Phénomène : Et si vous aviez un date avec un livre ?

blind date book 6
Rencontrez votre prochain livre sans connaître son titre, ni son auteur, ni sa couverture. Effet de surprise garanti !

 

 

C’est l’un des concepts à la mode chez les libraires anglo-saxons en ces jours de Saint-Valentin. Un grand nombre d’entre eux ont décidé d’organiser des sortes de « blind date with books », soit des rendez-vous amoureux à l’aveugle, avec des livres. Késako ? L’idée est simple comme bonjour. Elle consiste à permettre aux lecteurs de rencontrer un livre dont ils ne connaissent pas encore l’histoire. Les librairies participantes recouvrent les livres de façon à ce qu’on ne puisse pas voir les couvertures de ces derniers. Sur les ouvrages recouverts, ils écrivent ou dessinent des indices permettant d’en savoir plus sur l’histoire ou le registre du livre. Ainsi, le lecteur peut avoir quelques pistes sur la nature de l’ouvrage et en choisir un selon ses goûts.

 

blind date book 8
Emballés, les livres n’attendent que vous !

Sur un article de Boston.com consacré au phénomène, l’une des libraires de la Harvard Book Store de Cambridge, Katherine Fergason, affirme que « c’est [un phénomène] qui est devenu très populaire dans les librairies indépendantes et les bibliothèques ». Les libraires rivalisent d’ailleurs de créativité dans l’emballage de leurs livres. Que ce soit à la Harvard Book Store ou chez d’autres enseignes comme la Brookline Booksmith, chacun ses codes, le tout étant que les ouvrages soient joliment empaquetés et que les indices qu’ils portent donnent envie.

 

L’idée est évidemment de surprendre le lecteur, mais aussi d’éviter que ce dernier ne soit influencé par des préjugés sur la couverture, l’auteur, ou le genre. Car lorsqu’on  y réfléchit, il est vrai que ces éléments conditionnent souvent nos achats. Combien ont finalement renoncé à acheter un livre parce que la couverture n’était pas suffisamment jolie ? Ou plutôt, combien ont été déçus par un livre dont la couverture était belle et prometteuse ? Au moins, le blind date avec un livre vous évitera de céder à ce type d’idées préconçues. D’autant que le concept est déclinable sur des livres destinés à tous les publics : adultes, jeunes adultes ou enfants, tous peuvent participer.

 

blind date book 9
Sur chaque ouvrage, des indices permettent au lecteur d’avoir une idée du genre, du registre, des thèmes principaux des livres.

Au-delà de la dimension événementielle, le blind booking, à mesure qu’il se répand, apparaît aussi comme un bon moyen de promouvoir les librairies indépendantes et de créer du lien entre les commerçants et le public. En réactivant la surprise et la curiosité autour du livre, ce type d’alternatives contribue à rendre plus émotionnelle que pragmatique notre consommation d’ouvrages littéraires. Peut-être que la pratique reconduira même en librairie ceux qui boudent les livres depuis un certain temps. Finalement, ce n’est pas moins excitant qu’un mystérieux rendez-vous amoureux. Alors, l’idée vous emballe ?

 

Partagez cet article !