Maisons d’écrivains : La maison de Jane Austen à Chawton en Angleterre

 

Jane Austen Maison

Si vous adorez Jane Austen, vous adorerez probablement aussi la maison dans laquelle elle vécut les huit dernières années de sa vie. Situé dans le petit village de Chawton près de Winchester (Hampshire), ce cottage typiquement anglais, considéré comme une demeure modeste à l’époque de Jane Austen, est devenu un musée consacré à l’auteure. C’est en 1809 que Jane Austen s’installe dans cette grande maison avec sa mère et sa sœur Cassandra.

Jane Austen Maison 2Quand elle arrive à Chawton, Jane Austen a déjà écrit les premières versions de Raison et Sentiments, Orgueil et Préjugés et Northanger Abbey entre 1795 et 1798. N’ayant pas réussi à les faire publier pendant ses années à Bath et Southampton, elle profite du calme et du cadre paisible de Chawton pour retravailler les manuscrits des trois romans et devient une auteure reconnue avec la publication de la version définitive de Raison et Sentiments en 1811. Le roman est très bien accueilli et en 1813, c’est au tour d’Orgueil et Préjugés d’être publié. A Chawton, Jane Austen écrit de façon prolifique : Mansfield Park paraît en 1814, Emma est publié en 1815, et Persuasion, dont la première version est achevée en juillet 1816, sera publié, comme Northanger Abbeyà titre posthume en 1818. Le dernier projet d’écriture de Jane Austen, intitulé Les Frères, reste inachevé mais sera tout de même publié sous le titre de Sanditon en 1825.

Aujourd’hui, Jane Austen est reconnue comme l’un des plus grands auteurs de langue anglaise et continue d’enthousiasmer et de passionner un grand nombre de lecteurs à travers le monde. En 1949, le cottage de Chawton est transformé en musée par son propriétaire de l’époque. On peut y découvrir les pièces où l’auteure anglaise a écrit et retravaillé l’essentiel de son oeuvre, déambuler et même pique-niquer dans le jardin très bucolique de laJane Austen Maison 3 maison ou apprécier les nombreux effets personnels exposés. Visiter la demeure de Chawton, c’est aussi toucher des yeux les objets qui faisaient l’univers de Jane Austen : le piano devant lequel elle s’asseyait chaque matin pour jouer quelques notes, le petit bureau où elle se tenait pour écrire, le dessus de lit en patchwork confectionné avec sa mère et sa sœur. Une pièce est consacrée à Francis et Charles, les frères de l’auteure, et au détour d’un couloir, on peut s’émerveiller devant les illustrations originales d’Orgueil et Préjugés réalisées par Hugh Thomson en 1894.

Vous l’aurez compris, si vous êtes fan de Jane Austen, une escapade à Londres et Winchester s’impose. D’autant plus qu’à l’occasion du bicentenaire de la disparition de l’auteure en 2017, de nombreux événements et commémorations seront organisés pour célébrer l’oeuvre de l’écrivain. Pour en savoir plus ou préparer votre visite, toutes les infos se trouvent par ici.

Partagez cet article !