Phénomène : Et si pour Noël on allait faire un tour en Islande, le pays des livres ?

 

 

hiver vrai
Article sponsorisé par le vrai hiver…

 

Malgré le froid, l’Islande semble bien être le paradis sur Terre de tout amoureux des livres. Et ce n’est pas seulement parce que l’île a servi de toile de fond aux grands mythes de notre époque, comme La Vie rêvée de Walter Mitty, Interstellar, ou encore Game of Thrones. En effet, c’est avant tout à leur art imparable du Storytelling que les Islandais doivent leur talent de conteurs et de lecteurs. Comme le souligne précisément un article du New York Times, l’Islande est le seul pays du monde à avoir un taux d’alphabétisation qui atteint presque les 100%. D’ailleurs, la capitale de l’île aux confins de l’Arctique, Reykjavik, a même été déclarée Ville de la Littérature par l’Unesco en 2011.

 

cosy reading fire islande 3
…les feux de cheminée…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le phénomène touche tous les Islandais. Avec une population de 320 000 habitants à peine, le pays compte ainsi, selon la BBC, le plus grand nombre d’écrivains, le plus grand nombre de publications, et le plus grand nombre de livres lus par personne par rapport aux autres pays du monde, compte tenu de sa population totale. Quant à la question des jeunes qui ne lisent plus, que l’on entend si souvent dans la bouche des parents et grands-parents français, sachez que c’est un problème que les Islandais ne connaissent pas. En effet, des chercheurs ont déterminé qu’au moins 90% des jeunes Islandais âgés de 16 ans et plus lisent au moins un livre par an juste pour le plaisir.

 

 

cosy winter
…et la boisson du Père Noël, du chocolat chaud à la cannelle, avec des marshmallows fondus.

Et ce n’est pas fini : les livres sont les cadeaux les plus réclamés à Noël. Le paradis, on vous dit… Ainsi, Kristjan B. Jonasson, président de l’Association des Editeurs Islandais nous explique que « la culture consistant à offrir des livres en guise de cadeaux est profondément liée à la façon qu’ont les Islandais d’appréhender Noël comme des vacances ». Puis, il explique plus en détail cette tradition : « nous avons pour habitude d’offrir les cadeaux la nuit du 24 décembre, puis les gens passent leur nuit à lire. D’une certaine façon, il s’agit de de la période phare pour le secteur de l’édition en Islande ». Ce qui montre bien que les Islandais n’ont rien à envier à notre rentrée littéraire. Loin s’en faut ! Les mois qui précèdent Noël, les éditeurs se battent pour remporter l’adhésion des habitants, lors d’une période appelée Jolabokaflod en islandais, et que l’on pourrait traduire en français par « l’invasion des livres de Noël ». Et à cette occasion, chaque famille reçoit un catalogue de Noël des livres sortis pour l’occasion afin de faire son choix. Quant à la question y lit-on plus parce qu’il y fait plus froid, sachez nous n’avons aucune certitude sur le sujet, mais tout de même, qu’y a-t-il de mieux qu’un livre pour décupler le plaisir d’une soirée auprès de l’âtre ?

 

 

Partagez cet article !