Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Abigail2005 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pacte des loups, Tome 1 Le Pacte des loups, Tome 1
Melissa De La Cruz   
Quelle agréable lecture !

Le Pacte des Loups est un roman Spin-Off de la série Les Vampires de Manhattan, qui se lit normalement avant le tome 7. Mais les éditeurs Albin Michel Wiz ont foutu n’importe quoi en nous sortant le tome 7 avant le Spin-Off, ce qui fait que perso j’ai rien pigée à l’histoire de Bliss et Lawson en lisant le livre. C’est seulement un an après qu’il sorte le Spin-Off, alléluia ! Pour en venir au roman en lui-même, j’ai énormément appréciée, comme d’habitude avec Melissa de la Cruz, ce livre est génial !

Lawson est un loup des enfers. Bientôt, lui et sa meute vont être transformés en Chiens de l’Enfer, ces bêtes sans âme et sans volonté au service des sang-d’argent et de Romulus. Il trouve le moyen de s’enfuir, accompagné de quelqu’un de ses compagnons, notamment la belle Tala, dont il tombe amoureux une fois arrivée à la surface. Mais bientôt les Chiens les retrouve, et Tala a disparue. Déterminée à retrouvée son amour, Lawson s’allie à Bliss Llewellyn, l’ancienne vampire, fille de Lucifer et de l’archange Gabrielle…

De tous les personnages féminins de la saga, Bliss a toujours fait partie de celles que j’appréciais le moins. Je ne la déteste pas, seulement elle me laisse parfaitement indifférente. Ca ne change pas avec ce livre, j’ai appréciée son histoire mais Bliss ne me touche toujours pas. Lawson ne m’a rien fait non plus, c’est un personnage fade, je trouve, bien que son amour pour Tala m’ait presque fait pleurer. En revanche j’ai eu un coup de cœur pour Arhamine et Edon, c’est un beau couple.

J’adore l’écriture de Melissa de la Cruz, si fluide, si agréable à lire, on lit ça à la vitesse de la lumière. Et, cerise sur le gâteau, elle a introduit de l’Antiquité romaine à son récit dans ce roman ! Là je suis comblée ! Retrouver Rome dans un roman comme ça, ça me fait tellement de bien ! Après, ce n’est pas le meilleur roman de la saga, mais il est vraiment bien, avec une bonne histoire, et puis ça reste du Melissa de la Cruz, ça m’a fait un bien fou de replonger dans le monde fascinant des sang-bleu. Je ne me lasserais jamais du monde si unique que l’auteure à créer, et qui me berce depuis 2009.

Et ce n’est pas encore fini… Maintenant, attendons le roman Graphic !

La Croisade éternelle, Tome 1 : La Prêtresse esclave La Croisade éternelle, Tome 1 : La Prêtresse esclave
Victor Fleury   
" La Prêtresse esclave " prend place dans un univers d'inspiration mésopotamienne, ou pour le moins orientale, fait de croyances et de mode de vie spécifique.
L'un de ces modes est d'avoir un - ou plusieurs- " oblat " lié à une personne de rang royal. Ces esclaves correspondent à une projection des besoins et des sens (l'ouïe, la vue, le toucher...) pour la personne à laquelle ils sont lié.
L'histoire se concentre ici sur Akurgal, jeune Infant, qui pensait être l'héritier du trône avant de se voir recalé ; aidé de ses oblat.e.s et surtout de l'une d'elle, Nisaba - que l'on suit en parallèle ainsi que son passé- il tentera de prouver sa valeur, de vaincre des ennemis et de reconquérir la place de régent qui lui est dû.

Sorte de long parcours initiatique, et chemins semés d'embûches, je ne sais pas vraiment comment me situer pour ce livre. L'univers est riche, travaillé, foisonnant de détails, mâtiné de magie, de mystérieux pouvoirs et de croyances. J'ai trouvé le système des liens aux oblats intéressant et très curieux à la fois !
Cependant, j'ai trouvé le rythme assez lent ( je crois que je suis dans une mouvance de roman lent en ce moment ^^ ) : les péripéties du voyage arrivent selon une trame régulière et au final assez prévisible. de plus, il est difficile au début de se familiariser avec les termes inconnus (liés à l'univers du roman mais non expliqué...) ainsi qu'aux prénoms et titre de chaque personnage ; ceux-ci sont rappelés souvent et emmêlent la lecture.
L'ambiance générale est agréable et ce tome pose sans doute les bases de l'intrigue, puisqu'il s'agit d'un premier tome, dont le final (cliffhanger bonjour ! ) laisse entendre un renversement pour la suite.

par Axelle-32
Les Adversaires Les Adversaires
Fabien Clavel   
Ayati voit sa vie basculer quand elle assiste à un combat opposant une ancienne professeure et un individu. Sans le vouloir, elle vient de découvrir les batailles que se livrent les anges et les démons, cinglantes, impitoyables et cruelles qu'elles sont...elle fera la rencontre d'un ange, un Veilleur précisément, qui la guidera vers cet univers secret et...dangereux.
Vraiment, nous avons une preuve que mêmes les auteurs français peuvent donner un très bon roman YA.
Primo, il s'agit de mon premier livre sur les anges et démons et il casse tout sur son passage ! Fabien Clavel développe son imagination d'une richesse inédite.
Ensuite, l'autre point qui m'a fait adhéré est la complexité des motivations des protagonistes et antagonistes. Car quand on parcourt les pages, on comprend que tous les personnages ne sont pas tous noir et blancs : les méchants ne sont pas vraiment horribles et les gentils font quelques peurs...Vous verrez pourquoi ! Et cela m'a retourner de voir que les plans de certains méchants avaient finalement un bon but honorable à l'humanité (ceci n'est pas de l'ironie) tandis que ceux de certains gentils...glacent le sang.
Par contre, ne vous attendez pas à des moments très joyeux. Amertume est la sensation qui nous colle durant tout le récit. C'est pas un roman dépressif mais la mélancolie est présent, tout de même.
Et je ne veux pas lancer un débat brûlant mais [spoiler]apprendre que Dieu n'existe pas et qu'il ne s'agit qu'une mascarade me heurte[/spoiler].
En conclusion, un très bon roman un peu triste aussi.

par Rosara
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 4 : La Carte des jours Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 4 : La Carte des jours
Ransom Riggs   
Quand j'ai vu le roman dans le rayon du magasin, j'ai sauté sur ma mère pour qu'elle me l'achète. Une vraie perle ! J'ai beaucoup apprécié ce tome. Retrouver la bande des particuliers m'a fait plaisir.
Keleana, tome 0,2: The Assassin and the Healer Keleana, tome 0,2: The Assassin and the Healer
Sarah J. Maas   
Que dire.... Une nouvelle courte, sur les suites des aventures de Keleana après qu'elle se soit fait rosser par Arobyn à son retour de la mission qu'elle lui a fait capoter quand elle a libéré les 200 esclaves qui lui étaient dûs.
Et donc cette nouvelle parle de l'ennui de Keleana de devoir attendre sa prochaine punition et l'ennui est très très largement partagée par le lecteur. On y fait également la connaissance d'une soigneuse, on prend vraaaaaaiment le temps de la connaître mais aura-t-elle au moins une intervention dans un prochain tome ? Rien n'est moins sûr. Keleana en éprouve d'ailleurs de l'indifférence totale sauf quand elle apprend qu'elle est soigneuse. Et là je me dis mais quelles belles paroles en l'air dans le tome 1 quand Keleana pleure les peuples opprimés alors qu'elle regarde cette jeune femme enfermée dans son non-avenir sans absolument une once de compassion...
La seule partie intéressante viendra dans les 10 dernière pages quand le statut de soigneuse vaudra à la jeune femme de l'échange et de l'aide de la part de Keleana.

par laflut
Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent
Mark Henwick   
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/amber-farrell-tome-0.5-origine-et-tome-1-la-morsure-du-serpent-mark-henwick.html

J'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir une nouvelle série bit-lit chez Milady. Généralement je suis assez friande de ce genre et j'étais vraiment curieuse à l'idée de rencontrer Amber Farrell qui suite à une attaque dévastatrice doit quitter l'armée. Cependant, elle n'est plus vraiment la même depuis. J'étais d'autant plus pressée puisqu'elle devient par la suite détective privé et autant vous dire qu'après Kate Daniels j'avais hâte de découvrir cette héroïne-ci.

Commençons par le commencement. Déjà je trouve que c'est une super idée d'avoir sortit la nouvelle Origine en lot avec le premier tome. C'est super sympa et ça permet de poser les bases de l'histoire. Bien souvent, les nouvelles passent à la trappe, du coup, j'en étais ravie.

Maintenant parlons un peu du contenu. A la lecture de la nouvelle, je n'ai pas spécialement adhérer à la plume de l'auteur. Je trouvais le rythme assez lent et l'héroine ne m'avait pas spécialement marqué. Cependant, je n'avais pas envie de juger l'histoire sur une petite nouvelle c'est donc la raison pour laquelle j'ai laissé quelques jours passer pour me plonger dans le tome 1, la morsure du serpent.

Et là, rebelote. Finalement, ce n'était pas une si bonne idée que mon esprit pense à Kate Daniels lorsque Amber Farrell devient détective. Pourquoi ? Eh bien parce que malheureusement elle ne lui arrive même pas à la cheville. Là où Kate a du piquant et du répondant, Amber est assez lisse et n'a pas vraiment d’interactions avec les autres. Les affaires de Kate m'ont de suite emballée alors qu'avec Amber Farrell je ne me suis pas sentie embarquée pire que ça même, j'ai trouvé ça assez long...

Alors forcément quand on accroche pas à l’héroïne qui avouons-le n'a quasiment pas de dialogue avec les autres, on tourne vite en rond. C'est dommage car au final, si les personnages secondaires étaient plus présents ça aurait gagné en dynamique.

Second point non négligeable, je n'ai pas non plus été fan du style de l'auteur. C'est beaucoup de descriptions et quelque part ça alourdissait le tout. Alors certes l'action est présente mais je n'avais pas l'impression qu'il se passait grand chose.

Enfin, je m'attendais à beaucoup d'humour (une fois de plus mon esprit repense automatiquement à Kate Daniels) mais pour ma part, je n'ai pas souris une fois tout au long de ma lecture... Suis-je à ce point insensible à l'humour ?

En conclusion, après une nouvelle et un premier tome pas super, je pense que le verdict est tombé, je n'ai pas aimé ce début de série et j'en ressors vraiment déçue car j'étais ravie de retrouver un genre que j'affectionne. De mon côté je vais sans doute me replonger dans Kate Daniels !

par Carole94P
Académie Bonfire, tome 1 : Initiation Académie Bonfire, tome 1 : Initiation
Imogen Rose   
J'ai beaucoup apprécié ce livre. Il nous parle de personnages comme les démon dont on a pas l'habitude d'entendre parler c'est vraiment surprenant. Contrairement à certains je mes suis vraiment accroché au personnages et je l'ai trouve très fidèle à la réalité (au niveau de leurs émotions bien-sûr!!)



par clem95
Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos
Morgan Rhodes   
Juste : waouh.

J'ai tellement hésité avant de me plonger dans ce roman. Et maintenant, je ne comprends pas pourquoi. C'était une si bonne lecture ! Du genre qui vous donne l'impression d'être fort et faible à travers les personnages et leur histoire.

C'était magique, tout simplement.

L'histoire ne perd pas un instant pour commencer. Dès les premières pages tout démarre et rien ne s'arrête avant la dernière. Lorsqu'on arrive à la dernière page, on ne peut que vouloir connaître la suite.

J'ai beaucoup de choses à dire sur ce premier tome mais je ne sais pas par quoi commencer. Peut-être par dire que ce premier tome promet une histoire tout bonnement épique et que la fin promet une suite à sa hauteur.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Elle est bien construire et l'intrigue est très bien menée. C'est captivant, passionnant et sérieusement addictif. Ce premier opus fut entraînant. Chaque fois que j'arrivais au bout d'une page, je me devais de passer à la suivante. M'arrêter pour travailler ou autre n'était pas facile. Loin de là même !

De plus, l'univers est complet et très intéressant à découvrir. J'aime beaucoup.

Avec ça, la plume de l'auteure est agréable à découvrir : fluide, légère et suffisamment descriptive pour que les mots forment des images lorsqu'on les lit.

Suite à cela, j'ai adoré les dialogues entre les personnages. Ils font passer de véritables émotions et j'avais l'impression que l'auteure les avait écrit tout naturellement, sans jamais se forcer. Ce qui est peut-être le cas après tout. ^^ Ces dialogues ont rendu les personnages plus vrais et c'est un très bon point pour moi.

Les personnages sont attachants. Mais plus que tout, ils sont crédibles.

Cléo a tout de la princesse parfaite : belle et gâtée, qui obtient toujours ce qu'elle désire. Mais dès le départ l'auteure nous montre ce qu'il y a sous les apparences et alors nous découvrons une jeune femme avec un cœur pur, qui ferait tout pour les personnes qu'elle aime. Elle est courageuse et intelligente. Je l'ai beaucoup aimé.

J'ai beaucoup aimé Théon aussi (qui est un personnage secondaire). Dès le départ, j'ai su qu'il ne serait pas qu'un simple garde, qu'il avait quelque chose qui le rendait plus que ça. [spoiler]Sa mort m'a surprise autant qu'elle m'a attristé. Je voulais qu'il se passe un truc entre lui et Cléo depuis le début. Ils s'aimaient et au moment où quelque chose commence vraiment à se passer entre eux, il meurt. C'est triste.

Le fait que Magnus soit celui qui ferme les yeux de Théon alors que c'est lui qui l'a tué avait quelque de déplacé mais aussi d'étrangement respectueux.[/spoiler]

[spoiler]Je pense que la mort de Théon, celle de Emilia et du roi Corvin étaient vraiment nécessaires à l'histoire aussi triste que ça soit. Elles rendront Cléo plus forte, c'est certain.[/spoiler]

Ensuite, il y a Jonas. Honnêtement, au début je ne l'aimais pas du tout. Il s’insupportait; j'avais l'impression qu'il ne prenait sérieusement pas le temps de réfléchir et que son comportement le rendait presque détestable. Mais d'un autre côté, je comprenais parfaitement qu'il soit aveuglé par l'envie urgente de vengeance. Aucun doute, si on assassinait l'un de mes frères (sous mes yeux), j'entrerais dans une rage dont seule la vengeance pourrait me sortir.
Au fil de ma lecture, je me suis finalement aperçue qu'il n'a sérieusement pas un mauvais fond. De plus, il a une âme de leader. Et au final, je me suis vraiment attachée à son personnage. Eh ouais, à présent je l'aime beaucoup. ^^
[spoiler]Son obsession pour Cléo même si tout repose sur la haine m'a beaucoup plu. Quelque chose me pousse à croire que la haine pourrait bien se transformer en autre chose entre eux. J'espère ne pas me tromper car j'ai très envie qu'il se passe quelque chose entre Cléo et Jonas malgré la tristesse de la mort de Théon.[/spoiler]

Même s'il n'est qu'un personnage secondaire, je voudrais parler de Aron. Ce mec est si détestable que j'ai eu envie d'entrer dans l'histoire pour le tuer de mes propres mains. Il est pathétique, égoïste et un tas d'autres adjectifs peu glorieux. [spoiler]J'ai attendu qu'il meurt tout au long du roman mais ce moment n'est pas encore venu. Mais je ne doute pas un seul instant du fait que ça finira par arriver. Et même si c'est très cruel et inhumain, j'espère qu'il mourra dans d'atroces souffrances. ^^ Je me demande ce qui lui arrive à la fin du roman... lorsque Cléo le laisse il est prêt à se rendre aux Limériens donc il doit sûrement être toujours vivant à leur lécher les bottes pour ne pas être impolie.[/spoiler]

Lucia est un personnage que j'ai beaucoup aimé, qui se découvre à peine dans ce premier tome mais qui promet de faire des étincelles dans le prochain. Elle paraît douce et fragile. On aurait presque peur qu'elle se brise au prochain coup de vent. Mais rapidement elle montre qu'elle est beaucoup plus solide qu'elle n'y paraît.
Je voudrais découvrir un peu plus de ce personnage dans le prochain opus. Elle m’intrigue et même si pour l'instant elle semble assez facilement manipulable, je suis sûre qu'elle se défera de cela à l'avenir. [spoiler]J'espère seulement que ses pouvoirs ne la détruiront pas; ne la rendront pas mauvaise car elle est si puissante et son père adoptif est tellement sournois et mauvais que cette éventualité n'est pas impossible. Nous verrons bien ! [/spoiler]

Bien-sûr, je ne vais pas rater une occasion de parler de Magnus. Je m'attendais à ce qu'il soit mauvais et qu'il soit aussi froid et manipulateur que son père le roi Gaius ou le roi du sang. Mais en vérité, je trouve qu'il ne s'en sort pas trop mal pour quelqu'un qui a été élevé sous le toit d'un si mauvais personnage. Et je l'ai beaucoup aimé.
J'aime savoir qu'au delà de son air de dur il y a un cœur qui n'est pas aussi glacial que le royaume dans lequel il demeure. [spoiler]Son amour pour Lucia est touchant. Et en même temps je me sens triste pour lui car elle ne l'aime pas comme lui l'aime. Pour Lucia Magnus est son frère. Même si en réalité ça n'est pas le cas, elle l'a cru toute sa vie. Et lui il l'aime d'un amour loin d'être fraternel. Même quand il ne savait pas encore qu'elle n'était pas réellement sa sœur ! Ça m’attriste pour lui de le voir interdit de l'amour de sa vie. J'espère pour lui qu'elle finira par l'aimer comme il l'aime. Ou qu'il trouvera quelqu'un d'autre qu'il saura aimer. Même si je préfère de loin la première solution.
Amia n'aurait pas été trop mal pour le rôle.^^ Quand Magnus l'aide à s'enfuir et lui dit d'être heureuse pour eux deux c'est tellement mignon ! Et ça prouve qu'il n'est pas aussi mauvais qu'il le prétend. [/spoiler]
Je ne sais pas ce qu'il adviendra de ce personnage dans le prochain tome. Je veux dire, je ne sais pas quel côté de son être il choisira. Sera-t-il mauvais, l'héritier parfait du roi du sang ? Ou trouvera-t-il la force et le courage de se battre pour être lui-même soit un personnage loin d'être détestable. Je l'ai adoré. Mais un Magnus brisé peut faire des ravages, je n'en doute pas un seul instant.

Le roi du sang (Gaius) est littéralement ce que mon père appellerait une tête de mort. ^^ Il est encore plus détestable que Aron. Mais sous tout le pouvoir qu'il détient et sous la peur qui est la base de son emprise sur les autres, je le trouve faible. Et ça le perdra, sans aucun doute.

Les sentinelles sont des personnages qui m'intriguent énormément. Ils sont mystérieux et je ne sais pas trop quoi penser d'eux. Je ne sais pas si on peut leur faire confiance mais en tout cas, j'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur leur compte dans le prochain tome. J'espère.

Morgan Rhodes n'a pas peur de faire souffrir ses personnages, de leur salir les mains et de briser leur cœur. Elle ne craint pas ce qui peut leur arriver comme s'ils pouvaient affronter le monde entier qu'ils s'en sortiraient quand même aux prix de nombreux sacrifices. J'ai aimé le fait qu'elle n'hésite pas et qu'elle rende ses personnages aussi faibles que forts.

Les trois royaumes sont aussi très intéressants à découvrir. Limeros, Auranos et Paelsia sont très différents. L'un vit un hiver éternel, l'autre est riche de tout et le dernier se décompose à petit feu. J'ai beaucoup aimé ma découverte des royaumes de Mytica.

Malgré le fait qu'il y ait beaucoup de choses qu'on découvre dans ce roman, on n'est pas embrouillés par toutes les informations qui semblent nous venir de tous les côtés. Et même si les personnages sont nombreux, on réussit à ne pas les mélanger. Merci au lexique des personnages qui se trouve au début du roman. Il m'a servi à quelques reprises pour savoir à qui j'avais affaire.

Aussi j'ai bien aimé l'histoire des Quatre sœurs. J'espère qu'on en saura plus là-dessus aussi dans le prochain tome. J'en suis certaine même.

La fin de ce roman est tout simplement explosive et nous donne le besoin urgent de connaître la suite. [spoiler]Auranos et Paelsia ont été conquis par Limeros et le roi du sang. Et nos personnages principaux sont confrontés à différents problèmes. Et autant le dire, ils ne s'aiment pas tous. ^^

Et la pensée d'une probable alliance entre Jonas et Cléo ne me déplait pas. Quelle ironie ! Tous les deux ont fait souffrir l'autre d'une manière ou d'une autre et ils vont finalement devoir se supporter encore un peu. Probablement, en tout cas.[/spoiler]

Dans ce premier tome du Dernier Royaume, les apparences sont sérieusement trompeuses et voir au-delà n'est pas chose facile.

Et quand je pense au fait qu'ils cherchent tous la même chose [spoiler]les Quatre sœurs[/spoiler] et qu'ils vont probablement tous se mettre en quête de cela dans le prochain tome, je me dis que ça va exploser. Et seuls survivront les plus forts dans tous les sens du terme.

En tout cas, j'ai adoré et ça a été un véritable coup de cœur.

par Sheo
Le Magicien des morts Le Magicien des morts
F.E. Higgins   
Je suis un peu perplexe... L'histoire est intéressante mais je n'ai pas tout compris, peut-être était-ce un effet volontaire mais trop de choses restent dans le flou. Les personnages semblent avoir une personnalité étrange.. Assez déçue par ce livre au titre très attirant !

par Lacie
A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres
Erik L'Homme   
Le monde, est composé de trois types d’individus : les Normaux, les Anormaux et les Paranormaux. Jasper, adolescent de 15 ans à l’humour quelque peu foireux, appartient à la dernière de ces catégories ; celle des Paranormaux, donc, des humains qui ont des talents très particuliers.
Les Normaux sont des personnes comme vous et moi, tandis que les Anormaux sont des créatures dans le genre trolls, loups-garous et autres étrangetés.
L’Association, c’est l’organisation secrète par laquelle Jasper a été recruté pour ses talents. Constituée d’êtres Paranormaux, elle doit veiller à ce que cohabite les Anormaux et les Normaux. L’un des mots d’ordre de l’organisation est la discrétion. Bien entendu, Jasper ne pourra pas faire dans la tenue quand il se trouvera dans des situations de grands dangers…

Au risque de me manger des pêches dans le visage ; je n’ai jamais lu un seul livre d’Erik L’Homme ou de Pierre Bottero. Par contre, j’en ai entendu parler, évidemment. C’est donc sans préjugés que je me suis plongée dans ce livre… Pour en ressortir avec un large sourire.
Non pas parce que le livre était fini (loin de là) mais parce que l’humour de Jasper est juste tordant. Ses blagues sont rarement lourdes, c’est donc un plaisir de les lires. Et il y a aussi le fait que ce jeune garçon soit (presque) normal. Il aime les filles, les Doors, les filles, son groupe de rock médiéval où il joue de la cornemuse : le commun des mortels, n’est-ce pas ?
La mission confiée par l’Association à Jasper traite du trafic de drogue chez les vampires. Rien de plus sur le déroulement de cette mission, au risque de ‘casser’ l’ambiance.

Les autres personnages sont tout aussi intéressant que Jasper. Walter, Mlle Rose, Le Sphinx et Ombe. Surtout Ombe, qui est elle, totalement idéalisé dans l’esprit travaillé par les hormones de Jasper. Je sens que je vais aimer également le deuxième tome, qui parle de l’aventure de la jeune fille (quel bonheur d’écrire son joli nom).

Au risque de me répéter, ce livre est vraiment bien, un bon divertissement, de la fraîcheur. Pour ceux qui seraient néophyte dans les Doors, je ne peux que vous conseillez d’écouter les chansons cités (deux, je pense) dans le livre – et les autres, bien sûr.


par Happy