Livres
547 771
Membres
585 196

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Abysses



Description ajoutée par Northstar 2015-10-28T19:40:29+01:00

Résumé

« L’un est mon enfer… »

À la mort de sa mère, Rafael se retrouve seul dans les rues de Boston, cette ville qui l’a vu grandir. Une nuit, dans une impasse sans lumière, il rencontre Charles et, avec lui, le monde obscur de la prostitution. Dix ans plus tard, les trottoirs qu’il arpente ont l’éclat des beaux quartiers. Chaque dollar qu’il empoche porte quelques gouttes de son sang, quelques-unes de ces larmes qu’il ne verse jamais. Pourtant, tous les dimanches sans exception, il revient quand même vers Charles.Un jour de hasard, il croise Caleb, un petit génie de l’aéronautique, élève surdoué du MIT. Rafael plonge alors dans un regard gris qui lui murmure quelques vérités. Petit à petit, un pas après l’autre, d’une lueur vacillante aux lendemains incertains, Rafael se laisse approcher, se laisse émouvoir. Malgré ces portes qui se ferment sur lui, ces chambres où il se perd, il laisse Caleb lui murmurer une autre façon d’aimer.

« … l’autre est mon espoir. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 509 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lusitanna 2016-03-28T21:26:40+02:00

- Tu as interverti nos livres... volontairement ?

Il se racla la gorge, gêné.

- Pourquoi ? demandais-je.

- Je pensais que ce serait évident, rougit-il.

Je me penchais vers lui.

- Désolé, mais non, ça ne l'est pas du tout.

Il passa une main dans ses cheveux, prit une grande inspiration, comme s'il s'apprêtait à plonger à plusieurs mètres sous la surface.

- Eh bien, tu sais...

Il rit en devenant plus écarlate encore.

- Je ne suis pas doué pour ça.

- Pas doué pour quoi exactement ? insistai-je.

S'il voulait baiser, il allait devoir faire comme tout le monde et ...

- Pour te dire que tu me plais, Rafael.

Je le pris en pleine gueule.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

J'avertis que ma « critique » n'est que mon avis, purement subjective, et se concentre surtout sur les sujets traités et la façon dont ils ont été (soi-disant) traités, non sur l'histoire. Je préviens, ça va spoiler un peu.

Après avoir lu Clair-Obscur que je n'ai pas aimé, j'ai décidé d'essayer Abysses. (On ventait tant le talent de cette auteure, il fallait que je persévère.) J'ai un respect pour les auteurs, je n'aime pas rabaisser une œuvre, mais là, j'avoue être relativement dégoûtée de voir à quel point une histoire qui, sous des allures de roman psychologique, peut à ce point négliger la psychologie, le réalisme, la crédibilité.

La moindre des choses, avant de commencer une histoire avec des thématiques d'une telle ampleur (l'alcoolisme, la prostitution, le chantage, la manipulation de hauts degrés, les multiples traumatismes récurrents, importants, le coma, et j'en passe tellement) c'est de maîtriser son sujet, faire l'effort d'aller au-delà d'une documentation effleurée.

La prostitution, surtout dans le cas de figure présenté, engendre des séquelles bien plus lourdes, qui nécessitent un approfondissement psychologique plus poussé. Pas juste des « je suis un prostitué, je souffre, je bois pour oublier. » L'addiction à l'alcool est aussi très lourde, très riche en impacts et très complexe. C'est une réelle maladie que l'auteure décrit en trois coups de paragraphe sur les 380 pages du bouquin.

Et non, une première fois n'est pas comme elle est décrite dans ce livre. Ça fait mal, c'est long, et pourtant Caleb (un génie de 150 de Q.I, apparemment) accepte de céder pour la première fois son corps (alors qu'il est traumatisé suite à un événement, rappelons-le) à un homme saoul, qui n'a tout bonnement aucune douceur. Et attention, Caleb ne voulait pas se montrer. La réponse intérieure de Rafaël (prostitué violé et battu, rappelons-le, ça aussi) la voilà : « Il savait qu'en repassant la porte de mon appartement j'allais lui faire ôter ses fringues avant qu'il n'ait pu protester. » Ça, c'est le comportement normal d'un homme amoureux ? Patient ? Attentif ? Tout bonnement surréaliste.

Comment dire ? Au-delà d'une romance sympa, relativement bien pensée, c'est tout juste impossible qu'une histoire accumule tant de dramas, d'événements plus complexes les uns que les autres, sans que l'auteure ne songe une seule fois à traiter ces événements comme ils doivent l'être.

Le coma, ce n'est même pas la peine d'en parler. J'ai juste ri devant les ellipses inutiles. Qu'est-ce que cette scène apporte à l'intrigue ? Des lamentations supplémentaires. Voilà tout. Et une autre thématique lourde qui passe aussi sous la trappe.

Et la fin ? Là j'avertis du spoil. Caleb prend la décision de laisser pendant 2 mois Rafaël seul ? Plus personne ne lui parle, ça fait partie de la « confidence ». Rafaël peut être suicidaire avec ce qu'il subit, peut sombrer dans plus que de l'alcoolisme. Mais non, personne ne lui adresse la parole pour un « point pivot de malade » à 97% de la lecture.

Tout le long, à chaque accès de violence sur Rafaël, celui-ci répète les mêmes mots. Ça tourne en rond sans profondeur, sans qu'on soit une seule fois immergé dans la tête de ce personnage qui n'a pas de cohérence. Les dialogues sont tous droits sortis de nulle part, sans queue ni tête, sans sens. Chaque fin de chapitre est rude, on passe du coq à l'âne sans transition. La fin est tout bonnement incohérente, bâclée. Des ellipses qui n'ont pas de sens non plus. Je n'ai pu m'empêcher de me dire qu'il était plus simple d'éloigner le protagoniste pour son rétablissement plutôt que de prendre le temps de le décrire. Parce que ça, selon moi, c'était l'essentiel de l'histoire. Une reconstruction crédible, réaliste.

En fin de compte, je le redis, j'ai détesté ce livre. Non pas parce qu'il était mal écrit, que je n'adhérais pas aux idées, qu'il était surréaliste ou que sais-je, mais parce qu'il inculque des valeurs morales mauvaises, donne une vision du sexe, de la prostitution bien différente de la vérité. Les idées étaient là, mélangées et tellement agrémentées de dramas qu'elles n'avaient plus de saveur et qu'elles devenaient ridicules. Je déconseille cette histoire.

Afficher en entier
Diamant

Le thème est très dur...Mais l'histoire est vibrante, poignante de réalité.

On ne va pas refaire un laïus sur la plume de Lily qu'on connait bien maintenant, elle est juste sublime, mais dans cette histoire, son style change, des chapitres plus courts, une note plus sombre qui donne un style plus austère au récit.

Lily a le chic de mettre LE titre qui correspond parfaitement à son récit. Car Abysses est fait de noirceurs, mais au bout de ce tunnel sombre, se trouve la lumière, même si pour ça, il faut passer par une palette de gris pour enfin voir le blanc miraculeux.

Nous suivons l'histoire de vie de Rafael, qui a quinze se retrouve orphelin, vivant dans la rue, c'est comme ça que deux ans plus tard, il va faire la rencontre de Charles, un homme plus vieux, qui va profiter d'un moment de faiblesse, de peur, de tristesse, de détresse et de vulnérabilité... et donc faire de Rafael sa chose.

Le quotidien de Rafael est fait de douleurs, de sang, de morceaux d'âmes qui se perdent au détour de chaque passes, même si les beaux quartiers ont remplacés les ruelles malfamées depuis longtemps.

Mais dans ce quotidien cruel, il y a la famille de cœur que Rafael s'est choisi, le pasteur Abou, son jeune frère Soli, la mama afro-américaine, sa mère de substitution, son ami Max l'irlandais, qui comme lui se prostitue, ce petit monde qui s'inquiète pour lui, mais qui lui apporte une constance et des couleurs dans sa vie d'avilissement à Charles.

