Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de acefrog : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Pandora Hearts - Caucus race, tome 3 Pandora Hearts - Caucus race, tome 3
Jun Mochizuki   
Dans ce tome-ci, nous avons droit à une nouvelle bien que courte sur Jack, Lacie et Oswald comme d'ailleurs le présume la couverture. Pourtant je m'attendais à quelque chose de plus original pour le troisième et dernier (pour l'instant) tome de ces nouvelles sur Pandora Hearts. Les seules nouvelles qui m'ont à peu près intéressé sont celles sur Jack et Oswald, et Oz et Gilbert. Les autres ont beaucoup moins attiré mon attention même si elles se concentrent sur Vincent et Echo qui sont, somme toute, des personnages très intéressants !
Mais voilà je m'attendais davantage à de nouvelles sur les Baskerville d'il y a 100 ans. Jack et Oswald étant bien mis en avant sur la couverture, j'avais osé espérer quelques nouvelles parlant d'eux pour qu'on puisse en apprendre plus sur eux mais dans ce tome, qui est d'ailleurs le seul où ils apparaissent, ils n'ont droit qu'à une nouvelle d'à peine 40 pages. Alors que pourtant ce sont des personnages assez important dans l'histoire de Pandora hearts, ils sont complètement éclipsés alors qu'il a dû se passer pas mal de chose entre Oswald, Lacie et Jack qui étaient quand même assez proches. Je suis un peu déçu par ce tome qui se termine un peu trop simplement, et même si je l'ai apprécié comme tout les autres j'ai déjà été moins emballé que pour les précédents.
C'est assez triste de se dire qu'il y a tout juste trois livres d'histoires annexes sur Pandora hearts alors qu'il y a encore tant de chose à savoir et à imaginer sur cet univers et sur la vie de ses personnages.
La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction
Ysaline Fearfaol   
Bienvenue dans la meute de Chânais, pas tout à fait comme les autres, d'autant que son lieutenant, Aymeric, cache un terrible secret que les membres de la meute l'aident à préserver. L'irruption dans leur vie d'Yseult, une jeune historienne, va pourtant tout chambouler. Avec elle, l'espoir renaît.

Le roman est dense, on ne s'ennuie pas une seconde grâce aux multiples rebondissements et aux personnages hauts en couleur, sans oublier que si niveau émotions on n'est pas épargné (le passé d'Aymeric, qui nous est révélé peu à peu, est loin d'être rose) l'humour reste néanmoins très présent.

Aymeric est un personnage très intense, sombre et mystérieux, et la lectrice peut se reconnaître en Yseult, jeune femme a priori banale qui se remet tant bien que mal d'une rupture douloureuse et n'a pas vraiment envie de laisser la place à un nouvel homme dans sa vie, surtout lorsque l'homme en question est aussi compliqué qu'Aymeric.

Les personnages qui gravitent autour du couple principal donnent aussi du corps à l'histoire, que ce soit Duncan, le chef de meute, le seul qu'Aymeric redoute, Aloys, le cousin rival et pourtant toujours présent quand il a besoin de lui, l'oncle d'Yseult et ses poignards, ou encore les filles de la meute, peu nombreuses mais avec de sacrés caractères (je pense à une certaine Blod, à l'origine de toutes les blagues aux détriments des mâles de la meute). Et puis ce livre ne serait pas ce qu'il est sans la méchante, que l'on se prend à détester et qui va se montrer particulièrement retorse.

Amour, humour, suspense sont les mots qui me viennent pour résumer ce premier tome d'une nouvelle série à suivre.
Pandora Hearts - Caucus race, tome 2 Pandora Hearts - Caucus race, tome 2
Jun Mochizuki   
Je rectifie ! L'histoire se passe juste après leur rencontre avec le nabot au lycée lutwidge !
Mais sinon oui j'espere aussi qu'il sorte !
De très belle histoire en perspective en tout cas ... :D

par sophia16
Pandora Hearts - There is Pandora Hearts - There is
Jun Mochizuki   
IL est juste magnifique cet artbook! Mais je suis un peut triste quand même... ça prouve vraiment que la série est terminé... snif....
Superbes dessins sinon Jun!

par cumus
Pandora Hearts - Caucus race, tome 1 Pandora Hearts - Caucus race, tome 1
Jun Mochizuki   
Raaaaaaaaaaaaaaaaah, mais ce n'est pas possible !
Pourqwa ? X'( Pourqwa ?
POURQWA VOUS NE LE SORTEZ PAS EN FRANCE ????
Bouhouhouuuuuuuu... >"."<

par claralala
Anno Dracula Anno Dracula
Kim Newman   
L'histoire est vraiment excellente, l'intrigue savamment menée, et c'est très agréable à lire. Un bon roman sur les vampires avec un soupçon d'originalité !
Une aventure de Lucifer Box, Tome 1 : Le Club Vesuvius Une aventure de Lucifer Box, Tome 1 : Le Club Vesuvius
Mark Gatiss   
http://leslecturesdelietcyrlight.blogspot.com/2018/09/lucifer-box-t1-le-club-vesuvius.html

Le club Vesuvius est le premier tome des aventures de Lucifer Box. Dandy le jour et agent secret au service de la couronne d’Angleterre la nuit, il mène une double vie, dans laquelle il multiplie les investigations et les conquêtes, aussi bien féminines que masculines.

À force de croiser le mot « steampunk » sur différents sites littéraires, j’ai décidé de m’y essayer, et voir le terme associé au nom de Mark Gatiss, le créateur de la série Sherlock, m’a convaincue de sauter le pas. Hélas pour moi...

Cette œuvre, malgré le potentiel qu’elle dégageait de prime abord, n’a pas réussi à me séduire. Le début était pourtant prometteur : un meurtre aussi nonchalamment exécuté qu’inattendu avait de quoi surprendre, dommage que cela n’ait pas continué dans cette voie.

La suite est plus convenue. On y suit une enquête plus ou moins intéressante, qui finit par éloigner Lucifer Box de l’Angleterre pour l’Italie, plus précisément la belle ville de Naples et son célèbre Vésuve. On se retrouve donc avec un roman d’espionnage, mais pour ce qui est du côté steampunk, j’en ressors assez perplexe.

Je ne peux faire aucune comparaison, puisqu’il s’agit de mon premier livre du genre, mais je n’ai guère retrouvé la définition qu’on m’en a fait dans ce roman. Hormis quelques éléments mécaniques dans les derniers chapitres, c’est surtout une histoire d’enquête qui se déroule au XXème siècle, sans plus.

Quant aux personnages, ils sont certainement le point le plus décevant du livre. Ils ne sont pas attachants, et surtout pas Lucifer Box, qui est tout bonnement insupportable avec sa condescendance, sa vanité et sa conviction que rien ne lui résiste (ce qui est le cas, qu’il s’agisse des gens ou des mystères à éclaircir).

Il n’y a que Bella qui lui cause quelques... difficultés qu’il ne voit pas venir, tout aveuglé qu’il est par son désir, mais elle n’apporte en revanche aucune surprise, car son apparition et ses réapparitions sont tellement peu subtiles qu’on se doute rapidement qu’elle a quelque chose en tête (et certainement pas ce que Lucifer espère).

Pour ce qui est du style en lui-même, il ne m’a guère emballé non plus. Quand j’ai vu l’immanquable référence à Sherlock (qui n’a pas entendu la voix d’Irene Adler résonner dans sa tête lorsque le protagoniste évoque ses pommettes ?), j’espérais retrouver un humour aussi fin et cynique que celui de la série, mais le roman est en réalité plutôt cru, ce qui n’est pas pour moi.

Déception donc que ce livre. Je me réessayerai probablement au steampunk un jour prochain, mais pour ce qui est des aventures de Lucifer Box, je préfère m’arrêter ici.

par Cyrlight
L'Affaire Baskerville, Tome 1 : Une Étude en Soie L'Affaire Baskerville, Tome 1 : Une Étude en Soie
Emma Jane Holloway   
Ce livre n'est que le premier d'une série, et ce qui est rare pour un policier, on n'a donc pas de réponses à nos questions à la fin du tome. Enfin on en a une partie mais la question principale n'est pas élucidée.
C'est aussi un mélange entre un vrai steampunk, avec le pouvoir des barons de la vapeur, du policier avec plein de crimes à résoudre, et de la romance.
Je pense que ces deux faits ont pu déstabiliser les personnes qui pensaient lire juste un policier dans le genre de Sherlock Holmes car on s'éloigne vraiment beaucoup du canon.

Evelina a été élevée dans un cirque et elle a un peu de mal à s’intégrer comme une Lady. Le fait qu'elle puisse aussi faire de la magie qui est interdite par les barrons de la vapeur y fait aussi beaucoup, car elle doit cacher son don. J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur en ai fait une inventrice, elle a beaucoup de talent même si elle doit le cacher. Je me suis bien retrouvé dans ce personnage qui ne correspond pas aux canons de l'époque, c'est vraiment un personnage intéressant et bien dosé, pour moi c'est un des points les plus forts de ce livre.
J'ai aussi bien aimé le coté triangle amoureux qui tourne autours d'elle, et il est bien fait parce que je n'ai pas vraiment de préférence, les deux hommes sont intéressants et pourtant aucun ne lui correspond vraiment, chacun étant une seule partie de sa vie, la coupant avec le reste. Pour rassurer les personnes qui ne sont pas fan de romance je dirais que le livre ne va pas plus loin que de donner des possibilités à l’héroïne, d'ouvrir des portes quoi. Pour l'instant sur ce tome ce point n'est pas non plus résolu, les portes restent ouvertes.

L'histoire est assez complexe, les personnages nombreux et l'intrigue persiste jusque dans les dernières lignes du livre. Le rythme est très lent et l'intrigue n'avance pas vraiment pendant une grande partie du livre, partie qui sert en fait à poser les bases de l'univers et à développer les autres aspects - romance et steampunk. Ce qui fait que si on aime pas un des aspects on peut facilement s’ennuyer au final. J'ai trouvé que le mélange entre les genres était vraiment bon, car on ne peux pas vraiment dire à la fin lequel on a lu au final, tous les aspects ont leur importance.

Je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'univers. Même si les Barons de la Vapeur me semblent un peu trop exagérés pour être vraiment réalistes dans le cadre d'un pouvoir, ils jouent parfaitement leur rôle dans l'histoire. La façon dont ils jouent sur la vie des autres pour avoir augmenter leur pouvoir fait un peu froid dans le dos.
La vie de l'époque Victorienne est bien décrite, on est vraiment plongé dedans. On met un temps pour vraiment commencer à comprendre ce qui se passe, car l'intrigue est bien plus complexe qu'elle ne semble au premier abord, au final on est dans une ambiance qui ressemble plus aux livres d'aventure car les mystères magiques sont aussi présents que les mystère du meurtrier qui déclenche toute l'histoire.
Au final l'intrigue comporte de nombreux tours et détours, on passe de surprises en surprises et l'auteur a une sacré imagination pour nous amener la ou on ne l'attendait pas du tout et laisse une grosse partie de l'énigme au bon soins des prochains tomes.


Au final un premier tome assez lent car il met vraiment tout l'univers en place,j'ai néanmoins trouvé que dans l'ensemble c'était un peu trop lent, j'avais l'impression qu'on partait dans plein de directions différentes sans pour autant avancer. Mais j'ai vraiment bien aimé l'univers et au final je me suis prise au jeu et la fin m'a plu tout en me frustrant de devoir attendre le prochain tome pour avoir la suite :P

15/20

par lianne80
La Guerre du Lotus, Tome 1 : Stormdancer La Guerre du Lotus, Tome 1 : Stormdancer
Jay Kristoff   
Cela fait bien longtemps que je n'avais pas lu un roman de fantasy aussi addictif. Stormdancer n'est pas une œuvre sombre comme sortent de nombreux romans ces derniers temps. A dire vrai, ce dernier pourrait être facilement vu comme un roman de young adulte sans pour autant démériter. L’héroïne forte qui va se soulever contre la tyrannie en place n'est pas sans rappeler un certain Hunger Games. Pour autant, l’œuvre se démarque de par son univers et le lien qu'entretien l’héroïne avec son griffon.
Les premières pages demanderont un petit léger temps d'adaptation avec un auteur qui utilise pas mal de termes issus de la culture japonaise. Les gros lecteurs de mangas ou plus généralement de cultures japonaises seront sans doute plus à l’aise et ne seront pas dépaysés avec des termes comme Kitsune, Shogun, Seppuku... Pour les autres, un lexique est disponible en fin de roman et puis les termes spécifiques tendent à disparaitre avec l'avancée de l'histoire.
A noter qu'il s'agit d'un univers imaginaire de pure fantasy dans un style steampunk à l'époque des samouraïs. Steampunk désignant des avancées technologiques qui n'ont pas lieu d'être à l'époque dites en question (nous avons des navires volants par exemple).
L'autre grand atout du livre après son univers, c'est la relation que nous avons entre l’héroïne Yukiko et le griffon. Ces derniers partant tout deux du mauvais pieds pour finir par s'apprivoiser l'un l'autre et leurs échangent est un vrai régale à lire. Certains ont fait un rapprochement avec Eragon. Honnêtement, je n'ai pas lu ce dernier donc je ne peux pas dire mais je doute qu'Eragon soit dépositaire de ce genre de lien (la trilogie des Flèches de Mercedes Lackey est bien plus anciens par exemple).
Autre détail, si le livre peut s'apparenter à du young adult, il s'agit d'un auteur masculin et je dois dire que j'ai pris un plaisir fous à lire la nique que fait l'auteur à toutes ses romances lambda. Je n'en dis pas trop mais sachez juste que j'ai adoré le traitement de cette romance par l'auteure.
Au final, dire que c'est un roman original serait mentir puisque nous avons un cheminement des plus lambda. Pour autant, le rythme endiablé, les personnages hauts en couleurs et son univers original font de ce premier tome une lecture que je recommande vivement et espère vite avoir la suite (à noter que la fin du tome est des plus satisfaisante).

par Caly
La Saga des Wildenstern, Tome 1 : Voraces La Saga des Wildenstern, Tome 1 : Voraces
Oisin McGann   
Un tome 1 excellent qui promet une trilogie superbe et riche en rebondissement.
Ce tome démarre fort et jamais ne s'essouffle, les péripéthies et retournements de situation s'enchaînent, les mystères s'éclaircissent pour mieux s'épaissir et on en viens à soupçonner tout le monde dans cette famille de fou. [spoiler]J'ai quand même réussi à ne jamais soupçonner le père, Geralt était mon suspect numéro 1 par contre [/spoiler] Les personnages sont malgré tous tous attachants et bien écrits. Mais le plus c'est son univers mélange de gothique, de steampunk, de fantasy. J'ai adoré, j'ai adoré l'époque victorienne très bien retranscrite, les mécanimaux, les Wildenstern et leurs capacités étonnantes. Bref j'adorerais lire le suivant.

par Elerinna2