Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ade2001 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des Ténèbres, les Origines, Tome 1 : L'Ange Mécanique La Cité des Ténèbres, les Origines, Tome 1 : L'Ange Mécanique
Cassandra Clare   
Oh. mon. dieu. Ça y est, j'ai fini. C'est genre vraiment trop trop bon. J'avais de grandes attentes vu à la cité des ténèbres qui était, selon moi, un chef d'oeuvre et il répond totalement à mes attentes. Croyez moi, Cassandra Clare a une fois de plus réussi à me plonger profondément dans son univers. Vivement Clockwork Prince!!
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
Not That Kind Of Girl Not That Kind Of Girl
Siobhan Vivian   
Nathalie Sterling veut tout contrôler. Elle veut que ses amis restent fidèles. Elle veut que ses camarades de classe l'élisent pour être présidente du conseil des étudiants. Elle veut trouver le bon gars, pas les gars que son école a à offrir. Elle veut une bonne réputation ; parce qu'elle croit qu'elle mènera bien les choses.

Mais la vie est compliquée, et il est très difficile de la contrôler. Pas quand il y a des filles de première année à courir en un paquet, en essayant d'obtenir les gars supérieurs et de coucher avec eux. Pas quand vos amis ont des secrets et qu'ils ne sont plus à l'aise pour partager. Pas quand le garçon qui vous a rejeté finit par être le garçon avec qui vous voulez coucher, mais uniquement en secret, jamais personne ne doit le découvrir.

Salope ou sainte ? Gagnant ou perdant ? Nathalie est fatiguée des ses choix forcés, et elle va trouver un moyen de vivre la vie dans le désordre parfois, parfois merveilleuse entre les deux.


par elena340
Keep Holding On Keep Holding On
Susane Colasanti   
Traduction approximative:
La vie de Noelle est une question de survie. Même son meilleur ami ne sait pas combien elle se fait intimider, ou les moyens à sa mère la délaisse. Noelle a gardé tant de choses sur sa vie un secret depuis si longtemps que lorsque son béguin depuis longtemps Julian Porter commence à payer attention à elle, elle est terrifiée. Certes, il est plus sûr de rester caché que de risquer la douleur d'un cœur brisé. Mais quand l'antagonisme de ses camarades prend une tournure dramatique, Noelle se rend compte qu'il est temps de se lever pour elle-même - et pour l'amour qui maintient sa participation sur.

par LulRefia
Evanescence, Tome 5 : Aflame Evanescence, Tome 5 : Aflame
Penelope Douglas   
Au tout début je me suis dis mais franchement pourquoi l'auteur nous fait un truc pareil ? Séparer Tate & Jared ( qui allait si bien à travers les livres précédents) franchement j'étais un peu fâcher. Et puis après quelques pages j'ai compris que cette histoire allait vraiment être extra. J'ai compris à travers ma lecture que c'étais une rupture qui allait simplement nous amener le meilleur de Tate & Jared. Pour qu'ils grandissent, qu'ils se trouvent & qu'enfin ils soient réunis pour de bon. Il n'y avait pas eu d'épilogue à la fin du tome de Jared et je me souviens avoir été déçu, parce que nous aimons toujours savoir comment nos personnages finissent dans le futur. Avec Aflame j'ai compris pourquoi Penelope Douglas ne l'avait pas fait et j'en suis contente puisque ce livre vient vraiment boucler la boucle de Jared & Tate , on pourrait dire aussi qu'elle boucle la boucle de nos autres personnages. C'est un livre tellement parfait, tellement complet, c'est d'ailleurs mon préférer de la série.


Dire que j'étais déçu que l'auteur est séparer nos personnages pour nous donner un autre livre mais mon dieu que j'ai changer d'idée. Nous retrouvons Tate & Jared qui sont rester séparer pendant 2 ans, sans se voir. ( j'ai eu le cœur déchirer quand j'ai vue qu'ils sont rester loin l'un de l'autre si longtemps ) Et puis un événement ramène Jared en ville & leur chemins se recroisent bien sûr puisqu'ils ont le même cercle d'amis. Et c'est de toute beauté d'être dans la tête de l'un & de l'autre à tour de rôle. On voit à quel point c'est dur pour eux. On voit Tate qui essaie de vivre sa vie sans ce laisser atteindre par Jared. On voit Jared qui ne veut rien d'autre que Tate. Mais surtout nous avons une Tate blesser & peiner que Jared l'est quitter non pas une mais deux fois. Elle ne lui fait plus confiance, elle essaie de se montrer forte, de ne pas réagir à Jared alors que lui fait tout pour lui prouver que tout ce qu'il désire c'est elle. Je me suis laisser complètement emporter par leur retrouvailles. J'ai été émerveiller par Jared qui fait tout pour que Tate lui redonne son cœur à nouveau. On les vois évoluer au fils de l'histoire et c'est fabuleux. Vraiment Aflame m'a couper le souffle. C'est émotif, beau & touchant. C'est parfait & sa fait rêver. Tate & Jared m'on subjuguer dans ce tome vraiment je manques de mots pour dire à quel point j'ai trouver ce livre brillant, à quel point Penelope Douglas a sue manier la plume pour nous garder captiver par l'histoire & à quel point ce livre vaut son pesant d'or. Il ne pouvait pas avoir meilleure fin pour Jared & Tate et ce roman nous l'offre puissance mille. Tout y est alors comment de pas succomber pour cette petite merveille? Le livre du début à la fin m'a combler, m'a fait sourire, m'a fait verser quelques larmes mais la fin, c'est la fin qui m'a complètement achever par sa perfection. Et cette épilogue WOW quelle belle manière de conclure la série Fall Away :)


Ce livre m'a vraiment réconcilier avec Jared, j'avais eu quelques difficultés à l'apprécier à sa juste valeur dans les 2 premiers tomes. Je l'avais trouver dur, égocentrique par moments même si vers la fin des 2 premiers tome je l'appréciais beaucoup plus je n'étais pas tombe sous son charme mais avec ce tome-ci mission accomplie. Puis Tate est toujours aussi géniale c'est un super personnage qui m'a plu tout au long de la série. Et quel bonheur de retrouver les autres personnages & de connaître la fin heureuse pour eux aussi. Définitivement Aflame est un livre qui méritais d'être écrit pour avoir la plus belle des conclusion. C'était parfait de A à Z pour moi. Je dirais même que quelques parts Jared & Tate vont me manquer & tout les autres aussi. Donc je vais simplement souhaiter que Penelope Douglas nous sortent une série lier à celle-ci puisqu'elle laisse entendre qu'il y a une possibilité je me dis que c'est jamais trop beau d'espérer :)


par Marieno89
Lune mauve, Tome 4 : La Messagère (annulé) Lune mauve, Tome 4 : La Messagère (annulé)
Marilou Aznar   
Oakuun, vous ne savez pas pourquoi finalement le tome 4 ne sortira jamais? J'ai cherché des réponses, mais plus de signes de vie de Marilou Aznar depuis 2015...
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Fate, Tome 1: Fate Fate, Tome 1: Fate
Elizabeth Reyes   
When Rose tagged along with her big sister to a baby shower the last thing she expected was to meet a guy. But this wasn’t just any guy. This was the exciting, sexy as sin, way out of her league black sheep of his family--Vincent Moreno. Even more surprising, this heart-stopping bad boy seemed interested in her.

Fate always had a way of interfering in Vince’s best-laid plans. His forced attendance to his annoyingly perfect cousin’s baby shower was no different. He was sure to be bored out of his skull, but instead, he met sweet little Rosie Zendejas.

What begins as a unlikely friendship between two very different teens turns into one of the most intense and passionate relationships that neither ever saw coming. But just like it had so many times in Vince’s troubled past, Fate steps in once again, threatening to take away the one thing he can’t seem to even breathe without now—Rose.

Mature YA - New YA

Fate is a Moreno Brothers spinoff series.

par Lyla
Noir prélude Noir prélude
Laurie Faria Stolarz   
Eh bien…

J’ai beaucoup de choses à dire sur ce livre. Au début, je n’avais pas l’intention de lire ce tome 5 de la série « Bleu Cauchemar », car l’idée qu’elle soit en BD me paraissait bizarre et je ne suis pas fane des BD. J’ai un jour failli l’acheter, mais quand j’ai vue que le prénom de l’héroïne à changée mystérieusement, ça m’a refroidie et je l’ai laissée finalement. Mais récemment j’ai craquée et je l’ai pris. Et je ne regrette pas. J’ai eu un peu de mal à entrer dans le livre au début car je ne suis pas habitué à cette forme de lecture, mais au final c’était un petit livre très agréable à lire, mais je ne crois qu’il était vraiment nécessaire à la série.

Lucy (car pour moi elle restera toujours Lucy) recommence à faire d’étranges rêves sur la petite Maura, la fillette qu’elle gardait à l’époque et qui est décédée. Mais pourquoi rêve-t-elle de Maura soudainement ? Lucy à déjà bien suffisamment de problèmes avec Jacob pour en régler d’autres…

Cela été un tel bonheur de retrouver tout les personnages que j’ai quitté il y’a maintenant deux ans ! Ah j’ai adorée retrouvée Lucy, Jacob, Drea, Amber, P.J, c’était vraiment génial ! Ce n’est pas vraiment un « tome 5 », mais plus une petite nouvelle qui accompagne la série, il n’y à pas de grands dangers ni de mystères, c’est seulement le nouveau départ de Lucy et Jacob, car celui-ci avait omis de parler de Kira à Lucy, son ex-petite amie dont il se souvenait étrangement alors qu’il à tout oublier, même Lucy. J’ai détestée Kira. En seulement 160 pages, elle fait tout pour que Lucy et Jacob ne retournent pas ensemble.

Ce qui est bien, c’est que ce petit livret nous raconte presque tout ce qui s’est passé dans les quatre premiers tomes, dont pour ceux qui lus la série il y’a longtemps (comme moi) et qui ont du mal à se souvenir de l’histoire, c’est parfait ! Les dessins sont en général bien faits, je voyais bien Lucy, Jacob, Drea et Amber comme ça, il y’avait juste quelques fois où Lucy était vraiment moche. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette petite nouvelle agréable, c’est tout mignon, et j’ai appréciée de retrouver ces personnages que j’avais quitté il y’a si longtemps.

Mais ceux qui ont lu la saga ne sont pas obligés de lire cette BD, le tome 4 à une fin satisfaisante.

Le journal de Philol Le journal de Philol
Yaël Hassan   
dans le type "Lol" j'ai bien aimé. Surtout [spoiler]l'histoire du corbeau, même si la personne derrière tout ça été facile à deviner[/spoiler]

par el0w