Evénement : Plongez dans les « splendeurs de l’écriture au Maroc » à l’Institut du monde arabe

Evénement Exposition Maroc
Une rétrospective exceptionnelle

Invité d’honneur du salon Livre Paris, qui s’ouvrira demain, le Maroc est aussi célébré à l’Institut du monde arabe. Du 23 mars au 6 avril, le grand public est invité à y découvrir une collection exceptionnelle de manuscrits rares. Un événement d’autant plus inédit que ces trésors de civilisation ne sont jamais sortis du royaume du Maroc et sont montrés au public pour la première fois. L’exposition, placée sous le haut patronage du roi Mohamed VI, a été inaugurée hier par François Hollande et la sœur du roi marocain, Lalla Meryem.

Cette rétrospective unique propose au visiteur de parcourir près de douze siècles d’histoire à travers 35 manuscrits. Les plus anciens d’entre eux datent du IXe siècle. C’est le cas notamment d’un parchemin du Coran, exposé au centre de la galerie aux côtés d’un Évangile du XIIe siècle traduit en arabe et d’un rouleau de la Torah sur parchemin. Le regroupement de ces trois livres offre un bel exemple de la cohabitation pacifique et du respect des grandes religions monothéistes au Maroc.

Une civilisation au carrefour des savoirs et des arts

Affiche manuscrits Exposition marocOn découvre également comment s’est constitué l’Etat marocain, autour d’une pratique modérée de l’islam et d’un goût ancestral pour le livre, le patrimoine écrit et la diffusion des savoirs. En effet, outre les ouvrages religieux et historiques, le visiteur pourra découvrir des manuscrits regroupant toutes sortes de savoirs scientifiques (médecine, pharmacopée, mathématiques, physique-chimie, astronomie, et même science vétérinaire) et techniques (agriculture, architecture, gestion de l’eau). D’autres livres font la part belle à des arts majeurs comme la musique et la littérature. Tous témoignent du rayonnement historique d’une civilisation savante et ouverte sur le monde.

Enfin, les manuscrits exposés fascinent par leur beauté. Des reliures aux enluminures en passant par les dorures et la calligraphie, on ne peut que saluer la maîtrise technique et la créativité dont manifestent les manuscrits exposés. Un spectacle à ne pas rater !

Si l’exposition vous intéresse, ne tardez pas, car elle ne dure que 15 jours. Vous pouvez vous y rendre à partir d’aujourd’hui et jusqu’au jeudi 6 avril.

Retrouvez toutes les infos pratiques (horaires d’ouverture, adresse, tarifs) sur le site de l’Institut du monde arabe.

Partagez cet article !