Et puis lors d'une rencontre fortuite, il va croiser des yeux gris et une voix profonde, qui vont le marquer au fer rouge, qui vont le hanter, Caleb, jeune étudiant de 21 ans au MIT, provenant du Texas, d'une intelligence sans normes, un peu gauche, gentil, attendrissant, mais persévérant va chambouler son monde, sa vision de l'amour. Une lumière.

Caleb a ses propres cicatrices, sont propre fardeau, sa croix a porter, et lors des révélations on est déchiré, anéanti avec et pour lui.

Caleb et Rafael, sont pour l'un et pour l'autre un espoir, une délivrance, un avenir, ensemble ils s'essayent à une normalité, même si les chaines aux pieds de Rafael sont bien trop lourdes pour un seul homme, ils persévèrent ensemble, se font confiance et asseyent d'avancer pour ne garder que le meilleur.

Rafael, quel personnage, courageux, altruiste, fort et déchire, et Caleb, mon dieu, son amour pour Rafael va les sauver, son obstination, sa joie de vivre vont en faire un personnage merveilleux. Et Charles, cet être pervers, ignoble, puant la luxure, je l'ai détesté, et pourtant malgré cette relation malsaine on se rend compte qu'a sa manière perverse il aime Rafael.

Je suis sortie de cette lecture, chamboulée, triste et heureuse en même temps. Encore une fois, Lily Haime m'a mit KO, car j'ai vécu en même temps que les héros, leurs tristesses, leurs joies, leurs blessures, leurs larmes, leurs douleurs mais le plus beau leur amour merveilleux. Il était impossible que je lâche cette histoire avant d'avoir vu le mot fin, j'ai été captive de ses personnages torturés, mais tellement charismatique, de cette histoire sombre, mais lumineuse à la fois.

Je n'ai qu'une chose à ajouter, à quand le prochain Lily Haime???

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par eprinali 2021-03-03T13:18:19+01:00
Lu aussi

Une lecture mitigée. Les thèmes abordés, prostitution, harcèlement moral, violence, harcèlement... ne peuvent pas laisser indifférent toutefois, le traitement de certains d'entre-eux m'a paru survolé.

La relation Charles-Rafaël est nocive au plus haut point. Charles a certe sauvé Rafaël, mais il se sert de la reconnaissance et de l'altruisme de ce dernier pour lui infliger les pires sévices, et l'enchaîner à lui par le biais de deals. Bref, Rafaël, se sent plus lié que jamais et à chaque tentative d'éloignement, Charles trouve un nouveau moyen de pression.

Le truc, c'est que Rafaël garde tout pour lui, il refuse toute aide. Mais Caleb ne l'entendra pas de cette oreille, et il fera tout pour sortir Rafaël de ce cercle vicieux, il prendra tous les risques.

Mon gros regret, c'est la fin du livre, nous avons eu droit à la description de nombreux dimanche entre Charles et Rafaël, mais il manque un épilogue 2 après le 1er: Spoiler(cliquez pour révéler)d'accord Hanaël part retrouver Caleb, mais un chapitre sur leur retrouvaille et savoir ce que deviendra Hanaël (travail, réinsertion...) aurait été intéressant

En résumé un livre qui traite de sujet très dur, mais il manque une touche d'approfondissements sur certains point.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ScorpioMilo 2021-02-24T09:40:50+01:00
Diamant

Premier roman de Lily Haime que j’ai lu et j’ai beaucoup aimé ! C’est dur , ça prend au tripes mais c’est beau aussi ! On ressent parfaitement ce que les protagonistes vivent , on souffre et on se réjouit pour eux , et on a une seule hâte , savoir comment cela se termine .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Segolya 2021-01-17T21:54:37+01:00
Diamant

https://labibliothequedalyhiia.wordpress.com/2021/01/17/abysses-lily-haime/

Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’un immense coup de coeur pour moi! Il s’agit d’Abysses! Je l’avais longtemps dans ma PAL car, bien que le résumé me plaisent énormément, il semblait que l’histoire soit très triste et touchante. Mais ce fût une erreur, j’aurai dû le sortir de ma PAL depuis bien plus longtemps! C’est un véritable coup de coeur!

Ce livre parle de la difficulté d’être à la rue quand on est jeune et sans argent ni famille. Les mauvaises rencontres qu’on peut y faire mais les bonnes également. La force de caractère qu’il faut pour survivre à cela. Et bien sûr il parle d’amour dans toutes ses formes: amitié, famille et le couple!

Rafael est un garçon qui n’a pas eu la vie facile mais il a une telle force de caractère, c’est admirable. Il se bat contre la situation mais tout ne dépend pas de lui. Il a du soutient d’amis proches qu’il a pu se faire au cours des années.

Caleb est différent, petit génie, il est gentil, timide, un peu maladroit avec les relations. Mais il a un coeur immense, il est dévoué à ses proches et à sa famille. Il fera tout pour aider Rafael, ce qui n’est pas facile, il devra endurer des choses qui en auraitfait abandonner plusieurs mais lui il reste, il se bat!

J’ai lu ce livre en une seule fois, quand je l’ai refermé la nuit était déjà bien tombée. Je me souviens que je suis restée assise sur mon lit pendant 10 minutes à regarder le vide car j’avais du mal à me remettre de mes émotions. J’ai beaucoup aimé ce livre et il difficile quand je lis un livre, de me mettre la larme à l’oeil mais Lily Haime a réussi et je l’en remercie car ce livre est magique et magnifique!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ridley95 2021-01-10T23:26:25+01:00

Un roman bouleversant qui nous plonge dans un univers sombre ! Une fois commencé impossible de s'arrêter de lire.

Sans conteste l'un des plus beaux livres que j'ai jamais lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Astrid1999 2020-12-18T09:14:19+01:00
Or

Lily Haime singe ici un livre poignant, cruellement vrai, fait de blessures et de ratures, mais d’espoir également. On dit qu’il y a toujours de la lumière au fond des ténèbres, je penses que dans ce livre c’est totalement vrai. C'est beaucoup plus qu'une romance homosexuelle, c'est un vrai roman littéraire, émouvant, bien écrit et très sérieusement documenté sur la prostitution et le proxénétisme. L'amour qu'éprouvent l'un pour l'autre les deux protagonistes accroche le lecteur et ne le lâche plus jusqu'à la fin. Ce livre m’a fait passer par 1000 émotions, j’ai souffert, beaucoup, aimé, énormément.

C’est un livre que je garderais en mémoire, que je relirais évidement. .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurence-22 2020-12-04T20:38:34+01:00
Diamant

Raphaël est un homme de presque vingt sept ans, et depuis dix ans il est dans une relation malsaine avec Charles.

Ce dernier est autant son mac, que son point d'encrage que son sauveur.

Les rues de Bostons ont pu voir la descente aux enfers de Raphael, ainsi que les premiers choix dont il a dû faire preuve pour survivre.

C'est un homme qui est enchaîné, qui est dépendant par certains aspects de ses relations actuelles et pour autant peut tendre avec difficulté vers une amorce de changements.

Lui le prostitué de luxe, qui assiste aux deboirs de monde de la "haute société" qui une fois la porte fermé laissent leurs penchants pervers et sadique émerger. Il a été formé, éduqué et même objectivé par Charles qui joue de ses points sensibles..

Il est le spectateur de sa propre vie, mais l'outil qui as plus d'armes dans sa manche qu'il ne le croit.

La famille Finch a commencé par Abou le prêtre de la paroisse, Soli le petit frère sensible, ou encore la Mama qui solidifie l'ensemble, est une constante dans la vie de Raphaël. Ils sont sa force autant que sa faiblesse...

Dans l'attente que son client du jour, Raphael croise un petit étudiant, d'une beauté sans pareil, et un regard qui va le marquer... pourquoi alors qu'ils ne se sont jamais croisés, ils se croisent dans tous les recoins de la ville ?! Le sort s'acharne contre lui, contre eux ou pour eux... ?

Cette histoire, cette Darkromance est sombre, certains détails sont presque malsains tant on est plongé dans les détails de ce que Raphaël a pu subir, dans ses pensées chaotiques et denigrantes de lui-même.. Pour autant je n'ai pas pu m'arrêter de lire, je l'ai dévoré en une soirée.

La psychologie des personnages est très bien faite, même si la fin est belle ce n'est pas du tout cuit pour autant, elle colle parfaitement aux personnages.

Ce qui donne de la profondeur à cette romance c'est que ça part d'un témoignage et donc de faits réels.

Cette lecture n'est pas à mettre dans les mains de tous, mais si vous avez le coeur accroché lisez le.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marjoriekhs 2020-11-19T17:05:37+01:00
Argent

Je dois dire que c’est la première fois que c’est aussi compliqué pour moi de faire un avis sur une lecture. C’est loin d’être négatif, mais la profondeur de cette histoire est telle que je me suis inconsciemment déconnecté de mes émotions un maximum.

.

On entame ce livre sur de la dureté, un réalisme si tranchant qu’il ne peut pas laisser indemne le lecteur. Raphael est un personnage qui m’a touchée, et même si je m’y suis attachée, encore une fois, j’avais besoin de m’en éloigner psychologiquement parce que j’ignore comment j’aurai pu vivre ses sévices en même temps que lui, même si ce n’était qu’en lignes.

.

Il m’a brisé le coeur. Sa vie m’a brisé le coeur. De le voir plonger si loin sans pouvoir remonter à la surface m’a brisé le coeur. Et de savoir que ça existe m’a révolté en plus de me briser le coeur.

.

La plume de l’auteure est si belle, remplie de tourments et de mélancolie. De celles qu’on oublie pas et qui nous marque. Elle aborde le thème de la prostitution avec une justesse si incroyable que j’ai eu l’impression d’y être. Il y a des citations partout, à chaque page, des torturées et étouffantes. J’ai adoré ça.

.

En fait, cette histoire n’est pas un coup de coeur parce que j’ai du me déconnecter, me tenir assez loin pour ne pas me laisser briser par ce que l’auteure nous raconte, en détails, sans mensonges, sans enjoliver. Et pourtant, je suis certaine qu’elle me marquera. Il y a quelque chose de violent de se rendre compte que c’est dans un monde similaire que nous vivons...

.

Mais il y a aussi de l’espoir, de l’amour. Un amour si fort qu’il peut aider à vouloir se battre, même si... car il y en a toujours, n’est-ce pas ?

.

« Il contrôle tout, jusqu'au moindre de mes battements de cœur, au moindre de mes souffles. Et le pire Caleb, ce qui rend cela encore plus insupportable, c'est qu'il le fait par amour. Dix années qu'il m'aime, dix années que je le hais sans jamais pouvoir m'en séparer. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ironnettebooks 2020-06-25T13:40:37+02:00
Diamant

Ce livre est une petite merveille. J’ai eu du mal à m’en remettre et je me suis demander comment je pouvais enchainer un autre livre après ça.

Rafael est un homme torturé qui n’a pas eu de chance dans la vie, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est à seize ans que Rafael fait la rencontre de Charles et le cauchemar commence. Dix ans après il n’arrive toujours pas à se libérer de cette emprise tellement ancré en lui. Chaque fois qu'il fait un pas en avant pour ce sortir de ses griffes il en fait quinze en arrière. Charles le tien à sa merci par bien des façons. Rafael ne peut que continuer à revenir vers Charles. L’argent qu’il gagne a un gout amer, porte le gout du sang, de ses larmes qui restent enfouies et de la perversité des hommes. Mais heureusement il arrive à avoir des moments de bonheur avec la famille qu’il s’est créé, Ama, Abou, Soli et Mac. Grâce à eux il se sent moins seul et surtout aimer pour ce qu’il est vraiment et non pour ce qu’il peut donner.

Mais la vie n’a pas fini de lui faire des surprises. Il rencontre Caleb et entre aperçoit la vie qu’il aurait pu avoir s’il était une personne normale. L’amour naît entre eux et le travail de Rafael devient de plus en plus difficile à supporter pour eux deux. Cependant Caleb n’a pas dit son dernier mot et il est prêt à tout pour sauver Rafael ! Mais réussira-t-il à lui rendre sa liberté ?

On est plongé dans une histoire très sombre et triste avec des sujets très durs à traiter, mais c’est fait avec brio. La prostitution, la violence, l’emprise psychologique, la maltraitance et enfin l’amour et l’amitié font de ce livre une vraie pépite. J’ai presque eu un coup de cœur pour ce livre. C’est juste la fin, il m’a manqué un petit quelques choses pour que sa en soi un. Sinon le livre est addictif, on a envie, limite besoin de tourner les pages pour en savoir plus. J’avais beaucoup de mal à m’arrêter !

Entre de petits moments de bonheur et l’atrocité des hommes, nos émotions sont ballotées. Certains passages m’ont retourné. C’est poignant, émouvant, puissant, dur, profond, mais beau et touchant.

C’est mon premier M/M et j’avais un peu peur de le lire, mais ce livre m’a conquis. J’ai hâte dans découvrir d’autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaiaCh 2020-06-03T11:57:20+02:00
Or

Quels mots pourraient rendre justice à ce chef-d'œuvre, Rafael et Caleb m'ont tellement marquée. On ressent tellement d'émotions tellement d'amour de souffrance de détresse ... Une histoire douce-amère comme sait les écrire cette auteure. J'aime plonger dans un de ses bouquins pour lequel je suis sûre de ressentir toutes sortes d'émotion. Celle-ci traite d'un "choix" de vie qu'on a du mal à appréhender et qu'on redoute de rencontrer. Beaucoup de douleur, d'introspection mais aussi d'amitié et d'amour, ce tome est une montagne et une roulette russe mais il trimbale aussi quelques longueurs, beaucoup de chapitres qui se répètent. J'avoue que j'attendais un peu le clash qui réveille les consciences et qui arrache le cœur mais finalement rien d'écorché ! Jusqu'à la dernière page on retient son souffle et on reste un peu coit de ne pas apercevoir un morceau d'avenir ! Merci pour ce moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Genasol 2020-05-19T17:01:27+02:00
Diamant

Quelle idée aussi j’ai eu de commencer ma lecture à 23h avec le projet de ‘juste la commencer’ !!! Vraiment ?? Résultat : Nuit blanche. La plume de Lily Haime est tellement fluide et addictive qu’on ne sent pas le temps passé. Quel fut ma surprise de lever les yeux sur un ciel quasi clair ?

Là où j’ai lu, dans quelques avis, que l’histoire est allé vite moi au contraire j’ai ressenti que l’auteure a vraiment pris du temps pour l’évolution du couple. En effet, tout ne devient pas rose d’un coup après que nos deux héros soient tombés amoureux : Non. On suit leur lutte, leurs confusions, leur soutien mutuel, toutes ces étapes qui nous permettent de nous attacher à ce couple inespéré et aux personnages secondaires très attachant. Ce n’est d’ailleurs que pour cette raison que j’accepte cette fin que je juge vraiment abrupte mais qui correspond plus à la vraie réalité. Trop d’inconnues subsistent à la fin du roman, trop de questions, d’espoirs et de questions sans réponses. Mais dans la vraie vie rien ne se résout en l’espace de 300pages. Alors on accepte et on prie.

Bref, des thèmes abordés très très durs mais savoir que l’auteure s’est quelque peu inspiré d’une histoire réelle me pousse encore plus à l’admiration. Bravo à tou(tes)s ces battant(te)s de l’ombre. Merci Lily. Gros coup de cœur.

Afficher en entier

Date de sortie

Abysses

  • France : 2015-11-13 (Français)

Activité récente

K-lofty l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-14T14:06:23+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 509
Commentaires 92
extraits 43
Evaluations 171
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode