Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aayla_xiaan : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Bound by Blood Bound by Blood
Elizabeth Darvill   
Dans la guerre, la plus grande bataille est l'amour.

Vampire, Mila Deluca est aussi puissant dans la magie comme son déclencheur doigt est rapide .
Chef de meute, Bryce D'Angelo est aussi sexy mais c'est un guerrier et il est mortel .
Deux espèces tout aussi puissants , les vampires et les Lycans sont des ennemis naturels . Pourtant, lorsque la vie de Mila et Bryce entrent en collision au milieu d' un monde rempli de chaos une alliance précaire est formé . Ensemble, ils doivent redresser les torts et répandre la justice face à un mal dangereux ...mais dans leur lutte, un lien entre eux se créer en quelque chose de beaucoup plus profond que la simple convoitise .
Le sort du monde dépend de Mila et Bryce et pour ça ils vont devoir se lier par le sang.

AVERTISSEMENT : langue forte , le sexe chaud et beaucoup de mordant.

par eno64
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 12 : le voyageur de l'obscur Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 12 : le voyageur de l'obscur
Gena Showalter   
Bilan mitigé : Ce 12ème tome est centré sur Baden, ancien gardien de Méfiance qui s’est laissé tuer pour en s’échapper mais il est passé d’un enfer à un autre en restant prisonnier de Lucifer pendant des siècles avec Pandore. Il est revenu d’entre les morts grâce aux bracelets d’Hadès le rendant visible et tangible mais ne supporte pas qu’on le touche et est habité par Destruction qui veut éliminer tout le monde. Baden doit lutter constamment pour ne pas qu’il s’attaque à ses frères. Il est également devenu l’esclave d’Hadès qui lui demande d’exécuter des taches dans le but de gagner face à Lucifer. C’est dans ces conditions qu’il fait connaissance de Katarina, une humaine qui vient de se marier avec sa cible. Il doit récupérer une pièce qu’Aleksander a en sa possession et prend Katarina en otage. Katarina ne s’est mariée avec lui que sous la menace de la mort de ses chiens... Lecture assez mitigée : j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage féminin et Baden ne m’a pas plus charmée que ça. Par contre, les passages concernant Caméo ainsi que ceux avec Gillian mourante que William a enlevée sont excellents et promettent une suite captivante.

par Folize
Le Joyau, Tome 0 1⁄3 : Sil's Story Le Joyau, Tome 0 1⁄3 : Sil's Story
Amy Ewing   
Cette petite histoire courte sur Sil nous apprend à mieux la connaitre et à aussi mieux comprendre le deuxième tome du livre qui est : La Rose Blanche.
J'ai vraiment beaucoup adoré ces quelques pages !

par Yatrini
Power Games, Tome 1 : Jardin d'Eden Power Games, Tome 1 : Jardin d'Eden
Lia Rose   
S'accepter tout simplement...

Eden est une jeune femme de 25 ans complètement effacée, peu consciente de sa valeur, elle fait tout pour passer inaperçue jusqu'à se cacher dans des vêtements quelconques ne la mettant absolument pas en valeur, le comble pour une styliste avec un talent indéniable. Sa personnalité a été complément brimée par une mère exécrable, se faisant un malin plaisir de la rabaisser à tout bout de champ, le peu de confiance restant en elle lui a été enlevée deux ans plus tôt par son ex petit ami. Heureusement elle est entourée d'amis irremplaçables composés de Norman, Juliana, Clarisse, Audrey et sa petit soeur Lucie qu'elle a quasiment élevée.

Quand son monde entre en collision avec celui d'Alec, son voisin depuis un an, tout sera remis en question...

Alec, à premier vue, c'est le beau gosse fêtard, serial baiseur qui jouit sans limite de la vie avec ses deux comparses musiciens Johan et Ruben.

Quand il lui propose de révéler la femme fatale qui sommeille en elle en échange d'une participation à une audition, elle hésite ...

Eden s'avère être pleine de surprises, ce petit bout de femme vous fera fondre de par sa grandeur d'âme et son grand cœur, j'ai adoré voir cette jolie fleur éclore et enfin être entourée d'un nouveau cocon d'amour et d'amitié.

Alec lui se révèle être un maître dans l'art de la mettre à l'aise, ils vont devenir au fil du temps l'ancre de l'autre, apaiser leur souffrance respective car oui même lui nous montre une personnalité brisée, attachante aux antipodes de la première impression. Le voir se prendre cet amour en pleine face a été un de mes meilleurs moments.

L'écriture est superbe, il y a la juste dose d'amour, de sexe, d'amitié, de légèreté, de souffrance, de trahison et de musicalité. Je suis in love de tous les personnages exceptés deux, eux je les aurai bien étripés.

Cette histoire vous amène à vous demander si chaque rencontre est le fruit du hasard, si peut-être quelque part quelqu'un ou quelque chose œuvre en secret dans l'unique but de vous ramener sur le chemin de la maison.

Merci Lia pour cette lecture, je te dis à très bientôt sur Power Games tome deux, Angie ris! Je me fais une joie de découvrir de nouveaux personnages.

par EloLML
Au-delà des étoiles, Tome 1 Au-delà des étoiles, Tome 1
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Sarangins, tome 1 : Sélog Sarangins, tome 1 : Sélog
Emmanuelle Amadis   
Une bonne romance paranormale.
Les Sarangins sont un peuple venu d'une autre planète, à la recherche de leur âme sœur.
Les sentiments et doutes sont bien exprimés, la découverte de leurs coutumes et mode de vie sont intéressants.
Une bonne lecture

par Adèle
Le Cycle de Drenaï : Waylander Le Cycle de Drenaï : Waylander
David Gemmell   
Encore un livre que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt ! (Décidément...) Contrairement aux histoires de fantasy classiques qui narrent la quête d'un homme ou d'un adolescent, devenu héro presque malgré lui, le personnage de Gemmell, Waylander est l'image même du anti-héro ! Sarcastique, acerbe, asocial, il n'aime personne et le monde le lui rend bien !
De plus, ce anti-héro est même un assassin. Ancien fermier reconverti à la mort de sa femme et de ses enfants, Dakeyras devient finalement Waylander l'Assassin, le Voleur d'Ames, acceptant de tuer n'importe qui contre de l'argent !

Le fait que ce héro malgré lui soit un assassin à la réplique cinglante donne un tout autre goût à l'histoire et nous change vraiment de ce genre de héro un peu stéréotypé que l'on peut retrouver dans les histoires de fantasy.

Dès les premières pages, Gemmell nous entraine dans un univers sombre, où la guerre fait rage. Un univers impitoyable de meutres et de barbarie, décrit d'une manière telle que l'on s'imagine parfaitement le décors. C'est au milieu de ce chaos que Waylander vit, ou plutôt survit, échappant à ses ennemis pour en fuir d'autres. Le style imagé de l'auteur fait que l'on plonge dans l'histoire si bien qu'on a l'impression de vivre les aventures en même temps que les personnages.

La plume de Gemmell est fluide et très agréable à lire. Les scènes sont détaillées de façon à ce que l'on puisse la visionner en même temps qu'on la lit, mais sans plomber le livre. On reconnait son style d'écriture par le vocabulaire qu'il emploi. C'est du lourd ! Il a pas peur des mots et cela se vérifie dans le langage parfois cru qu'il utilise !
J'ai aussi aimé la façon dont il a construit son histoire, les retournements de situation à la dernière minutes. A chaque instant, on pense qu'il va se passer telle chose et finalement, il s'en passe une autre. Un personnage apparaît, mais jamais celui auquel on s'attend !

Pour conclure, je dirais que j'ai passé vraiment un très bon moment à lire cette histoire ! Vraiment un très bon livre !!

par Fantasyae
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 6.5 : The Darkest Facts Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 6.5 : The Darkest Facts
Gena Showalter   
Un petit plus, juste pour le plaisir. Rien d'important pour la suite de l'histoire mais on retrouve tous les seigneurs et leurs compagnes (pour ceux qui en avaient déjà une) dans divers situations (interviews, discussion ...)

par Misslice
Possession, Tome 1 Possession, Tome 1
Elana Johnson   
Possession est un roman dystopique qui nous entraîne dans un monde vraiment intriguant. En effet, on pénètre dans un univers séparé en deux catégories de personnes : les Goodies, ils vivent dans un lieu dirigé par de nombreuses Règles mais en apparence parfait et les Baddies, eux vivent dans un endroit plus libre mais surveillé par les Greenies ou les Penseurs si vous préférez. Ils contrôlent également les Goodies, mais avec beaucoup plus de rigueur.
Comme vous le pouvez le constater, on entre dans un monde assez complexe, peuplé de plusieurs niveaux de hiérarchie. J'ai adoré découvrir qui appartenait à quelle niveau d'ailleurs... Enfin passons, si je ne vous présente pas les personnages, vous ne risquez pas de comprendre ! Dans ce roman, nous suivons Violet, surnommée Vi, qui vit dans le monde des Goodies. Elle a perdu son père et sa grande sœur très jeune et est intimement persuadée que les Penseurs y sont pour quelque chose. De plus, les relations avec sa mère sont très mauvaises car cette dernière en veut à Vi de ne pas pouvoir combler le manque qui règne en elle depuis les disparitions de son mari et de sa fille.
A cause de toutes ces épreuves mais essentiellement parce que Vi pense que ce mode de vie est vraiment choquant et inhumain, elle est devenue une rebelle. D'ailleurs, elle n'a pas peur de le montrer aux Greenies ( les Penseurs, pour celles et ceux qui seraient un peu perdu(e)s ). La preuve, elle a débranché son e-comm, un appareil que tout le monde doit porter dans son oreille pour recevoir les transmissions des autorités ( donc des Greenies ), elle n'hésite pas à marcher dans les rues à la nuit tombée et elle n'a pas peur de fréquenter un garçon. Car oui, c'est interdit. Mais pour Zenn, Vi serait prête à faire n'importe quoi. C'est son meilleur ami d'enfance et l'homme avec qui elle est liée. Mais voilà, tout va très vite s'écrouler.
Un soir, alors quelle se promenait tranquillement avec lui ( chose prohibée ), Vi va se faire attraper et capturer. Loin de Zenn et de sa mère, elle va être transportée dans une prison en attendant son transfert à Freedom, lieu où elle subira un lavage de cerveau avant d'être forcée à vivre avec les Baddies à cause de toutes les Règles qu'elle a enfreint. Sauf que ceux qui l'ont enfermé, et qui ne sont autre que les Penseurs, n'avaient pas prévu qu'elle rencontrerait Jag, et qu'ils se retrouveraient dans la même cellule. Jag est un Baddies. Comme vous l'aurez compris, il se fiche des Règles et préfère penser par lui même... C'est d'ailleurs là qu'est son plus gros point commun avec Vi... Ils sont des Libres Penseurs.
Très vite, ils vont se lier d'amitié et former un duo vraiment touchant. Même si Vi n'arrive pas à oublier Zenn, elle se rapproche inévitablement de Jag. Bien sûr, en tant que rebelles, ils vont vouloir s'enfuir. Cette idée va vite tourner à l'obsession, d'ailleurs. Même si au départ la tâche s'avère très difficile, la détermination de Vi et la volonté de Jag vont leur permettre de s'évader. J'ai beaucoup aimé cet aspect des héros. Ils sont très forts, ils s'accrochent, ils ne perdent jamais espoir. Ça fait du bien de retrouver des personnages qui n'ont peur de rien et qui veulent à tous prix se battre pour survivre dans un monde qu'ils détestent.
Très vite ( car dans ce roman, on ne respire pas une seconde ! ), les problèmes vont se multiplier autour d'eux. Ils vont devoir faire face à de très grosses révélations qui m'ont surpris, car je n'en ai vu aucune arriver ! L'auteure a vraiment fait preuve de beaucoup d'imagination et m'a fait découvrir un monde passionnant où les trahisons et les faux-semblants se renouvellent sans cesse. Mais Jag et Vi vont surmonter chaque épreuve en restant soudés. Bien sûr, leurs sentiments vont évoluer, et Elana Jonhson a le don de nous décrire de superbes scènes romantiques. Nos deux protagonistes vont tomber amoureux et former un couple magnifique. A la fois drôles et émouvants, ils nous font vraiment passer par une foultitude de sentiments.
Évidemment, Zenn ne reste pas en arrière plan. Vi n'arrive pas à l'oublier, mais pourquoi ? Et au fond, était-il vraiment son allié ? Oh oui, vous pouvez vous poser la question, car dans ce livre, il faut se méfier de chaque personnage. Tous cachent des secrets... Ou des pouvoirs insoupçonnés ! Des pouvoirs ? Oui oui, dans Possession, il n'y pas seulement que les Penseurs qui peuvent contrôler la population. A votre avis, pourquoi Jag et Vi sont-ils considérés comme dangereux aux yeux des Greenies ? Haha, vous commencez à vous poser des questions ? Tant mieux, car je n'en dirai pas plus sur eux.
On progresse donc dans un monde parsemé de batailles pour l'espoir, de trahisons inconcevables et d'une romance magnifique. La fin est vraiment haletante et les dernières pages m'ont tué ! Comment l'auteure peut nous faire ça ? Franchement ? Vi va devoir subir une épreuve plus que douloureuse et assumer ses choix. Les dernières lignes sont juste... Argh, il n'y a pas de mots ! Elles sont horribles ! En plus quand on sait que la suite ne portera pas sur l'histoire de Vi et Jag ( enfin, pas entièrement ), ça nous achève !
Possession est donc un bon roman dystopique qui nous plonge dans un univers complexe mais sidérant. On voyage aux côtés de héros forts et frappants et au cœur d'une histoire d'amour captivante. Je le conseille sans hésiter à tous les amateurs de dystopies et de fins à couper le souffle...

http://wandering-world.skyrock.com/3016130193-Possession-Tome-1-Possession.html

par Jordan
Les frères immortels, tome 1 : Maudit par le feu Les frères immortels, tome 1 : Maudit par le feu
Jacquelyn Frank   
De l'auteur à succès du New York Times Jacquelyn Frank voici le premier livre extrêmement chaud de la nouvelle série palpitante représentant quatre frères guerriers qui ont le pouvoir - ou plutôt la malédiction - de l'immortalité.

Pendant des siècles, Dethan a été pris au piège dans un enfer ardent pour avoir défier les dieux et saisit le pouvoir de l'immortalité. Condamné éternellement à se faire bruler par les flammes et se régénérer pour être consommé encore une fois. Dethan a perdu tout l'espoir - jusqu'à ce que la Déesse du Conflit apparaisse. Elle le libérera du supplice - s'il utilise son pouvoir et sa force de guerrier pour lever une armée et battre une faction féroce ennemie des dieux.

Enfin libre de vivre à nouveau comme un homme, Dethan rencontre le Selinda-héritier du trône d'Hexis-et ses pensées se détournent rapidement de la conquête des villes à la nouvelle conquête qu'est cette beauté entêtée. Fiancé à un cruel, powermonger, Selinda a besoin d'un champion Dethan. Ce dernier accepte la proposition faite : la princesse partagera son lit - et son corps - avec lui, Dethan sauvera sa ville des forces destructives. Comme les amants s'enflamment d'une passion aiguë, Dethan risquera tout voire même la colère de la Déesse du Conflit - Pour avoir la chance de faire de Selinda sienne pour toujours.

par anonyme