Livres
458 515
Membres
412 015

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Acacia, tome 1 : La guerre du Mein



Description ajoutée par Lily70 2012-01-19T22:17:16+01:00

Résumé

Le roi Leodan du prospère royaume d'Acacia est assassiné par des guerriers Meins voulant régner sur sa terre. Ses quatre enfants, Aliver le futur roi, Corinn, Dariel et Mena seront exilés pour leur salut aux quatre coins du royaume. Chacun rêve de venger Leodan et de partir à la reconquête du trône. Mais la route est longue...

Afficher en entier

Classement en biblio - 96 lecteurs

Extrait

La jeune fille observait l’anguille qui se tortillait pour progresser dans l’eau bleutée. Elle était allongée sur le ventre, nue à l’exception d’un linge noué autour de ses hanches, et la surface rugueuse du bois du ponton créait des démangeaisons sur son ventre, sa poitrine et ses jambes. Le soleil frappait son dos avec une puissance qui la faisait frissonner. Sa peau était brunie à force d’avoir été exposée, et elle pelait par endroits. Ses cheveux avaient fini par se décolorer en un blond pâle. Elle n’était plus une petite fille depuis plusieurs années déjà – d’où le linge à sa ceinture –, mais à vingt et un ans elle conservait beaucoup de son côté garçon manqué. Ses seins étaient assez bien faits pour que les prêtres aient du mal à détourner leur regard d’eux, mais ils demeuraient assez petits pour ne lui occasionner aucune gêne physique, ce qui lui convenait tout à fait. Elle ne ressemblait en rien à l’incarnation terrestre d’une déesse, ce qu’elle était pourtant : prêtresse de Maeben, première déité féminine du peuple vumuan, révérée dans toutes les îles dispersées connues collectivement sous le nom d’Archipel de Vumu.

L’anguille n’était que courbes et mouvements. Elle n’arrêtait jamais ses contorsions pour avancer dans l’eau claire jusqu’à une distance fixée par elle-même, avant de faire demi-tour et de revenir de la même manière, selon un circuit allongé. La profondeur dépassait ici la taille d’un homme, et le poisson se maintenait près de la surface, mais le fin sable blanc tapissant le fond de l’océan était parfaitement visible, que la pureté de sa texture semblait agiter d’ondulations minimes. La jeune prêtresse aurait pu observer la créature sur ce fond marin sans jamais s’en lasser. Quelque chose dans ce spectacle lui apportait la paix, quelque chose en lui interrogeait, et la réponse semblait pareille au bourdonnement du trajet de l’anguille, s’il avait été audible. Elle aurait aimé qu’il en soit ainsi, même si elle avait découvert que la vie posait plus de questions qu’elle n’apportait de réponses.

Elle poussa sur ses bras, se releva et se mit à marcher sur le réseau de pontons qui créaient une sorte de chaos géométrique dans l’arc doux de la baie. À la position du soleil, elle savait qu’il était temps pour elle de se préparer à la cérémonie de ce soir. Si elle ne retournait pas au temple rapidement, les prêtres partiraient à sa recherche. Un instant elle envisagea de les laisser faire. Dans ces circonstances ils étaient très vite gagnés par la nervosité, et une fois elle s’était amusée à déclencher semblable agitation dans leurs rangs. Mais c’était avant. Plus le temps s’écoulait et moins elle se sentait capable d’imaginer une existence où elle n’était pas Maeben, dans laquelle les heures de la journée n’étaient pas ordonnées en accord avec la déesse.

Elle laissa la plage derrière elle et dut traverser le centre de la ville, qui s’appelait Ruinat. Ce n’était en fait guère plus qu’un village de pêcheurs, par bien des aspects identique à tous ceux qui étaient disséminés sur Vumair, l’île principale de l’archipel. Mais il s’y trouvait le temple de Maeben, ce qui conférait à l’endroit une prééminence sans commune mesure avec son humble apparence. Sur la côte est, Galat constituait un centre nettement plus important d’échanges et de commerce, sans toutefois bénéficier d’aucune dimension sacrée. Ruinat était un lieu d’humilité, très tranquille à présent, car la chaleur du soleil de midi s’abattait sur le monde avec une intensité constante, et la plupart des habitants s’étaient réfugiés dans les ombres de leur foyer, où ils faisaient la sieste en attendant que passent ces heures languides.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

J'ai bien aimé ce premier tome qui tient ses promesses, dans un univers ni trop sombre ni trop heureux, avec des personnages suffisamment complexes pour être intéressants et une intrigue qui ne tombe pas dans les facilités. Ce que j'ai aimé par-dessus tout, c'est l'originalité dont l'auteur a fait preuve, tant dans la composition du royaume que dans le destin des quatre personnages principaux.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai aussi été agréablement surprise du saut de neuf ans après l'assassinat du roi, qui permet de faire avancer l'histoire avec logique.

J'avais malheureusement été spoilée par les commentaires plus bas sur un des gros événements de la fin du bouquin mais à part ça, on a de bonnes surprises, notamment en ce qui concerne Corinn qui est un personnage que je n'aimais pas du tout pendant quasiment les trois quarts du livre.

Bref, une belle découverte, j'ai hâte de savoir ce que nous réserve l'auteur pour la suite !

Afficher en entier
Argent

Un bon roman de fantasy, où les enfants du roi défunt mènent chacun une vie différente et tentent de s'en sortir. L'intrigue est intéressante, loin de tout manichéisme ou de facilités. C'est sombre et bien écrit, les personnages sont globalement intéressants, même si les affinités ne sont pas les mêmes avec tous, et les lieux explorés variés.

Afficher en entier
Or

J'ai eu un petit coup de coeur pour ce livre, qui, pour moi, s'apparente a de la très bonne fantasy... avec des petits défauts qui font son charme !

J'ai beaucoup aimé ce livre, parce que je trouve qu'il sait "prendre son temps". L'histoire met un certain temps à démarrer (en fait non, mais disons qu'avec les nombreuses descriptions, c'est plutôt le lecteur qui met du temps à plonger dedans!) et autant d'habitude ça m'agace, autant là, j'ai lu avec délices les descriptions et explications sur le royaumes, les sociétés... C'est très bien fait, très intéressant, même si ça peut être frustrant pour un lecteur qui attend une action soutenue.

Autre bonus, j'ai aimé qu'une partie de l'histoire se passe dans un royaume aux accents d'Afrique... ça change et c'est pas plus mal !

Afficher en entier
Or

Très grosse surprise vers la fin de ce tome qui m'a vraiment étonné, j''ai vraiment envie de lire la suite car on voit bien qu'il ne s'agit pas d'un conte de fées. Aliver meurt, et Corinn semble devenir comme son ancêtre le roi-sorcier. Sa sœur Menna s'étonne de son comportement et ne retrouve plus la chaleur de leur jeunesse dans leur rapports. La lecture était parfois assez complexe, avec une certaine quantité de personnages principaux et secondaires, mais rien que la fin en valait la peine. J'ai hâte de découvrir plus encore ce mystérieux monde qu'est pour l'instant pour moi l'univers d'Acacia.

Afficher en entier
Or

Le livre est long, souvent difficile, mais une fois qu'on est entré dedans, on ne peut plus le quitter. Les personnages en particulier sont subtilement construits, loin des stéréotypes habituels de la fantasy et, pour une fois, les caractères féminins sont aussi développés que les héros masculins.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est vraiment super! Captivant et intéressant, il nous entraîne dans la vie de 4 personnages vraiment différents. Bouleversements et superbe écriture de l'auteur (malgré le nombre important de pages) font de ce livre un chef d'œuvre du fantastique, à mon goût, bien sûr!

Afficher en entier
Pas apprécié

j'ai laissé tombé après des mois et des mois à tenter de le lire... mais j'ai effectivement abandonné en cours de route... ça ne décolle pas... tour et détour...

