Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aayla_xiaan : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire
Sophie Audouin-Mamikonian   
Il y a quelque chose que je ne comprendrai définitivement jamais...pourquoi certaines personnes classent un livre qui n'est paru nulle part dans des listes autres que "mes envies" ? (même si on peut prévoir l'adorer...)
Anyway: vivement la sortie du tome 9! Et espérons que sa couverture sera illustrée par Tania Palumbo (couvertures tomes 6, 7, 8)! ^^

par Ophie
L'École des femmes L'École des femmes
Molière   
Une comédie vraiment intéressante à lire. On découvre une satire de la société une fois de plus brillante, de la part de Molière, et on comprend bien pourquoi cette pièce a pu par le passé déclencher une si grande querelle. Un sujet original et intéressant, qu'est celui de l'éducation des femmes au XVIIème siècle. On voit la mise en place d'une situation qui restera culte au théâtre et qui inspirera de nombreux dramaturges des siècles suivants, comme Beaumarchais par exemple. En tout cas, il est sur que seul Molière pouvait avoir l'audace de si vivement critiquer et remettre en cause le système éducatif des filles qui peut aujourd'hui paraître comme horrible et injuste.

Les personnages sont tous très particuliers, mais vraiment intéressants à étudier. Arnolphe joue à merveille le rôle de cocu imaginaire, un homme paranoïaque sur les bords, et qui a pour obsession de se croire constamment trompé. Agnès joue quant à elle, à merveille le rôle de jeune ingénue. Les autres sont tantôt moralisateur, tantôt comique, ce qui ne fait qu'apporter des éléments comiques et satiriques à cette pièce.

J'ai donc beaucoup apprécié cette oeuvre, qui pour moi relève du très bon théâtre et qui respecte bien les règles du classicisme. La pièce est courte et ce lit donc relativement vite. On ne s'ennuie pas et le fil de l’histoire est très prenant. On retombe dans une histoire avec une intrigue simple mais qui est belle quand même. Le plus intéressant fut sûrement de voir comment l'amour peut changer radicalement une personne, et comment il peut rendre courageux et téméraire aussi. La beauté de l'amour de la jeunesse est ici très bien exploitée, et c'est un régal à lire. [spoiler]Je dois avouer que même si la fin était complètement attendue , et qu'elle peut sembler un peu invraisemblable, elle reste quand même heureuse, mais j'ai quand même eu un peu de peine pour Arnolphe, qui même si c'est un personnage excessif, jaloux, manipulateur et égoïste, il était un petit peu attachant, et le voir triste à la fin, c'est dommage. Mais bon au moins Horace et Agnès pourront se marier, et cette dernière va enfin sortir de son innocence et de son ignorance.[/spoiler]

Ce fut donc un agréable moment de lecture, une pièce divertissante et amusante mais qui nous en apprend plus sur les mœurs de la société contemporaine à l'auteur.
Le lexique est cependant un peu difficile à comprendre par moments, et on passe pas mal de temps à lire les notes en bas de page aussi... Mais ça reste tout de même abordable et sympathique.
Une lecture que je ne regretterais pas, et qui fait partie de mes pièces favorites.

par elana55
L'Épouvanteur, Tome 7 : Le Cauchemar de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 7 : Le Cauchemar de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Encore un excellent tome, l'histoire principale progresse et on retrouve avec plaisir le personnage de Lizzie. On sent qu'un véritable univers s'est créé autour de l'épouvanteur et que finalement, il est si proche de notre réalité qu'on y croit.
Je suis toujours aussi curieux de savoir comment va évoluer la relation entre Alice et Tom et [spoiler]j'aime aussi voir que la relation Alice et M. Gregory évolue elle aussi. Tom se laissera t il conquérir par l'Obscur? il faudra attendre quelques temps pour le savoir maintenant =)[/spoiler]

par syl1984
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Joanne Kathleen Rowling   
J'ai adoré ce tome-ci tant émouvant par la rencontre de Harry et de Sirius. Et tant tragique aussi, lorsque celui-ci doit fuir à nouveau. On apprend aussi beaucoup de choses sur les parents de Harry - surtout sur son père. De plus,Harry progresse énormément en tant que sorcier durant cette troisième année à Poudlard (il parvient à créer un patronus, à faire fuir toute une horde de Détraqueurs et à faire face à sa plus grande peur) .

par marjolen7
Tara Duncan, Tome 6 : Dans le piège de Magister Tara Duncan, Tome 6 : Dans le piège de Magister
Sophie Audouin-Mamikonian   
Non ça va, Tara Duncan est quand même assez différente de Harry Potter. On dit que c'est sa petite soeur parce qu'elle a beaucoup de succès et que le livre parle de magie mais ce n'est pas la même chose. Dans Tara Duncan, il y a beaucoup plus d'humour et d'action que dans HP. Les personnages sont également très attachants.
Pour conclure, Tara Duncan ressemble un peu à HP à cause des thèmes abordés et car Magister rappelle un peu Voldemort mais on ne peut pas dire que c'est copié collé.
Je conseille cette série aux ados. On passe un bon moment à la lire.
L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
ET de 9 !

