Livres
429 642
Membres
351 541

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Adieu Volodia



Description ajoutée par Gambit 2010-03-11T01:03:15+01:00

Résumé

Au 58, rue de la Mare, dans le XXe arrondissement de Paris, vivent les Guttman et les Roginski.

Fuyant l'horreur des pogroms, les deux couples sont venus, l'un d'Ukraine en 1919, l'autre de Pologne en 1921 et ont eu chacun un enfant : Maurice et Elsa.

Ils sont travailleurs, chaleureux.

Ils veulent oublier, s'intégrer et leur naturalisation les fait pleurer de joie.

La vie est belle ! Très vite, pourtant, la montée sournoise de l'antisémitisme fait planer une « drôle » de peur et crée des problèmes de travail : Les années passent cependant avec des joies et des peines, mais l'histoire est en marche vers le cauchemar.

Adieu Volodia.

Une large fresque de la France de 1925 à 1945, avec ses faits divers, ses assassinats politiques, son Front populaire...

Un merveilleux roman avec de nombreux personnages inoubliables, rempli d'anecdotes cocasses, d'humour, de peintures justes, d'émotions, de violences et de peurs, d'amour et de tendresse.

L'humour et le drame s'enchevêtrent, l'horrible et le cocasse se côtoient. Un charme extrême opère. Oui, un superbe roman.

Christine Arnothy, Le Parisien

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lilou 2011-11-09T14:14:15+01:00

Celui-ci se retourna pour regarder Elie qui entrait. Il dit quelque chose à Volodia, lequel se retourna à son tour, tandis qu'Elie tendait la main à Monsieur Florian dont le regard ne pouvait se détacher de Volodia.

De Volodia qui regardait Elie.

Et ce qui se passa en cette seconde, ce qui passa de bonheur éperdument triste et d'affolement dans ce visage condamné au sourire perpétuel, Monsieur Florian fut bien le seul à le capter.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bibousta 2017-08-15T06:54:41+02:00

Premier livre de S Signoret que je lis, me donne envie de connaître les deux autres. Merci donc à la personne qui a mis ce livre à la disposition des gens qui visitent le château de la ville d'Eure et Loir où j'ai vécu mon enfance !

Ceci dit, moi aussi, j'ai apprécié de connaître ces personnages qui ont émigré à cause de l'impossibilité de vivre tranquilles là d'où ils venaient, en tant que Juifs, d'Ukraine et de Pologne. Leur savoir-vivre entre eux est merveilleux : ils s'entendent si bien en famille, entre amis, entre voisins. Comme j'aurais aimé qu'il en aille de même, dans ma famille française de souche ! Ce sont des travailleurs et des travailleuses dans la couture et la fourrure,à domicile ou à l'extérieur de chez eux, qui font du mieux qu'ils peuvent, amoureux du travail bien fait ! Bref des gens qui savent apprécier le bonheur de pouvoir vivre leur identité sans être agressés comme dans leur pays d'origine ; ceci a pour résultat, entre autres, que les enfants réussissent dans la vie, dans leurs études ou leur projet de vie. Là, je me suis rendue compte du pouvoir de l'intelligence de S. Signoret, capable de nous restituer une vision complexe de la vie, avec pour synthèse psychologique, le fait - entre autres sans doute - que ce qui meut l'individu et l'amène à prendre telle ou telle décision est que cela laissera une trace dans sa mémoire et qu'il aimera y penser (ou non) dans l'avenir. D'autre part, ce qui m'a intéressée, sans que j'y comprenne vraiment les enjeux, c'est l'analyse du tract politique bilingue qui atterrit un jour à l'atelier où les hommes font le travail de la fourrure, tract dont on se demande, en effet, quelle est l'origine. Bref, les personnages décrits réfléchissent en équipe avant d'agir ... Oui, en effet, notre Simone a dû se concentrer vraiment plus que la moyenne des gens pour écrire ce livre, dont certains passages méritent que je m'y penche davantage, notamment sur les pages consacrées au tract précité. Il t'a fallu sans doute des années de gestation avant de pouvoir faire publier ce livre, Ô Toi,femme d'à peine 65 ans, juste aux portes de la mort, en 1985 ! Merci de m'avoir donné à réfléchir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kisa 2017-04-26T14:37:42+02:00
Lu aussi

Un joli classique dans lequel on s'attache aux personnages. On suit l'histoire de deux familles juives polonaise et ukrainienne qui ont fuit les massacres dans leur pays respectif. Ils arrivent en France, s'intègrent, vivent, ont des enfants, rient, pleurent...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milca 2016-07-03T17:37:22+02:00
Diamant

Je savais que je ne devais pas m'attacher aux personnages. Mais je n'ai vraiment, vraiment pas pu m'en empêcher. Et c'était une très mauvaise idée.

L'autrice joue avec nos nerfs. Alors que l'on sait pertinemment la suite de l'Histoire, elle nous fait espérer, donne le bonheur aux personnages pour leur arracher ensuite. J'ai espéré. De tout mon cœur. Spoiler(cliquez pour révéler)Et ils sont morts.

N'oublions pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par moiracian 2014-01-28T13:12:04+01:00
Lu aussi

un livre très bien écrit qui nous donne un aperçu sur ce qui été la France avant la deuxième guerre mondiale même si c'est pas le genre de livre que je lis d'habitude le l'ai bien apprécier!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2012-09-06T15:35:39+02:00
Argent

Très beau livre sur la vie en France, avant la seconde guerre mondiale, la montée de l'antisémitisme qui va bouleverser de nombreuses familles d'immigrés. Il a bien été écrit par Simone SIGNORET qui a avoué avoir du énormément se concentrer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilou 2011-11-09T07:09:12+01:00
Argent

j'ai bien aimé ce livre sur la vie de famille/amis juive et tout leur entourage une bonne vingtaine d'années avant la seconde guerre mondiale et la guerre. l'exil pour des familles venues échappées aux pogroms d'Ukraine et de Pologne et qui essaient de s'intégrer en France, d'oublier la peur, vivre, travailler... et ils vont revivre la montée du nazisme... le retour de la peur... on suit avec plaisir tout ce petit monde (parfois on s'y perd un peu... mais pas grave). j'ai été étonné par la qualité d'écriture de Simone Signoret... bref un livre à découvrir.

Afficher en entier

Date de sortie

Adieu Volodia

  • France : 1986-10-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 29
Commentaires 6
Extraits 4
Evaluations 7
Note globale 6.86 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode