Top 10 : Ces méchants de livres qu’on adore détester

Quel est votre héros de livre préféré ? Plusieurs réponses vous viennent sans doute à l’esprit. Il est si facile de s’attacher et de s’identifier à ces personnages intrépides qui risquent leur vie pour sauver le monde et les gens qu’ils aiment ! Mais qu’en est-il des méchants ? Maléfiques, cruels, torturés, dérangés, qu’ils soient nemesis de nos personnages favoris ou protagonistes de leur histoire, les méchants occupent également une place primordiale dans les livres. Et s’il est facile de les haïr, il faut avouer que, sans eux, les livres manqueraient parfois un peu de piquant ! Sans plus attendre, voici le top 10 des méchants de livres qu’on adore détester.

1- Lord Voldemort

Voldemort Avada Kedavra

De Bellatrix Lestrange à Drago Malefoy en passant par Fenrir Greyback, l’univers de J.K. Rowling possède son lot de méchants hauts en couleurs et en cruauté. Pourtant, s’il en est un qui nous vient immédiatement à l’esprit, c’est forcément le célèbre mage noir, « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ». Aussi impitoyable que maléfique, le nemesis d’Harry Potter fait sans doute partie des méchants les plus populaires et détestés de la littérature de l’imaginaire. Avec son teint pâle, les deux fentes qui lui servent de narines et ses yeux rouges aux pupilles verticales, le Seigneur des Ténèbres vous a sans doute fait frémir lors de votre lecture. Et on ne saurait vous en vouloir !

*

2- Hannibal Lecter

Hannibal Lecter

Devenu une référence parmi les serial killers, Hannibal Lecter est un des méchants les plus populaires de la littérature et du cinéma. Si ce tueur particulièrement distingué se caractérise par sa courtoisie, ses bonnes manières et sa grande culture, ne vous laissez pas berner ! Derrière son masque d’homme respectable se cache un dangereux meurtrier à la fois cruel et manipulateur qui ne s’encombre d’aucun scrupule. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que Thomas Harris, son créateur, s’est inspiré de nombreux vrais tueurs en série pour créer son personnage.

*

3- Le Joker

Le Joker

Le Joker est l’un des plus vieux méchants de la culture populaire. Il fait en effet son apparition dès 1940 dans le premier numéro du comics Batman ! Si ce grand méchant était voué à ne faire qu’une courte apparition dans l’univers de l’homme chauve-souris, des choix éditoriaux vont vite lui faire prendre le rôle du pire ennemi de Batman, donnant au personnage la popularité qu’on lui connaît aujourd’hui. Cynique, animé par la folie et l’unique volonté de semer le chaos, ce personnage au faciès de clown macabre a tout pour terrifier… autant que fasciner.

*

4- Heathcliff

Heathcliff

Heathcliff est un des personnages les plus sombres et tourmentés de la littérature classique anglaise. Il naît en effet sous la plume d’Emily Brontë en 1847, qui en fait un des personnages centraux des Hauts de Hurlevent. S’il est capable d’amour, c’est par son côté maléfique et sa brutalité que le personnage se caractérise. Implacable, son comportement froid lui vaut bien souvent de passer pour un être inhumain, habité par un côté bestial et sauvage qui s’abat sur quiconque s’attire ses foudres.

*

5- Le Comte Olaf

Comte Olaf

Adaptée en série par Netflix il y a peu, la trépidante saga des Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaires de Lemony Snicket ne serait rien sans son méchant dérangé. Ingénieux, sans pitié, le Comte Olaf poursuit avec acharnement nos pauvres orphelins pendant pas moins de treize tomes ! Entre machinations, déguisements et stratagèmes hauts en couleurs, le comte machiavélique reconnaissable à l’œil tatoué qui orne sa cheville a plus d’un tour dans son sac pour s’emparer de la fortune des Baudelaire… Si vous venez récemment d’hériter d’une grosse somme d’argent, plus aucune hésitation : à la moindre apparition d’une cheville tatouée, fuyez !

*

6- Annie Wilkes

Annie Wilkes

Il y a forcément une série de romans dont les histoires vous font palpiter, dont vous attendez chaque nouveau tome avec la plus haute impatience. Imaginez cependant que son auteur décide de couper court à sa série et de se débarrasser de son personnage principal ? Pour Annie Wilkes, ce fut trop ! La célèbre tortionnaire de Misery de Stephen King n’hésite en effet pas à enlever Paul Shelson, le pauvre auteur de sa série favorite, et à le séquestrer pour qu’il réécrive son dernier tome. Non, Misery, son héroïne, ne mourra pas. Basculant de la folie à l’adoration, de la ruse à la gaîté, le personnage d’Annie Wilkes revêt les traits de la parfaite psychopathe. Auteur, réfléchissez-y à deux fois avant de supprimer vos personnages !

*

7- Pr Moriarty

Moriarty

Voici venir l’un des plus grands génies du mal de la littérature : le Professeur Moriarty ! Avec ses stratagèmes impressionnants et sa soif inextinguible de pouvoir, le méchant d’Arthur Conan Doyle brille par son intelligence et ses capacités de raisonnements. Malheureusement, aussi rusé que malveillant, le personnage met son intellect au service du mal et devient le redoutable ennemi de Sherlock Holmes.

*

8- Pennywise

Pennywise

En terrifiant des milliers d’enfants à travers le monde, Pennywise, le clown tueur du roman Ça de Stephen King, est devenu l’un des méchants les plus emblématiques de la littérature horrifique. Stephen King lui-même utilise son personnage en référence dans d’autres de ses œuvres comme Dreamcatcher. Clown métamorphe et manipulateur, il n’hésite pas à s’attaquer aux enfants trop crédules pour s’en approcher. Heureusement, cette créature cauchemardesque peut être vaincue à force de courage et d’amour. Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous mettrez les pieds dans une fête foraine.

*

9- Patrick Bateman

Batemane

Personnage principal d’American Psycho, jeune cadre dans la finance, cultivé et séduisant, Patrick Bateman aurait tout du gendre parfait. Pourtant, attention à ce psychopathe de haut vol ! Bret Easton Ellis, l’auteur, décrit lui-même son personnage comme superficiel, violent, sexiste et sadique. S’il tue ses victimes, c’est bien souvent pour l’unique raison qu’elles lui donnent le sentiment d’être incompétent. Pour couronner le tout, le personnage est sujet à des troubles mentaux et souffre de nombreuses hallucinations qui mettent le doute quant à ses actions. Pas vraiment le genre de personne qu’il serait convenable de fréquenter.

*

10- Cersei Lannister

Cersei-women

Si ce personnage de George R. R. Martin parvient parfois à toucher les lecteurs par l’amour indéfectible qu’elle porte à ses enfants, sa cruauté et son ambition prennent vite le dessus sur son caractère. Difficile de ne pas haïr cette reine aussi redoutable que calculatrice qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins. Ses nombreuses manigances et sa froideur en fond un des personnages les plus sombres et détestables du Trône de fer. Pourtant, on ne vous en voudra pas si, devant sa force et son intelligence, vous ne pouvez vous empêcher d’être également un peu fasciné.

*

Partagez cet article !
Votre réaction à cet article