Top : Quel type de lecteur êtes-vous ?

Moment sacré, la lecture varie pourtant selon certains critères et préférences particuliers à chacun. Alors que certains sont incapables de lire plus d’une page sans s’endormir le soir, d’autres se laissent embarquer dans leur roman jusqu’au petit matin. Tandis que quelques-uns ont besoin de s’installer confortablement pour apprécier leur livre, d’autres, plus roots, font du leur un infatigable compagnon de voyage. Que vous soyez du matin, du soir ou de la nuit, cocooning ou aventurier, lecture solo ou en groupe, vous vous reconnaîtrez forcément dans une ou plusieurs de ces catégories. Mais laquelle/lesquelles ?

*

1- Le lecteur tout confort

Lecteur 1

Pour lui/elle, la lecture est une activité thérapeutique et sacrée qui ne s’atteint qu’après un certain nombre de gestes rituels. Essentiellement pratiquée à la maison, la lecture tout confort nécessite tout un conditionnement. Avant d’apprécier enfin le moment où son corps s’enfonce dans le moelleux du fauteuil ou du matelas, le lecteur doit d’abord enfiler une tenue douillette, puis mettre de l’eau à bouillir, préparer le thé, entreposer quelques gâteaux sur un plateau, et porter le tout dans un coin de lecture suffisamment lumineux et confortable. Une fois ces étapes minutieusement respectées, il lit des heures durant sans s’arrêter. Parce que le confort est la condition numéro un d’une longue séance de lecture, et inversement.

*

2- Le lecteur rapide

Lecteur 2

Il est reconnaissable à ce qu’il change de livre environ tous les trois jours, ou toutes les semaines lorsque le livre en question est particulièrement long. Souvent envié par ses pairs, le lecteur rapide est un être de mystère qui fait l’objet de nombreux questionnements. Où donc trouve-t-il tant de temps pour lire ? Est-il un humain comme les autres ? Combien de livres a-t-il pu lire dans sa vie ? A quoi ressemble sa bibliothèque ? Si ces interrogations restent bien souvent sans réponse, une chose est sûre : le palmarès du lecteur rapide impressionne autant qu’il agace. Toujours au courant des dernières parutions, c’est lui qui vient vous parler de ce livre que vous mourez d’envie de lire depuis deux mois, qui traîne toujours dans votre PAL, et que lui a bien évidemment déjà lu. Parce qu’il lit plus vite que son ombre. Et pas vous.

*

3- Le lecteur connecté

Lecteur 3

Discret, il étonne souvent. On découvre sa vie de lecteur comme s’il s’agissait d’une double vie : « Ah bon, tu lis, toi ? ». Et pour cause, il est rare de voir le lecteur connecté avec un livre papier dans les mains. Pour lui, lire rime davantage avec Smartphone, liseuse, ou tablette qu’avec marque-pages, et bibliothèque. Plutôt pragmatique et féru de technologies, il prône la praticité avant tout. Car pourquoi s’encombrer, quand on peut avoir tous ses livres à portée de main grâce à un seul et même objet ? Son mode de vie de lecteur connecté se heurte souvent à celui de ses amis adeptes du livre traditionnel. Heureusement, ils arrivent parfois à dépasser les clivages et à discuter du contenu des livres qu’ils lisent. Mais tout de même, malgré le XXIe siècle et le progrès, la vie des lecteurs connectés n’est pas si simple.

*

4- L’obsessionnel

Lecteur 4

Il peut lire et relire le même livre à l’infini, pour le plaisir. Répondant parfaitement à l’adage qui dit que quand on aime on ne compte pas, l’obsessionnel est voué corps et âme aux livres qu’il adore ressasser. D’ailleurs, il ne comprend pas qu’on puisse lui demander quel intérêt il y a à relire un même ouvrage plusieurs fois. Si vous lui posez la question, ils vous répondra sans doute qu’à ses yeux, la première lecture n’est qu’un prélude à quelque chose de plus grand. Par ailleurs, l’obsessionnel est très attentif aux détails des romans qu’il relit. C’est généralement ce type de lecteur qui vous fait vous demander parfois si vous avez bien lu le même livre.

*

5- Le lecteur en série

Lecteur 5

Le lecteur en série ne lit pas des livres, il lit des tomes de séries. Dans sa bibliothèque, on trouve des trilogies et des saisons entières de livres. A peine en finit-il une qu’il en commence une autre. Souvent très immergé et investi dans l’univers de ses lectures, il explore également avec curiosité et plaisir les adaptations qui en sont faites. Films, jeux vidéo, fanfictions, rien de ses sagas préférés ne lui échappe. Vous l’aurez compris, le lecteur en série se situe à mi-chemin entre le geek et le collectionneur, et partage certains points communs avec l’obsessionnel.

*

6- L’actif

Lecteur 6
L’actif, c’est le lecteur pressé. Celui qui a une vie bien remplie mais qui est incapable de se passer du plaisir de lire. C’est celui qui lit dans les transports, au travail pendant sa pause, en marchant lorsqu’il n’est pas trop maladroit. C’est celui qui, lorsqu’il est enfin tranquille le soir, finit par s’endormir, épuisé, au bout de quelques lignes. C’est celui qui songe à tout ce qu’il pourra lire quand il sera enfin en vacances. Bref, l’actif, c’est celui qui travaille beaucoup trop et qui cherche à se reconvertir dans un métier qui lui permette d’être payé à lire. Il fait un peu de peine parfois, mais partage au moins sa dure condition avec beaucoup d’autres.

*

7- Le clubbeur

Lecteur 7

Exit la solitude, pour le clubbeur, la lecture est une affaire de convivialité, de partage et, parfois, de mondanité. Adepte des clubs (de lecture), il est d’ailleurs souvent à l’origine du sien. Son modèle suprême ? Sans aucun doute Emma Watson. Car le clubbeur rêve de rendre le monde meilleur grâce aux livres. Comme son héroïne, il est prêt à semer des livres dans le métro car il n’est de plus belle perspective pour lui que d’imaginer un inconnu tomber sur l’un de ses ouvrages avant d’y succomber.

*

8- Le lecteur qui prend note

Lecteur 8

Le lecteur qui prend note a toujours sur lui un livre et un stylo. Pour lui, la lecture nourrit pensées et réflexions. Aussi, ses ouvrages s’accompagnent souvent de marges annotées et de mots soulignés, entourés, surlignés. Cet adepte des livres qui vivent au risque de finir cornés et usés avec le temps est souvent décrié des lecteurs plus maniaques. Pourtant, il vous le dira, ce mode de lecture lui permet de stimuler sa créativité, de garder son attention en alerte et de mieux retenir ce qu’il lit. On ne peut pas tout avoir !

*

9- Le détendu

Lecteur 9

Il lit (très) lentement et n’en a que faire. Car comme son nom l’indique, le détendu (qui l’est déjà par nature) lit avant tout pour se détendre. Il savoure chaque mot sans se presser, ne se fixe pas d’objectifs de lecture et peut passer des semaines entières sur le même livre. Pépère. Bref, c’est quelqu’un à la cool, par contre, ne lui demandez pas qu’ils vous prête son livre quand il l’aura fini. Vous risquez d’attendre longtemps. Vraiment longtemps.

*

10- Le lecteur à l’écoute

Lecteur 10

C’est une espèce relativement rare, mais qui tend à se répandre de plus en plus avec la tendance des livres audio. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le lecteur qui écoute certains livres plutôt que de les lire a compris beaucoup de choses. Comme un élan libérateur, il a découvert qu’il était possible de lire tout en faisant autre chose à côté. Depuis, il lit même quand il cuisine, quand il fait son ménage ou quand il conduit. C’est le roi du multitasking. C’est formidable, ça fait rêver, ça ressemble à de la magie.

*

11-  Le jongleur

Lecteur 11
Comme son nom l’indique, le jongleur est un lecteur capable de lire et de comprendre sans s’emmêler les pinceaux plusieurs livres en même temps. Un jour un roman, le lendemain un essai, le surlendemain un recueil de poèmes, ainsi va la vie du jongleur. Aussi impressionnant soit-il, ce lecteur n’abat pourtant pas sa pile à lire plus vite que vous. En effet, il achète les livres comme il les lit : par trois ou quatre. Et parfois, ses ouvrages restent inachevés ou patientent sous la poussière en attendant éternellement leur tour.

*

12- Le gourmand

Lecteur 12

Il ne peut pas lire sans grignoter un petit gâteau ou siroter un jus. Car le lecteur gourmand associe son appétit des mots à celui de la nourriture. Les livres ont tellement plus de saveur avec une petite pâtisserie ! Les gourmands de l’extrême peuvent d’ailleurs aller jusqu’à faire des associations entre ce qu’ils lisent et ce qu’ils mangent. Parfois, ils vont même jusqu’à concocter des repas tout droit sortis de leurs romans préférés. Mais cette catégorie de chefs littéraires un peu toqués reste assez rare.

*

13- Le noctambule

Lecteur 13

D’un tempérament passionné, solitaire et parfois torturé, le noctambule n’aime rien plus que de passer des nuits blanches en tête à tête avec son livre et ses émotions. Peu importe qu’il soit une loque le lendemain, à trois heures du matin, face à son roman, seul le moment présent compte. Reconnaissable à sa forte consommation de café dans la journée, le noctambule vit en perpétuel jet lag et le regrette parfois. Il est passé expert dans l’art des promesses non tenues. Ne croyez donc jamais un lecteur noctambule lorsqu’il vous dit qu’il compte se coucher tôt le soir-même. Ça n’a jamais existé. Offrez-lui plutôt un café.

Et vous, dans quelle(s) catégorie(s) vous situeriez-vous ?

Partagez cet article !
Votre réaction à cet article