Découvrez la New York Public Library au cinéma

En cette fin d’année, le cinéaste américain Frederick Wiseman revient en salle à travers Ex-Libris, The New York Public Library, un documentaire sur la troisième plus grande bibliothèque au monde.

Affiche Ex-Libris

la New York Public Library est devenue un vrai lieu de diffusion de l’information et d’aide à l’amélioration de la vie en communauté

Avec plus de 40 films réalisés en 50 ans, le travail de Wiseman se spécialise dans l’étude du « vivre ensemble » en plongeant au coeur des institutions américaines et européennes. Ex-Libris ouvre les portes de la NYPL et propose une plongée de 3h dans ce lieu gratuit de culture et d’échanges. Un choix évident pour Wiseman. Le cinéaste, qui a toujours beaucoup fréquenté les bibliothèques, a surtout été impressionné par la grandeur de la NYPL. Ses immenses collections comptent au total plus de 50 millions de documents dont 20 millions de livres. Son étendue dans la ville de New York est également surprenante, avec ses 89 bibliothèques dont 4 de recherche, 1 pour les personnes malvoyantes et handicapées et 77 bibliothèques couvrant les quartiers du Bronx, de Manhattan et Staten Island.

Intérieur de la NYPL © David Iliff

Ogranisation à but non lucratif, la New York Public Library est devenue un vrai lieu de diffusion de l’information et d’aide à l’amélioration de la vie en communauté. Grâce à un montage mosaïque, Wiseman présente le quotidien de dizaines de personnes, du directeur de la NYPL, d’usagers de la bibliothèque et d’intervenants qui participent au bon fonctionnement de ce lieu de vie incontournable dans le paysage culturel new-yorkais.

Présenté en sélection officielle à la Mostra de Venise 2017, le film remporte le prix FIPRESCI, qui, par l’intermédiaire de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI),  soutient le cinéma de genre, risqué et personnel. Le film est en salle depuis le 1er novembre !

Découvrez le site officiel de la NYPL : https://www.nypl.org/

Partagez cet article !
Votre réaction à cet article