Livres
579 442
Membres
643 868

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par youyoutte 2021-09-13T21:33:48+02:00

« Je suis choqué. CHO.QUÉ.

C’est le premier truc qui me vient à l’esprit, tant je suis scotché de la voir après, quoi ? Huit ou dix ans ? Où est passée la petite sœur de mon pote ? La petite brindille un peu trop collante qui nous exaspérait lorsqu’on était ados ? Parce que là, clairement, elle n’a plus rien d’une adolescente… »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marine_Bookine 2021-08-23T12:22:04+02:00

Elle rendait fous tous les gars qui gravitaient autour de nous, et... je suis justement un gars, avec des yeux pour voir, des mains pour toucher, un cœur pour ressentir... Ha ha ! Le cliché !

Afficher en entier
Extrait ajouté par MarinaRose 2021-08-15T16:16:13+02:00

– Je ne veux pas te voir souffrir, finit-il par avouer, dans un murmure.

– Ta possessivité est effrayante, tu sais ? osé-je demander en riant. Aydan, j’ai souffert plus d’une fois et c’est ce qui m’a forgée. Peter Lipinski a baissé mon pantalon dans la cour de l’école quand j’avais 9 ans, je me suis retrouvée en petite culotte devant toutes les classes, je ne suis pas sortie des W.-C. de l’école pendant des heures. Puis, la fois où j’ai vu Liam Walsh, mon premier amoureux du collège, embrasser Emy avec la langue devant les portes du collège (il grimace), là aussi, j’ai souffert. Même quand Bubulle, notre poisson rouge, flottait comme un vulgaire morceau de bois dans l’aquarium du salon, j’ai souffert.

Je le vois se radoucir.

– Je souffrirai encore dans ma vie, Ayd’, parce que je vis tout ce que j’entreprends, à fond. Mais je préfère souffrir que de ne rien ressentir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par BooksUniverses 2021-08-07T22:22:14+02:00

Bordel. De. Merde.

Noah Heller.

L’objet de mes plus grands fantasmes – les plus chauds – depuis que mes seins ont poussé, mais aussi mon grand amour secret, est dans cette putain de liste, juste sous mes yeux.

Là.

Et que fait une toxico qui est en manque ? Elle fait une rapide – promis ! – recherche de son nom sur Google, juste pour s’assurer que la réalité est toujours à la hauteur de ses souvenirs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2021-08-05T10:04:37+02:00

Chapitre 2 :

Noah

«… En jetant un dernier regard vers Anouk, je vois qu’elle a arrêté de bouger et me regarde sévèrement. Je rêve ! Elle se dégage brusquement de la poigne de son pote de danse du soir, s’avance rapidement, le regard arrimé au mien, attrape sa pochette et me passe devant en me prenant la main.

Je suis faible.

Je me laisse faire, et une fois hors du club, elle se retourne, me pousse contre un mur et se jette sur ma bouche. Ce baiser est tout sauf doux. Il est urgent, impatient. Je ne peux m’empêcher de lui rendre ses ardeurs, glisse entre ses dents ma langue qui vient s’enrouler et jouer avec la sienne.

Je suis foutu. ...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par nienie30 2021-07-22T23:37:00+02:00

Noah :

Je suis choqué. CHO.QUÉ.

C’est le premier truc qui me vient à l’esprit, tant je suis scotché de la voir après, quoi ? Huit ou dix ans ? Où est passée la petite sœur de mon pote ? La petite brindille un peu trop collante qui nous exaspérait lorsqu’on était ados ? Parce que là, clairement, elle n’a plus rien d’une adolescente… Elle a les cheveux longs, bruns, des yeux en amande d’un vert forêt hypnotisant et une grande bouche charnue à la Angelina Jolie. Sa silhouette fine et sportive semble taillée dans le marbre, et cette paire de nibards ! J

’hallucine, je n’en ai jamais vu – des vrais, j’entends – comme ceux que mes yeux fixent malgré moi. – Tu veux pas te couvrir ? lui demande Aydan. J’ai l’impression que ces deux idiots vont faire une syncope.

– Ce ne sera pas nécessaire, je vais faire trempette avec Emy. Salut les gars, dit-elle en agitant la main en notre direction.

Je l’observe, comme mes deux meilleurs amis, se déhancher pour retrouver son amie de toujours, assise sur le bord du Jacuzzi. Elle aussi a bien grandi.

– Je vous préviens, c’est chasse gardée, annonce Aydan en désignant Emy d’un mouvement de la tête.

– J’hallucine, s’exclame Shayne, tu veux te taper la meilleure amie de ta sœur ?

– Ça dérange en quoi ? Elle est majeure et vaccinée, et si elle est consentante, je ne vais pas m’en priver.

– Dans ce cas, si ta sœur est consentante, je peux…

– Ne termine pas cette phrase, Shayne !

Nous éclatons de rire, enfin, nous tous, sauf Aydan, qui ne sait pas si les propos de Shayne sont du lard ou du cochon. Aydan a toujours été très protecteur avec sa sœur, et ce depuis que je le connais : ne pas l’éclabousser à la piscine, ne pas dire de gros mots devant elle, et lorsqu’elle a été en âge de nous plaire, nous avions l’interdiction de lui parler, de la reluquer, mais il fallait tout de même garder un œil sur elle lorsqu’il ne pouvait pas le faire.

Il a été particulièrement chiant, je crois qu’on peut se le dire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jessica-142 2021-07-23T23:02:13+02:00

Je suis choqué. CHO.QUÉ.

C’est le premier truc qui me vient à l’esprit, tant je suis scotché de la voir après, quoi ? Huit ou dix ans ? Où est passée la petite sœur de mon pote ? La petite brindille un peu trop collante qui nous exaspérait lorsqu’on était ados ? Parce que là, clairement, elle n’a plus rien d’une adolescente… Elle a les cheveux longs, bruns, des yeux en amande d’un vert forêt hypnotisant et une grande bouche charnue à la Angelina Jolie. Sa silhouette fine et sportive semble taillée dans le marbre, et cette paire de nibards ! J’hallucine, je n’en ai jamais vu – des vrais, j’entends – comme ceux que mes yeux fixent malgré moi.

– Tu veux pas te couvrir ? lui demande Aydan. J’ai l’impression que ces deux idiots vont faire une syncope.

– Ce ne sera pas nécessaire, je vais faire trempette avec Emy. Salut les gars, dit-elle en agitant la main en notre direction.

Je l’observe, comme mes deux meilleurs amis, se déhancher pour retrouver son amie de toujours, assise sur le bord du Jacuzzi. Elle aussi a bien grandi.

– Je vous préviens, c’est chasse gardée, annonce Aydan en désignant Emy d’un mouvement de la tête.

– J’hallucine, s’exclame Shayne, tu veux te taper la meilleure amie de ta sœur ?

– Ça dérange en quoi ? Elle est majeure et vaccinée, et si elle est consentante, je ne vais pas m’en priver.

– Dans ce cas, si ta sœur est consentante, je peux…

– Ne termine pas cette phrase, Shayne !

Nous éclatons de rire, enfin, nous tous, sauf Aydan, qui ne sait pas si les propos de Shayne sont du lard ou du cochon. Aydan a toujours été très protecteur avec sa sœur, et ce depuis que je le connais : ne pas l’éclabousser à la piscine, ne pas dire de gros mots devant elle, et lorsqu’elle a été en âge de nous plaire, nous avions l’interdiction de lui parler, de la reluquer, mais il fallait tout de même garder un œil sur elle lorsqu’il ne pouvait pas le faire.

Il a été particulièrement chiant, je crois qu’on peut se le dire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode