Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AdelineAnaKa : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Rois Maudits - Intégrale Les Rois Maudits - Intégrale
Maurice Druon   
Quand j'avais 10-12 ans j'ai vu la série télé avec le superbe Robert d'Artois tout de rouge vêtu, la belle Isabelle de France, le roi Henri II d'Angleterre atrocement supplicié, les amants des princesses de France,... A 20, j'ai lu les six ou sept tomes plus vite encore qu'Harry Potter. A 40 ans, cette saga me laisse un de mes plus beaux souvenirs de lecture, qui a attisé en moi la pasion pour le Moyen-Age occidental. Je le passerai à mes enfants !
Histoire de l'Ecosse Histoire de l'Ecosse
Michel Duchein   
Un très bon livre sur l'histoire de l'écosse avec beaucoup de détails, tout est bien expliqué

par Eloise07
Outlander, Tome 2 : Le Talisman Outlander, Tome 2 : Le Talisman
Diana Gabaldon   
Un crescendo très éprouvant.

Que dire d’autres ? Diana Gabaldon ne nous aura rien épargné et j’ai l’impression qu’elle n’est pas contente s’il n’arrive pas un truc horrible à chacun de ces tomes. J’appréhendais donc le tome 2. Et il arriva bien quelque chose de terrible et d’affreux à nos pauvres amoureux du temps. Et le pire, c’est que je n’arrive pas à être excédée. Bien au contraire. L’auteure a su créer chez moi (et je le pense chez moults lecteurs et lectrices) une espèce d’empathie avec Claire et Jamie. Elle vous tire littéralement non pas par les yeux mais par le cœur. Car on ne souhaite qu’une chose, c’est que tout se passe bien pour eux. Mais à chaque aventure, on se retrouve dans une situation inextricable dont on se demande comment ils vont faire pour s’en sortir !

Les évènements s’enchaînent aussi car ils se passent dans deux endroits : En France, où Jamie et Claire doivent assurer leur mission et rencontrer le roi de France. Et en Ecosse où Claire va tenter de retrouver les détails des évènements historiques pour éviter un massacre.

Des personnages adorables.

Il y a toujours ces débats sur les incidences dans l’Histoire, si on en change le cours et on peut dire l’effet papillon traité dans maints livres. On découvre les descendants des uns et des autres, et surtout la personnalité de personnes historiques que l’on ne connaîtrait peut être jamais. Allez savoir. Aussi bien entendu, je suis restée très attachée à Claire et à Jamie, qui est un couple que j’adore. Claire est déterminée, même blessée au plus profond de son être, elle se relève toujours et a une fois sans bornes envers son mari. Jamie a l’air d’un rustre écossais mais c’est un homme bon, intelligent, très fin et aussi très ouvert d’esprit. On a envie d’en avoir un à soit de Jamie (n’est-ce pas ?)

Mais il y’en a une autre que j’ai particulièrement apprécié dans ce tome ci : Mary. Je ne vous dirai absolument pas le rôle qu’elle a joué dans cette histoire vu que c’est un personnage secondaire. Mais cette jeune demoiselle a un quelque chose d’héroïque. Elle paraît chétive, comme cela. Mais elle est dotée d’une force tranquille qui lui permet d’affronter elle aussi des choses qui paraissent très dures pour une jeune fille de l’époque.

En bref, j’ai adoré les retrouver. J’ai adoré trembler pour eux, et j’ai adoré leur humour. C’est de l’historique qui ne se prend pas la tête. Et la puissance entre les deux mouvements (la romance et l’historique) sont ici particulièrement respectés. C’est une saga qui voue cloue le cœur. Et le pire, c’est que vous ne demanderez que cela !

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/12/le-cercle-de-pierre-de-diana-gabaldon.html

par Kore
L'Assassin royal, Tome 10 : Serments et deuils L'Assassin royal, Tome 10 : Serments et deuils
Robin Hobb   
Dixième volume de l'épopée de Fitz.
Fantasy, Espionnage, roman médiéval, le cocktail préparé par Robin Hobb n'en finit pas de nous tenir en haleine.

Tout s'emmêle, se démêle, rebondit.

Enfin la querelle de Fitz avec le fou semble prendre bonne tournure,.. tant de questions à propos de ce dernier.

Toutes les descriptions sont merveilleuses : on s'y croirait !

Quant à l'intrigue,.. les choses avancent !

Vivement le prochain tome, où nous devrions partir vers de lointaines contrées glacées et surprenantes !

Si vous ne connaissez pas encore le cycle de l'Assassin Royal alors vous êtes chanceux, vous allez faire une belle découverte ...


par Gambit
Outlander, Tome 3 : Le Voyage Outlander, Tome 3 : Le Voyage
Diana Gabaldon   
Dans ce troisième opus, nous assistons aux retrouvailles de Claire et Jamie 20 ans plus tard.
Nos deux héros ont changé, vécu des joies et des épreuves différentes, tout en gardant le souvenir de l'autre. Ils doivent se redécouvrir, accepter les nouvelles facettes de l'un et l'autre et leur passé distinct.
Et l'Histoire continue d'avancer! Après les méandres politiques, la contrebande d'alcools et les jeux de cache-cache avec les douaniers, Claire et Jamie sont contraints de traverser l'Atlantique où ils feront face à la Royal Navy, les pirates, les ouragans, l'esclavage... et feront de nouvelles rencontres inattendues.
Malgré quelques longueurs, cela reste un très bon livre. Il ne reste plus qu'à découvrir la suite!

par Couet13
Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été Mutant Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été Mutant
Victor Dixen   
réalité et fantastique, un régale !
Ce livre est tout simplement génial. Partant de problèmes sociaux réels et trop ignoré les gens, Victor Dixen nous entraîne dans un roman remplit de suspense et de rebondissement à chaque chapitre. Le livre paraît certes gros mais il se lit en une traite. On a qu'une envie : connaître la suite. Des sentiments, de l'action, du suspense... voilà les ingrédients qui rendent se livrent parfait ! Je le recommande vivement !

par Freelfe
Outlander, Tome 1 : Le Chardon et le Tartan Outlander, Tome 1 : Le Chardon et le Tartan
Diana Gabaldon   
Avouons le, j'ai pris ce livre à la médiathèque parce que "si il est bien, y en a pleins d'autres".
Assez idiot comme réflexion mais je n'ai pas été déçue du voyage !
Moi, je veux épouser Jamie x).
L'histoire bateau, Claire voyage dans le temps à travers des pierres, c'est un peu stupide parce que c'est un livre qui est plus historique.
Mais justement, vu les croyances de l'époque, on finit par y croire (la prochaine fois que j'en vois un, je tente !).
Si on devait étudier en cours cette période, moi, je serais incollable. Je n'ai pas appris, je l'ai vécu.

J'ai horreur des cours d'histoire (avouons le !) et pourtant, je me suis retrouvée à faire des recherches sur Culloden et Cie parce que .... je voulais savoir ! Savoir si c'était vrai (oui ça l'était) et si Jamie allait survivre (c'était pas précisé x)).

Je l'ai lu en terminale (on me l'a confisqué à la fin avec pour excuse "passe ton bac" ><) et depuis, je le met tout en haut ! Un diamant !

par Gomette
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette
L'Assassin royal, Tome 8 : La Secte maudite L'Assassin royal, Tome 8 : La Secte maudite
Robin Hobb   
Excellent tome qui nous accroche parfaitement au fil des pages. Et le Fou, mais que j'aime ce personnage !
Kafka sur le rivage Kafka sur le rivage
Haruki Murakami   
Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).
L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.
Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.
De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.