Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aayla_xiaan : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Demain Demain
Guillaume Musso   
J'ai, encore une fois, pu réaliser ma petite tradition Musso, dévorer son nouveau livre le jour même, et je ne suis pas déçue !
Demain remplace sans aucun doute La Fille de Papier, qui était mon préféré jusqu'à présent. J'ai vraiment adoré ce roman, qui était très différents de ses derniers et un peu plus semblables à ses débuts du point de vue de l'atmosphère du livre.
Déjà, j'adore l'idée de base, pourtant vue et revue je vous l'accorde mais qu'il fait à sa sauce de façon royale. Ce roman mêle tous mes thèmes de prédilection à merveille avec, comme toujours, cet entremêlement des personnages, une intrigue qui tient en haleine, des rebondissements ingénieux, un déroulement digne des meilleurs films et un décors "comme si on y était" jusque dans les moindres détails, des personnages plus vrais que nature et attachants dans lesquels on peut s'y retrouver, le tout avec une touche d'invraisemblable. Parfait.
Ce qui me tue c'est de savoir qu'il va falloir attendre environ 1 an avant d'avoir droit à une autre de ses merveilles !


par Eoria
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Silhouette Silhouette
Jean-Claude Mourlevat   
Mes nouvelle préférées restent de loin: "Case départ" et "L'escroc".
L'humour noir de la première est machiavélique, la fin tombe si bien que je ne m'y attendais absolument pas! Pauvre Guillaume...
Quant à la seconde, c'est l'originalité qui m'a séduite et cette nouvelle m'a fait réfléchir toute la journée sur son véritable sens.

Pour le livre en général, je ne suis absolument pas déçue, l'écriture de J-C Mourlevat est toujours excellente et il a une imagination folle à laquelle il donne libre cours à travers des écrits divers.

Dans l'attente de son prochain roman.

par Jay117
Star Wars Le livre des Sith Star Wars Le livre des Sith
Daniel Wallace   
Toujours à la recherche d'infos sur l'univers de Star Wars, j'ai bien aimer ce livre. Je me suis régaler à lire toutes les infos sur le coté obscur.

par Oryana35
Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
UN LIVRE QUE JE NE VOULAIS PAS LIRE
Je connaissais l'histoire avant de la lire puisqu'une amie me l'avait racontée quand je lui avais demandé.
En vérité, je ne voulais pas le lire, à cause de cette chute que nous connaissons tous. Comment pouvais-je apprécier ces 600 pages en connaissant the élément déclencheur ?
En plus de cela, ce roman est tellement célèbre et critiqué par ceux qui ne connaissent pas la New Romance que j'avais très peur de tomber dans du cliché quasiment YA.

Bon je l'ai acheté tout de même (en même temps que la saison 2, vous avez vu comme je suis prévoyante ?), à un prix très très réduit sur Vinted.

UNE EXCELLENTE SURPRISE
Pourtant, j'ai été très rapidement happée par l'histoire.
Le format est très particulier, puisque ce sont des chapitres très courts comme on peut retrouver généralement sur Wattpad; mais je l'ai adoré. Ça a permis d'ajouter de l'action et des chutes vraiment accrocheuses.
Enfin, le scénario est vraiment top et ne traine pas en longueur. J'avais un peu d’appréhension en voyant le nombre de page ! Elles passent très rapidement, déjà parce c'est carrément addictif et parce que tout se passe vite. Aucune scène n'est inutile et l'autrice maitrise les sommaires à merveille et le scénario est étalé sur des mois !

Le point noir du récit est les personnages secondaires qusiment inexistants et peu développés qui n'ont qu'une facette de leur personnalité, ce qui ne rend pas le tout très réaliste. Je pense à Noah, le gentil; la maman; infecte cruelle et égocentrée; à Landon, le seul ami, Molly, la garce...
Et puis, Tessa n'a pas d'ami. C'est assez étrange je trouve qu'elle soit si peu entourée, compte tenu qu'elle va en cours et qu'elle ne partage qu'un cours avec Hardin.

DES PERSONNAGES DETESTABLES MAIS ATTACHANTS
Au départ, Tessa est assez insupportable avec ses pensées de sainte-ni-touche tellement innocente, et finalement elle se décoince très vite. Sa personnalité naïve qui la rendait vraiment exaspérante (disons le franchement) est finalement rattrapée par la vraie Theresa, c'est à dire une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Je me suis vraiment attachée à elle et beaucoup projetée. Parfois il nous arrive d'apprécier une héroïne mais de ne pas être d'accord avec ses choix, on aimerait pouvoir avoir d'autres réactions qu'elle pour faire avancer le récit dans notre sens.
Je pense que j'aurais quasiment réagit de la même manière qu'elle ce qui m'a bien aidé à l'apprécier.

Quant à Hardin, j'ai tellement de choses à dire sur lui. Je ne sais pas si je le hais profondément ou si je suis tombée un petit peu amoureuse de lui.
Il est vraiment infect et cruel c'est le mot. Il est lunatique voire bipolaire ! Anna Todd a réussi le pari de nous le faire aimer un chapitre et deux pages plus loin, de nous donner très très envie de le gifler.
Mais comme on aime souffrir, évidemment, on cherche plus loin que cette facette de lui. Et Dieu comme il souffre aussi. C'est un garçon mal dans sa peau, qui a été obligé de grandir trop vite avec un passé torturé.
C'est un vrai bad boy. Pas le genre de gars qui se la pète un peu et fait le dur uniquement, mais un salaud qui a des vraies failles. Je pense que c'est ça qui nous fait fondre.
J'ai beaucoup aimé le fait que l’autrice n'hésitait pas à le faire pleurer.
Son côté littéraire m'a fait fondre. Franchement un garçon froid mais tendre; cultivé mais réservé ça ne vous fait pas rêver ?

UN COUPLE DEVASTATEUR
Ensemble, ils sont explosifs. Entre leurs "je t'aime moi non plus", leurs disputes et leurs cris c'est vraiment un couple passionné. J'ai bien aimé cette partie, ça fait leur charme.
Ce genre d'attitude change de l'admiration de certains héros dans les new romance qui adulent tout ce que leur moitié fait.
En réalité, ils se disent très différents, mais je pense que le problème de leur couple et ce qui déclenche énormément de disputes est qu'ils se ressemblent beaucoup plus que ce qu'ils croient, mais ne se comprennent pas.

En somme j'irai presque à dire que c'est un coup de cœur.
(****/5)
Le Voleur de baisers Le Voleur de baisers
L.J. Shen   
Le travail de cette auteure est très difficile à évaluer.
Ses personnages masculins sont brutaux, cruels, détestables. La condition de la femme est mise à l’épreuve dans ce roman où le mariage arrangé est le fil rouge.
Francesca est courageuse, intelligente, pleine de ressource et tellement douce. Elle possède une force incroyable et met tout en œuvre pour ne pas se laisser guider par des hommes.

J’ai eu pitié d’elle, de Wolfe, du parrain de l’Outfit, d’Angelo.

Wolfe est indescriptible. Ce type est pire qu’un salaud. C’est un homme froid, qui ne possède aucune pitié et qui considère les femmes comme des objets : Il considère comme une perte de temps de leur donner des orgasmes.

Sa repartie et sa cruauté se compensent par son passé et la lutte contre lui-même qu’il exerce en permanence. En fait je crois qu’on tombe tous un peu sous son charme mais si on se met à le haïr.
Bravo à l’auteure pour ce point : on n’a pas le choix que de l’aimer un peu.

Il se trouve qu’il y a une scène difficile à passer que certains appellent [spoiler]un viol. [/spoiler]
Ce n’est pas le cas. Ce passage est très difficile, pour Wolfe et Francesca. Mais il est consenti.

A lire !
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
Une plume addictive, de jolies métaphores, un humour incroyable... que demander de plus ?

Cette lecture a frôlé le coup de cœur. Les personnages, même les secondaires, sont attachants et plein de répartie.

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit une aussi bonne lecture, j’attends avec impatience d’obtenir le tome 2 pour voir comment Henry s’en sort !

J’ai particulièrement apprécié que Nicholas ait plus de chapitres qu’Olivia, ça apporte vraiment quelque chose de nouveau : après tout c’est son nom qui fait office de titre je n’en attendais pas moins !

Un 8/10 bien mérité ?
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
Une très belle découverte !
Ce roman est le premier de Colleen Hover que j’apprécie vraiment.
Les personnages sont assez complexes et leurs actions ne sont pas tranchées comme s’ils étaient stéréotypés.

Il n’y a pas de « camps » à prendre dans ce triangle amoureux. J’ai beaucoup aimé la complicité entre Rigde et Sydney.

Cette new romance ne tourne pas autour du sexe et du désir. J’ai vraiment adoré que les personnages tombent amoureux avant de voir l’autre désirable. Évidemment ils se trouvent attirants, mais ce n’est pas une question de libido. Ils s’aiment au delà de leurs envies. Cette description de l’amour n’est pas souvent représentée dans les romances et ça fait du bien d’avoir cette version.

Les chansons originales apportent un vrai plus à l’histoire.

Je suis comblée !