nous faire suivre 5 personnages très différents, tous en recherche de cet amour total, celui qui dès que vous le rencontrez, vous fait battre le cœur, vous crispe le ventre, vous empêche de parler. Chaque chapitre relatera la vie de chacun d'entre eux. Et cette façon de nous compter leurs histoires m'a rendue avide de tourner les pages sans m'arrêter, je voulais savoir au plus vite ce qu'il arrivait à Ellis, Mandy, Christopher, Jade et Nick.

Ces derniers seront présentés dès le début pour bien comprendre à qui nous avons affaire: Jade et son amoureux australien, Ellis cette working girl arrogante, Mandy et sa quête du bonheur qui subira un choc énorme à la découverte de son Binôme, Nick qui ne voulait pas passer le test, mais poussé par sa fiancée va se retrouver dans une situation scabreuse, et enfin Christopher qui m'a fait halluciner par ce qu'il est intrinsèquement mais pour qui je me suis attachée malgré moi.

Leur envie de connaitre leur Binôme part de sentiments très divers mais au final, ils veulent tous les mêmes choses: croire en un bonheur génétique, celui qui ne nécessite pas de faire beaucoup d'effort. La société les récompensera en allégeant bon nombre de tracas administratifs.

Et puis, tout s’accélère, dans chacune des situations un grain de sable va émerger, enfler, souffler le lecteur. John Marrs ne prendra pas de pincette pour adoucir les angles, il va tout égratigner au passage, nos certitudes, nos ressentis. Sa plume va droit au but nous exprimant toute une palette d'émotions allant du sourire à l'horreur absolue, de la tension suprême au bonheur le plus pure. Il chahute les sens, on s'y perd, on s'y noie pour remonter à la surface complètement estomaqué mais en redemandant!

Je vois l'auteur tel un virtuose du maniement des émotions, il fait tout pour que notre empathie naturelle surgisse au profit de ses personnages pour ensuite la faucher en pleine expression.

Les 5 derniers chapitres clôturent ce moment de la vie de nos 5 héros, j'ai eu besoin d'un moment pour moi pour me recaler dans la réalité, pour les laisser m'échapper pour de bon. Waouh que ça fait du bien de lire ce genre de livre qui vous chamboule complètement.

Un auteur dont je suivrai les écrits!

Enjoy!

par sagweste
Ceux qui sont beaux Ceux qui sont beaux
Rose Sorel   
Une histoire très originale et prenante. La Terre a plus de 4000 ans et elle a évolué au détriment des humains. Elle n'en reste pas moins belle et sauvage. J'ai aimé le monde et les villes inventées. Elles ont l'air fantastiques.
J'ai aussi aimé les personnages: le prince froid car il a vécu un malheur et l'humaine forte malgré tout car elle est heureuse d'être vivante. L'alchimie entre eux met du temps à arriver mais une fois en place elles est belle.
3 petits bemols: toute l'action est concentré dans les 20 derniers % du livre, il y a des fautes d'orthographe et, il m'a manqué de découvrir les conditions de vie des humains. Mais je pense et surtout j'espère que cette omission sera réparée avec le tome 2. Qui de plus est annoncé comme un mm donc je suis impatiente !

par ODE53