Afficher en entier
Or

Les deux cents premières pages sont ardues, et je n'ai persévéré que pour l'écriture presque parfaite de cet auteur ! La suite est tout simplement divine, sans manichéisme aucun, avec une inventivité magistrale, un art de l'écriture incroyable. Mon seul regret est le rythme insufflé par de longues parties narratives au détriment de dialogues bien peu fournis, voire absents.

http://lesmotsdenanet.blogspot.fr/2013/04/acacia-de-david-anthony-durham-trilogie.html

Afficher en entier
Diamant

Un très bon livre, un peu complexe donc on tarde à rentrer dedans au début. Il faut laisser le temps d'installer la trame et comprendre ce Monde Connu. Mais en s'accrochant un peu on découvre ses personnages attachants, très différents et le rôle qu'ils vont jouer dans cette "reconquête du trône".

Afficher en entier
Bronze

Leodan Akaran, roi d'Acacia, maître du monde connu a hérité de plusieurs générations de paix apparente et de prospérité, gagnées de haute lutte, des années auparavant, par ses ancêtres. Veuf, doté d'une grande intelligence, il dirige un empire - Acacia - qui porte le nom de l'île dans laquelle il réside et où son gouvernement est installé. Il vit entouré de ses quatre enfants qu'il adore, tout en leur cachant les fondements de l'économie prospère acacienne : trafics de drogue et d'enfants esclaves. Il espère pouvoir mettre un terme à ces pratiques, mais des forces obscures l'en empêchent.

Pendant ce temps, un dangereux assassin professionnel, envoyé par les Mein - de grands guerriers implacables, peuple exilé, depuis fort longtemps, dans une une forteresse prise dans les glaces du grand nord - poignarde Leodan au coeur même d'Acacia , tandis que l'armée des Mein créent la surprise en attaquant l'empire de toutes parts. Sur son lit de mort, Leodan met en place un plan pour permettre à ses quatre enfants de s'échapper, livrant ainsi chacun à sa propre destinée. Ces derniers sont désormais animés par un puissant désir de vengeance et se jurent de récréer un Empire Acacien à l'image de ce que leur père désirait. Ils le feront pour laver l'honneur du roi assassiné, et tenteront d'instaurer une paix durable fondée sur des valeurs démocratiques.

Ce premier tome est le premier et peut-être le dernier que je lirai de la trilogie, bien qu'il m'ait plu.

Il faut bien lire les cent premières pages pour pénétrer dans l'histoire et connaître tous les personnages de ce tome. C'est un peu long pour se mettre en place.

Ensuite, alors que le début ne m'enchantait franchement pas plus que ça je me suis faite surprendre par la qualité narrative de l'auteur qui possède une plume vivace et vivante. C'est probablement grâce à cela que l'histoire tient et nous garde jusqu'au bout. Que l'on ne s'y méprenne pas pour autant il s'agit d'une histoire assez banale, qu'on a l'impression d'avoir déjà lu des dizaines de fois, pourtant quelques passages m'ont très agréablement surprise et c'est cela que j'ai apprécié, le fait que l'auteur sache nous surprendre alors que l'on pense avoir saisi assez rapidement la trame principale de l'histoire. Plusieurs rebondissements que je n'avais pas vu arriver ont rehaussé mon intérêt. Pas de temps morts non plus dans la narration, pas de long passages de descriptions qui auraient pu plomber le tout (ce n'est pas donné à tous les auteurs de se perdre dans des descriptions qui ne font pas lâcher le lecteur et lui faire sauter quelques pages).

Cependant, à la fin du livre j'étais pleinement satisfaite de ma lecture, la fin s'achève sur une quasi "vraie" fin et ne laisse pas en suspend comme on pourrait le croire pour nous forcer à acheter le deuxième. Au contraire j'ai très vite senti qu'il n'y avait plus grand chose à raconter, je ne voyais pas ce que l'auteur allait bien pouvoir faire avec 2 livres de plus à part tourner en rond, intuition qui a été confirmée par plusieurs commentaires abondant en ce sens sur divers sites.

Un premier tome donc très agréable qui se suffit largement à lui-même.

Afficher en entier

Date de sortie

Acacia, tome 1 : La guerre du Mein

  • France : 2010-05-12 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 96
Commentaires 16
Extraits 3
Evaluations 21
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode