Sélection : Evasion et bonne humeur, voici nos lectures de la semaine

Sélection hebdo

Envie de lâcher prise ? Ça tombe bien, nos lectures de la semaine vont vous donner la pêche et réveiller votre positive attitude. En grand format, nous vous proposons un voyage pittoresque et ensoleillé au gré des Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop. Paru en mai dernier aux Escales et déjà véritable succès estival, ce dernier ouvrage est le septième de l’auteur. Côté poche, faites le plein d’optimisme avec le roman de Raphaëlle Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Paru chez Pocket, il a déjà conquis de nombreux lecteurs. Vous n’avez plus d’excuse pour passer à côté !

*

Le broché de la semaine : Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop (Les Escales)

Entrée en littérature en 2005 avec le très remarqué L’Île des oubliésVictoria Hislop s’est depuis fait une place de taille dans le paysage littéraire contemporain. Conçus et écrits comme de véritables odes au voyage et au dépaysement, ses romans traversent les frontières et ont su conquérir avec le temps un public large et divers.

Paru au mois de mai dernier aux éditions Les Escales, Cartes postales de Grèce relate un double voyage, celui de deux inconnus réunis malgré eux par des courriers perdus. Comme une fenêtre ouverte sur de nouveaux horizons, Ellie trouve dans ces cartes adressées à S et signées A une échappatoire au quotidien quelque peu gris qui lui sert de décor. Inspirée par les histoires que lui envoie son mystérieux voyageur et par l’amour qu’il porte à sa destinataire perdue, la jeune femme entreprend alors le pèlerinage à travers la Grèce décrite par A.

Entre légendes, récits de voyage et quête personnelle, le lecteur découvre alors en même temps qu’Ellie une fresque vivante et vibrante de la Grèce. Grandiose, pittoresque, immortelle, celle-ci dévoile chapitre après chapitre une galerie de personnages et de paysages colorés et fascinants. Agrémenté de photos et de cartes postales, alternant passages narratifs et correspondances, ce roman se feuillette comme un album de vacances. Pour le plus grand plaisir des voyageurs avides.

Ce que nous avons préféré* :

  • L’univers et l’intrigue : 💛💛💛
  • Les personnages : 💛💛💛💛
  • Le style : 💛💛

Où lire ce livre : Confortablement installé dans un transat.

Quand lire ce livre : Pendant vos chaudes après-midis de vacances.

Pour accompagner votre lecture : Une citronnade maison.

Le livre en un mot : Envoûtant.

*

Le poche de la semaine : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano (Pocket)

Mieux qu’un ouvrage de développement personnel, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est un roman de développement personnel. Et il n’y a rien à dire, c’est sans le remède le plus efficace contre les coups de cafard !

Si comme Camille, vous avez la sensation que le bonheur vous glisse entre les doigts, vous êtes sans doute atteint de routinite aiguë. Aux grands maux les grands remèdes ! Il va vous falloir trouver votre Claude, ou plutôt votre routinologue. Après avoir remisé ses rêves de dessin, avoir opté pour le destin tout tracé taillé par sa mère, être devenue épouse puis mère, la vie de Camille ressemble finalement à celle de beaucoup de femmes et d’hommes davantage portés par le pilote automatique qui s’agite en eux que par leurs véritables désirs. Peu épanouie, peu confiante, absente à elle-même, c’est sa rencontre avec Claude qui va la réveiller.

En se redécouvrant et en apprenant à changer de point de vue sur elle-même et ce qui l’entoure, Camille parvient enfin à lâcher prise. C’est alors le début d’une deuxième vie, plus vraie, plus intense et plus heureuse. Chapitre après chapitre, ce récit entraînant, drôle, sincère, est une invitation à reconsidérer l’existence pour redevenir maître de son bonheur. Sans doute le meilleur livre de développement personnel qu’on ait lu !

 Ce que nous avons préféré* :

  • L’univers et l’intrigue : 💛💛💛💛💛
  • Les personnages : 💛💛💛💛
  • Le style : 💛💛💛

Où lire ce livre : Dans un coin tranquille et zen.

Quand lire ce livre : Après vos journées de plage, pour vous recentrer un peu sur vous-même.

Pour accompagner votre lecture : Une bonne salade de fruits.

Le roman en un mot : Réconfortant.

*L’échelle des notes va de 1 à 5

Partagez cet article !