Pierre Borromée, prix du quai des Orfèvres 2012 pour L’hermine était pourpre

Le prix du quai des Orfèvres 2012 a été attribué à Pierre Borromée pour son roman L’hermine était pourpre.

 

Le prix du quai des Orfèvres est choisi de manière anonyme par un jury présidé par le directeur de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris, Christian Flaesch, et composé d’une vingtaine de policiers, magistrats et journalistes.

Parrainé cette année par l’acteur et chanteur Patrick Bruel, ce prix littéraire récompense un manuscrit inédit de roman policier présenté par un écrivain de langue française.

Fayard a lancé pour cette édition un tirage de 120 000 exemplaires.

Partagez cet article !