Sélection : Ces présidents qui étaient aussi écrivains

président

Après une campagne présidentielle féroce et riche en rebondissements et un premier tour qui divise, nous avons décidé de réconcilier avec la politique ceux qui n’y croient plus. Et cela passe évidemment par la littérature.

Bien que les candidats en lice pour la présidence n’aient pas encore démontré l’étendue de leurs talents en la matière (si tant est qu’ils en aient), certains de leurs prédécesseurs français ou de leurs pairs étrangers ont déjà fait leurs preuves sur ce terrain des lettres. La littérature adoucit-elle les mœurs ? Nous laisserons à chacun le soin d’en juger. Voici, en tout cas, notre sélection littéraire spéciale présidents.

*

1- Charles de Gaulle

Grande figure de la lutte contre le régime de Vichy et fondateur de la Ve République, Charles de Gaulle a présidé la France à deux reprises entre 1959 et 1969. Outre la grandeur de l’homme, qui a su susciter une admiration presque unanime parmi les générations d’hommes politiques qui lui ont succédé, Charles de Gaulle est aussi considéré comme un écrivain de talent.

Entré en littérature à l’âge de quinze ans, il est l’auteur de nombreux récits et écrits politiques. Ses Mémoires de guerre lui valent la consécration et constituent le pilier de son oeuvre. Preuve de son talent, l’ancien président était pressenti pour le Prix Nobel de littérature en 1963. Ce dernier sera finalement attribué au Grec Georges Séféris. Depuis, l’oeuvre du Général a fait du chemin. Ses Mémoires sont parues aux éditions de la Pléiade en 2000, et leur troisième tome a même été au programme du baccalauréat littéraire de 2011 à 2013.

A lire : Mémoires de guerre (1954-1959)

*

2- Léopold Sédar Senghor

Premier président de la République du Sénégal, qu’il préside pendant vingt ans (1960-1980), Léopold Sédar Senghor est surtout connu pour avoir été, aux côtés d’Aimé Césaire, un grand poète et écrivain de la négritude.

Léopold Sédar Senghor s’est rendu particulièrement célèbre pour ses écrits poétiques, bien que sa carrière littéraire soit également constituée d’essais. On retrouve dans ces derniers l’idée de négritude et de nombreuses réflexions sur la liberté. Récompensé à de multiples reprises pour son engagement politique et culturel, il a notamment été élu à l’Académie française en 1983.

A lire : Chants d’ombre (1945), Hosties noires (1948), Ethiopiques (1956)

*

3- Theodore Roosevelt

Vingt-sixième président des Etats-Unis, historien, explorateur, soldat, écrivain, le moins que l’on puisse dire, c’est que la carrière de Theodore Roosevelt a été palpitante et variée. Un roman à elle seule ! Bien qu’il ne doive pas l’essentiel de sa célébrité aux ouvrages dont il est l’auteur, l’écriture demeure une constante dans la vie de l’homme.

Ses ouvrages notables sont essentiellement de nature autobiographique et politique. Sa vie d’explorateur lui a néanmoins inspiré un livre un peu plus exotique, du reste le seul que nous vous conseillons. Il s’agit de Mes chasses en Afriques.

A lire : Mes chasses en Afrique (1910)

*

4- François Mitterrand

Premier président socialiste de la Ve République, François Mitterrand a aussi fondé sa célébrité sur sa réputation d’homme de lettres. Proche de nombreux écrivains de son époque comme Marguerite Duras ou encore Françoise Sagan, il est aussi réciproquement admiré par certains auteurs.

Au total, on recense une vingtaine d’ouvrages signés de la main de l’ancien président. Les plus célèbres demeurent sans doute Le Coup d’Etat permanent, La Paille et le Grain, et L’Abeille et l’Architecte. Outre ces récits, le talent et la sensibilité littéraires de François Mitterrand s’affirment avec force dans ses correspondances. Les Lettres à Anne, parues à la fin de l’année dernière, en sont un témoignage poignant.

A lire : Lettres à Anne (2016)

*

5- Georges Pompidou

Ce n’est pas un hasard si l’un des plus grands musées de la ville de Paris, que l’on appelle familièrement « Beaubourg », arbore en réalité le nom de centre Georges Pompidou. En effet, le successeur de de Gaulle était particulièrement réputé pour son amour des lettres et de l’art, notamment contemporain.

Davantage prescripteur que véritablement auteur, il est tout de même à l’origine de quelques livres, qui retracent pour l’essentiel sa conception du pouvoir (Pour rétablir une vérité) ou exposent son testament politique (Le Nœud gordien). C’est néanmoins pour son bon goût littéraire qu’on l’appréciera le plus. Son Anthologie de la poésie française reste une pépite, que l’on ne saurait trop vous recommander pour adoucir ces temps troublés.

A lire : Anthologie de la poésie française (1961)

*

6- Barack Obama

Il n’y a pas à dire, Barack Obama brille autant par son intellect que par son humour, sa sympathie et sa sensibilité. Il est d’ailleurs l’un des présidents récent à affirmer avec le plus de constance son attachement à la littérature. Un goût des lettres qui va d’ailleurs de pair avec celui de l’écriture, Mr. Obama ayant déjà signé plusieurs ouvrages.

Contrairement à la plupart des livres de présidents précédemment cités, qui sont peu lus, les œuvres de Barack Obama bénéficient d’une audience large et internationale. Par ailleurs, l’ancien président des Etats-Unis écrit aussi bien des livres politiques, pour certains très engagés, que des ouvrages plus personnels retraçant son histoire familiale. L’écriture de ses mémoires, qui a été annoncée en janvier dernier, devrait rapporter à Barack Obama près de 20 millions de dollars. Même pas sorti. Déjà un best-seller.

A lire : Les Rêves de mon père (2008), La Promesse de l’Amérique (2009), Lettres à mes filles (2011)

*

Bonus – Winston Churchill

Il ne peut théoriquement pas entrer dans ce classement puisqu’il n’a pas occupé la fonction officielle de président. Mais après tout, sa fonction de Premier ministre auprès de George VI et Elisabeth II lui a conféré des pouvoirs similaires à ceux d’un président.

Doué pour les arts, Winston Churchill a su s’illustrer en littérature et en peinture. N’étant pas un héritier, il a notamment utilisé et développé ses talents d’écrivain pour gagner sa vie. Ses principales œuvres littéraires explorent ses souvenirs de guerre (Mémoires de guerre) et l’Histoire du monde anglo-saxon depuis l’invasion de la Grande-Bretagne par César au début de la Première Guerre mondiale (A History of the English-Speaking Peoples). Ses récits historiques et biographiques ainsi que ses talents d’orateur lui valent la plus haute récompense littéraire, le Prix Nobel de littérature, en 1953.

A lire : Mes jeunes années

Partagez cet article !