Livres
504 918
Membres
512 339

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Excusez-moi, dis-je à une vieille dame avec une grosse bosse sur le dos.

Les vieilles dames sont gentilles.

— Dégage, toi, grogne-t-elle.

Afficher en entier

"-Heureusement que nous sommes toutes deux plutôt petites. Ce cadre n'est vraiment pas fait pour faire voler deux personnes, marmonne-t' elle. Bon, Tiens-toi à la barre. Ne t'agite pas. Reste simplement immobile. Je m'occupe du reste, mordonne-t'elle.

Je tourne la tête par-dessus mon épaule. Est-ce qu'elle vient de dire voler ?"

Afficher en entier

What if I was born into a normal life, one without a tortured childhood and without the weight of so many responsibilities and burdens?

Afficher en entier

Sa prise est incassable pour quelqu’un de ma stature, mais je ne vais pas perdre ce combat. Je lui lance un regard dont j’ai vu une putain se servir et relève la tête pour l’embrasser. Mes lèvres se posent sur les siennes. Je n’ai pas vraiment le temps de l’analyser, mais d’une certaine façon je sais que je ne ressens pas la même chose qu’avec Kedrick. C’est agréable, mais il n’y a rien d’autre dans ce baiser, hormis de l’attirance.

Il cligne des yeux et relâche sa prise. J’imagine que personne n’a jamais essayé une telle chose sur lui dans les fosses auparavant. La foule hurle. Je fourre ma paume sous son nez, avant d’entendre un craquement satisfaisant. Quand il se déplace pour esquiver vers un espace vide, mon genou s’enfonce dans la zone sensible entre ses jambes.

Il s’effondre au sol et les hommes dans les gradins gémissent par compassion. J’attends qu’il se lève. Quand il le fait, il ne sourit plus.

Moi, oui.

Afficher en entier

« On me soulève et me dépose sur quelque chose de doux.

— Cette flèche aura ta peau, murmure une voix grave contre mes cheveux. J’aimerais que tu le laisses partir. »

Afficher en entier

Je suis ravie que mon succès l’ait aidée à donner une leçon à Hale après ses commentaires désobligeants.

Je hausse les épaules.

— Tu ne m’aurais pas jetée là-dedans si je n’avais pas pu, n’est-ce pas ?

Je connais déjà la réponse.

Elle ne cille même pas.

— Bien sûr que non.

Avalanche émet un bruit incrédule. Même Crystal lève les sourcils. Je jette un regard ironique à Alzona et me détourne pour observer le combat suivant, remarquant en même temps les regards menaçants des hommes de la caserne de Hale.

Chapitre 3

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode