Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AccroBooks : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lux, Tome 3 : Opale Lux, Tome 3 : Opale
Jennifer L. Armentrout   
Je suis définitivement folle de cette série. :)
Ce troisième tome, je l'ai dévoré en quelques jours et, mon Dieu, comme c'était bon. Aussi bon que les deux précédents. Jennifer L. Armentrout est définitivement une déesse à mes yeux.


L'histoire reprend là où le deuxième tome nous avez laissé [spoiler]C'est-à-dire, après le retour de Dawson[/spoiler] et j'ai été plus qu'heureuse d'enfin pouvoir me replonger dans l'univers de l'auteur.
L'histoire et l'univers n'ont pas perdu de leur attrait à mes yeux et je me suis autant régalé ! L'ambiance de ce tome ci est peut être un peu plus sombre, ce qui est tout à fait expliqué par le but poursuivi par les personnages tout au long du livre. On passe de rebondissement en rebondissement, sans temps mort et l'action, l'humour et toutes ces choses qui font que j'aime cette série nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
Et...la fin. Des fins comme ça, ça devrait être interdit ! C'est le genre de fin qui vous fend le cœur et qui vous met en rogne, en même temps, tout en vous poussant à tourner les pages pour chercher une suite. Suite qu'il n'y a pas, évidemment. Ma réaction ressemblait à peu prés à ça : «Quoi ?! Ce n'est pas possible ! Ça ne peut pas se finir comme ça ! Non, non, non...» (+ larmes aux yeux en supplément)
Alors le moins qu'on puisse dire c'est que ce tome m'aura vraiment fait passer par toutes sortes d'émotions. Comme les tomes précédents. De la joie aux pleurs en passant par le rire, le choque et la haine.
Les personnages étaient toujours aussi envoûtants et j'ai vraiment pris plaisir à poursuivre l'aventure avec eux. Katy me semblait prendre des décisions plus réfléchies que dans les tomes précédents et on sent une nette amélioration aussi bien dans son comportement, que dans le comportement des autres personnages. Les relations entre ceux-ci semblent évoluer et je m'en réjouis. Quant à Daemon...et bien, c'est Daemon. ♥ :)

Pour conclure, je dirais que ce tome était aussi bon que les autres et qu'il faut absolument lire cette série passionnante, originale et addictive. (:
Hâte le tome 4. :)

par Pixma33
Kayla Marchal, tome 1 : L'exil Kayla Marchal, tome 1 : L'exil
Estelle Vagner   
C’est lorsque les Éditions du Chat Noir ont dévoilé la magnifique couverture, signée Alexandra V Bach, et le résumé du livre que j’ai complètement craqué pour celui-ci ! Et la mention à Cassandra O’Donnell (dont j’adore les romans) aura fait pencher d’autant plus la balance pour que je précommande le livre dès que possible.

Après lecture, je peux confirmer sans hésitation mon gros coup de cœur pour ce roman. Aussi bien pour la couverture que pour cette histoire absolument géniale. Pour tout vous dire, je n’ai pas mis longtemps à le lire tant il m’était impossible de quitter Kayla et les autres morphes. Je prendrai d’ailleurs plaisir à le relire au même dire que certaines autres de mes sagas chouchou qui trônent dans ma bibliothèque !

Trêve de blabla, parlons un peu de l’histoire ! Nous suivons l’histoire de Kayla, jeune morphe de 18 ans étant dans l’incapacité de se transformer en louve. Rejetée et persécutée par sa Meute, elle se fait exiler par son Alpha, son grand-père, qui lui fait comprendre qu’elle n’est pas assez pure pour rester avec eux. C’est lorsqu’elle s’arrête dans une ville voisine, pour prendre un verre, qu’elle tombe sur Ian, le fils Alpha de la meute locale. Il lui rappelle qu’elle doit se présenter auprès de son père si elle souhaite rester dans cette ville. Dès lors, elle essaye de se faire une place parmi eux afin d’en apprendre un peu plus sur sa mère qui est morte lorsqu’elle était encore très jeune. C’est à travers quelques rencontres qu’elle commence à apprendre la vérité sur elle, sur son passé et surtout qu’elle apprend à ses dépend que les apparences sont souvent trompeuses…

L’histoire et les légendes qui racontent l’apparition des premiers Morphes et Polymorphes sont assez originales pour sortir du lot et en faire un roman à part. L’auteure capte notre attention et l’on plonge dans un récit palpitant où les complots et les mystères s’accumulent au fil des pages.

Je dois dire que pour certaines révélations, je ne m’y attendais vraiment pas ! L’auteure réussit à distiller les informations aux comptes gouttes tout en cachant formidablement bien le jeu de ses personnages. Même si je me doutais de quelque chose pour au moins l’un d’entre eux !

D’ailleurs, un autre personnage m’a laissé perplexe durant tout le roman : Jeremiah. Encore maintenant, après avoir refermé le livre, je ne sais vraiment pas quoi penser de cet homme à femme et j’ai dû mal à saisir son rôle dans cette histoire. On sait peu de chose sur lui, malgré quelques détails par-ci par-là et la révélation de la fin m’a enfoncé encore plus dans ma perplexité. Je ne doute pas qu’on en saura plus le prochain tome mais c’est assez frustrant de rester dans le flou !

En bref, c’est un très bon coup de cœur pour ce premier tome plein d’originalité et de rebondissements où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. On tourne les pages cherchant à déceler le vrai du faux en se rendant compte qu’on fait totalement fausse route. Et si vous n’êtes pas convaincue par l’histoire, à n’en pas douter, vous serez charmer par les mâles qui entourent notre jeune morphe et qui feront danser vos hormones.

http://bookandcie.weebly.com/9753-chroniques/kayla-marchal-tome-1

par Cassije
You, Tome 1 : Parfaite You, Tome 1 : Parfaite
Caroline Kepnes   
Tout d'abord, je souhaite remercier les Éditions Kero de leur confiance et de m'avoir permis de découvrir ce roman.

J'avoue que je ne m'attendais pas vraiment à cela en lisant ce résumé. Je m'attendais bien à suivre un fou obsédé par Beck, je m'attendais à une histoire qui me ferait froid dans le dos, je m'attendais à avoir peur et frissonner, et au final, j'ai eu droit à tout autre chose. Alors, pour l'originalité, on est pile dedans, bravo.

Mais par contre, j'ai un peu eu du mal avec les personnages. C'est assez difficile de se mettre dans la tête de Joe, car c'est quand même un sacré obsédé frustré sexuellement, et qui pense être tout à fait sain d'esprit. Il ne peut pas se tromper plus. Il est cinglé, et tout son cheminement d'esprit le montre. Il faut s'imaginer quand même qu'un tel malade puisse disposer de la vie des gens ainsi et se trouver des excuses pour le faire. Il cherche à protéger Beck des autres. La bonne blague !

Je ne peux que saluer la prouesse de l'auteur de m'avoir mise si mal à l'aise dans la peau de ce fou furieux. J'ai détesté ce type d'emblée, et je me suis raccrochée à Beck. Le problème, c'est que je ne l'ai pas aimée non plus. Elle passe vraiment pour une égocentrique qui aime que tout tourne autour d'elle et qui enchaîne les conquêtes, car rien ne semble plus la passionner que le sexe. Beaucoup de sexe. Trop de sexe.

Honnêtement, ces deux-là ne peuvent former qu'un beau couple, finalement. Du coup, ce qui m'a un peu embêtée dans l'histoire, c'est que le côté thriller soit si peu présent. Un fou d'un côté, une folle de l'autre, mais pas de scène qui me font monter mon taux d'adrénaline. Tout est plat et naturel, car c'est comme cela que cela se passe dans la tête de Joe.

Le frisson m'a manqué, et c'est bien la seule chose qui manquait à ce roman pour qu'il soit parfait, selon moi. Un thriller où tout est plat ne peut pas me passionner, et pourtant l'esprit de Joe était passionnant. Malade car il partait dans des délires qui me flanquaient le fou rire tellement il était hallucinant, possessif, et aussi intelligent qu'il était stupide (franchement pour trouver Beck parfaite...). Mais pas flippant, car prévisible. On le voyait venir à dix kilomètres le Joe. Et c'est bien dommage.

Du coup, je ne vous dirais pas de foncer l'acheter absolument dans les trois minutes qui viennent, mais si jamais vous avez l'occasion un jour de le lire, vous aurez clairement entre les mains un roman atypique et assez particulier pour qu'on lui laisse une petite chance tout de même.

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2015/04/parfaite.html
Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Tout feu, tout flamme Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Tout feu, tout flamme
Kristen Callihan   
Gros coup de coeur !

Vous l'aurez compris, j'ai un immense coup de coeur pour ce roman. C'est bien simple, je viens de le terminer et j'ai déjà envie de le relire. La couverture est sublime et le synopsis plus qu'alléchant. Je ne comprends pas pourquoi ce roman n'est pas plus connu.

Revenons sur l'histoire.
Dans ce roman, nous suivons Miranda, une jeune femme de 22 ans, qui suite à la faillite financière de son père (un homme plus que douteux) se voit contrainte d'épouser l'un des pires ennemis de son père : Lord Archer.
Lord Archer a beau être riche comme Crésus, il n'en reste pas moins méprisé et craint par les citoyens de Londres, car voyez-vous Archer se dit monstrueux et se cache depuis des années derrière un masque dans le but de dissimuler sa laideur.

Aaaaah j'ai adoré !
Ce roman est une sorte de réécriture de la Belle et la Bête et du fantôme de l'opéra. Le tout mixé pour en faire une seule et même histoire. Et quelle histoire !
Il y a des romans comme cela, où on lit le premier chapitre et on en sort des étoiles pleins les yeux et car l'on sait que c'est une histoire que l'on va dévorer. C'était mon cas avec ce livre.

L'intrigue mêle de la romance, du surnaturel et une enquête policière. Quoi que l'enquête passe au second plan, je vous l'accorde. Cela reste avant tout une romance paranormale.
Archer et Miranda forme un couple incroyable. Dès le premier chapitre, on sent une alchimie et une tension entre ces deux-là, qui ne fait que s'intensifier au fur et à mesure des chapitres.
Mais le gros point fort de ce roman, ce sont les personnages. Ce sont eux qui portent cette histoire.
Miranda est forte, rebelle, intrépide et indépendante et ça j'adore. Elle change complètement des héroïnes habituelles du 19ème siècle. Elle n'hésite pas à se battre et à se travestir pour se faire entendre. C'est d'ailleurs, son fort caractère qui va séduire Archer.
Archer est à la fois viril et introverti mais aussi timide et blessé. On a envie de le protéger en même temps qu'on apprends à le respecter.

En résumé, ce roman est définitivement, un roman que je recommande. La romance est à couper le souffle et les personnes, ainsi que l'intrigue sont hauts en couleurs.
A lire !

par Avalon
Le Monde d'Élianor, Tome 1 Le Monde d'Élianor, Tome 1
Liah Waureel   
Une lecture très tentante, les couvertures de cette maison d’éditions nous en mettent à chaque fois plein les yeux.

Dès les premières pages nous faisons la connaissance d’Elianor, un personnage de caractère, plutôt solitaire, elle n‘a qu’une seule amie, Anita pour qui elle a une grande affection. Elle est habituée malgré l’aisance dans laquelle elle vie à se débrouiller seule, son père s’étant éloigné d’elle au décès de sa mère.

