Le nouveau Franck Thilliez : manuscrit inachevé et thriller de haut vol !

Avis aux amateurs d’énigmes et de thrillers habilement ficelés, le nouveau roman de Franck Thilliez sort le 3 mai chez Fleuve Editions et il est fait pour vous !

Le manuscrit inachevé de Thilliez - Couverture

Quoi de plus mystérieux qu’un roman dont on vous annonce dès les premières pages qu’il n’a pas de fin ? Avec Le Manuscrit inachevé, l’auteur de thrillers annécien se joue du livre, des lecteurs et s’amuse avec les mots et les énigmes pour nous proposer une intrigue de haut-vol. Attention, activez votre radar à indices et cramponnez-vous à votre cerveau !

Ce dix-huitième roman s’ouvre sur une introduction un peu particulière : un fils explique aux lecteurs qu’il a trouvé quelques mois plus tôt, le dernier manuscrit de son père Caleb Traskman, célèbre auteur de thrillers décédé. Un seul problème se pose à sa parution : le manuscrit, déniché au grenier, est inachevé. Il en manque en effet la résolution. Impensable pour un thriller ! Pourtant, après des mois de réflexion, après avoir trouvé la clé de l’énigme de son père et en avoir écrit la fin, le livre est publié par le fils. Et le voici…

Vous l’aurez compris, dès les premières pages de son roman, Thilliez commence à jouer avec les codes. Un livre sans fin, un comble. La mise en abyme du roman dans le roman est délectable. On se surprend à reconsidérer tout le livre d’un œil plus suspicieux : quelle sera la fin de l’histoire, tiendra-t-elle la route puisqu’elle n’a pas été écrite par Caleb Traskman ? Et surtout, que cache l’auteur, décrit par son fils comme un passionné d’énigmes et de chiffres ? Palindromes, codes et parties d’échecs sont de mises dans le roman. D’autant plus que les interrogations se bousculent assez rapidement. Que cachent les personnages ? Quels sont leurs secrets ? Qui est Léane Morgan, protagoniste écrivaine publiée sous le pseudonyme d’Enaël Miraure, qui vient de sortir son dernier roman nommé Le Manuscrit inachevé ? Oui, Thilliez, auteur de thrillers, nous raconte le roman d’un écrivain de thrillers ayant écrit l’histoire d’une écrivaine de thrillers ayant publié un livre du même titre que le sien. La boucle est bouclée, on vous avait dit de vous accrocher.

Un thriller sombre qui plonge le lecteur entre les serres de la perversion et de la violence

Si le roman est rempli d’énigmes, c’est également un thriller sombre qui plonge le lecteur entre les serres de la perversion et de la violence la plus noire. Thilliez a l’art et la manière de décrire le morbide et, comme il l’avait déjà fait dans Rêver, se détache une nouvelle fois de ses romans plus scientifiques pour proposer un thriller beaucoup plus noir. Ne vous attendez pas à être épargnés, l’histoire est cruelle, injuste, animée de personnages habités par ce qu’il y a de plus sombre chez l’humain. Et ce n’est pas Vic, le flic hypermnésique chargé d’enquêter sur toute cette mascarade qui vous dira le contraire.

Avec ce dix-huitième roman, Franck Thilliez prouve qu’il fait partie des maîtres du thriller en France. Le Manuscrit inachevé se révèle être un château de cartes construit avec minutie. Chaque détail est agencé avec un soin aussi méticuleux qu’imprévisible. Pourtant, les mots du fils de Traskman, au début du roman, sont clairs : c’est en étant attentif que le lecteur pourra trouver les réponses. Soyez malins, vigilants, prêtez attention aux mots, l’intrigue, n’hésitez pas à tout ressasser pour dénicher la solution et alors… Alors, cette révélation : où se trouve, implacable, cette habile énigme.

 

PS : À l’image du roman, notre article cache un indice sur un des secrets du Manuscrit inachevé. Si vous ne parvenez pas à le découvrir par vous-mêmes, cela pourra peut-être vous y aider !
Partagez cet article !
Votre réaction à cet article