Les librairies rouvriront-elles le 11 mai ?

Les librairies vont-elles ouvrir?C’est la grande question pour un secteur littéraire qui a été très lourdement touché par le confinement : les librairies seront-elles ouvertes dès le début du déconfinement le 11 mai ?

C’est le scénario qui semble se dessiner. Nous avons contacté plusieurs libraires, ainsi qu’une grande partie des librairies les plus importantes de France, et la réponse est pratiquement toujours la même : si le gouvernement le permet, les librairies seront au rendez-vous le 11 mai.

Une ouverture sous condition de la mise en place de dispositifs particuliers

Toutes nous parlent de la mise en place de dispositifs particuliers. La traditionnelle librairie Delamain à Paris nous indique qu’elle suivra les consignes à la lettre et mettra surement, entre autres mesures, du plexiglas à la caisse et des masques de façon systématique. Du lavage de mains au gel sera aussi instauré. Même genre de dispositif du côté de la librairie Martelle d’Amiens. Ces mesures seront probablement le visage de la plupart des librairies durant le mois de mai.

La librairie Millepages de Vincennes travaille en ce moment même sur son dispositif de distanciation sociale qui passera par une organisation empêchant les clients de se croiser et par un nombre de clients limité en magasin en simultané.

La moitié des lecteurs sera au rendez-vous

Cette limitation aurait pu être un problème – et le sera en tant que manque à gagner en chiffre d’affaires après presque deux mois à vide – , mais pas spécialement pour les clients qui viendront, même si en rangs plus clairsemés, trouver des lectures.

En effet, dans un sondage que nous avons organisé sur Facebook sur les intentions des lecteurs, on constate qu’environ la moitié des lecteurs compte revenir en librairie assez vite. L’autre étant plus attentiste :

Comptez-vous fréquenter à nouveau les librairies dès le début du déconfinement ?

Publiée par Booknode sur Dimanche 26 avril 2020

 

Quoiqu’ils décident, les lecteurs auront portes ouvertes dans leurs libraires préférées dès le 11 mai, à eux de voir où en est leur appétit de lecture. Les premiers clients donneront le ton de la reprise et surtout un brin d’espoir pour une profession durement affectée.

Partagez cet article !