Mais nous n’allons pas seulement être concentré sur ce personnage, bien qu’elle soit la plus présente en tant qu’héroïne. Nous allons tout au long de la lecture faire la connaissance de plusieurs autres personnes, tous aussi intéressants que déconcertants pour certains. Ils auront un rôle très important de ce qui va arriver à Elianor, qu’ils soient des acteurs passifs ou actifs, ils seront mêlé à ce changement de vie auquel elle ne s’attend absolument pas.

En quelques heures son monde va basculer et être complément chamboulé, Eleanor va devoir faire face à de gros changements les plus improbables, dignes des livres qu’elle a pu lire. En effet suite à une attaque, elle découvrira qu’elle n’est autre qu’une Gardienne des Sceaux de l’Entre Deux Monde, dotée de pouvoir et de capacité dont elle n’aurait pu rêver. Mais pour devenir une véritable Gardienne elle va devoir se plier à certaines règles assez strictes ce qui est loin d’être son fort.

Suite à cette découverte, elle va faire la rencontre d’autres gardiens, qui comme elle, maitrisent un des quatre éléments, pour elle c’est l’eau les autres, le feu, la terre et l’air. Elle fera aussi la connaissance de Guillaume, un guerrier qui donnerai sa vie pour la Guilde , on sent une forte attirance entre eux, mais des interdits viendront mettre en difficulté leurs sentiments naissants.
En parallèle, nous nous pencherons plus sur la famille et les proches d’Elianor qui eux aussi vivent des instants de terreur et de douleurs.

Une lecture dans laquelle on s’immerge très rapidement. Ce premier tome pose les bases et est rempli d’explications mais aussi de découvertes sans jamais nous faire tomber dans l’ennuie ou nous faire ressentir de longueur. On s’attache à chacun des protagonistes, le récit à la troisième personne permet ne voguer de personnage en personnage et ainsi de bien comprendre leurs sentiments et ce qu’ils ressentent sans jamais se perdre. (J’avoue avoir eu peur de la tournure que vont prendre les sentiments des personnages et de tomber dans un triangle amoureux difficile à gérer)

C’est un univers fantastique mêlé à la réalité de façon très intéressante, l’action est présente sans y être très prononcée, elle arrive à point nommé et on y embarque de manière à avoir l’impression d’y être. On survole avec légèreté un peu de romance, de quoi venir adoucir tous les moments difficiles vécus par les personnages. On y vit des moments douloureux, pendant, mais aussi réconfortants, tous ses doutes, ses instants inattendus ajoutent de l’intensité à l’histoire.

Ce fut une lecture vraiment appréciable, j’ai beaucoup aimé cet univers, j’ai hâte de voir l’évolution des tous les personnages et de voir ce qu’il va se passer par la suite, surtout avec cette fin qui vous laisse complément bouche bée.

http://www.livresavie.com/le-monde-delianor-chapitre-1-de-liah-waureel/#more-14409

par Natoche
L'Horoscope amoureux, Tome 3 : Gemini Keeps Capricorn L'Horoscope amoureux, Tome 3 : Gemini Keeps Capricorn
Anyta Sunday   
Mon avis en détail ici ⇢ https://wp.me/p5AuT9-4rV

Troisième opus de la saga et c’est toujours terriblement délicieux ! Je ne m’en lasse pas… J’irai même jusqu’à dire que j’en suis de plus de plus accro… Il faut dire que la reine de romance slow burn a toujours plus d’un tour dans son sac…

Après un Lion hétéro qui se laisse séduire par un charmant Lion, un Scorpio et Vierge ennemis qui sont fous l’un l’autre, place maintenant à un Gémeaux et un Capricorne qui sont censés être littéralement incompatibles… Wesley & Lloyd. Un duo adorable comme tout qui se complètent en tout point malgré leur différence.

Le premier est un étudiant espiègle et extravagant qui s’ennuyer dans ses études de droit. Son passe temps favori ? Prendre un malin plaisir à taquiner et à flirter avec son assistant résident. L‘autre est un assistant résident sérieux et très respectueux des règles qui se passionne en mathématiques appliqués et qui cache très bien son affection pour ce flamboyant résident.

Mais selon les règles du campus toute relation entre eux est formellement interdite. Et puis selon leur signe astrologique, ils ne sont pas faits pour s’entendre… Mais voilà, quand les sentiments font leur entrée sans crier gare, les choses se compliquent légèrement…

Quand aux personnages secondaires. Ils sont intéressants, ont également leur importance dans l’histoire et vous réservent quelques surprises ! Notre Lion & son Bélier feront de temps à autres quelques apparitions. Et c’est toujours un réel plaisir de retrouver mon couple chouchou !

En bref… Une fois de plus, la plume si fine d’Anyta Sunday a fait mouche ! Ce qui me plaît le plus dans ces écrits, c’est que même si la romance se construit petit à petit et évolue tout en douceur, elle arrive toujours à nous faire passer un exceptionnel moment ! Et « Gemini Keeps Capricorn » ne fait pas exception à la règle ! Une pétillante et charmante romance feeling good des contraires qui s’attirent qui vous fera vibrer de la meilleure façon qui soit. Un pur régal ! À déguster sans modération… Quand à moi, je vais de ce pas lire le tome 4…
Maron Noir, Tome 5 : La Fin de la quête Maron Noir, Tome 5 : La Fin de la quête
D.C. Odesza   
Mon avis ne rejoint ABSOLUMENT PAS celui des autres.
En débutant cette saga, je ne m'attendais pas du tout à ça! En refermant le dernier tome (merci Kindle de m'avoir fait économiser de l'argent !), mon avis global est mitigé, voire mauvais.

Tout d'abord, je tiens à exprimer mon mécontentement envers l'auteur. Lorsqu'on écrit une histoire qui a lieu dans un pays en particulier, la moindre des choses est de se renseigner sur les coutumes dudit pays. Je m'explique :
1) les agences d'escortes sont autorisées en France mais uniquement si les escortes se contentent d'accompagner le client. La prostitution n'est pas légale en France contrairement à l'Allemagne (bien sûr, on sait que la prostitution existe quand même). Donc, les menaces de Dubois sont difficilement applicables (genre la presse s'intéresse à une prostituée qui ne remplit pas ses obligations).
2) Ensuite, la sécurité sociale existe en France et les remboursements sont très étendus pour une personne souffrant de maladie longue durée (système ALD). Donc, l'argument du "je fais surtout ça pour payer le traitement de ma sœur" ne fonctionne pas.
3) l'argument des études encore moins puisque l'ENSA à Marseille n'est pas exorbitant (entre 400 et 500 euros par an).

Résultat, ces incohérences m'ont fait débuter cette lecture avec un mauvais point de vue : je pensais que Maron n'avait pas d'autre choix que de devenir prostituée de luxe. Je me suis ainsi préparée à avoir de la compassion pour elle et à la plaindre de cette dure vie (surtout que des étudiantes prostituées qui elles pour le coup sont vraiment mal, ça existe). Sauf que j'avais tout faux! Maron est escorte parce qu'elle ADORE ça. L'excuse de sa sœur n'est pas valable et n'apporte strictement rien au récit. Chlariss pourrait ne pas exister, cela ne changerait rien. Les études passent au 151ème plan puisque prendre des "vacances" 2 semaines avant son examen est plus important que d'étudier.

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, pour moi, il n'y en a pas. Ou alors, les nombreuses incohérences la rend superflue et agaçante. J'aurais préféré que l'auteur n'intègre pas d'intrigues aussi légères et inutiles (qui ne font que montrer la débilité de Maron) et assume complètement son livre pour ce qu'il est : une histoire de sexe à plusieurs. Car en réalité, c'est de cela qu'il s'agit : une continuité de scènes de sexe chaud, torride, excitant... jusqu'à un certain point où ça devient gonflant et répétitif.

Parlons de Maron : j'ai d'abord eu du mal à la cerner. Ensuite, je l'ai trouvé hypocrite (puisque ses raisons de se prostituer ne tiennent pas) avant de la détester et même de la haïr. Je l'ai trouvé arrogante, orgueilleuse. Elle se surestime trop alors qu'en réalité, c'est juste un stupide vagin sur pattes qui se laisse manipuler par trois mecs riches pourris gâtés sous prétexte que sa fierté lui interdit d'abandonner leurs jeux malsains (quitte à se faire humilier!) et que de toute façon, elle se vengera! Je ne vous cache pas que son idée de vengeance m'a grandement déçue!

J'ai essayé de mettre de côté l'intrigue dérisoire pour me concentrer sur l'expérience excitante de Maron mais j'ai eu beaucoup de mal, peut-être parce que j'avais juste envie d'assommer Maron contre un coin de la table voire de la tuer et de cacher son corps au fur et à mesure des tomes.

Les tomes 4 et 5 sont les pires! Pourquoi? Parce qu'on perd tout le dynamisme des 3 premiers et surtout, ce qui les rendait intéressants : les jeux pervers des 3 frères.

En conclusion : à lire pour les scènes de sexe chaudes et originales mais certainement pas pour l'intrigue, ni les personnages. Faites abstraction de tout ce qu'il y a autour et concentrez vous sur les scènes de sexe.

par LinaRida
Juste nous deux Juste nous deux
Amanda Bayle   
Juste nous deux est une romance New adult, 100% made in France (et ça fait du bien).
Nous suivons par le biais d'une narration à deux voix (et interne) l'histoire de Morgan et Ambre.

Morgan Courtier est un jeune homme de 21 ans bien sous tous rapports. Le mec droit dans ses bottes, qui ne fait jamais d'excès. Trop sérieux. Trop terre à terre. Trop calme. Trop discret. Trop timide. Trop coincé. Trop gentil. Trop bonne poire... Trop parfait !
Cette étiquette, qui lui colle à la peau, l'énerve au plus au point, mais il a bien du mal à s'en défaire.
Pourtant depuis quelques mois il a décidé de changer, de ne plus rester l'éternel solitaire. Pour la première fois d'ailleurs, il s'est fait des amis, de véritables amis. Et c'est en sortant un soir avec eux, qu'il va faire la connaissance d'Ambre, la colocataire d'un de ses nouveaux potes, une magnifique jeune femme complètement paumée et extravertie...

Ambre Saunier a 24 ans et c'est ce qu'on appelle une fille à emmerdes. Elle les attire, pire, les cherche ! Car Ambre - dû à son enfance - a un fâcheux penchant pour l'autodestruction. Boire, fumer, coucher, elle fait tout à l'extrême. Sa seule bouée est Max, son meilleur ami et colocataire, mais même lui, s'il répond toujours présent et vient toujours à son secours, a bien du mal à la sauver de ses manies destructrices. C'est d'ailleurs lors d'une de ses innombrables sorties foireuses, où Max doit de nouveau lui venir en aide, qu'elle le rencontre, lui, Morgan... le mec parfait...

Morgan et Ambre sont deux caractères à l'extrême opposé. Lui aime le contrôle, pas de place pour l'imprévu... Or, Ambre est totalement imprévisible.
Cependant, malgré leurs différences, ils sont irrémédiablement attirés l'un vers l'autre, comme les deux faces d'un aimant.
Lui si inexpérimenté en matière de sentiments et de relations avec les autres (surtout avec les filles) a mis son dévolu sur un volcan indomptable, sauvage et ravageur.
Mais parviendra-t-il à la sauver de ses démons ?
Et si la personne à sauver n'était pas celle que l'on pense ?
N'oubliez pas, les apparences sont parfois trompeuses...

J'ai adoré ce roman.
Le fait qu'il se déroule en France déjà m'a beaucoup plu. Puis après, l'intrigue tout autour du personnage de Morgan est tout simplement géniale !! Morgan est bluffant ! Il porte ce roman de bout en bout. C'est son passé, ses mystères, ses secrets, qui nous tiennent en haleine.
Ambre est chouette également, mais en fait, c'est elle la plus prévisible des deux... Elle se dévoile facilement, du coup, l'on sait à quoi s'attendre. Morgan c'est tout l'inverse. Tout comme sa vie, ses secrets, il les contrôle et les gère seul. Il veut sauver Ambre, mais qui va le sauver lui ?
Jusqu'au dénouement final, nous sommes pris dans cette intrigue. Mais aussi dans cette fabuleuse romance ! Car l'histoire entre Ambre et Morgan est on ne peut plus touchante ! Leurs premiers pas ensemble sont chargés d'une tension sexuelle incroyable, qui nous électrise, nous enivre... J'ai adoré cette sensation.

D'ailleurs je serais incapable de dire ce que j'ai préféré... Les personnages si attachants ? L'intrigue si captivante ? Ou la romance si belle ? Les trois sont à égalité.

En bref ? J'ai adoré, tout simplement.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/12/juste-nous-deux-de-amanda-bayle.html

par toutoun
Malédiction du sang Malédiction du sang
Celia Rees   
Excellentissime!! J'ai adoré! :D Le style, l'écriture, les personnages... On accroche dès les premières pages ;)
Un livre sur les vampires, pas comme les autres... (après Twilight, je trouvais que ces histoires étaient toutes pareilles), à lire absolument...
Et je trouve que l'auteure a eu raison de ne pas trop développer le couple Andy/Ellen, car c'est au lecteur d'avoir de l'imagination... =P

par Melanyy
Tout finit par un baiser! Tout finit par un baiser!
Kate Klise   
La couverture m'a plu tout de suite puis j'ai lu le titre est là (bon, j'avoue, j'adore les histoires d'amour), j'ai était assez intriguée. Puis le résumé m'a mis l'eau à la bouche.
Mais je dois vous avouer quelques chose, quand j'ai vu qu'il y avait le point de vue des parents, ça m'a un peu refroidi, je pensais que ça allait être ennuyeux et pas du tout. J'ai d'ailleurs plus aimé les passages entre les adultes que ceux de Webb et Coco.
Attention, je ne dis pas que ces passages sont nuls, ils sont excellents aussi mais plus confus, "immature" peut-être. Il y a vraiment trop de questions, pourtant je me suis retrouvé dedans aussi mais pas assez, que pour les passages "adultes". En revanche l'humour est tout même plus présent du côté (point de vue) de Webb et Coco.
Certaines personnes vont certainement trouver certains passages longs ou ennuyeux, ça était mon cas surtout vis à vis du travaille d'Andrew (le père de Webb et un peu de Daysi la mère de Coco) mais certains servent à l'histoire et sont quand même intéressent.
J'avoue que je m'y attendais pas mais (vers la) fin, c'est plutôt surprenant.
Donc vous pouvez très bien vous dire que c'est une (des) histoire(s) d'amour banale(s) mais détrompez-vous. Bien qu'il y est les mêmes ingrédient de base, chose normale, je dirais.

Bref, en plus d'être un livre excellent, c'est une très bonne surprise. Comme quoi, il ne faut pas avoir de jugement trop hâtif (là je parle pour moi, par rapport au point de vue des parents. Le côté plus adultes).
La partie "voyage" est aussi présente même si ce n'est pas ce qui m'a le plus marqué.
Si vous hésitiez encore, peut-être que mon commentaire vous aidera à franchir le pas !!! Je n'ai qu'une chose à vous dire laissez-vous tenter par cette histoire qui vous plaira (ou pas), je l'espère (autant qu'à moi).

par seve61300