Je dois avouer que j’ai éprouvé une certaine réticence avant de me procurer ce tome, étant habitué à ce que Tom soit le narrateur. Mais en commençant ma lecture, j’ai réalisé combien j’avais eu tort de m’inquiéter car Joseph Delaney sait ce qu'il fait. Et je peux affirmer sans ciller que Grimalkin et l’Epouvanteur se hisse aisément dans le top 5 des meilleurs romans de la saga. D’ailleurs je préfère nettement le titre anglais "I Am Grimalkin", car ce n’est que d’elle dont il est question dans ce tome : une tueuse dangereuse et fascinante dont l’auteur a réussi le véritable tour de force de nous faire éprouver de l’empathie et même une grande sympathie à son égard. On est inquiet pour elle et son entourage tout au long du roman et on jubile, on ressent un plaisir un peu malsain lorsqu'elle tranche la gorge d’un ennemi. Oui, Grimalkin est l’un des personnages les plus intéressants de cette saga et l’idée de faire un tome centré sur elle était tout simplement brillante. Comme avec le tome précédent, on se laisse emporter par ce roman que l’on a du mal à reposer une fois commencé tant on veut connaitre le dénouement. Et quel dénouement !

Alors à ceux qui hésiteraient comme moi à lire ce livre, je n’ai qu'un mot à vous dire : « Foncez ! ». Vous ne le regretterez pas.
Et pour ma part j’attends avec une très grande hâte de pouvoir avoir le tome 10 entre mes mains !

PS : Ceux qui ont lu Harry Potter dans son intégralité, reconnaîtront au chapitre 16 un petit clin d’œil de l’auteur à la célèbre saga de J.K Rowling, notamment par l’usage d’un sortilège assez présent dans l’univers du sorcier à lunettes.


par cillian26
On ne badine pas avec l'amour On ne badine pas avec l'amour
Alfred De Musset   
En suivant les conseils de mon professeur de français, j'ai décidé de découvrir cette pièce, et je l'ai beaucoup aimée! Elle se lit sans difficultés et très rapidement. Cette histoire est celle de beaucoup d'autres mais racontée de façon plus dramatique étant donné la fin que Musset nous offre. Deux jeunes personnes orgueilleuses, qui n'osent s'avouer leurs sentiments et qui se lancent dans le jeu du "Je t'aime, moi non plus." L'un en séduisant une autre jeune fille, et l'autre en déclinant toutes les propositions du concerné pour lui laisser penser qu'elle n'est pas amoureuse de lui. On ignore comment se positionner par rapport à ses deux personnes, car on peut comprendre qu'elles n'osent pas se dire clairement qu'elles s'aiment, et dans ce cas elles deviennent touchantes, mais on peut également leur en vouloir d'avoir fait perdre la tête à une jeune fille qui ne demandait qu'à être aimée et qui ne supportera pas le fait d'avoir été prise pour une idiote. C'est assez difficile de les juger. Voilà un passage de cette pièce, très connu, que j'ai beaucoup aimé: "Mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit: j'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui."
La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde
Kiera Cass   
Alors, ce livre n'est pas nécessaire pour comprendre le tome 3, mais il nous montre certains aspects d'Aspen que je n'imaginais pas. Ce livre à augmenté l'estime que j'avais pour lui!
Mais bon, malgré tous les livres du monde du point de vu d'Aspen je reste quand même
TEAM MAXON!
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
L'Épouvanteur, Tome 11 : Le Pacte de Sliter L'Épouvanteur, Tome 11 : Le Pacte de Sliter
Joseph Delaney   
C'est toujours un plaisir de retrouver les romans de Monsieur Delaney ! On ne retrouve pas Tom ou l'epouvanteur mais un nouveau personnage nommé Sliter.
L'histoire se situe loin de la comté, et comme d'habitude le roman se lit tres bien ! Je n'ai pour le moment encore jamais été decue des romans de l'épouvanteur. Et malgré qu'il s'agisse du 11 ème tome, je ne m'en lasse pas. Vivement la suite.

par emi_h1