Livres
466 641
Membres
430 812

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Abzalon



Description ajoutée par petitspock 2011-10-30T20:15:14+01:00

Résumé

Abzalon est un monstre, un tueur de femmes, gui purge sa peine dans le pénitencier de Doeq. Ellula, elle, est une jeune kropte qu'on marie contre sa volonté, et dont les rêves sont troublés par d'étranges prémo­nitions...

Comme des milliers d'autres, ils font partie sans le savoir d'un programme initié par l'église du Moncle : ils serviront de cobayes pour un voyage spatial de cent vingt ans à la recherche d'une planète habitable.

Pris dans la tourmente politique d'un monde au bord de la rupture, contrôlés par des « mentalistes », manipulés par l'église, Abzalon et Ellula sont le dernier espoir des hommes et des femmes embarqués de force dans les soutes de l'Estérion. Voici l'histoire de leur survie...

Afficher en entier

Classement en biblio - 104 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par feedesneige 2015-07-07T16:33:53+02:00

Adossé au massif du Qval, bâti d’énormes blocs de granit noir, le pénitencier de Dœq était sans doute la construction la plus monumentale du continent Nord, plus imposante que le siège du gouvernement estérien, que le grand temple de l’Église monclale ou que le palais tarabiscoté de l’Astafer.

Le premier mur d’enceinte s’étendait sur une dizaine de kilomètres, percé tous les cinq cents mètres d’une porte métallique, hérissé de tours de surveillance, recouvert d’un filet serré de lignes magnétic entrecroisées d’où tombaient de temps à autre de somptueuses grappes d’étincelles bleues. La prison originelle, un petit centre de détention pour délinquants mineurs, avait d’abord été agrandie pour faire face aux premières vagues de criminalité, puis de nouvelles constructions étaient venues s’emboîter les unes dans les autres, toujours plus hautes, toujours plus vastes, jusqu’à ce que l’administrateur de la région qval – l’ancien territoire des Qvals annexé en 2750 du calendrier monclal – décide d’édifier ce gigantesque mur d’une hauteur de cent cinquante mètres. Dressé comme un paravent monstrueux devant les lignes déchiquetées des montagnes noires, il avait l’incontestable mérite de soustraire aux regards des riverains et des voyageurs la tumeur architecturale du pénitencier.

Dœq accueillait à présent la plupart des meurtriers masculins d’Ester et des satellites, membres de la pègre, fanatiques religieux, terroristes, tueurs en série, psychopathes. La population carcérale ayant augmenté dans des proportions alarmantes – cent cinquante-sept mille prisonniers lors du dernier recensement –, l’administrateur avait requis auprès des autorités estériennes l’autorisation d’organiser des exécutions en masse. Une délégation composée de membres du gouvernement, de mentalistes et de techniciens s’était présentée le lendemain pour lui expliquer que les détenus de Dœq entraient dans un projet classé pour l’instant secret, qu’il ne fallait donc pas les exterminer mais organiser une telle promiscuité, une telle pénurie, une telle insécurité qu’ils se réguleraient d’eux-mêmes et que, par le biais de la sélection naturelle, les plus faibles seraient éliminés au profit des plus forts. Pour l’administrateur, ainsi que pour la grande majorité des Estériens, les criminels étaient des rebuts, des ventres inutiles, des parasites, des êtres tordus qui ne méritaient pas le nom d’hommes, mais il n’avait pas songé un instant à réfuter une consigne qu’il jugeait pourtant idiote, car il ne tenait pas à être démis du poste très lucratif qu’il avait mis plus de quinze ans à conquérir et pour lequel intriguaient des milliers de candidats dans les couloirs des bâtiments officiels de Vrana, la capitale du Nord.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Avaelys 2019-05-01T21:06:24+02:00
Diamant

Abzalon, roman a la fois tendre et sévère, qui pardonne pas les personnages, héros torturées, héroïne classe comme on les aimes et au coeur généreux. Le héros Abzalon m'aura fais versé mes larmounettes et touchés droit au coeur. Je suis pas prête d'oublier ce roman ! Un gros coup de coeur. Je suis vraiment heureuse d'avoir passer le cap et je lierais d'autres romans de l'auteur qui est juste génial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idryll 2013-12-30T13:15:01+01:00
Argent

Au cœur d'un immense vaisseau fonçant dans le vide intersidéral vers une nouvelle planète, un groupe de dangereux prisonniers et un peuple pacifique, tous embarqués contre leur gré, doivent apprendre à vivre ensemble...

Programme alléchant et pari tenu par Pierre Bordage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitspock 2011-10-30T20:14:15+01:00
Or

L'histoire atteint le lyrisme d'une épopée, l'intensité d'un récit mythique et fondateur, la puissance d'un épisode biblique. Certains morceaux de bravoure sont d'une beauté stupéfiante, et rares sont les romans qui parviennent à une telle intensité émotionnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manta 2011-08-24T23:40:47+02:00
Or

Dans ce huis clos spatial, Pierre Bordage aborde avec une grande pertinence la difficulté de vivre ensemble malgré nos différences et les manipulations des puissants. Le monstre n'est jamais celui qu'on croit....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KaputAndy 2011-05-18T21:42:10+02:00
Argent

Très beau livre, qui nous apprend à surmonter les différences.

Afficher en entier

Dates de sortie

Abzalon

  • France : 1998-10-01 (Français)
  • France : 2002-09-20 - Poche (Français)

Activité récente

Sabyne l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-25T01:55:00+02:00

Les chiffres

Lecteurs 104
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 20
Note globale 8.15 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode