Livres
554 563
Membres
599 679

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Adèle : Je suis en train de lire

Le Goût du danger Le Goût du danger
Erin Beaty   
Je ressors de cette lecture (que ce soit par rapport à ce tome ou à la saga entière) assez mitigée. L'histoire en tant que telle est vraiment intéressante et palpitante, même si j'ai trouvé bon nombre de longueurs épuisantes[spoiler](je pense notamment à tous ces chapitres "remplissage" qui viennent juste souligner à quel point l'héroine se rend compte qu'elle a agi comme une égoïste à de nombreux moments, ou qu'elle se rabaisse volontiers sans raison, etc. A force c'était assez désespérant)[/spoiler].
[spoiler]Concernant l'intrigue et la trahison de Sophia, je vois beaucoup de commentaires dire qu'ils ont été surpris de cette révélation. Pour ma part, j'ai été spoilée, mais je suis persuadée que dès la première rencontre entre elle et Sage, et surtout le passage où elle pète un cable en voulant qu'on l'appelle "Votre Grace", j'ai direct compris qu'elle était louche et que c'était une peste qui portait un masque de gentille victime. Donc au final niveau suspense c'était un peu mort avec moi, même si je pensais certains seigneurs de Demora et de Kimisara être ses alliés, car au final son plan ne tenait qu'à un fil, et surtout son issue était pas certaine.[/spoiler]
Enfin concernant les personnages, j'ai l'impression qu'au fur et à mesure des tomes j'ai de plus en plus détesté les personnages. Sage se montre totalement immature dans ce tome, et surtout extrêmement égoiste. Elle monte des plans dans le dos de ses amis, ce qui peut avoir des répercussions négatives pour eux, mais sur le moment elle s'en moque totalement, puis ce n'est qu'en voyant qu'ils lui en veulent qu'elle se rend compte de son erreur. Ce n'est pas une vraie amie pour moi, au final elle est égoiste et manque d'empathie. Mais le pire c'est Clare, personnage que j'avais adoré dans les précédents tomes, qui est devenue une véritable peste et qui prend plaisir dans la souffrance de son "amie". J'ai vraiment l'impression d'avoir eu sous les yeux une amitié hypocrite entre Sage et Clare durant les 4/5e du livre. Si Clare peut poignarder dans le dos Sage elle le fait, principalement avec des propos acerbes extrêmement violents.
Concernant les autres personnages, Alex me laisse toujours indifférente, Cass est sympathique mais on le voit très peu en réalité, pareil pour Robert, ce qui fait que j'apprécie beaucoup ces persos mais je reste sur ma faim les concernant. Idem pour Lani.
Par contre, je note toujours des incohérences dans cette oeuvre malheureusement. [spoiler]Je pense notamment au plan de Sophia qui était voué à l'échec après que la reine de Kimisara ait survécu. En effet, celle-ci devait retrouver les siens dans un pré, aux yeux de tous, et les arbalétriers de Sophia (Alex les a clairement reconnu comme étant ses soldats lorsqu'il les a vu) devaient la tuer. Sauf que tous le monde aurait vu que c'était ses soldats à elle qui avait perpétré l'assassinat de la reine, donc elle aurait été jugée comme responsable du régicide. Je vois mal comment son plan aurait pu réussir. Autre incohérence : les membres du conseil de Kimisara ont déjà rencontré le jeune roi, notamment durant la réunion au début du livre. Pourtant lorsque la doublure du roi arrive à la fin au camp, ils ne semblent même pas se rendre compte de la supercherie. Ils ne remarquent même pas que ce garçon n'est absolument pas le roi. Donc soit ils ne sont pas très physionomistes, soit l'auteur a encore une fois fait une incohérence[/spoiler] (ceci n'est pas étonnant, dans le tome 2 j'avais déjà repéré certains points que je trouvais incohérents) Et aussi, et surtout, trop de non-dits et des questions sans réponses à la fin. [spoiler]Par exemple, un début d'information est donné, mais on ne saura jamais de quoi il s'agit exactement, l'information est comme passée sous silence comme si l'auteur avait oublié qu'elle l'avait abordé. Ensuite, je regrette qu'on ne sache au final pas certaines choses, je pense notamment (c'est ce qu'il me vient en premier lieu car cela se passe à la fin) à ce que chuchotte Sophie à l'oreille d'Aurélia durant le procès, on ne saura jamais ce qui a été dit. Mais le plus gros problème selon moi c'est les questions restées sans réponses à la fin, et d'ailleurs l'auteur en a conscience car àl'avant-dernière page Sage se pose la question de savoir ce qu'il adviendra d'Aurélia une fois Clare mariée à Robert. Pour ma part je pense qu'elle sera élevée comme une sorte d'enfant batard royal, un peu comme l'a été Ash. Mais l'auteur ne répond pas à cette question, ce qui est dommage, et nous laisse donc avec un énorme doute quant à l'avenir de cette pauvre enfant.[/spoiler]

Au final, je sors de cette lecture mitigée. L'histoire et l'intrigue étaient vraiment bonnes mais le développement des personnages est beaucoup trop léger, l'auteur effleure certains de leurs problèmes (traumas, tragédies, etc.) et n'approfondie rien. Les personnages sont dignes d'un roman jeunesse, et non d'un young-adult, en raison de leur immaturité (or il ne faut pas oublier que les personnages ont 18 et 23 ans dans ce tome). C'est la raison pour laquelle cette saga était sympathique, mais n'est pas exceptionnelle.

par Heirs

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode